Littérature générale

  • Leonardo Padura écrit un livre magnifique et profond et se sert de son habileté d'auteur de roman noir pour nous amener, sous la houlette de son héros Mario Conde, à réfléchir sur ce que signifie notre libre arbitre.

  • Nuit bleue Nouv.

    Nuit bleue

    Simone Buchholz

    • Fusion
    • 4 Mars 2021

    «- Joe, qui vous a brisé les os ?
    - La vie. »
    Au Blaue Nacht, la procureure Chastity Riley écluse des bières et trouve le réconfort auprès de sa bande d'amis. Mise sur la touche après avoir fait condamner son supérieur, elle est désormais chargée de la protection des victimes. À l'hôpital l'attend un homme roué de coups, un Autrichien qui refuse de parler. C'est sans compter sur la force de persuasion de Chastity... prête à mettre les pieds dans le plat de la bonne société hambourgeoise.
    Dans la lignée des romans d'une ville, Chastity Riley est Hambourg, ville-port et ville monde, ville punk-rock.

    Simone Buchholz donne naissance à un personnage récurrent et à une famille, de ceux dont la vie nous est chère et que l'on prendrait bien pour amis. Concise et poétique, tour à tour drôle et piquante, son écriture emporte le lecteur.

    Lauréate du Prix du Polar Allemand en 2019 pour Mexikoring, Simone Buchholz est traduite en Angleterre et en Italie. Elle vit à Sankt Pauli, le célèbre quartier de Hambourg.


  • 1908.

    La reine Victoria n'est plus et son fils Edward VI se rapproche de ses voisins européens. Le vieux monde britannique se fissure sous l'impulsion de groupes d'avant-garde, comme les suffragettes qui mènent une lutte acharnée pour le droit de vote des femmes.
    L'heure n'est pas à la révolution, mais à une révolte sociétale de moins en moins feutrée dont les hauts faits se déroulent dans le Londres de Virginia Woolf et de Conan Doyle, celui des parcs et de la bourgeoisie de l'ouest et que des taudis de l'East End ouvrier.
    Dans Les heures indociles, Éric Marchal relate le parcours de trois personnages hors du commun : Olympe Lovell, la suffragette, une guerrière au service de Mrs Pankhurst, prête à tous les sacrifices pour la cause. Thomas Belamy, l'annamite, médecin au Saint Bartholomew Hospital, le plus vieil établissement de Londres. Il travaille dans le service flambant neuf des urgences et dirige un département de médecine non conventionnelle dont le but est d'unifier les pratiques occidentales et chinoises. Enfin, Horace de Vere Cole, le plus excentrique des aristocrates britanniques, poète et mystificateur, à la recherche de son chef d'oeuvre / le plus grand canular de tous les temps.

    Chacun d'eux est un rebelle. À deux, ils sont dangereux.


    À trois, ils sont incontrôlables et deviendront la cible du pouvoir et d'un mystérieux personnage se faisant appeler l'apôtre.

  • Pour fuir le poids de sa famille, Emilio Ortiz arrive du Chili à Paris pour étudier la linguistique.
    Il est gardien de nuit dans un petit hôtel du quartier Montparnasse et il y fait la connaissance de personnages hauts en couleur, journalistes célèbres, petits truands ou femmes fatales.
    Il passe ses journées à essayer de comprendre qui est la fille avec qui il vit près d'un cimetière de banlieue et qui explose sa vision de la sexualité. Il est arraché brutalement à "ses jours tranquilles" par la découverte des amitiés d'affaires de son père avec la hiérarchie de la dictature.
    Il retourne au Chili pour comprendre ce personnage qu'il méprise et le fascine, et son prétendu suicide...
    Mauricio Electorat est né à Santiago du Chili en 1960. Après deux années d'études de journalisme et de littérature à Santiago, il s'installe à Barcelone en 1981, où il obtient une maîtrise en philologie hispanique. Petit fils de Français émigrés à Valparaíso au début du xxe siècle, il choisit Paris comme lieu de résidence dès 1987. Il est actuellement professeur universitaire au Chili, journaliste et traducteur. Sartre et la Citroneta, son deuxième roman, a obtenu en Espagne le prestigieux Prix Biblioteca Breve.

    Ce même livre a été sélectionné par Michel Polac (Charlie Hebdo) comme l'un des soixante meilleurs romans de la première décennie du XXIe siècle.

  • Un matin de février, deux corps mutilés sont découverts à Bruxelles : celui d'un SDF dans un parking, puis celui d'un nanti dans son appartement. La commissaire Natacha Barthel arrive sur les lieux. À ses côtés, une journaliste autorisée à couvrir les deux enquêtes. Ça sonne comme un polar. Sauf que tout est vrai ! Anne-Cécile Huwart livre le récit de cinq années de reportage sur les pas de la Crim'.
    Anne-Cécile Huwart est journaliste indépendante. Elle a travaillé et travaille pour différents médias dont Le Soir, Moustique, Le Vif l'Express ou encore Médor, sur des enquêtes et des reportages au long cours. Elle a été finaliste du prix Belfius 2019. Mourir la nuit est son premier livre. À la croisée du journalisme et du policier, son récit se situe dans un genre peu exploré en Belgique : la littérature du réel.
    "C'est l'une des sorties littéraires marquantes de ce début du mois de novembre." Maxime Maillet, Vivacité RTBF
    "Son reportage, retranscrit dans ce premier roman, est glaçant de vérité, remarquable et tout à fait passionnant" Anouk Van Gestel
    "Le premier roman d'Anne-Cécile Huwart est fascinant, il ouvre la porte au commun des mortels sur un univers de brutalité insoupçonné : glaçant de vérité. Un livre époustouflant, à lire absolument ! " Lucile Poulain RTBF
    "Avec des suspects pourtant connus dès le début (mais sont-ils les assassins ?), on ne lâche pas le livre car au fond, ce qui nous tient en haleine, davantage que les circonvolutions des affaires, c'est l'exploration d'un univers qui nous laisse apercevoir la complexité des vies et de la psyché humaines." Michel Zumkir, le Carnet et les Instants.

  • Considéré comme l'oeuvre majeur de Bernanos, Monsieur Ouine démarre dans la fournaise d'une journée d'été. Dans un village, un crime a été commis et les dénonciations anonymes vont bon train, engendrant un climat délétère. Quelle est la responsabilité de cet étrange Monsieur Ouine, personnage au corps flasque et suintant ? C'est tout le mystère du mal qui est ici relaté.
    Georges Bernanos (1888-1948), a écrit quelques-unes des oeuvres majeures de la France littéraire du XXe siècle. On lui doit Sous le soleil de Satan, Les Grands cimetières sous la lune ou encore La France contre les robots.
    « Monsieur Ouine est le chef-d'oeuvre de la littérature bernanosienne. » - Juan Asensio, Stalker.
    « Le titre le plus prisé aujourd'hui des inconditionnels de Bernanos. » - Le Monde

    1 autre édition :

  • La photo était là sur l'étagère tout en haut de la bibliothèque de son père. Un groupe d'hommes et de femmes autour d'une table de restaurant et parmi eux ses parents, l'éditorialiste lucide et la comédienne étrangère. Lorsque la CBS lui commande un documentaire revisitant les mythes de la révolution des OEillets, Ana Maria réalise que tous les acteurs du coup d'État qui renverse la dictature se trouvent sur cette photo. En compagnie de deux journalistes aussi jeunes qu'elle, elle les retrouve et, au fil de son enquête, découvre l'effet du passage du temps non seulement sur ces héros, mais aussi sur la société portugaise. Survivants d'un temps oublié, les personnages de la photo essaient de recréer ce qu'a été l'illusion révolutionnaire, et le difficile chemin vers la démocratie. Le regard des jeunes gens sur les protagonistes d'une histoire que personne ne veut plus entendre réécrit cruellement leur épopée. Lídia Jorge s'intéresse à l'espace indéfini qui sépare le récit que l'Histoire dévoile, avec ses vérités difficiles à affronter et la création du mythe, le moment où la vie a été transformée en une construction de l'imaginaire ou de la volonté. Un roman exceptionnel sur la politique et le destin des rêves.

  • En 1998, F. Terry revient après 18 ans d'exil à La Havane à la recherche du manuscrit disparu de José Maria Heredia (début XIXe siècle). Mais il cherche aussi lequel de ses amis l'a trahi, brisant sa carrière.

  • Yacaré : Le dirigeant des maroquineries Brunni à Milan meurt mystérieusement après avoir signé un contrat d´assurance-vie dont le bénéficaire vit au fin fond de l´Amazonie. L´enquêteur de la compagnie d´assurance est un Chilien exilé et frileux, la fille de la victime a des yeux verts et étudie l´anthropologie... Hotline : Au Chili de nos jours pour s'attaquer à un militaire il faut être ou inconscient ou exceptionnellement honnête, c'est ce que découvre George Washington Caucaman, l'inspecteur rural Mapuche, lorsqu'on le punit en le mutant à Santiago. Tout en calmant ses aigreurs d'estomac au bicarbonate, il enquête sur les hot lines, le téléphone rose. Il applique aux politiques les mêmes méthodes qu'aux bandits, voleurs de bétail de Patagonie, révélant à tous qu'il ne suffit pas de ne pas s'être sali les mains.

  • Comment Christophe Leibowitz, avocat revenu de tout, loin des belles affaires d'Assises dont tout le monde parle, éternel commis d'office à la défense de délits minables, est-il enfin parvenu à être satisfait de son sort ?
    Est-ce parce qu'il occupe ses journées à convertir avec une patience extrême un proxénète albanais à la lecture de L'Éducation sentimentale derrière les barreaux de la prison de Fresnes ? Ou parce que son nom s'étale en première page aux côtés de celui de l'ennemi public numéro un ? Le premier roman d'Hannelore Cayre, auteur de La Daronne : sans pitié, drôle et méchant.
    « Hannelore Cayre a le don rare d'évoluer dans un univers glauque et calamiteux avec la même pêche que son personnage... » - L'Humanité
    « Un remède à l'air du temps. » - Télérama
    « C'est drôle. C'est méchant. C'est aussi bien écrit que La daronne et Christophe Leibowitz pourrait bien être l'égal du personnage de Prudence.» - Site Addict Culture
    Hannelore Cayre est avocate pénaliste, elle est née en 1963 et vit à Paris. Elle est l'auteur, entre autres, de Toiles de maître et La Daronne. Elle a réalisé des courts métrages et l'adaptation au cinéma de son roman Commis d'office.

  • De Sherlock Holmes à James Bond.
    Londres ! Plus grande cité d'Europe, ancienne capitale de l'Empire britannique, Londres immense et vivace, théâtre urbain de Sherlock Holmes, de Jack l'Éventreur, d'Hercule Poirot ou de James Bond. Londres, la ville polar par excellence : depuis Holmes jusqu'à Bond, en passant par Fu Manchu, Jeeves, Lord Peter ou Miss Marple, de l'ère victorienne aux swinging sixties, une histoire de Londres sur un siècle, tout le roman noir d'une métropole. Avec trois promenades originales, de Rimbaud à Lénine, dans les pas de Sherlock Holmes, et le long de la Tamise de Richmond à Chiswick.

  • Paris, automne 1906 : Hippolyte Salvignac, antiquaire parisien d'une quarantaine d'années, est recruté par Georges Clemenceau, alors président du Conseil, pour aider la police à pourchasser des trafiquants d'oeuvres d'art. Ces derniers pillent les trésors qui sommeillent dans les églises de campagne. Et les remplacent par des faux...
    Flanqué de l'inspecteur Jules Lerouet, Salvignac découvre les méandres d'une situation explosive où s'entremêlent luttes politiques, tensions diplomatiques, conflits religieux et trafics internationaux. Son enquête l'amène à sillonner l'Europe de la Belle Époque, de son Quercy natal à Londres en passant par les stations thermales d'Auvergne ou la banlieue parisienne.



  • Au coeur de la Transylvanie, dans le château de Bran, Stella, la jeune fiancée du comte Arbür, disparaît mystérieusement. Sur son oreiller, dessinant une étrange figure géométrique, cinq taches de sang.


    Après plus d'un siècle d'absence, Dracula viendrait-il à nouveau hanter la région ?


    Michael Connors, quatorze ans, son frère Vel, d'un an son cadet, leur amie Rose, du même âge, et leur chat Wilde, matou au QI de Sherlock Holmes, sont en vacances sur les lieux du drame.



    Aidés d'un loup apprivoisé et d'une chauve-souris pleine de ressources, ils vont se lancer sur les traces du plus célèbre des vampires et nous entraîner dans une enquête inoubliable.




    Frissons, suspens et éclats de rire sont les ingrédients de ces trois jours et trois nuits passés « Dans l'ombre de Dracula ».



  • En 1848, Léandre Lafforgue quitte son Gers natal pour retrouver son père à Paris. Il se retrouve mêlé à une série de crimes éliminant un à un les députés du Palais-Bourbon. Au coeur de l'Assemblée nationale, le jeune héros mène l'enquête.

  • Le merle

    Jean-Bernard Pouy

    Un sombre soir, à Paris, dans l'un de ces nombreux débats où des « spécialistes » ergotaient sur les différences entre le roman noir et le roman « blanc », un type mystérieux dans le public s'est levé, outré, offusqué, déclarant : « N'importe comment, il n'y a qu'une littérature, c'est la littérature allemande ! » Et, digne, impérial, il a disparu. J'étais saisi, coincé, aplati par la sentence. Ce soir-là j'ai décidé de prendre place, un jour, sur un rayonnage de librairie spécialisé dans cette fameuse et fumeuse « littérature allemande »... Ainsi est né Arthur Keelt (Klagenfurt, Autriche, 1902 - Paris, 1982) et son unique et bref récit, Le Merle (Die Amsel), écrit en 1954 dans les montagnes de Styrie... Selon Jean-Bernard Pouy, il se voulait un bouddhiste atypique. Peut-être doit-il à cette disposition d'esprit une écriture toute de simplicité et qui parfois atteint la grâce, ainsi qu'une rare hauteur de vue (2277 m).

  • Même enfance paumée, même middle-class, même double de papier...
    À l'aube des années 1980, Mark Chapman et John Hinckley donnent la grand-messe pour leur Mère Nation, l'un en tuant John Lennon, l'autre en tirant sur Ronald Reagan... Au sommet de leur liturgie démente, outre une obsession morbide pour les Beatles ou Jodie Foster, c'est le héros de L'Attrape-Coeurs, Holden Caulfield, qui tient le crachoir. Oraison déglinguée, perfusée à la fiction, c'est le Choeur noir de l'Amérique qui dévore ses enfants. En souriant.
    " Il fallait oser s'emparer de la voix si particulière d'Holden Caulfield, révérée dans le monde entier, pour l'incorporer à son propre livre, et c'est dans doute la plus belle réussite du deuxième roman de Héloïse Guay de Bellissen." - Raphaëlle Leyris, Le Monde

  • Gérard d'Amboise élabore de grands projets. Dans son laboratoire vendéen, il a devant lui un avenir prometteur. Il se consacre entièrement à ses recherches et met au point un herbicide révolutionnaire, le Chirus ikigaï. Mais, son invention est convoitée et le met en danger !
    Peu après l'effraction de son officine, le talentueux scientifique est retrouvé inanimé sur les bords de La Vie. Il se réveille amnésique après deux semaines de coma.
    Pendant que la gendarmerie enquête sur ce qui lui est arrivé, il se livre à un combat particulièrement pénible pour se reconstruire. Au fur et à mesure qu'il reconstitue les pièces de sa vie, il ne découvre que tristesse et désolation.
    Laura, assistante discrète et amoureuse, saura-t-elle l'aider à retrouver la mémoire et la force de se battre ?

  • Après des années d'errance, Carlo Salinas revient dans sa ville natale. Devenu détective privé, il est engagé par l'épouse d'un écrivain qui n'a plus donné signe de vie après s'être frotté à un cercle de notables dépravés.Carlo Salinas se sent lui-même suivi et épié. Est-ce parce qu'il a couché avec Malisha, une jeune et séduisante Albanaise ? Pour le découvrir, il faudra que Salinas mette sa propre vie en danger.

  • Au lendemain de son mariage avec l'innénarable Valéria, Freddo se retrouve seul et désemparé. Ça lui pèse tellement qu'il décide d'aller chez les flics: « Bonjour pardon de vous déranger mais ma femme a disparu le jour de notre mariage. ». Avec l'aide de l'inspectrice Karolien, il tente de résoudre cette inquiétante disparition. Or L'enquête, plutôt que d'avancer ou même de piétiner, recule au contraire jusqu'à prendre des dimensions cosmiques. Antoine Boute travaille à faire se chevaucher littérature, philosophie, performance et expériences sonores, notamment en écrivant des livres, en réalisant des performances, en donnant cours ou en organisant des événements.

  • Misérables !

    Michel Quint

    • Phébus
    • 1 Mars 2018

    Nord de la France, 2016.
    Lorsqu'il était policier, Laurent enquêtait sur les morts. Aujourd'hui, il retrouve les vivants. Depuis peu, la loi Necker oblige les entreprises à rechercher les bénéficiaires d'un contrat d'assurance-vie souscrit et jamais exécuté. Et notre héros est à la fois un détective et un annonciateur de bonnes nouvelles. Mais, cette fois-ci, sa tâche se révèle ardue. Car quels liens pouvaient bien unir la riche Henriette Benson au jeune et ambitieux Freddy Delersnyder, depuis longtemps disparu ?
    Toutes les pistes mènent à Calais. Elles ressuscitent une époque d'espoirs déçus: celle de la vague rose des années Mitterrand. Et dressent le portrait complexe d'un Rastignac au grand coeur.
    En compagnie de la belle Sonia, Laurent vadrouille dans la ville actuelle et ses environs, constatant la misère mêlée des habitants et des migrants...

  • Début juillet, la nuit bruxelloise est exceptionnellement chaude. Le mercure grimpe encore dans l'horreur de la nuit. Le commissaire Germain et son adjoint Berthier plongent dans les méandres de la capitale pour résoudre une drôle d'enquête. Il faut agir vite avant que les médias ne s'emparent de l'affaire. Suivez ce duo décalé et franchissez les portes du mystérieux, mais néanmoins prestigieux Full Moon Club.
    Antoine Thuillier est né en 1990 et vit actuellement à Lille (France). Auteur et marketeur, il traque, truque, tronque et troque les événements du quotidien pour les transformer en fictions. Il est également l'auteur de trois autres nouvelles parues aux éditions Lamiroy. Maelstrm #45 et Vaudou #97 dans la collection Opuscule. Pour les plus jeunes, Un scarabée à Paris #04 dans la collection Adopuscule.

  • Fils chéri

    Brigitte Moreau

    Au petit matin, un corps est retrouvé le long des étangs des Pêcheries, à Watermael-Boitsfort. Ses papiers indiquent qu'il s'agit de Raphaël Bernier, 36 ans. Les inspecteurs Van den Brandt et Duchamp mènent l'enquête. Cette affaire, qui semblait être un simple vol avec violence ou un règlement de comptes, s'avère bien plus complexe à mesure qu'ils rencontrent les membres de la famille : tout d'abord la mère, venue pour identifier le corps, ensuite le frère, disparu puis retrouvé. Qui est la vraie victime ? Quel est le vrai mobile ?
    Brigitte Moreau est fan de yoga, de tisanes et de belles histoires... qui ne finissent pas toujours bien. Quand elle n'est pas en train de lire, elle écrit. Elle a publié deux Opuscules aux éditions Lamiroy et un recueil de nouvelles aux éditions Academia. Fils chéri est son premier polar.

  • - C'est à cause de dix foutus papiers que j'ai tiré ma bagnole pendant trente heures, Monsieur le Commissaire ?
    Aertsen but une lampée de son jus de légumes frais qui était frais seulement parce qu'il sortait d'un frigidaire.
    - J'ai arrêté huit tueurs en série, j'ai démantelé plusieurs réseaux de trafiquants, j'ai conclu des enquêtes qui pataugeaient dans la semoule depuis deux cents ans et j'ai empêché l'assassinat de notre président. Vu qu'il gaspille les finances publiques comme un milliardaire dépense son argent de poche en vacances, j'ai maintenant des regrets. Bref, à peine quarante ans et je suis déjà deux étoiles dans la police.
    Corentin Jacobs a publié deux Opuscules aux Éditions Lamiroy (Orange Sanguine et Printemps de Prague). Have a good trip est son premier récit policier.

  • Dans les eaux protégées de Beauduc, un corps vient d'être repêché. À la tête de la brigade fluviale et nautique de Port-Saint-Louis-du-Rhône, Iris est ravie de pouvoir compter sur les talents d'enquêteur du capitaine Léo Sarlat, de passage en Camargue où il rend visite à son père. Bientôt, un nouveau cadavre est découvert, le danger guette... Une plongée étonnante en fond marin, où se mêlent archéologie et histoire antique. Capitaine à la Section de recherches de Marseille, Léo Sarlat, mis à pied par sa hiérarchie après la mort de son coéquipier, retrouve par hasard Iris, une ancienne collègue, major de gendarmerie à la brigade fluviale et nautique de Port-Saint-Louis-du-Rhône. Un cadavre vient d'être repêché dans les fonds protégés de Beauduc dont dépend son secteur. Bientôt, la découverte d'un autre corps laisse à penser qu'on a affaire à un tueur en série. Léo et Iris découvrent que les victimes ont participé il y a quelques années au même camp de fouilles subaquatiques organisé par un éminent archéologue de la région. Or ce dernier a depuis peu entrepris des fouilles dans la zone de pêche protégée de Beauduc où serait enfoui un vestige de l'époque grécoromaine, là-même où on a retrouvé la première victime. Léo craint pour les siens, son père Jeff, d'abord, un pêcheur de tellines dont le bungalow est situé sur la plage de Beauduc, sa fille Jade, ensuite, venue le rejoindre pour les vacances, et enfin Iris et son fils qui, depuis les événements, passent de plus en plus de soirées sur le voilier de Léo amarré non loin de là...

empty