Sciences humaines & sociales

  • Soignez vous avec vous-même !
    Notre corps est en état de renouvellement permanent de notre naissance à notre mort. Il est en quelque sorte constamment remis à neuf. Pratiquement tous nos organes, tous nos tissus, toutes nos cellules vont être complètement renouvelées plusieurs fois, à une fréquence plus ou moins élevée en fonction des cellules.

    Ainsi notre vie dépend de ce processus de renouvellement, dont les cellules souches sont à la base.

    Il faut comprendre que les cellules souches sont des cellules qui conservent l'aptitude à reproduire des cellules identiques à elles-mêmes (auto-renouvellement) mais aussi qui peuvent se différencier en un ou plusieurs tissus (neural, hématopoïétique, musculaire, hépatique, osseux, cartilagineux, etc.) selon les facteurs de croissance et les milieux dans lesquels elles sont cultivées.
    Porteuses d'un immense espoir, celui de pouvoir réparer n'importe quel type de cellule ou de tissu humain, de faire ce que les traitements actuels ne parviennent pas à réaliser, les cellules souches font partie, sans nul doute, de la médecine du futur.


  • Découvrez les richesses de la naturopathie Africaine !


    Depuis la préhistoire, l'être humain recherche dans son environnement (plantes, animaux, pierres, esprits) de quoi soulager ses maux et traiter ses blessures.



    La médecine moderne occidentale a rejeté la plupart de ces recours pour développer des médicaments chimiques et une technique de soins sophistiquée. Elle continue cependant d'utiliser certains remèdes à base de plantes médicinales. Une tendance récente conduit même à rechercher dans les plantes de nouveaux produits de substitution pour certaines maladies : cancer, paludisme...



    Plus de 200 000 espèces végétales sur les 300 000 recensées de nos jours sur l'ensemble de notre planète vivent dans les pays tropicaux d'Afrique et d'ailleurs. L'histoire de la médecine montre l'importance de ces espèces dans les thérapies, toutes les sociétés traditionnelles ayant puisé, pour leurs soins de santé, dans cette pharmacopée végétale d'une très grande richesse. L'auteur, Bertrand Canavy, met en valeur les avantages et les inconvénients de cette médecine traditionnelle : il examine par exemple les techniques utilisées et les problèmes de normalisation et de dosage.


  • Découvrir, Prévenir, Soigner avec les médecines du monde


    A notre époque, nous avons, grâce aux avancées scientifiques et technologiques, la possibilité d'imprimer des organes et chaque jour dans le monde entier, des chirurgiens « réparent » des cerveaux, un des organes les plus complexes du corps humain.

    Notre civilisation se tourne de plus en plus vers le naturel et le bio : un certain nombre de remèdes allopathiques ne sont plus aussi fiables qu'ils le paraissaient il y a quelques années. Nous vivons actuellement un tournant dans l'approche de la santé et du bien-être et grâce à ces pratiques ancestrales, nous avons le moyen de faire le tri entre ce qui est toxique pour nous et ce qui nous fait du bien.

    Les anciennes civilisations avaient, grâce à leurs tradipraticiens, des guérisseurs holistiques qui avaient une approche globale, de la façon de guérir et de soigner.

    Si nous n'avons pas toujours des preuves en laboratoire de l'efficacité de ces soins, il reste néanmoins indéniable que les résultats se reproduisent depuis des millénaires ; Par exemple, c'est le cas de l'artémisia qui est utilisée traditionnellement pour traiter le paludisme et qui fait l'objet actuellement de recherches financées par des laboratoires pharmaceutiques.

empty