• Vieillir n'est plus synonyme de déclin et de fin prochaine. À la faveur d'une bonne santé, plusieurs aînés abordent le troisième âge dans toute la force de leur maturité, aspirant à y trouver un surcroît de vie. Mais des questions se posent pour y arriver : que reste-t-il d'essentiel après avoir élevé une famille, satisfait à des engagements sociaux, oeuvré et créé professionnellement ? Dans quelles valeurs ancrer le présent ? Et sur quoi miser pour continuer à grandir intérieurement malgré les diminutions physiques ?

    Ces pages d'un aîné, qui tiennent à la fois du témoignage, de la réflexion et du regard sur le monde, accompagnent le cheminement de notre société vieillissante. Les harmoniques du passé, du présent et de l'avenir s'y fondent en une musique des mots qui nous conduit dans les profondeurs de la vie, là où tout reprend sens.

    La beauté de l'écriture et la finesse des observations
    Un questionnement qui refuse les réponses trop rapides mais qui ouvre des brèches de sens

    Natif de France, Roland Bourneuf s'est établi au Québec dans les années 60 après avoir enseigné à Paris. Il a été professeur de littérature à l'Université Laval et a publié une vingtaine d'ouvrages (fiction, essais, études sur la peinture). Il a reçu plusieurs prix littéraires.

  •  `Inhalation, exhalation... inhalation, exhalation... The ebb and flow of our breathing is the key to all the rhythms of the universe. When you become conscious of this movement within you, you enter into the movement of cosmic harmony in which you are immersed; little by little you will feel that your breathing melts into the breathing of God.´ Omraam Mikhaël Aïvanhov    

  • Éprouvé par la mort de son épouse après 50 ans de vie commune, Jean Proulx offre ici une magnifique réflexion sur le deuil. Dans cette tristesse qu'il appelle sa «joie à l'envers», il cherche des percées de lumière pour transcender l'obscurité de la perte. La souffrance accueillie le guide alors vers sa vérité intérieure. Il découvre peu à peu que l'acceptation de l'inéluctable est créatrice. Il sent que son deuil porte en lui sa force de guérison. Enfin, au souvenir de la fin de vie de sa femme, il comprend que les êtres aimés disparus peuvent être nos maîtres et nous réapprendre à vivre. Sous la plume de l'auteur, le deuil, si douloureux soit-il, devient une traversée vers l'essentiel. Une méditation à lire lentement pour retrouver, au sein de la détresse, la paix du coeur.

    Jean Proulx a été professeur de philosophie, conseiller aux politiques ministérielles en éducation et secrétaire général du Conseil supérieur de l'éducation. Il est l'auteur d'une douzaine de livres. Sa réflexion sur le sens de la vie favorise la rencontre de la philosophie, de la science et de la spiritualité.

  • Un vieil homme originaire d´Auvergne habite le littoral languedocien et presque chaque soir il vient traîner sa mélancolie au bord de mer. Il tourne le dos à celle-ci car il ne l´aime pas à l´encontre de son pays qui lui, chante des poèmes permanents. Et il se souvient poétiquement de cette vie paysanne si vite passée et analyse ses regrets dans les langueurs des souvenirs. Il transforme alors tout cela en bonheur pour que son âme vieillissante s´accommode de tous ces évènements passés. "Au-dessus de moi, derrière et aussi devant, le ciel ce soir très étoilé est pour moi ma poste restante, mon rendez-vous des outragés par le temps et la vie, où tous les messages que m´envoie mon pays sont rassemblés là en points lumineux minuscules que je m´empresse de déchiffrer." "Rêve, rêve mon pauvre vieux ! J´imagine bien ce que je veux et trouve dans ces messages utopiques que ce que je veux bien y lire pour satisfaire mon caractère devenu vieil ours solitaire et je sais que c´est là que je peux rencontrer les fantômes de mes souvenirs avec tout leur attirail d´inconnus et de connus que je ne verrais plus jamais." "J´aime les roses et les lilas Ce sont les fleurs de ma détresse Et c´est au soir que je m´empresse De les cueillir ...juste pour toi."

  • Choisis donc la vie ! (Dn 15, 30)
    Cette vive interpellation de la Parole sacrée est lancée par l'auteur à chacune, à chacun de nous. Elle est une ardente invitation à ressaisir les élans les plus profonds et les plus beaux de notre liberté et à grandir dans toutes les dimensions de notre aventure humaine.

    Yvon Poitras nous convie à devenir de plus en plus conscients que c'est à travers nos choix lucides et vrais de chaque jour que nous nous créons, que nous stimulons nos soeurs et nos frères à s'humaniser, à se diviniser, que nous vivifions nos divers milieux de vie, que nous répondons à l'ultime souhait de notre Maître Jésus : « Je suis venu pour que vous ayez la vie, et en abondance. » (Jean 10, 7)

    Il nous invite cordialement, à travers ses réflexions et des témoignages, à voir par quels mots, quels gestes, quels dévouements, nous pourrons choisir concrètement la vie dans notre existence personnelle, dans nos liens avec les autres, dans notre milieu social, dans la communauté Église.

    Yvon Poitras est directeur de la revue Appoint et il est l'auteur de plusieurs livres de spiritualité. Il est intervenant au Centre Lucie-Bruneau pour personnes handicapées et membre d'une fraternité de religieux engagés dans l'éducation et le bénévolat social.

empty