Coëtquen Editions

  • Alors qu'elle est sur le point de créer un vaccin contre la maladie de Lyme, la scientifique Barbara Larvin est retrouvée assassinée dans la forêt du Gâvre, près de Nantes. Sur place, le commandant de police Yann Jornet et ses équipes trouvent une signature laissée par le tueur : Vindicta.
    Daniel Zink, puissant chef d'entreprise strasbourgeois, vaniteux et arrogant, reçoit un courrier anonyme proférant des menaces de mort à son encontre, signé Vindicta.
    Dans la région de Marseille, l'adjudant-chef Duclon, sous-­officier tyrannique aux méthodes contestées, toujours à la limite du harcèlement moral et physique, fait souffrir les jeunes recrues d'un camp militaire, le tout sous couvert de sa ­hiérarchie. Là encore, Vindicta se manifeste.
    Afin de stopper le tueur, Yann Jornet et ses collègues vont devoir fouiller le passé des victimes, de la France aux confins du Cambodge.

  • Saint-Pierre Quiberon terminus ? Sans aucun doute, pour le vieux professeur Paul Klein, assassiné dans ce petit village tranquille, niché à quelques encablures de la côte sauvage.

      Quelle vengeance implacable vient faire voler en éclats la sérénité de la bourgade et raviver les fantômes du passé ? En tout cas, personne ne semble vouloir les affronter de nouveau. Car si le mur de l'Atlantique n'est plus que vestiges délabrés, certaines mémoires, elles, sont intactes.


    Le commissaire Orlando Muller, de la brigade de Vannes, n'a que peu d'indices pour élucider la mort de ce vieil homme apparemment sans histoire : un plan du bourg surligné et un ticket d'entrée du musée d'Orsay. Il sera aidé, tant bien que mal, par son équipe hétéroclite : un séducteur trompé, une geek au langage fleuri et un vieux rat de bureau plus taillé pour garder le fort que pour traquer les criminels en eaux vives.


    Malgré le manque cruel de preuves et des témoins taiseux, sa persévérance le conduira à nouer avec ses collègues allemands des relations d'un genre inattendu.

  • Julien, un chasseur alpin du 13e BCA de Chambéry, est ­victime d'une tentative de meurtre en surprenant un braconnier dans le massif des Bauges. Il ne se souvient de rien en se ­réveillant de son coma. Au même moment, Ingrid, une journaliste parisienne détestant la montagne, est envoyée dans les Alpes par sa direction pour effectuer un reportage. Au cours de son enquête, elle ­comprend au nombre d'animaux abattus qu'un réseau de ­braconniers est constitué. Elle fait la connaissance de Julien qui voit l'arrivée de cette Parisienne d'un mauvais oeil. Malgré tout, une alliance se constitue et ils enquêtent ensemble. Ils s'aperçoivent que le braconnier est très bien organisé et que les chamois ne sont pas ses seules victimes.

  • Rouge amer

    Christian Drillaud

    Juillet 1989 : une jeune femme disparaît en mer lors d'un bain de minuit sur une plage de Locmariaquer.
    Juillet 2019 : son corps est découvert sous deux mètres de terre par des ouvriers travaillant sur un chantier.
    Face à cette énigme où tout semble lui échapper, Simon Segré va perdre pied et voir ses certitudes ébranlées. Dans cette enquête où ressurgissent les fantômes du passé, le détective va devoir affronter la vérité jusqu'à sentir couler le sang de l'amertume dans ses veines.

  • Rancunes en pays blanc Nouv.

    Le docteur Lacoste, figure locale de la presqu'île guérandaise, est retrouvé assassiné entre deux rochers sur la côte sauvage du Croisic.
    Élodie Bertin, jeune lieutenante de police, est dépêchée auprès de la brigade de gendarmerie de la ville pour conduire l'une de ses premières enquêtes en responsabilité.
    Dans le même temps, une rumeur prend corps dans le petit port du Croisic : des jeunes filles blondes de 18 ans feraient l'objet d'agressions sexuelles, et auraient même propension à disparaître.
    Alors que de nouvelles victimes sont découvertes, l'angoisse grandit parmi la population qui redoute un lien entre les meurtres et les agressions de jeunes filles.
    Quelques indices attirent l'attention des enquêteurs et font apparaître un mystérieux rapport avec le passage de Jules César dans la région.

  • Carnac. La mer, ses plages, ses touristes et sa thalasso. Oui, mais... Mauvais temps pour le Carnac Thalasso & Spa Resort qui se serait bien passé d'un corps sans vie découvert près de l'île aux Oiseaux, l'une des promenades favorites des résidents. En lieu et place du bien-être et de la détente, c'est le repos éternel que ce jeune client sans histoire, passionné de vol à voile, a trouvé d'une façon quelque peu brutale près des anciennes salines. Un destin fatal pour cet homme, par ailleurs créateur d'un site de jeux en ligne et du « Golden Frog Trophee », le trophée de la Grenouille d'or, un prix convoité dans le monde entier. Une fois de plus, la victime a eu le mauvais goût de mourir sur la zone d'intervention du commissaire Orlando Muller et de son équipe, un groupe pour le moins hétéroclite. Jo, le vieux flic casanier ; Fred, le fossoyeur des coeurs ; Anne-Claire, une geek au langage plus qu'imagé et Éric, homme à tout faire providentiel. Alors que l'équipe enquête sur le premier crime, un autre meurtre a lieu en plein coeur de la thalasso. Un corps retrouvé dans un bassin. Et une grenouille. L'assassinat de trop dont l'établissement se serait bien passé. La hiérarchie et les personnes influentes de Carnac mettent la pression sur les enquêteurs. Or, les indices sont aussi peu porteurs d'espoir que ceux réunis lors du précédent meurtre. Et pendant l'enquête, les grenouilles continuent de se manifester...

  • En se rendant à Beaumont sur Maine pour saluer son ami Antoine Jouvence, président du jury d´un salon du livre consacré au polar, le détective privé Simon Segré apprend que son camarade est parti la veille. Piégeant l´organisateur, Simon finit par lui faire avouer la vérité : Antoine a été enlevé et celui-ci ne sera libéré que si le détective accepte les conditions du ravisseur.

    Pour sauver son ami, Simon obtempère et mène l´enquête dans une maison de retraite, afin de découvrir si Alice Sandier est bien morte d´une insuffisance respiratoire ou si elle a été assassinée.

  • Quel rapport y a-t-il entre la mort de deux accompagnateurs en moyenne montagne en Chartreuse et dans le Vercors, et un jeune alpiniste, mort au Maroc dans le massif du Toubkal ? Qui est cette femme qui semble en vouloir à tous les montagnards ?



    Les héros de Ça va m´occuper ! sont de retour. Christian, l´accompagnateur en moyenne montagne, sa copine Rachel, Gérard, le gendarme retraité, et Claire Dumax, la lieutenant de police la plus désagréable au monde, sont sur les dents.



    Ancien gendarme skieur et alpiniste, Laurent Pocry nous emmène dans les méandres d´une nouvelle enquête montagnarde. Sa connaissance des massifs permet de se faufiler dans les différentes vallées parcourues par nos héros.

  • Le 7 avril, Michel Coudret quitte son domicile pour se rendre à son travail... et ne donne plus signe de vie. Que ce soit ses proches ou son entreprise, personne n'a de nouvelles du père de famille. Aucune enquête n'ayant été ouverte par la gendarmerie, le détective privé Simon Segré est engagé pour retrouver la trace de Michel Coudret. Syndicaliste convaincu, ce dernier menait la fronde contre le plan de compétitivité de son entreprise, la société Teknimodul. Ce qui lui valait des ennemis au sein de la direction mais également parmi les ouvriers.

  • Les bras de Dieu ordonnent à l´état français de libérer avant demain matin 10 heures, la valeureuse combattante de notre cause Souad Barouïf. Si notre demande n´est pas satisfaite, la mort de nombreux mécréants incombera au gouvernement de ce pays. Elle quittera son lieu de détention à bord d´un véhicule, à destination de l´aérodrome de Colmar, où un Falcon 50 et son pilote seront prêts à décoller. La destination finale parviendra à celui-ci lorsqu´il aura pris l´air. Toute tentative visant à faire échouer notre revendication sera immédiatement sanctionnée.

    Les bras de Dieu.



    Lorsque le journal régional Les dernières nouvelles d´Alsace reçoit cette lettre du groupe terroriste dirigé par Brahim Chotaf, les autorités françaises prennent la menace très au sérieux.

    Traqués par la DNAT, la DCRI et la police strasbourgeoise, Chotaf et ses complices préparent leurs attentats contre plusieurs cibles, dont le parc d´attractions Europa Park, le musée d´art moderne de Strasbourg et la centrale nucléaire de Fessenheim.

    De son côté, le journal Les dernières nouvelles d´Alsace, destinataire des messages des bras de Dieu, se trouve face à un dilemme : faut-il informer la population au risque de créer la panique ou garder le silence ?

empty