• « Le premier livre de Rupi Kaur, lait et miel, est un recueil poétique que toutes les femmes devraient avoir sur leur table de nuit ou la table basse de leur salon. Accompagnés de ses propres dessins, ses poèmes, d'une honnêteté et d'une authenticité rares, se lisent comme les expériences collectives et quotidiennes d'une femme du XXIe siècle. » - Erin Spencer, Huffington Post US
    « L'écriture de Rupi Kaur dénote un talent artistique et une sagesse qu'on trouve chez les auteurs confirmés. » - Samira Sawlani, Media Diversified
    Auteure et artiste, Rupi Kaur vit à Toronto, au Canada. Elle a commencé à dessiner et à peindre à l'âge de 5 ans - un passe-temps hérité de sa mère. Immigrée indienne originaire du Pakistan, Rupi ne pouvait pas parler anglais avec les autres enfants à l'école. D'où son sentiment de solitude. Mais dès qu'elle a appris la langue, les livres sont devenus ses meilleurs amis. Elle a dessiné jusqu'à l'âge de 17 ans, puis s'est tournée davantage vers sa passion pour l'écriture et la mise en scène de son écriture, notamment à travers des lectures aux quatre coins du Canada.
    En novembre 2014, elle publiait à compte d'auteur son premier recueil de poésie, Milk and Honey. Rupi cherche avant tout à s'exprimer, que ce soit par la poésie ou d'autres moyens d'expression comme l'illustration, le design, la photographie, la vidéographie et la réalisation.
    Mais quoi qu'elle fasse, ses sujets de prédilection sont la féminité, l'amour, la perte, le traumatisme et la guérison.

  • Journal

    Julie Delporte

    « Depuis que tu es parti, je dessine tous les jours. » Témoignage à la première personne d'une rupture amoureuse et des mois qui suivent, Journal est le premier livre de Julie Delporte - qui a notamment signé Je vois des antennes partout et Moi aussi je voulais l'emporter aux Éditions Pow Pow. D'abord publié à L'Agrume en 2014, ce livre fondateur dans son oeuvre est désormais disponible chez Pow Pow, accompagnée d'une nouvelle note de l'autrice.

    « Presque dix ans sont passés depuis l'écriture de mon Journal. Je le relis
    comme s'il appartenait à une autre femme, à une jeune artiste que j'admire d'avoir le courage d'être si sincère. C'est l'année de sa première séparation d'adulte, et, surtout, de sa rencontre avec les crayons de couleur. Ce livre
    témoigne de la naissance de l'artiste que je suis aujourd'hui. Je souhaite qu'il vous donne à vous aussi l'envie d'écrire et de dessiner. »

  • Alors que nous sommes confrontés à une crise sans précédent, alors que bon nombre d'entre nous mobilisent toutes leurs ressources pour traverser la tourmente, la solidité de nos raisons de lutter devient un enjeu vital. Mais tenir pour tenir n'a en réalité pas de sens. Il nous faut, pour cela, une cause plus profonde. Il nous faut, pour cela, l'espérance.Paul Valadier mène pour nous, dans ces pages aussi énergiques qu'inspirées, un magistral travail de discernement sur le véritable visage de celle-ci. Chemin faisant, il nous montre comment les épreuves, les échecs, les désillusions mêmes, peuvent nous le révéler. Ainsi ce livre ne traite pas seulement d'espérance : il exprime, en lui-même, un puissant témoignage personnel sur celle-ci.

  • «Maëlle, Chiara, Lily et Mélisande entrent en terminale. Le bac se profile à l'horizon quand un scandale éclate au lycée. Cette année sera-t-elle celle de tous les dangers pour nos quatre héroïnes ?

    Retrouvez toute la série des romans des filles en format numérique !»

  • Votre monde s'est écroulé du jour au lendemain lorsqu'il vous a quittée ? Depuis, vous cumulez larmes, calories et mauvais rêves ? Vous cherchez à sortir de cette spirale infernale de la rupture ?
    Ce Petit Cahier, à la fois drôle et réconfortant, va devenir votre nouveau compagnon de route pour surmonter avec brio cette séparation et vous reconstruire.
    Kit de rupture, cérémonie de remise des clés, déni, colère, tsunamis de larmes... Tous les moments forts sont abordés et l'autrice vous livre ses doux conseils pour, malgré tout, réussir à prendre à nouveau soin de vous.
    Découvrez également tous les avantages qu'offre la vie en solo et peu à peu, comme une funambule, retrouvez votre équilibre.
    « Solitude ne signifie pas isolement. Vous pouvez vous mettre au sport (pour de vrai), apprendre une langue (pour de bon), visiter l'Europe ou escalader le Kilimandjaro ! »

  • Juliette Witzel quitte Paris après une rupture sentimentale. De retour en Alsace, la jeune détective privée retrouve rapidement un travail dans une agence strasbourgeoise.
    On lui confie l'enquête sur la disparition d'Olympe Adler, prof de lettres à la retraite, qui s'est littéralement évaporée dans la nature.
    Juliette s'installe au domicile de l'enseignante et commence à fouiller sa vie apparemment respectable et rangée. De découverte en découverte, elle soulèvera beaucoup plus de questions que de réponses...

    La part d'ombre des Lumières est un court roman dont l'apparente légèreté permet à Sylvie de Mathuisieulx d'explorer les dessous des dérives sectaires, le respect de la femme, l'éducation, la justice privée...

  • La Clairière, maison de campagne isolée, se trouve coupée du reste du monde à la suite d'évènements incompréhensibles. Pendant six jours, douze personnages s'agitent dans le désoeuvrement et l'inquiétude.
    Ils étaient partis en vacances ! Mais la contradiction des vacances n'est-elle pas d'offrir à des civilisés un retour à la vie naturelle ? Les Gens de la Clairière ont si bien retrouvé la nature qu'enfermés dans leur forêt, ils perdent, heure après heure, toute empreinte de civilisation.
    Alors, ces citadins se transforment. Du souci de la subsistance aux mystères de la Mort auxquels ils sont confrontés, ils revivent toutes les angoisses humaines avec une naïveté de primitifs. Ils recréent autour d'eux un univers. Ils ont leurs martyrs, leurs fantômes, leur prêtresse, leurs rites, leurs chants, leur façon d'adorer et de craindre le soleil ou le ciel étoilé. D'individus solitaires, ils mutent en une "famille" d'un genre nouveau... Mais le septième jour, la Civilisation se rappelle à eux.
    Publié chez Buchet/Chastel en 1971, ce roman "survivaliste" de Régis Rivald est toujours aussi fascinant.

  • Un couple, c'est si fragile... Un mot, une phrase, un geste, et alors tout bascule, ou se redresse. L'amour seul ne suffit pas à construire le couple, ni à le maintenir. Dans notre société, nous constatons qu'une importante proportion de couples connaît une forme de désunion, une séparation, une trahison, un abandon, un divorce. Une rupture n'arrive jamais sans préavis. Alors cette question surgit: partir ou rester? Et un constat s'impose: que s'est-il passé pour qu'on en soit arrivé là? Depuis quand cela se préparait-il? Ce livre vous offre un ensemble de solutions et de réponses concrètes, illustrées par des problématiques relationnelles accompagnées de leurs antidotes. Ce véritable outil vous permettra de transformer vos difficultés amoureuses en autant d'occasions d'améliorer la relation pour éviter la rupture, sinon d'en assumer le choix et d'en sortir gagnant.

  • Vous vivez une rupture, un échec ? Et s'il s'agissait d'une chance à saisir ? Celle de faire le point sur vos tensions, vos peurs, vos doutes, votre histoire, mais aussi sur vos ressources, vos pouvoirs d'action, votre soif de rebondir et d'être pleinement vous ! De périodes complexes peuvent naître nos plus belles victoires...
    Qu'ils soient d'ordre affectif, professionnel ou sportif, les échecs et ruptures sont autant de possibilités d'apprentissage et d'épanouissement une fois la tempête traversée. Très concret et progressif, ce cahier sera un allié de taille pour effectuer le travail nécessaire de deuil, apprivoiser les obstacles et rebondir avec sérénité. Au fil des exercices, vous pourrez vous épanouir comme une fleur.
    L'accompagnement expert et bienveillant d'Isabelle Filliozat !
    « Les routes les plus droites et bien bitumées ne sont pas toujours les plus intéressantes ni les plus riches. »

    Psychothérapeute, conférencière, écrivaine, Isabelle Filliozat aime apprendre, comprendre et diffuser. Elle oeuvre depuis plus de trente ans à aider les humains à vivre mieux avec eux-mêmes et les uns avec les autres. Ses ouvrages sont des best-sellers, tels que J'ai tout essayé ou L'Intelligence du coeur...

  • Il s'appelle Luke. Elle, c'est Leia. Comme dans Star Wars. Ils sont faits l'un pour l'autre. Sauf que c'est pas un film. C'est la vraie vie.
    Ils se rencontrent à la fac, à un cours de cinéma. Ensemble ils commencent l'écriture d'un scénario, ils apprennent à se connaître, ils tombent amoureux.Introverti et taciturne, Luke tente malgré tout ce qui les sépare de s'ouvrir au monde de Leia, sans jamais trahir le sien. Mais son histoire personnelle et son milieu le rattrapent quand son frère Mark sort de deux ans en prison. Mark, celui qui a fait voler en éclats leur famille... À l'université, Luke sent plus que jamais un fossé entre lui et les autres. Et si son histoire avec Leia n'y résistait pas ?"It's about love" parle de fierté, de vengeance, de la famille... et d'amour. Car à la fin, tout se résume à l'amour.

  • Dans une vie, Il y a beaucoup de formes de ruptures. Imposées, décidées, nécessaires, elles im-pliquent toujours une révélation de soi, qu´elles nous surprennent ou qu´elles confirment nos attentes. Chacun réagira ensuite à sa manière.
    La rupture est-elle une chance ? Comme une balle prise au rebond, le sujet va-t-il créer de nou-velles conditions hors des anciennes, trouver en lui des ressources insoupçonnées et inédites qui le feront renaître à une vie inattendue ? Ou bien, enfermé dans un passé contraignant, le sujet préfèrera-t-il les risques de la répétition plutôt que ceux d´un avenir peut-être lumineux mais inconnu et surprenant ?
    Ainsi, après une rupture, certains renaissent et d´autres répètent au contraire ce qu´ils ont voulu éviter. Quoi qu´il arrive, il y a toujours une effraction, une coupure qui marque un avant et un après.
    Un avant dont on ne pourra jamais décrocher ou un après reçu comme l´espoir d´un avenir ouvert.
    La question des « ruptures » ne se pose pas seulement pour nos vies individuelles, elle se pose dans la société, la recherche scientifique, la politique, le monde, la littérature, la philosophie, le cinéma...

     

  • Lisa a quitté sa ville natale, Belfort, pour suivre Jérémy à Windensolen, près de Colmar. Elle est heureuse un temps, mais très vite, elle sent que les choses bougent et pas dans le bon sens.


    Elle doit rapidement prendre une décision, mais elle hésite. Prendra-t-elle la bonne ?

  • Le thème de la (dis)continuité en Droit ne peut laisser indifférent nul juriste, nul historien ou théoricien du Droit. Les communications rassemblées dans cet ouvrage en témoignent par leur diversité disciplinaire. Pour aborder un tel objet d'étude d'une redoutable ampleur, l'axe temporel et l'axe spatial ont été retenus. Sur l'axe du temps, la continuité se donne comme l'expression de la permanence des principes et des institutions résistant aux ruptures ; elle évoque une intangibilité rêvée. Face aux évolutions exigeant des abandons et des réformes, elle devient la résistance de l'existant, cédant difficilement par des réformes apparentes. Et quand l'abandon de l'ancien ne peut être évité, elle se transforme en transition qui ménage un pont au-dessus du fossé qui sépare (ou veut séparer) désormais le passé et le présent. Sur l'axe de l'espace, la continuité se manifeste dans les liaisons entre éléments d'un même ensemble processuel, normatif ou institutionnel. Elle préside encore à l'établissement de liens entre sphères d'activités ou d'intérêts connexes et entre territoires contigus. Ainsi, la continuité est au coeur des impératifs de sécurité et de cohérence juridiques, de pacification et de cohésion sociales.

  • L´amour, lorsqu´il se conjugue au passé, produit une catégorie de personnes uniques : les ex !Qu´on le veuille ou non, les ex jouent un rôle important dans nos relations amoureuses présentes, ne serait-ce que par les souvenirs - bons et moins bons - qu´ils laissent en nous.Alors comment gérer nos relations avec nos ex ?Peut-on et doit-on rester amis ? Peut-on et faut-il tirer un trait définitif ? Une rupture sans souffrance, est-ce illusoire ? Est-il judicieux de parler de nos ex à nos partenaires actuels ?Ces questions, et bien d´autres encore, trouvent ici réponse dans un livre sans complexe qui nous aide à gérer au mieux ces relations particulières auxquelles - hélas - peu d´entre nous échappe !Le guide pratique des ex heureux !Yves-Alexandre Thalmann est psychologue et spécialiste en développement personnel. Au bénéfice d´une licence en psychologie, il exerce actuellement comme enseignant, formateur et consultant en relations humaines. Il est l´auteur, aux Éditions Jouvence, d´une série de livres traitant de l´évolution de la vie de couple : Se libérer de la tyrannie des répétitions amoureuses, Être parents sans cesser d´être amants et Garder intact le plaisir d´être ensemble.

  • Arnaud Friedmann signe son deuxième roman. C'est l'histoire d'une rupture. Histoire banale ? Non, elle ne l'est pas. Lui, il n'aime plus. Elle, elle meurt dans les mots de la rupture accompagnés de leur mélodie préférée. Histoire sombre ? Oui. Des solitudes, des caricatures, des rencontres sans demains. Histoire insolite aussi. De la femme qui renaît folle, meurtrière, différente. Et surtout, histoire écrite, balancée, mélodieuse. « La mélodie préférée », un swing, un rythme and blues dont la partition est signée Arnaud Friedmann, l'auteur chaque fois plus talentueux, à suivre...

    Extrait


    « En sortant, il s'efface pour laisser passer une femme. Une belle femme. Elle le frôle. Elle disparaît dans le bar. Il ne la voit qu'à peine. Son dos, ses cheveux, la trace de son parfum, le mouvement de sa veste. Elle est passée très vite. Elle pourrait être une reine, un rêve, une assassine. Ou ne pas exister. Laurent l'a déjà oubliée lorsqu'il arrive sur le trottoir, comme toutes les femmes qu'il croise et qui ne s'arrêtent pas, dont il n'accroche que la silhouette et les regrets qu'elles laissent. Le soleil l'éblouit »

  • "Tu seras un homme mon fils !" Elle voudrait le voir réussir loin d'elle mais tremble de le perdre. Il voudrait rester tout pour elle mais rêve de s'en détacher. Les sentiments entre mère et fils sont plus complexes et plus ambivalents qu'il n'y paraît...

    Du côté de la mère, comment autoriser son fils à exister hors de soi ? Comment se passer de lui ? Du côté du fils, comment trouver la force de voler de ses propres ailes ? Comment se séparer de sa mère pour s'engager vraiment auprès d'un autre amour ?

    Ce livre passe en revue les moments forts qui marquent la relation mère/fils : le désir d'enfant avant même que la femme soit mère, la naissance du fils, les premières séparations, le premier amour, l'adolescence, le mariage du fils... À travers des témoignages de mères ou de fils, l'auteur éclaire chacune de ces grandes étapes d'un point de vue psychanalytique et fournit des clés pour inviter à les vivre avec le plus de bonheur possible.

    Ouvrage publié avec le concours du Centre national du livre.

  • Certain recurrent ideas emerge through the rich diversity of papers collected here under the title Usure et Rupture: the necessity of cultural memory in finding an idiom, the rupture of form to provide a new text which makes sense of the past from the viewpoint of the present, the ways in which the image of usury plays an ambiguous role-both fructifying and economizing the text. A translator's delight, rupture in English can be variously rendered by break up, breaking up, parting, severance, split, rupture, clash, antagonism, discrepancy, gap, disjunction, disruption, discontinuity, reversal, change, etc., which should alert us to the treacherously shifting epistemological grounds onto which we dared to tread. Usure, this gradual process of wearing out, can also become usury: i. e. "excessive interest".

  • À s'approcher trop près du soleil, on se brûle parfois les ailes... et le coeur. Amoureux éperdu, rêveur inconsolable, Jean-Louis Roubeau nous livre un recueil intime et puissant, à la poursuite de sa comète.

  • Le temps, en archéologie, est un temps construit. Comment distinguer parmi les innovations celles qui modifient profondément les sociétés ? Comment apprécier les dynamiques du changement ? Comment l'évolution, imperceptible ou brutale, devient-elle révolution, subversive et refondatrice ? Ce volume prend appui sur la richesse des aires chrono-culturelles étudiées par les doctorants de l'ED 112 pour témoigner et débattre des manières dont nous percevons les transformations et leurs effets sur les sociétés du passé. Sur un temps court, les changements, brusques ou discrets, esquissent une dynamique évolutive. Il s'agit alors de les expliquer : déterminisme environnemental, fonctionnel, culturel, influence externe ou innovation locale. Mais il faut aussi estimer sur un temps long l'impact réel de ces bouleversements dans l'histoire. Les rythmes des mutations deviennent ainsi un indicateur de la stabilité d'une société et peuvent révéler sa transformation profonde. De la révolution de l'agriculture à la Révolution française, le dynamisme des sociétés humaines ne tient-il pas de leur capacité à toujours se renouveler ?


  • Une relation amoureuse impossible, des rapports familiaux compliqués, une naissance...



    RÉSUMÉ

    Aïna est musulmane, Aïna est obéissante et aime ses parents. Mais Aïna est bien plus que ça : c'est aussi une immigrée et une femme amoureuse... d'un chrétien.
    Dans une lettre poignante, elle nous raconte son enfance, son expérience, ses choix et réflexions, le poids des relations familiales toxiques... et sa naissance.


    EXTRAIT

    Face à ce mur d'incompréhension, de colère et de cris, j'ai baissé la tête et, sans état d'âme, sans résistance, je leur ai tourné le dos pour m'en aller. C'était le début et la fin de tout un pan de mon existence, la réalisation, la résignation, la naissance et la destruction de sentiments si contradictoires qu'ils pourraient changer ce qui me définit intrinsèquement.
    Comment en suis-je arrivée à cette conclusion ?
    Laissez-moi vous conter une histoire...

  • J'ai craqué pour Jérôme devant l'assiette Tex Sweety Mex, le lendemain du jour de l'An. Non seulement j'ai admiré la facilité qu'il avait à se révéler devant une montagne de patates rissolées, mais j'ai aussi adoré qu'il sache gagner ma confiance si rapidement. J'avais l'impression d'avoir mangé des toasts avec lui toute ma vie.
    Durant une demi-année, Jérôme a été mon amoureux, même si je n'ai jamais osé l'appeler ainsi. Lui et moi, on avait des visions différentes des relations amoureuses. À la Saint-Jean, j'en ai eu assez. Je lui ai lancé un ultimatum : les autres filles ou moi. Il a choisi les autres.
    L'après-Jérôme, c'est le récit doux-amer d'une peine de coeur sur tableaux comiques.

  • « Le front collé à la fenêtre, Frédéric se laissait bercer par le paysage qui défilait sous ses yeux. » Frédéric Bordet, son épouse Myriam et leur petit Théo rentrent de vacances. Lui est comédien de seconde zone, téléfilms, pubs, théât

  • La première 1 - Ève

    Velm

    La première, c'est l'histoire d'Ève, la première blonde de Xavier... et de leur rupture. Alex, le coloc de Xavier, propose à son ami des moyens pour le moins douteux pour reconquérir la femme de sa vie.

    Empreinte d'un humour débitant, d'une écriture décomplexée et d'illustrations vivantes, cette bande dessinée est une ode au premier amour, celui que l'on n'oublie jamais.

empty