Evidence Editions


  • Ville de Seward, état du Nebraska, États-Unis d'Amérique


    Mai 1954

    En principe, un couvent est un lieu de prières et de repos de l'âme, mais celui de Seward va être confronté à de sombres moments. Dans ce cloître, où vivent dix soeurs et une mère supérieure, un événement barbare va se glisser derrière la grande porte de ce lieu vénéré.
    Le shérif de la ville va alors mener une enquête entre monde religieux et hospitalier où les soeurs exercent leurs différents talents. De douteux passé à une réalité bien pesante, l'enquête va stagner jusqu'à des faits qui dépassent tout entendement, faisant basculer le shérif vers ses propres démons.
    En l'espace d'une courte semaine, il va se dérouler de bien préoccupantes activités, plus ou moins en accord avec ce tout-puissant Seigneur glorifié dans ce petit couvent du fin fond du Nebraska.

  • Isabelle a besoin de se ressourcer, elle choisit de faire une retraite dans un monastère au Maroc, situé entre montagne et désert.
    Le lieu promet repos et calme.
    Mais la quiétude recherchée va être écourtée par les meurtres d'un religieux et d'un jardinier.
    Commence alors une enquête minutieuse qui va la plonger au coeur d'un microcosme où se retrouve les principaux travers et qualités de la nature humaine.

    Les murs d'un monastère ne préservent pas des perversités de ce monde.


  • Dans la série : Raconte-moi une photo.

    Tom et Marjorie Roberts, sur un coup de tête de cette dernière, décident de s'offrir un séjour dans le petit village enneigé de Hampton, au pied du Glacier National Park dans le Montana.
    À peine arrivés pour leur première sortie en motoski, les résidents d'Hampton découvrent les restes d'un cerf, à moitié enterré et dévoré.
    Alors qu'ils se perdent en conjecture pour comprendre ce qui a pu se passer, leur hôte prévient les Rangers de la ville toute proche.
    Mais bientôt, la tempête approche, des bruits de grignotement suspects leur parviennent, et les Rangers disparaissent à leur tour...


  • Dans la série : Raconte-moi une photo.

    L'image est celle de la femme éternelle. Une image qui se fiche des controverses sur la réalité ou le fantasme de cette « féminité » idéale : de la place de chaque sexe sur le vaisseau de la vie. Cette femme, c'est celle qui naît de la vision d'un homme ; il ne cherche pas en elle son semblable, son égale : en elle, il voit l'espérance, l'amour qui l'attend, un jour, quelque part, en dépit du temps qui passe et des aléas de la vie. Ou bien l'amour qu'il a perdu, manqué. Femme, soeur, marraine, mère... elle est là jusque dans la défaite : jusqu'à la fin.
    Fixée en une seule et belle image, cette femme éternelle est l'allégorie de la vie. Force et douceur. Attirance. Respect. Mystère. Elle est notre désir.
    En quatre textes, sur une photo emblématique, c'est cette figure de proue, cette égérie qui est illustrée, espérée, fantasmée. Remerciée. « Tout est sauvé, une femme est avec nous », écrivait Victor Hugo, dans sa correspondance, en 1853. Ainsi soit-il.
    ***

    Extrait :

    Elle lui tournait le dos, regardant par la fenêtre quelque chose qu'il ne pouvait voir - sans doute tout simplement la pluie... Elle portait sa robe blanche, dont le col, évasé, était ajouré en motifs de dentelle, un peu à la façon d'un macramé ; de sa main gauche, elle tenait en un chignon improvisé ses cheveux blonds, découvrant sa nuque où pointait un grain de beauté. Il apercevait le lobe de son oreille droite, auquel était accrochée une boucle d'oreille fantaisie en métal argenté, constituée d'un arceau de nacre agrémenté d'un sautoir de miniperles et d'une plume de faisan vénéré. Elle ne pouvait pas être là, il le savait. Elle avait disparu, comme les autres. Pourtant, sa présence s'obstinait, à la fenêtre.


  • Dans la série : Raconte-moi une photo.

    Mais quel est donc ce mystérieux colis qu'attend si impatiemment Derek, dans sa luxueuse villa de Nova Pompéi ?
    Était-ce en définitive une si bonne idée que ça que de passer commande d'un tel article ?
    Pourquoi a-t-il cédé comme tant d'autres à cette étrange et dangereuse mode ?
    Le hic, c'est que l'argent a beau faire le bonheur et le gazon de son green-être le plus vert, un foutu "il-ne-sait-quoi" de tous les diables - y compris celui du livreur - l'obnubile h24.

    L'amour ? Allons, allons... L'amour ça s'achète à coups de crédeks, comme le reste. Et ce n'est pas Capucine qui le contredira !

  • Suicides Nouv.

    Suicides

    Jean-Luc Menet

    Enquêteur chevronné de la SRPJ de Montpellier, le capitaine de police Michel Dutour est muté à Valenciennes, d'où il est originaire. Il y rencontre Clara Jeminski, la fille d'un ami d'enfance, qui effectue un stage de master sous sa responsabilité.
    Michel Dutour mène la vie tranquille d'un « fonctionnaire plan-plan » en tentant d'oublier l'affaire qu'il a eu à traiter quand il exerçait dans l'Hérault. Mais alors qu'il constate la mort tragique d'une septuagénaire, retrouvée pendue à son domicile, il réfute la thèse du suicide pourtant admise par tous. Il décide alors de mener sa propre enquête contre l'avis de sa hiérarchie et s'associe malgré lui à Clara Jeminski et à un jeune hacker, Hugo Ponce.
    Les faux suicides se multiplient, mais le capitaine Dutour n'est plus le flic qu'il était et Clara a ses propres démons. Leurs histoires s'entremêlent et le passé ressurgit tandis qu'ils parcourent les paysages gris-vert du nord de la France dans une banale mais terrible histoire de vengeance.

  • La bienveillance de l'ombre Nouv.

    Le lieutenant Saint-Just ne s'attendait pas à plonger dans une affaire sordide, à peine arrivée à la brigade de Nort-sur-Erdre. Après des enquêtes éprouvantes en région parisienne, elle venait se mettre au vert, retrouvant sa famille avec qui elle souhaite renouer des liens trop longtemps mis à mal par des non-dits.
    Enquêtrice hors pair, elle comprend immédiatement que le bébé abandonné sur le capot d'une voiture d'une aire de covoiturage, l'os découvert par le chien d'un gentleman- farmer, et le corps d'une jeune fille jeté près d'une déchetterie, ne sont qu'une seule et même affaire. Avec ses coéquipiers, le major Delaunay et le gendarme Castain, ils se lancent sur les traces du tueur dans les Landes et la ZAD de Notre Notre-Dame-des-Landes, malgré les obstacles tendus par leurs supérieurs.
    L'auteur, dans les premiers chapitres, déroule l'histoire de Betty Mop, de son fils et de ses petites-filles. Un récit où l'on découvre le cycle qu'engendrent le manque d'amour et la violence. Une victime, au gré des circonstances, peut se transformer en bourreau et être entraînée vers le pire.

    On ne naît pas tueur, on le devient, cependant, la bienveillance peut mettre un terme à un tel schéma familial.

empty