Policier & Thriller

  • Solitudes

    Niko Tackian

    Après Avalanche Hôtel, ne manquez pas le nouveau thriller de Niko Tackian
    "Voilà un très bon, un excellent Tackian, aux protagonistes profonds et solidement construits" Actualitté
    Élie Martins est garde nature dans le massif du Vercors. Il y a douze ans, une blessure par balle l'a laissé totalement amnésique.
    Depuis, il s'est reconstruit une vie dans cette région aux hivers impitoyables, aux brumes si opaques qu'elles vous égarent en deux pas.
    Alors qu'une tempête de neige s'abat sur le Vercors, des traces étranges mènent Élie jusqu'à « l'arbre taillé », un pin gigantesque dressé comme un phare au milieu de l'immensité blanche.
    Une femme nue est pendue à ses branches. Cette macabre découverte anime quelque chose sur la toile vierge des souvenirs d'Élie.
    LA VICTIME EST UN MESSAGE À SON INTENTION, IL EN EST CERTAIN.
    ET IL EST TERRIFIÉ.
    Romancier, scénariste et réalisateur, NIKO TACKIAN a notamment créé avec Franck Thilliez la série ALEX HUGO pour France 2, qui demeure en tête de toutes les audiences. Son premier roman, paru en 2015, a reçu le Prix Polar du public des bibliothèques au Festival Polar de Cognac. Son thriller best-seller Avalanche Hôtel a reçu le Prix Ligue de L'Imaginaire-Cultura 2019.



  • "C'est le talent qui monte dans le monde du polar."

    Bernard Lehut, RTL

    Si Clara n'avait pas aimé cet homme, elle serait toujours en vie.
    Aujourd'hui, Clara n'est plus qu'un dossier sur le bureau de Tomar Khan. On vient de la retrouver morte, flottant dans le magnifique bassin Art Déco d'une piscine parisienne. Le suicide paraît évident.
    Tomar est prêt à fermer le dossier, d'autant qu'il est très préoccupé par une enquête qui le concerne et se resserre autour de lui. Mais Rhonda,son adjointe, ne peut comprendre pourquoi une jeune femme aussi lumineuse et passionnée en est venue à mettre fin à ses jours. Elle sent une présence derrière ce geste.
    Pas après pas, Rhonda va remonter jusqu'à la source de la souffrance de Clara. Il lui faudra beaucoup de ténacité - et l'appui de Tomar - pour venir à bout de cette enquête bouleversante.
    Qui rendra justice à celle qui pleurait sous l'eau?

    1 autre édition :

  • Les refuges

    Jérôme Loubry

    Plume Libre : "Un énorme coup de coeur !" Culturez-moi : "Une claque monumentale !" Mes évasions livresques : "Une véritable pépite ! " Sangpages : "Ni plus ni moins le meilleur thriller psychologique que j'aie jamais lu..." Froggy's delight : "L'atmosphère et la tension psychologique qui se dégagent de l'ouvrage sont incroyables ! "
    Bref, LES REFUGES, c'est LE thriller dont tout le monde parle, et il a reçu le Prix Cognac du meilleur roman francophone 2019 et le Grand Prix de l'Iris Noir Bruxelles 2019
    Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d'aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte.
    Lorsqu'elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d'habitants âgés organisés en quasi autarcie.
    Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l'image que Sandrine en a.
    Pourtant, l'atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret.
    Quelque chose ou quelqu'un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d'entre eux ne quitte-t-il jamais l'île ?
    Qu'est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ?
    Qui était vraiment sa grand-mère ?
    Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d'un sang qui n'est pas le sien...
    Emotion, profondeur, angoisse...
    Un nouveau superbe thriller par l'auteur du Douzième Chapitre et des Chiens de Détroit
    Né en 1976, Jérôme Loubry a publié Les Chiens de Détroit, lauréat du Prix Plume libre d'Argent 2018, suivi du Douzième Chapitre, « un polar complètement dingue, angoissant, terriblement prenant », selon Le Parisien.

  • ... À quarante ou cinquante mètres de cette arche imposante qu'on appelle la Porte d'Aval et qui s'élance du haut de la falaise, ainsi que la branche colossale d'un arbre, pour prendre racine dans les rocs sous-marins, s'érige un cône calcaire démesuré, et ce cône n'est qu'un bonnet d'écorce pointu posé sur du vide !

    Révélation prodigieuse ! Après Lupin, voilà que Beautrelet découvrait le mot de la grande énigme, qui a plané sur plus de vingt siècles ! Mot d'une importance suprême pour celui qui le possédait jadis, aux lointaines époques où des hordes de barbares parcouraient le vieux monde ! Mot magique qui ouvre l'antre cyclopéen à des tribus entières fuyant devant l'ennemi ! Mot mystérieux qui garde la porte de l'asile le plus inviolable ! Mot prestigieux qui donne le pouvoir et assure la prépondérance !

    1 autre édition :

  • Une affaire italienne Nouv.

    Une affaire italienne

    Carlo Lucarelli

    Pendant le fascisme, le commissaire De Luca était le meilleur flic d'Italie. Avec la guerre froide et l'arrivée de la frivolité médiatique, les homicides deviennent de plus en plus étranges et on lui demande de devenir un nouveau type de policier. Dans une Bologne sous la neige, quelques jours avant Noël 1953, la très belle épouse d'un professeur universitaire est retrouvée noyée dans une baignoire. Pour découvrir ce qui s'est passé, la police a besoin d'un vrai limier et fait appel au commissaire De Luca, policier de renom pendant la période fasciste et qui avait été mis sur la touche depuis cinq ans. Mais malgré les pistes, les traces et les indices qui s'offrent à De Luca, rien n'est ce qu'il paraît. Épaulé par un jeune policier censé l'aider (ou l'espionner), séduit par une très jeune chanteuse de jazz avec un passé de partisane, le commissaire se retrouve au milieu d'une affaire ambiguë et dangereuse qui l'obligera à s'immiscer dans les coulisses des guerres politiques et du milieu musical et mondain de la ville.
    Avec son talent pour construire des intrigues convaincantes et ses solides connaissances historiques, Carlo Lucarelli écrit un récit au charme puissant dans l'Italie de l'après-guerre, entre frivolités du festival de San Remo et violences sourdes de la guerre froide. Le retour d'un personnage littéraire qui a fait le succès de Lucarelli, best-seller en Italie.


  • Dans ce thriller paru pour la première fois en 2011, et entièrement revu aujourd'hui, Sonja Delzongle montrait déjà tout son talent pour les atmosphères terrifiantes et les personnages ambigus...
    Audrey Grimaud, journaliste, est envoyée sur les lieux d'un incendie criminel ayant fait sept victimes.
    Dans ce hameau ravagé par les flammes réside une communauté de Purs qui a choisi de vivre à l'écart du monde moderne.
    Audrey connaît bien l'endroit : ses grands-parents faisaient partie de cette congrégation mystérieuse.
    Peu à peu, des épisodes troubles de son enfance remontent à la surface. Des disparitions suspectes, d'étranges accidents qui ont émaillé ses séjours là-bas.
    Et une figure sinistre lui revient en mémoire : L'Empailleur, un meurtrier d'une cruauté inouïe dont l'identité n'a jamais été découverte.
    Au risque d'y laisser sa vie et sa raison, Audrey décide d'explorer les secrets enfouis dans les ruines fumantes du hameau...

  • Après le best-seller Les Refuges, Prix Cognac du meilleur roman francophone 2019

    Dans ce quartier chic de Port-au-Prince s'élèvent de belles demeures de pierre entourées de palmiers, de flamboyants et d'arbres orchidées.
    C'est là que, pour la deuxième fois en une semaine, un couple est retrouvé assassiné dans sa chambre.
    Deux corps mutilés gisant au pied du lit conjugal. La presse titre déjà sur une série de « crimes vaudous ».
    Pourtant l'inspecteur Simon Bélage refuse de tomber dans la superstition.
    Sur cette île, la corruption et le trafic d'enfants font plus de ravages que le terrible Baron Samedi, le dieu des morts.
    Simon sait avec certitude que ces crimes sont l'oeuvre d'un être de chair et de sang.
    Et tous les indices convergent vers un orphelinat fermé depuis près de vingt ans, surnommé la « Tombe joyeuse ».
    Mais Simon devrait prendre garde. En Haïti, ignorer les avertissements des esprits, qu'ils soient vrais ou faux, peut se révéler dangereux...
    Né en 1976, Jérôme Loubry a publié Les Chiens de Détroit, Prix Plume libre d'Argent 2018, suivi du Douzième Chapitre, « un polar complètement dingue, angoissant, terriblement prenant » selon Le Parisien.
    Son troisième roman, Les Refuges, a remporté le Prix Cognac 2019 du meilleur roman francophone et le Grand Prix de l'Iris Noir Bruxelles 2019.

  • En juin 2000, un tremblement de terre provoque un changement du niveau des eaux du lac de Kleifarvatn et découvre un squelette lesté par un émetteur radio portant des inscriptions en caractères cyrilliques à demi effacées. Le commissaire Erlendur et son équipe s´intéressent alors aux disparitions non élucidées dans les années 60, ce qui conduit l´enquête vers les ambassades et les délégations des pays de l´ex-bloc communiste et les étudiants islandais des jeunesses socialistes boursiers de l´université en Allemagne de l´Est, pendant la guerre froide. Tous ces jeunes gens sont revenus du pays frère brisés par la découverte de l´absurdité d´un système qui, pour faire le bonheur du peuple, jugeait nécessaire de le surveiller constamment. Erlendur, séduit par un indice peu commun, une Ford Falcon des années 60, et ému par l´amour fidèle d´une crémière abandonnée, s´obstinera à remonter la piste de l´homme du lac dont il finira par découvrir le terrible secret. Indridason nous raconte une magnifique histoire d´amour victime de la cruauté de l´Histoire. L´écriture, tout en retenue, rend la tragédie d´autant plus poignante.Prix Polar Européen du Point.

  • - 50%


    Ce flic n'affronte pas seulement le Mal.


    Il combat les Ogres.

    Paris, en pleine nuit. Amaury Marsac, chef de groupe à la Criminelle, découvre dans le hall d'un immeuble sa plus jeune équipière, Lise Brugguer, gisant entre la vie et la mort.
    Près d'elle, un cadavre d'homme à la tête explosée, mais pas d'arme.
    Avant de sombrer dans l'inconscience, Brugguer lui révèle qu'elle a une fille de trois ans, qui est peut-être en danger, et que lui, Marsac, doit veiller sur elle.
    Marsac est stupéfait d'apprendre l'existence de cette enfant. Et quand il la rencontre, petite fille muette aussi mystérieuse qu'attachante, la protéger devient son obsession.
    Mais pourquoi Brugguer était-elle dans ce hall ? Quelles étaient ses relations avec la victime, vermine criblée de dettes ? Et qui pourrait en vouloir à cette petite fille ?
    Marsac va devoir démêler les faux-semblants et déterrer les secrets du passé de son équipière pour percer la vérité. Et vaincre l'Ogre...
    Elsa Roch écrit depuis son enfance. À l'adolescence, une rencontre change sa vie, celle d'une petite fille autiste dont elle s'occupe pendant son temps libre.
    C'est ainsi que naît sa première vocation, et qu'elle devient psy, avec pour spécialisation les troubles autistiques.
    Parallèlement elle écrit toujours, et la découverte de Lehane, James Lee Burke, Fred Vargas... est un déclic. Désormais elle se tourne vers le polar.
    Son deuxième roman, Oublier nos promesses (2018), a remporté le Prix Infiniment Quiberon et le Prix Bloody Fleury.

  • La méthode de Sherlock Holmes Nouv.

    Mon nom est Sherlock Holmes. Il est de mon devoir de savoir ce que les gens ne savent pas.

    Ce manuel dédié aux enquêtes de Sherlock Holmes étudie la méthodologie du plus célèbre détective du monde. De l'analyse d'empreintes au décryptage de codes secrets, jusqu'aux déguisements les plus improbables, apprenez comment Holmes résout ses plus grandes enquêtes. Des anecdotes sur le maître des détectives vous seront également proposées tout au long de ce livre : Pourquoi Holmes ne s'est-il jamais marié ? Comment la véritable organisation Scotland Yard était-elle organisée ? La cocaïne était-elle légale à l'époque ? Et pourquoi les Anglais étaient-ils si terrifiés par l'Australie ?

    Un guide pratique bourré d'astuces et de belles illustrations qui plaira aux fans de Baker Street de tout âge !

  • Mario Conde a quitté la police. Il gagne sa vie en achetant et en vendant des livres anciens puisque beaucoup de Cubains sont contraints de vendre leurs bibliothèques pour pouvoir manger. Ce jour d'été 2003, en entrant dans cette extraordinaire bibliothèque oubliée depuis quarante ans, ce ne sont pas des trésors de bibliophilie ou des perspectives financières alléchantes pour lui et ses amis de toujours qu'il va découvrir mais une mystérieuse voix de femme qui l'envoûtera par-delà les années et l'amènera à découvrir les bas-fonds actuels de La Havane ainsi que le passé cruel que cachent les livres.

  • A Havane. Hiver 1989. Le lieutenant Mario Conde est chargé d'enquêter sur la disparition mystérieuse du directeur d'une grande entreprise. Rafael Morfn était étudiant avec Mario Conde, il était beau, brillant et il a épousé Tamara, le grand amour de Mario. Le lieutenant Conde va mener une double recherche sur son passé et sur le disparu.

  • Mario Conde a quitté la police cubaine pour se consacrer à l'écriture et au commerce des livres anciens, secteur très florissant dans La Havane dont la décadence se poursuit inexorablement. Au cours des travaux dans le jardin de la maison-musée d'Ernest Hemingway, on retrouve un cadavre avec l'insigne du FBI. On fait appel au Conde. Sur une étagère du placard, il tombe sur une boîte avec des traces du passage d'Ava Gardner, et les vieux se souviennent vaguement d'une mitraillette Thompson...
    Pas facile d'enquêter sur un romancier de la taille de Papa quand on entretient avec son image et ses oeuvres des rapports ambigus d'admiration-haine, mais Mario va retrouver des amis de son grand-père qui lui raconteront ce monstre sacré, malade, généreux, odieux, paranoïaque, inoubliable. Il ira jusqu'au bout de l'enquête, au risque de mettre à mal les idées reçues.

  • En novembre 1851, la première pièce de Léandre Lafforgue, agent spécial du président Bonaparte, est montée au théâtre de l'Odéon. Un crime passionnel commis dans l'établissement au même moment gâche la première du dramaturge débutant. Léandre est décontenancé lorsque l'enquête est confiée à deux recrues de la Noble cour, mais rencontre une romancière qui ne le laisse pas indifférent.

  • Un vieil homme se fait tabasser et voler son portefeuille par un groupe de petits voyous mais il récupère vite son bien, arme à la main...

    Quand il chuchote à l'oreille du voleur son nom, le gamin se met à trembler. Il pourrait le laisser partir ce serait plus sage, mais il pense : "Et depuis quand avons-nous été sages ?"
    Après avoir tué le petit voleur il hurle : "J'étais avec le Libanais !"
    Le Libanais, le Froid, le Dandy le Buffle, Patrizia... une bande de petits voyous a fait main basse sur Rome, entre la fin des années 70 et celle des années 90. Voici l'histoire authentique de la "bande de la Magliana", qui a mis la capitale en coupe réglée.
    Toute l'histoire souterraine de l'Italie de ces années récentes (loge P2, terrorisme noir assassinat dAldo Moro, politiciens et policiers corrompus, services secrets...) défile ainsi sous nos yeux, sans que jamais Giancarlo De Cataldo renonce aux moyens de ta littérature : avec une écriture jubilatoire il alterne les scènes de roman noir et les tableaux de moeurs, la bouffonnerie et le drame.
    Il crée des personnages forts et originaux, notamment de magnifiques figures de femme.

    Ce roman épique d'une incroyable puissance a été unanimement salué par la presse italienne avant d'être adapté au cinéma par Michele Placido.

    Giancarlo De Cataldo, magistrat à la cour de Rome, est l'un des écrivains de roman noir les plus importants d'Italie, devenu aussi une grande signature de la presse et un homme de télévision apprécié.
    Il est l'auteur de Romanzo criminale, La saison des massacres, La forme de la peur, Le Père et l'étranger et Les Traîtres.

  • Depuis la mort de sa compagne, le docteur Morland, médecin français, vit isolé de tous et de tout au fond des steppes russes. Après sa corvée de bois quotidienne, il assiste un jour, à quelques mètres de sa cabane, à un règlement de compte qui se termine mal pour les protagonistes. Sentant que sa tranquillité et son isolement risquent de ne pas durer, l'ermite quitte les lieux, cherchant encore une fois l'isolement le plus total. Las, la police, des truands particulièrement retors et quelques membres des services de renseignements russes se lancent à la poursuite de cet innocent témoin... qui va découvrir l'hospitalité pour le moins particulière des psychiatres et des policiers russes. Cauchemardesque et kafkaïen mais bougrement dépaysant. Que nous sommes loin de la COVID et du confinement.
    La suite de Mortelle canicule, publié l'année dernière. On y retrouve le personnage principal, le docteur Morland, exilé dans les neiges isolées de l'ex-Union soviétique. Nul besoin cependant d'avoir lu Mortelle canicule pour apprécier ce roman. Les deux livres sont indépendants.
    Un sujet bigrement tendance : la vie isolée dans l'immensité des forêts de Russie. Aussi passionnant et enthousiasmant que les livres de Sylvain Tesson, le suspens en plus.
    Le système policier et politique de la Russie de Poutine vu par un policier français, russophile invétéré. Où l'on découvre que si l'URSS c'est du passé, le système concentrationnaire et policier reste peu ou prou le même. Saisissant et inquiétant.
    Des descriptions incroyables, saisissantes : Le système carcéral russe, les fameux hôpitaux psychiatriques, la vodka, l'immensité des steppes, la chaleur des rares habitants, la froideur des derniers supports d'un système policier en fin de course nostalgiques de l'ex-URSS.

  • Episto

    Jean-François Pré

    Une ancienne gloire des hippodromes, un éditeur à succès et un chirurgien briguant un portefeuille ministériel sont assassinés. Les armes utilisées par le meurtrier sortent pour le moins de l'ordinaire, tout comme les missives qu'il adresse à l'ex-commissaire Langsamer pour annoncer chacun de ses crimes. Points communs entre les trois premières victimes - eh oui il y en aura d'autres - leurs visages sont vitriolés post-mortem...

    Des crimes vraiment mystérieux, une atmosphère chic, une écriture presque british, un héros, l'ex-commissaire Langsamer, dont les méthodes rappellent parfois celles d'Hercule Poirot : le successeur d'Agatha Christie est arrivé !

  • UN ROMAN QUI COMMENCE COMME UN POLAR ET FINIT COMME LE PLUS TERRIBLE DES THRILLERS
    Prix du Polar Romand 2020 - Prix Sang pour Sang Polar 2020
    Lors d'une intervention de routine à Paris, Cécile Rivère, une jeune gardienne de la paix un brin désabusée, entend une femme appeler au secours dans un appartement pourtant vide.
    Le lendemain, on apprend que la locataire a été assassinée à des centaines de kilomètres de là. Cécile n'a pas pu l'entendre.
    Sauf si...
    Mais quand on est flic, on croit au Mal, pas aux fantômes.
    Moquée et mise au ban de sa brigade, Cécile est recrutée par le capitaine Kermarec, le seul à ne pas la prendre pour une folle, le seul prêt à lui donner une nouvelle chance.
    Ensemble, ils vont enquêter sur la mort d'une infirmière de vingt-cinq ans, décrite comme un modèle de gentillesse par ses proches. Mais qui cachait de bien sombres secrets...

    Une héroïne décidée au franc-parler déconcertant, un rythme vif, des scènes d'une justesse incroyable. Un polar original que vous ne lâcherez plus dès la première page tournée !

  • Meurtres païens

    Max Genève

    L'an 2000 a vingt ans. C'était une période agitée. En Europe, la prise de conscience écologique cohabitait avec les premiers grands succès électoraux de l'extrême-droite. En Alsace commençait le projet Stocamine, pour ensevelir des déchets dangereux sous terre, dans les anciennes mines de potasse. Et partout, les sectes les plus étranges annonçaient une sorte de fin du monde. Rien d'étonnant alors que le détective Simon Rose, venu simplement dédicacer un livre à Strasbourg, ait été rapidement mêlé aux crimes violents d'une secte extrémiste internationale. Du bassin potassique au mur païen, de Strasbourg à Mulhouse, Simon Rose a frôlé la mort, avancé de crime en crime, démêlé le vrai du faux, et partagé cette aventure aux multiples rebondissements avec la belle et énigmatique Delphine.
    Un polar de l'an 2000 qui n'a pas pris une ride.

  • Lettres mortes Nouv.

    Lettres mortes

    Collectif

    Un fleuron de la biotechnologie toulousaine, sur le point de commercialiser du sang artificiel, perd deux membres de son comité de direction, abattus en pleine rue. Le capitaine Firdmann, policier efficace mais peu diplomate est chargé de l'affaire. On lui impose une jeune lieutenant assez curieuse. L'antipathie entre les deux officiers est aussi soudaine que réciproque. Gravitent autour de cet improbable binôme une mystérieuse motarde, quelques chercheurs, et un journaliste italien très - trop ? - bien informé.
    Alors que l'enquête piétine, un message codé semble annoncer une troisième exécution...
    De l'humour et du suspense. Les deux enquêteurs ne se supportent pas, leurs rapports sont aussi électriques que chargés d'humour noirs et de réflexions savoureuses. L'enquête emmène le héros en Italie, à Toulouse et dans la campagne environnante. C'est dépaysant à souhait.

    Vengeance, découvertes pharmaceutiques controversées, secrets de famille, amours contrariés, suspense, assassinats : tous les ingrédients d'un roman policier sont ici réunis et excellemment mixés. Un réel plaisir.

  • Juillet 2015, alors que la menace terroriste est à son plus haut niveau, l'adjudant de gendarmerie Éléonore Darras rejoint sa nouvelle affectation, au fin fond de la Lozère, où elle a été mutée pour avoir dénoncé le harcèlement sexuel permanent dont elle était victime de la part de son supérieur.
    À peine arrivée, elle va devoir résoudre une série de crimes abominables, dont les victimes semblent liées à la mouvance anarchiste.
    Parallèlement à cette enquête le sous-officier doit faire face à l'hostilité apparente de sa chef, le lieutenant Sonia Hurni, officier énigmatique à la personnalité pour le moins déroutante.

  • La première avocate de Bombay mène l'enquête

    Années 1920, Inde.
    Perveen Mistry vient de rejoindre le cabinet d'avocats de son père, devenant la toute première femme avocate en Inde, un statut qui ne manque pas de faire débat.
    Mais quand un meurtre est commis dans une riche maison musulmane pratiquant la purdah (séparation stricte des femmes et des hommes) elle est la seule à pouvoir mener l'enquête.
    En effet, les seules survivantes - et potentielles témoins du crime - sont les trois veuves du riche marchand, vivant recluses dans une partie de la maison interdite aux hommes.
    Seule Perveen peut comprendre ce qui s'est réellement passé à Malabar Hill...
    Une enquête passionnante, qui nous plonge au coeur de la société indienne du début du XXe siècle et de la place qu'y occupent les femmes.
    "Perveen Mistry a tout pour plaire, dont une propension peu surprenante - mais résolument bienvenue - à se fourrer dans les affaires des autres. C'est un véritable page-turner !" - The Globe and Mail

    Une romancière saluée par la critique et de nombreux prix

    Sujata Massey est née en Angleterre de parents indiens et allemands. Elle a été élevée principalement à St. Paul, dans le Minnesota, et vit à Baltimore, dans le Maryland.
    Avant de devenir romancière à plein temps, elle était journaliste de reportage au Baltimore Evening Sun.
    Ses romans ont remporté les prix Agatha et Macavity et ont été finalistes des prix Edgar, Anthony et Mary Higgins Clark.

  • Juillet 1928. Le détective Jules Meyer, qui entre deux enquêtes corrige les épreuves des Neueste Nachrichten de Strasbourg, est intrigué par un sombre faits-divers. Une jeune fille de dix-sept ans s'est jetée du haut de la tour du Climont, dans les Vosges.
    Dès le lendemain, le père de la jeune fille arrive dans le bureau du détective. Pour lui, sa fille ne peut s'être suicidée. Elle a été assassinée.
    Est-ce le déni d'un père ravagé par le chagrin ? Ou le meurtre d'un tueur particulièrement sournois ? Aucune des deux hypothèses ne peut raisonnablement être écartée sans enquête : Jules accepte cette nouvelle affaire.

    Au fil de nombreux rebondissements et retournements de situation, Jules devra jouer de toute sa sagacité face à un adversaire machiavélique et sans pitié.

  • La vie est difficile quand on est alcoolique en pause et journaliste exilé, pour mauvais esprit, dans le nord de l'Islande. Pourtant, il se passe des choses dans ce grand nulle part bouleversé par la mondialisation et l'arrivée des émigrés. Un petit chien disparaît, une vieille dame téléphone pour dire que la mort accidentelle de sa fille arrange bien les affaires de son gendre. Des adolescents se suicident. Un reportage sur la troupe de théâtre du lycée est publié, et le jeune et talentueux acteur qui tient avec tant de conviction le rôle principal disparaît... Pour échapper aux chiens écrasés et aux radios-trottoirs, mais surtout pour contredire l'ambitieux rédacteur en chef qui le téléguide depuis la capitale, Einar enquête sur cette microsociété gangrénée par la corruption, la drogue et la politique des cousins. Il étudie le théâtre classique et découvre un présent inquiétant peuplé lui aussi, si on y regarde bien, de sorcières.
    Un roman noir plein d'humour, de vivacité et de suspense.

empty