9 éditions

  • L'oratio

    Henault Philippe

    Le commissaire Jack Monroe n'aurait pas dû envoyer dans le « mur » cette pauvre serveuse du restaurant de poissons, le Tahiti Plage. Il en avait honte !
    La journée était belle, jusqu'au moment où il reçut un appel téléphonique. Il ne se doutait pas qu'il allait plonger dans les affres maudites des ténèbres le précipitant vers des angoisses ancestrales et célestes.

  • Paul Amploix est un croquemort qui vient d'être licencié et qui se retrouve dans les bureaux de Pôle Emploi dans une situation ubuesque de part son patronyme... Ulcéré et aidé d'une arme factice et surtout bien décidé à trouver une solution à cette situation, il va commettre l'irréparable en prenant en otage le Secrétaire d'Etat à la Formation Professionnelle en visite officielle ce jour-là dans l'agence dont il dépend... Mais les choses ne vont pas se passer comme il les avaient prévues et c'est le Secrétaire d'Etat qui va prendre les choses en mains en révélant une autre facette de sa personnalité... Mais Paul Amploix finira par prendre le dessus de cette situation ubuesque et cela même s'il va s'acoquiner avec l'illégalité...

  • Il y a toutes sortes de légendes urbaines. L'une d'elle concerne les enlèvements de jeune enfant dans des parcs d'attraction, afin de leur prélever des organes.
    Et si cette légende n'était pas une fiction...

    Imaginez que vous êtes un homme puissant et riche, un père prêt à tout pour ses enfants. Un enfant gravement malade, sur le seuil de la mort. Votre cher et tendre doit avoir une greffe d'urgence sinon il ne verra pas son prochain Noël. Et voilà qu'un groupe vous contacte et vous propose de sauver votre enfant tout en préservant la vie du donneur. Car le dilemme est bien là. Mais vous avez une conscience, vous habitez en France, et vous soutenez la devise : Liberté, égalité et fraternité !
    Vous ne souhaitez pas la mort d'un enfant pour sauver le votre. Mais justement, le donneur aura la vie sauve. Alors votre choix sera simple :
    Sauver votre enfant, sans un tuer un autre !
    Pas de trace, pas de meurtre, pas de victime, et une vie sauvée !
    Finalement vous aurez fait le bon choix...
    Toutefois tout acte a des conséquences, et il n'y aura pas d'exception pour celui-là...


  • Dans un laps de temps d'un peu plus de cinq années la disparition de nombreuses jeunes femmes qui avaient toutes la singularité d'être blondes avaient eu lieu d'une manière ponctuelle, toujours lors de jours fériés, avant de s'arrêter pendant presque une décennie, puis de reprendre. Le temps qui était passé avait fait son oeuvre sans qu'aucune des victimes n'ait pu être retrouvée alors que les recherches liées à leur enlèvement, sans être interrompues par les autorités judiciaires, avaient été quelque peu délaissées par les enquêteurs ayant dû s'investir dans d'autres affaires délictueuses qui leur avaient été confiées ultérieurement.

    Le caractère inhabituel et répétitif de ces faits, ayant attiré l'attention du commandant de police, Ixtebe Destailhat, celui-ci décide de mener son enquête qui lui réservera bien des surprises, des contrariétés et des regrets.
    Ce récit faisant partie de la série « tourmentes meurtrières », nous plonge une nouvelle fois, pour notre plaisir, dans un univers littéraire faisant intervenir des personne dispars ordinaires ressemblant à la plupart d'entre nous mais dont la vie pourrait être transformée d'un jour à l'autre, sans qu'on ne le désire.

  • Cutter

    Jean-Pierre Dao

    Un tueur de femmes insaisissable, surnommé « cutter », opère dans toute la région Parisienne. Un tueur sadique qui enlève, éventre et défigure ses victimes. Une équipe spéciale d'enquêteurs du 36, quai des Orfèvres est sur l'affaire.
    Mais les données sont minces et le champ d'investigation très large. L'assassin, méthodique et méticuleux, ne laisse aucune trace derrière lui et les indicateurs ignorent tout de cet individu.
    De plus, aucun lien apparent ne relie les victimes entre elles. Leur point commun est que ce sont des jolies femmes et que leur tranche d'âge se situe entre vingt cinq et trente ans.
    Que cherche à prouver le tueur ? Est-il aussi inaccessible comme le prétendent les enquêteurs ?

empty