• Le nucléaire Nouv.

    Échange entre spécialistes ou controverse souvent stérile entre tenants et opposants, un débat sur le nucléaire est toujours passionné. De fait, quel rôle cette énergie joue-t-elle dans la souveraineté nationale ? Quels sont ses atouts dans la lutte contre le réchauffement climatique ? Dix ans après Fukushima, il est intéressant de donner des clefs de lecture, objectives et accessibles, d'un sujet complexe et polémique. Après un historique de la radioactivité pendant la première moitié du XXe siècle et de ses développements industriels, Cédric Lewandowski offre un panorama de l'énergie nucléaire dans le monde en 2021. Coût du nucléaire, sûreté des centrales, démantèlement des installations, gestion des déchets... Autant d'aspects essentiels ici abordés pour mieux appréhender le nucléaire aujourd'hui.

  • Pourquoi le monde existe-il ?

    Jim Holt

    Partant de la question la plus fascinante de tous les temps, " Pourquoi y a-t-il un monde plutôt que rien ? " Jim Holt embarque le lecteur dans une incroyable enquête existentielle.
    De la philosophie à la physique quantique, nombre d'intellectuels et de chercheurs tels que Leibniz, Hawking, Kant, Hegel ou Sartre, ont cherché à expliquer l'origine du monde. Jim Holt revient sur les théories qui ont émergé au cours des siècles et partage les échanges qu'il a eus avec de nombreux scientifiques et penseurs auxquels il a posé la question qui l'obsède ;
    Parmi les personnes interviewées, on trouve John Updike, David Deutsch, Adolf Grünbaum, John Leslie, Derek Parfit, Roger Penrose, Richard Swinburne, Steven Weinberg, Andrei Linde et Martin Amis.
    Avec humour et intelligence, Jim Holt nous invite à une réflexion profonde sur le plus grand mystère de l'univers.
    Critiques :
    " Il aurait pu n'y avoir rien. Cela aurait pu être plus facile. Au lieu de cela, il y a quelque chose. L'univers existe et nous sommes ici pour nous interroger à ce sujet. [...]. Dans
    Pourquoi le monde existe-t-il ?, Jim Holt, écrivain élégant et plein d'esprit, se lance à la recherche de réponses... Holt retrace le raisonnement derrière chacune d'elles avec soin et clarté ; une clarté telle que chaque idée semble parfaitement sensée, même si elle fait tourner la tête d'incrédulité. "
    - Sarah Bakewell,
    New York Times, auteure de
    Comment Vivre ? Une vie de Montaigne en une question et vingt tentatives de réponses." Jim Holt nous repose la question que Stephen Hawking a posée il y a longtemps sans pouvoir y répondre : pourquoi l'univers subit-il toute cette peine d'exister ? "
    - Ron Rosenbaum,
    Washington Post" J'ai lu
    Pourquoi le monde existe-t-il ? par Jim Holt et j'ai eu buzz existentiel. " - Bruce Springsteen

  • La première révolution quantique qui naît notamment sous l'impulsion d'Einstein au début du XXe siècle, bouleverse notre vision du monde, fait émerger des concepts surprenants comme la dualité onde-particule, et conduit à des inventions majeures : le transistor, le laser, les circuits intégrés des ordinateurs.

    Moins connu est le développement d'une deuxième révolution quantique initiée en 1935 par le débat entre Albert Einstein et Niels Bohr, et rendue possible à partir de la fin des années 1960 par l'expérimentation sur des particules individuelles. Cette révolution, qui se déroule encore sous nos yeux, repose sur la notion étrange de particules intriquées qui se comportent de manière extraordinairement similaire même lorsqu'elles sont éloignées. Cette notion a été vérifiée en particulier dans les expériences d'Alain Aspect au début des années 1980 et connaît déjà des applications concrètes, notamment en matière de cryptographie. Elle pourrait déboucher à terme sur des technologies nouvelles comme l'informatique quantique.

    Tourné vers une physique d'avenir, cet ouvrage raconte une magnifi que histoire de science, dans laquelle l'expérimentation a permis de trancher des débats philosophiques.

  • Une leçon par jour pour comprendre la physique quantique !
    Un petit livre pour tous ceux qui, curieux de physique, mais néophytes en la matière, souhaitent enfin comprendre ce qu'il se cache derrière cette notion de " quantique ", dont on entend régulièrement parler sans bien savoir ce qu'elle signifie, souvent d'ailleurs utilisée à tort et à travers.
    Pour tous ceux qui, curieux, ont envie de faire un voyage dans la pensée des scientifiques, pour y découvrir un monde insaisissable à nos sens, celui de l'infiniment petit, où les lois qui régissent les phénomènes n'ont rien à voir avec celles du monde à notre échelle.

  • Élaborée depuis le début du XXe siècle, grâce au travail de quelques physiciens de génie, la mécanique quantique a des implications philosophiques d'une importance sans précédent dans l'histoire de l'humanité, qui nous obligent à considérer sous un jour nouveau les interrogations métaphysiques les plus traditionnelles.Pour comprendre ces enjeux, les auteurs de ce livre - devenu un classique depuis sa parution en 1984 - brossent l'histoire de l'élaboration de la théorie quantique et en exposent les principes fondamentaux. Ils le font en termes simples et sans recours aux mathématiques, grâce à des images insolites et des explications à la portée de tous.Dans une postface de 2007, ils expliquent les développements récents de la mécanique quantique, et en particulier la très étrange inversion de l'ordre du temps qu'impliquent les expériences " à choix retardé ".

  • L'essentiel à connaître sur la physique quantique !Beaucoup d'entre nous ignorent à quoi la physique quantique renvoie précisément : d'où vient le terme " quantique " ? Quand cette science a-telle vu le jour ? Pourquoi doit-on la distinguer de la physique classique ? En 50 notions, Blandine Pluchet vous emmène à travers un fascinant voyage au coeur de l'infiniment petit. Grâce aux découvertes de physiciens du xxe siècle tels que Planck, Einstein ou encore Bohr, quanta, photons, électrons et autres composants de la matière n'auront bientôt plus de secrets pour vous !
    50 notions dont :
    Le corps noir
    La dualité de la lumière
    Le chat de Schrdinger
    Les quanta
    /> L'interprétation de Copenhague

  • Notre univers ne serait pas du tout ce que nous avons appris à croire. Au-delà de ce que nous avons tous vu en images -étoiles, galaxies, groupes de galaxies, etc. -, il existerait une « réalité cachée », invisible à nos yeux mais aussi - du moins pour l´instant -à nos instruments d´observation, télescopes, satellites... De quoi s´agit-il et pourquoi les scientifiques ont-ils aujourd´hui pareille idée en tête, qui semble relever de la seule science-fiction ? Comment peuvent-ils même en parler ? C´est ce que Brian Greene nous fait découvrir ici avec une pédagogie hors pair, rappelant les apports inattendus d´Einstein dans le domaine.

    En clair, notre « univers » a beau contenir tous les objets célestes et rayonnements connus, il ne serait, en réalité, qu´une petite partie d´un bien plus vaste ensemble. Il y aurait abondance d´autres univers, parallèles, tous faisant partie de ce qu´il est désormais convenu d´appeler un « multivers », ou « multi-univers ». Pas moins de neuf théories physico-mathématiques différentes, qui impliquent l´existence d´un tel concept, sont exposées ici. Cet étrange objet théorique est-il fini ? Est-il infini ? Nul ne le sait mais les hypothèses varient selon les équations et les calculs. Et la représentation même de cette fameuse « réalité cachée » est incroyablement diverse. L´auteur, spécialiste mondialement connu pour ses travaux sur la théorie des cordes, a un petit faible pour des univers qui seraient tout proches du nôtre, peut-être à quelques millimètres seulement, mais nous demeurant invisibles. Ils se dissimuleraient en effet dans des « branes », sortes de « membranes » liées à l´existence dans l´espace d´un nombre de dimensions au-delà des trois auxquelles nous avons affaire dans notre vie quotidienne.

    Mais il existe bien d´autres hypothèses... Comment être sûrs que notre univers ne soit pas une sorte d´hologramme, comme notre récente compréhension des trous noirs pourrait le suggérer ? Ou que des milliards de milliards de « bulles-univers » n´aient pas surgi lors du Big Bang, notre univers n´en étant qu´une parmi une myriade d´autres ? Nombre d´entre elles pouvant présenter des caractéristiques physiques différentes. Cela semble incroyable mais les équations admettent cette diversité comme solution !

    Ainsi que le souligne Brian Greene, il est donc possible que nous assistions aujourd´hui à une nouvelle révolution cosmologique et... mentale. De même que la Terre, jadis, perdit son statut de centre du monde, puis notre Soleil, puis notre galaxie..., notre propre univers, à son tour, pourrait perdre son statut d´ensemble unique et central pour ne devenir qu´un parmi d´autres. Une perspective bouleversante.

  • Sous beton

    Karoline Georges

    • Alto
    • 2 Décembre 2011

    Depuis sa naissance, l'enfant est enfermé dans une minuscule cellule, au 804 du 5969e étage de l'Édifice.

    Autour de lui, que du béton, sans ouverture sur l'extérieur. Et deux présences : le père qui s'abrutit de plus en plus et la mère qui redoute l'expulsion. Immobile dans son dortoir, l'enfant est bouleversé par une transformation qui lui révélera un horizon inattendu.

    Dans une prose à la poésie implacable, Karoline Georges interroge le devenir de l'humain à travers une expérience littéraire inédite, à la frontière du récit d'anticipation et du roman d'apprentissage futuriste. Personne n'émerge indemne de Sous béton.

  • Pourquoi le ciel est bleu ? Qu'est-ce qu'un mirage ? Comment comprendre la théorie de l'attraction des corps quand ce n'est pas d'amour que l'on parle ?! Ce livre est construit comme un voyage dans le temps d´abord, et surtout dans l´espace, celui de l´univers et de ses infinis, celui de l´Homme et celui de ses pensées, notamment scientifiques.

    Des premières questions des Grecs aux technologies contemporaines laser les plus avancées, progressez pas à pas et entrez dans la physique, ses phénomènes, ses lois, ses applications et les hommes qui l'ont forgée : mécanique, optique, thermodynamique, électromagnétisme, les grands domaines seront abordés ici sous un angle nouveau, celui du concret, de l'expérience, de l'application et des hommes qui l'ont faite, pour permettre à tous, néophytes ou amateurs, de s'y plonger avec plaisir.

  • Jusqu'au XIXe siècle, nous n'avions, pour observer l'Univers, qu'une seule source d'informations : la lumière visible émise par les objets du cosmos. À cela se sont ajoutées, au XXe siècle, la détection d'autres rayonnements électromagnétiques – notamment radio, rayons X ou infrarouge –, puis celle des neutrinos ainsi que de particules à haute énergie, que l'on appelle " rayons cosmiques ".

    Le 17 août 2017 a eu lieu un événement d'une importance considérable pour l'astronomie et la physique. Pour la première fois, on a détecté conjointement, en provenance d'une même source, un rayonnement électromagnétique et une onde gravitationnelle. Contrairement aux autres ondes connues, une onde gravitationnelle ne se propage pas à l'intérieur de l'espace-temps, elle est une fluctuation de la trame de l'espace-temps lui-même, engendrée par des masses accélérées. À son passage, l'espace s'étire ou se contracte, le temps " accélère " ou " ralentit ".

    Phénomène physique extraordinaire prédit par la relativité générale, dont la détection est le fruit de véritables prouesses sur le plan aussi bien théorique que pratique, les ondes gravitationnelles, en ouvrant une nouvelle fenêtre d'observation de l'Univers, ont également vocation à révolutionner nos connaissances.

    Un ouvrage simple et lumineux revenant sur la genèse du concept, l'histoire de cette détection hors du commun, et les riches promesses qu'elle porte.

  • En 1927 se tient à Bruxelles le cinquième Conseil International Solvay, dont le thème « Électrons et Photons » porte principalement sur la mécanique quantique.
    La conférence joue un rôle important dans l'histoire des sciences de par la réunion d'une brochette des plus grands physiciens de leur temps, mais surtout par les échanges animés entre les représentants de l'« école de Copenhague » (Bohr, Heisenberg, Ehrenfest, etc.) et d'autres physiciens (Einstein, Schrdinger, etc.) partisans d'une physique quantique à caractère déterministe.
    Cette pièce de théâtre de Paul Pourveur nous emmène dans la réception de l'hôtel Métropole, à la rencontre de trois personnages dont les aléas nous permettent d'imaginer les coulisses de cet évènement.

  • Si présente mais si difficile à cerner, la couleur n´est pas une matière, c´est une sensation qui imprime en nous des sentiments et des impressions répercutés par la vision. De sa perception jusqu´aux symboles que nous lui attribuons en passant par la trichromie, les pigments naturels ou la colorimétrie, cet ouvrage nous invite à découvrir la couleur dans tous ses états.

  • Entièrement revue, mise à jour et augmentée de plusieurs nouveaux exercices, cette douzième édition du célèbre manuel de RDM de Jean-Claude Doubrère témoigne du statut de classique de référence désormais accordé à ce petit livre qui reste accessible à tous.

    Initialement destiné aux techniciens de génie civil appelés à dresser de petits ouvrages d'art ou de bâtiment, il rend aujourd'hui de précieux services à tous les professionnels de la construction qui ont besoin d'aller à l'essentiel avant de se tourner, le cas échéant, vers des ouvrages spécialisés de RDM ou vers les guides d'application des Eurocodes.

    Illustré de très nombreux exemples, de tableaux, de schémas et, surtout, de 26 exercices résolus, c'est un cours dont l'auteur a voulu qu'il soit, avant tout, pratique. On pourra donc s'y reporter avant d'approfondir ses connaissances en vue de se tourner enfin vers les diverses techniques de construction, leurs systèmes, leurs méthodes et les calculs de structures qu'elles exigent.

    Publics Etudiants et enseignants des filières bâtiment et génie civil Techniciens et ingénieurs de la construction Architectes, AMO Bureaux d'études et de contrôle

  • Pourquoi la ola, quand elle parcourt le public d'un stade de football, tourne-t-elle le plus souvent dans le sens des aiguilles d'une montre ? L'asymétrie entre la gauche et la droite se manifeste dans nombre de phénomènes naturels. L'asymétrie de l'organisme humain, comme celui des animaux, se matérialise par la dissymétrie bien connue du cerveau. Elle remonte à son développement embryonnaire, et trouve sa raison d'être au niveau cellulaire et moléculaire. Les protéines composant les êtres vivants possèdent elles aussi une structure asymétrique qui date des origines mêmes de la vie. Il existe également une dissymétrie subtile des réactions chimiques qui se déroulent dans l'espace interstellaire et même des interactions fondamentales entre particules élémentaires. Y aurait-t-il un lien entre toutes ces formes d'asymétrie ? Au bout de ce périple, qui traverse bien des disciplines scientifiques (génétique, neurosciences, paléontologie, biologie du développement, biochimie, astronomie, physique fondamentale, etc.), la question se pose : le sens de rotation de la ola serait-il déterminé au final par les neutrinos ? Frédéric Flamant est directeur de recherche à l'INRA. Il dirige le groupe Neurodéveloppement à l'Institut de génomique fonctionnelle de Lyon, où il étudie l'action de l'hormone thyroïdienne sur le développement cérébral. Il a publié De l'oeuf à la poule. Introduction à la génétique moléculaire du développement embryonnaire (Belin, 2001).

  • En termes simples et accessibles, ce livre présente les principes physiques, l´histoire, les développements industriels de l´énergie nucléaire. Plus de vingt-cinq ans après le drame de Tchernobyl et quelques mois après celui de Fukushima, il en discute les atouts et les risques pour pouvoir évaluer correctement les avantages comme les inconvénients.

  • Ce fut l´événement de l´année 2013 : François Englert obtenait le prix Nobel de physique pour la découverte du boson. Le premier Belge à être honoré par ce prix depuis Ilya Prigogine en 1977.

    Françoise Baré, journaliste à la RTBF, et Guy Duplat, ingénieur civil physicien, ex-rédacteur en chef du Soir, auteur de Une vague belge (Racine) et journaliste à La Libre Belgique, ont rencontré plusieurs fois, longuement, François Englert, avant son prix et après celui-ci. Ils étaient là lors de l´annonce de la découverte du boson de BEH, lors de l´annonce du prix Nobel et, à Stockholm, lors de la remise du prix par le roi de Suède. À eux, François Englert a accepté de raconter sa chasse au boson, sa vie, ses idées. Au fil de la conversation se dessine alors le portrait attachant d´un homme brillant et libre, habité par un rêve, celui de comprendre, de décortiquer ce monde et de chercher la beauté de ses lois. Avec, en annexe, les grands points scientifiques qui éclairent le travail de François Englert.

    Car, comme disait si bien Steven Weinberg, « l´effort consenti pour comprendre l´univers est l´une des rares choses qui élèvent la vie humaine au-dessus du niveau de la farce et lui confèrent un peu de la dignité de la tragédie ».

  • Tout exercice physique requiert un « effort ». Nous sommes tous capables de percevoir un effort « nul », au repos, et un effort « maximal », à la fin d'une épreuve physique. Mais comment évaluer cet effort et comment utiliser sa mesure pour optimiser l'entraînement, la préparation physique, la réhabilitation clinique ou les séances d'EPS ? L'objectif de ce livre est donc de présenter, à partir des dernières connaissances scientifiques, les outils de terrain qui permettent d'y parvenir. Mais surtout, il détaille les nombreux intérêts de cette mesure, aussi bien pour le sportif loisir que pour l'athlète de haut niveau : évaluer les effets de l'entraînement ou de la réhabilitation, confirmer la maximalité de la performance, sécuriser l'exercice, prédire la vitesse maximale aérobie (VMA) ou la consommation maximale d'oxygène (VO2max), identifier le seuil d'endurance, déterminer une intensité d'exercice (à un individu ou à un groupe), quantifier la charge d'entraînement, prévenir le surentraînement... Ce manuel inédit sera une aide précieuse pour les entraîneurs, les préparateurs physiques, les professeurs d'APA et d'EPS pour optimiser simplement et efficacement leurs séances et programmes.

  • Variations endogenes

    Karoline Georges

    • Alto
    • 25 Mars 2014

    Ils sont nombreux. Parmi eux, l'une attend sa naissance, l'autre est à l'apogée de son existence. Il y a quelques fous, des amants, un milliardaire, des enfants livrés à eux-mêmes. Ils sont animés par des intentions cruelles, sadiques, morbides ou masochistes. Ils tendent des pièges, mettent en scène leurs fantasmes, s'épuisent à poursuivre un idéal illusoire. Ils sont isolés. Ils s'apprêtent à mourir ou à commettre l'irréparable. Ils sont peut-être déjà morts.

    Assemblés avec minutie par une auteure au regard aussi tranchant qu'une lame, les quatorze tableaux de Variations endogènes forment un fascinant cabinet de perversités.

  • Thermodynamique et optimisation énergétique des systèmes et procédés permet d'acquérir les notions indispensables en vue de modéliser, simuler et optimiser les systèmes et procédés énergétiques. L'objectif étant de répondre à la question suivante : comment utiliser rationnellement l'énergie en vue d'une transition énergétique et environnementale raisonnée ? La thermodynamique phénoménologique est l'outil privilégié pour cela, tant du point de vue fondamental (physicien) qu'applicatif (ingénieur).
    La première partie aborde l'ensemble des notions de la thermodynamique en insistant plus particulièrement sur celles relatives au second principe et ses conséquences : analyse thermodynamique et dégradation d'énergie. La deuxième partie rapporte des concepts et méthodes d'étude des systèmes et procédés, en vue de leur optimisation qui revêt deux formes privilégiées : l'optimisation statique et l'optimisation dynamique. La troisième partie enfin, à travers des exemples choisis, illustre les développements précédents. Les applications retenues sont prises dans les domaines de la combustion, de la production de froid, des pompes à chaleur, de l'énergie thermique, et des nouveaux procédés de conversion et de stockage de l'énergie.
    Cet ouvrage propose une approche originale de la thermodynamique scientifique et technique. Fruit de la grande expérience pédagogique de l'auteur et de sa connaissance approfondie des problèmes industriels, il s'adresse aux étudiants, techniciens et ingénieurs ayant à concevoir, adapter ou suivre des procédés et systèmes mettant en jeu l'énergie sous toutes ses formes.

  • Ce manuel contient les connaissances de Base conduisant au choix des matériaux dans le domaine de la construction.

    Tous les paramètres sont examinés : sollicitations mécaniques ou liées au climat, tenue au feu, problèmes relatifs à la santé dans les habitations, isolation thermique (en relation avec les questions d'aération et d'humidité dans les locaux), confort acoustique ou encore ambiances lumineuses.

    À la description de chacun des matériaux sont associées les normes, la règlementation et les notions concernant les constructions durables.

    Dans une pagination réduite cette initiation moderne à l'indispensable connaissance des matériaux de construction et de leurs fonctionnalités s'adresse en priorité aux élèves et aux étudiants en génie civil abordant pour la première fois les matériaux de construction dans les IUT, dans les licences de matériaux, dans les Masters pro et dans les écoles d'ingénieurs orientées BTP (UT, ESITC, ESTP, INSA, etc.).

    Les formateurs et les stagiaires de la formation continue y trouveront l'essentiel de ce qu'il faut savoir.

  • Voici un panorama des principaux types de matériaux, depuis la caractérisation et l'adaptation des sols jusqu'aux vitrages, en passant par les matériaux de structure, d'isolation et d'enveloppe. Ce manuel enseigne comment il convient de les employer dans le domaine de la construction, tant pour la structure que pour le second oeuvre.

    Pour chacun de ces matériaux, l'auteur décrit son mode d'élaboration, ses propriétés fonctionnelles, les usages qui en découlent, ainsi que le mode de mise en oeuvre de ses produits dérivés. En étudiant de surcroît l'usure et la durée des matériaux ainsi que les méthodes qui permettent de prolonger la vie des ouvrages, l'auteur évoque les questions soulevées par les conséquences sociétales de leur usage dans la perspective du développement durable.

    Enfin, à la description de chacun des matériaux sont associées les normes et la règlementation dont, naturellement, la règlementation thermique.

    Dans une pagination moderne à l'indispensable connaissance des matériaux de construction et de leurs fonctionnalités s'adresse en priorité aux élèves et aux étudiants en génie civil abordant pour la première fois les matériaux de construction dans les IUT , dans les licences de matériaux, dans les Masters pro et dans les écoles d'ingénieurs orientées BTP (UT, ESITC, ESTP, INSA, etc.).

    Les formateurs et les stagiaires de la formation continue y trouveront l'essentiel de ce qu'il faut savoir.

  • Pourquoi les « particules élémentaires » qui forment toute la matière ont-elles une masse ? Étrange question qui semble être en contradiction avec toute notre intuition physique.

    Dans ce livre, nous montrons d'abord que la réponse à cette question est tout sauf évidente et ensuite que la clé peut se trouver dans la découverte récente d'une nouvelle particule à l'accélérateur géant LHC (Large Hadron Collider) situé au CERN, près de Genève.

    Nous proposons au lecteur une promenade guidée qui l'emmènera des confins de l'Univers pendant les premières fractions de seconde après le Big Bang, aux plus petits constituants de la matière tels que nous les apercevons dans nos laboratoires. Notre guide sera un principe profond de symétrie qui, de façon surprenante, semble déterminer la structure du monde.

  • Afin d'harmoniser les règles de conception et de mise en oeuvre des ouvrages de maçonnerie entre les états membres de l'Union européenne, les règles de calcul ont été unifiées avec la publication de l'eurocode 6. Les Annexes françaises de la norme NF

  • Depuis les temps les plus reculés, l'homme n'a eu de cesse de maî- triser son environnement et la découpe du temps fut l'une de ses quêtes. Les progrès furent lents, hésitants pendant de nombreux siècles pour s'accélérer terriblement durant les dernières décen- nies. Ce long récit montre comment les progrès de la recherche en physique et en astrophysique ont transformé en une courbe exponentielle une évolution initialement linéaire. Le présent ouvrage se veut multidisciplinaire, traitant de diffé- rents aspects de la problématique de la mesure du temps. Il s'in- téresse au problème de la découpe de celui-ci et aux instruments mis en oeuvre pour son décompte. En particulier, il se polarise sur la « précision » des instruments de mesure et analyse le long cheminement historique lorsque l'on est passé des instruments les plus rudimentaires, tels que le gnomon, aux plus sophistiqués, tels que l'horloge atomique qui permet désormais de disséquer le temps avec une précision phénoménale. Spécialisé en spectroscopie et en astrophysique, Émile Biémont est docteur en Sciences et agrégé de l'enseignement supérieur. Il a enseigné dans les universités de Liège et de Mons, tout en conduisant une carrière de Directeur de Recherches au FRS-FNRS. Lau- réat de nombreuses distinctions et prix scientifiques, il a été membre d'un grand nom- bre de commissions, jurys et comités d'expertise nationaux et internationaux. Membre de la Classe des Sciences de l'Académie royale de Belgique depuis 1994, il est l'auteur de plus de 360 publications scientifiques dont une dizaine de livres. Parmi ceux-ci, on peut citer La Lumière et Effets lumineux et météores dans l'atmosphère ter- restre (Collection « Que sais-je ? »), L'ABCdaire du ciel (Flammarion) ou Rythmes du temps, Astronomie et Calendriers (De Boeck Université).

empty