• Saviez-vous que vos petits maux du quotidien (allergie, coup de pompe, grippe, jambes lourdes, ballonnements, arthrose, eczéma...) pouvaient être soulagés par les huiles essentielles ?
    Elles possèdent des propriétés antibactériennes, antivirales, antifongiques et antiparasitaires dignes des plus puissants médicaments de synthèse. Découvrez comment agissent les huiles essentielles puis comment les utiliser.
    Les 20 huiles essentielles sélectionnées pour ce livre ont été choisies selon 4 critères importants : elles ont toutes une efficacité importante et reconnue, leur nocivité est très faible voire inexistante, elles présentent une polyvalence et des effets dans des domaines variés et sont toutes en vente à un prix raisonnable.

  • Soulagez vos petits maux du quotidien avec des produits naturels.

    Vous trouvez que beaucoup de vos médicaments donnent de moins bons résultats que par le passé ? Il est temps de réagir et de vous constituer votre propre pharmacie familiale naturelle.
    Cette boîte à outils « santé » constituera une mine de solutions pour accompagner vos désagréments quotidiens. Facile à composer, elle sera bien utile lors de troubles fonctionnels ou chroniques, voire dans les affections plus graves, en complément des soins médicaux indispensables.
    Grâce au bon sens naturopathique, devenez votre propre médecin intérieur (cher à Hippocrate) et testez une dizaine de produits et remèdes naturels parmi les plus efficaces : argiles, chlorure de magnésium, charbon végétal, miel, savon de Marseille ou encore bicarbonate de soude. Sans parler des plantes comme la chlorophylle, la shungite, la zéolite, l'huile de Haarlem ou la propolis verte, dont les bienfaits sont moins connus, mais tout aussi profitables.

  • Vous avez subi un choc (divorce, perte d'emploi, deuil...) ou vous éprouvez un mal-être « sans raison » ? Vous souffrez d'insomnies ou de fatigue chronique ? Vous vous sentez à bout de nerfs ? Comme des millions de personnes, vous souffrez peut-être d'anxiété ou de dépression.
    Basé sur de nombreux témoignages, ce livre clair et concret aborde ces troubles avec beaucoup de délicatesse et vous aide à réagir.
    Avec ce livre, apprenez à être enfin vous-même et débarrassez-vous de votre mal-être.
    Découvrez dans ce livre :
    - Quelles sont les causes de votre anxiété.
    - Quel traitement est fait pour vous.
    - Comment vous passer de médicaments.
    - Comment combattre la dépression par vous-même au quotidien.

  • Le drame du Mediator et la liste aberrante des 77 médicaments sous « surveillance renforcée » ont révélé la faillite de notre système de contrôle de sécurité des médicaments. Ce n'est pourtant que la partie immergée d'un iceberg : 40 % de médicaments inefficaces, le plus souvent français ; des prix accordés aux firmes françaises 2 à 10 fois plus élevés que ce qu'ils devraient être ; des prescriptions délirantes, source de risques pour les patients et de 3 à 4 milliards de dépenses inutiles ; soutien très insuffisant à la coopération indispensable des recherches publique et privée au service de l'innovation thérapeutique ; mainmise d'une administration bureaucratique sur tout le système de santé ; formation initiale insuffisante des étudiants aux médicaments et formation continue et information des médecins abandonnées à l'industrie ; évaluation des médicaments laissée à des pseudo-experts non experts trop souvent payés par l'industrie.




    Tout le système est à reconstruire au service des malades, des finances publiques et du progrès thérapeutique. Ce rapport dessine les profondes réformes à apporter d'urgence à un système qui refuse pourtant de se remettre en cause. Sans elles, de nouveaux drames se multiplieront inéluctablement. L'appui des citoyens sera indispensable pour les faire aboutir.

  • L'affaire médiator a créé beaucoup d'émotion. Plus encore que le vaccin H1N1, un an plus tôt. Rarement les médias ont couvert avec autant d'intensité une crise sanitaire.

    Au-delà du cas particulier d'un produit et d'une entreprise, ce fut la remise en question des pratiques de l'industrie pharmaceutique, et son procès.



    Ce document est le regard d'un professionnel des industries de santé depuis de nombreuses années.

    Plutôt que d'esquiver les reproches et les critiques, il souhaite au contraire les analyser et y faire face. Il reconnaît les marges de progrès possibles, et comprend les agacements générés par cette industrie. Mais il invite surtout à ne pas se tromper d'enjeux, et à ne pas rester à la surface politique des interprétations.

    Les industries de santé sont en forte mutation, et la stigmatisation dont elles sont l'objet pourraient contribuer à un énorme gâchis en termes scientifiques, d'accès à l'innovation thérapeutique et la compétitivité industrielle.



    Il invite à ne pas se tromper de cibles. Les industriels se sont mis à la disposition de l'Etat pour apporter les améliorations nécessaires, mais les démarches politiques de court terme ne doivent pas hypothéquer les chances du pays dans la compétition internationale. Les malades pourraient en être les victimes.

  • Après les affaires de l'hormone de croissance, du Vioxx, de l'Isoméride du Mediator, et de plusieurs médicaments retirés du marché en quelques mois, une véritable, mais salutaire inquiétude s'est manifestée dans la population concernant l'utilité et les risques des traitements. La publication soudaine de listes de médicaments "sous surveillance renforcée', dont beaucoup, inutiles ou dangereux, devraient avoir disparu depuis longtemps, souligne la timidité ou l'incompétence des pouvoirs publics et a fait monter d'un cran l'anxiété des patients.

    Les professeurs Even et Debré ont donc décidé de passer en revue les 4.000 médicaments sur le marché et d'identifier ceux qui sont efficaces, ceux qui le sont moins, ceux qui ne le sont pas du tout et, parallèlement, d'analyser leur degré de toxicité éventuelle intrinsèque et celle qui pourrait résulter des interactions entre eux, de l'âge des malades et des pathologies associées et préciser quel pays les a découverts, leur prix et leur coût pour la Sécurité Sociale.

    Ce guide, écrit pour les malades et parfois les médecins généralistes, ne peut évidemment répondre dans le détail à toutes les questions, mais il peut alerter, aider et, en cas de doute, conduire à consulter son médecin. Il devrait aussi aider les politiques à revoir et contrôler réellement le monde délirant des médicaments, ses milliers de médicaments inutiles, ses centaines dangereux.

  • Décryptage du fonctionnement et des failles du système du médicament français à travers l'histoire personnelle et le combat des victimes. Enquête et portraits. On n'entend jamais leur voix. Les affaires sanitaires ont beau faire la Une des journaux, les rapports parlementaires ont beau s'enchaîner, les victimes d'effets indésirables restent peu reconnues et peu protégées. Ces dernières années, des scandales médiatisés ont permis de braquer les projecteurs, le temps d'un instant, sur les victimes du Mediator, du Distilbène, des pilules de 3e et 4e génération. Mais aucune étude ne recense précisément les victimes de médicaments, à peine sait-on qu'elles existent. Quelques estimations: 13 à 18 000 morts, 150 000 hospitalisations annuelles liées à des accidents médicamenteux, 76 817 effets indésirables déclarés à l'Agence nationale de sécurité du médicaments (en 2013). Qui sont ces victimes d'effets indésirables ? Quelle est leur histoire, leur parcours ? Comment se battent-elles ? La route vers la reconnaissance de leur préjudice est un véritable parcours du combattant. Pendant des années, elles se heurtent à un système médical et judiciaire qui peinent à prendre en compte le droit des victimes de médicament. Entre les préjugés de certains médecins, la puissance des laboratoires pharmaceutiques, le parapluie juridique que constitue la notice du médicament, nombre d'entre elles se découragent. Mais malgré les obstacles, 15 ans de procédure, d'appels, de pourvois en cassation, des femmes et des hommes continuent à se battre pour que soit reconnu le droit des victimes. Avec, parfois, au bout du compte, une victoire. Enquête et portraits.

  • Pour la première fois, un haut dirigeant d'une grande firme internationale témoigne de l'intérieur et se révolte.

    Ce livre criant de vérité se lit comme un roman policier, un roman noir, mais ce n'est pas un roman. Il décrit, pièces en main, la falsification des études cliniques, la dissimulation des accidents mortels aux agences de contrôle, les mensonges systématiques aux généralistes par les visiteurs médicaux et surtout la corruption des experts universitaires infiltrés dans les agences d'État et celle des politiques.
    Scandales incessants - Opren, Vioxx, Isoméride, Mediator, antidépresseurs... 60 % de prescriptions ou de médicaments inutiles vendus 10 à 100 fois leur prix de revient à 25 millions de bien-portants, " souffrant " de maladies qui n'existent guère, inventées par l'industrie pour son profit : pré-hypertension artérielle, pré-diabète, pré-ostéoporose, cholestérol, dépression, etc. Résultat par an : 30 000 morts en France (troisième cause de mortalité après les cancers et maladies cardio-vasculaires) et 12 milliards d'euros au seul bénéfice de cette industrie devenue ainsi première du monde (+ 20 % par an !) et qui, selon l'ONU, corrompt à tous les niveaux, gouvernements, parlements, agences de santé, experts, sociétés scientifiques et médias médicaux.
    Rien ne changera si les patients ne se mobilisent pas, avec leurs médecins, pour exiger qualité, sécurité et juste prix des médicaments.
    Bouleversant et effrayant.

  • Comment choisir et instaurer une relation de qualité pour développer vos ventes ?
    Comment adapter votre organisation personnelle pour mettre en oeuvre la stratégie du laboratoire qui vous emploie comme Délégué Médical, Hospitalier, Pharmaceutique ou plus généralement comme Commercial exerçant dans l'univers complexe de la Santé Humaine, Vétérinaire ou des Dispositifs Médicaux ?
    Quels sont les outils modernes à utiliser pour soutenir la transaction et la relation -client ?
    "Délégués Médicaux, Pharmaceutiques, Hospitaliers, Nouveaux enjeux, nouvelles pratiques" est le seul ouvrage francophone à offrir une synthèse globale et actuelle des concepts fondamentaux à connaitre dans le métier et un bilan des pratiques pour perfectionner son art, celui de la vente en milieu médical, grâce aux 7 piliers qui bâtiront votre stratégie opérationnelle :
    1 / Intégrer la filière,
    2/soigner efficacement ses relations,
    3/ soigner sa communication,
    4/soigner son écoute active,
    5/développer son leadership,
    6/ être attentif à ses messages,
    7/ développer la satisfaction client
    ce livre vous permettra également de :
    - découvrir : les différentes fonctions des commerciaux santé, les exigences des laboratoires qui les recrutent, savoir lire les annonces de poste et décrypter les attentes de recruteurs.
    - comprendre : gérer les insatisfactions des clients tout en améliorant la qualité de vos relations, les théories à mettre en place dès demain pour exceller dans sa pratique
    - analyser : les leviers que les managers doivent utiliser pour motiver leurs équipes, l'importance de réussir ses présentations devant un public et s'y préparer.
    Un livre complet, enrichi d'exemples concrets, d'astuces pratiques, de témoignages de délégués et d'anecdotes pointant les erreurs à éviter.

  • C'est l'histoire d'une piqûre magique, qui devait débarrasser l'Afrique d'une maladie qui décimait le continent. C'est l'histoire d'un scandale pharmaceutique oublié, enterré par les pouvoirs coloniaux de la fi n des années 1950.
    Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les médecins des colonies font de l'éradication de la maladie du sommeil leur priorité. Un nouveau médicament vient d'être découvert : la Lomidine. Dans l'enthousiasme, de grandes campagnes de " lomidinisation préventive " sont organisées dans toute l'Afrique. La méthode connaît quelques ratés - la molécule se révèle inefficace et dangereuse - mais ils ne freinent pas les médecins, au contraire. Il faut " lomidiniser " l'intégralité des populations, de gré ou de force.
    Ce livre montre comment les médecins s'obstinèrent à utiliser un médicament pourtant dangereux, au nom du rêve d'une Afrique libérée de la maladie ; comment la médecine a été un outil pour le colonialisme ; comment elle a servi de vitrine à l'" humanisme " européen et de technique de surveillance et de répression. La petite histoire de la Lomidine ouvre une fenêtre sur le quotidien des politiques coloniales de modernisation, révélant leur envers : leurs logiques raciales, leur appareil coercitif, leur inefficacité constitutive, et la part de déraison inscrite au coeur du projet de " mise en ordre " de l'Afrique par la science et la technique.
    Guillaume Lachenal renouvelle le regard sur le gouvernement des Empires, qu'il saisit dans son arrogance et sa médiocrité, posant les jalons d'une anthropologie de la bêtise coloniale.

  • Un médicament peut être un remède et un poison. Prendre un médicament n´est pas un geste anodin. Les effets secondaires et indésirables des médicaments constituent un réel problème de santé publique et porte un nom : la iatrogénie médicamenteuse (de iatros : médecin : tout ce qui est provoqué par le médecin et ses thérapeutiques).

    En France, on estime que le nombre de décès dus aux médicaments se situe entre 8000 et 13000 par an, soit 2 à 3 fois plus que les accidents de la route !
    On compte plus de 130 000 hospitalisations par an dues aux médicaments. La durée d´hospitalisation est d´environ 9 jours, ce qui signifie que les effets secondaires sont graves.

    Les médicaments constituent un immense marché mondial qui aiguise l´appétit des grandes multinationales. Les Français sont les plus grands consommateurs de médicaments en Europe. Plus la prescription augmente et plus les risques d´accidents ou de décès augmentent.

    Depuis l´affaire des Statines, du Viox, de l´Acomplia et du Zyprexa, où plusieurs médicaments ont été retirés, on se pose des questions sur les objectifs des firmes pharmaceutiques, sur les moyens de contrôle et de régulation de cette puissante industrie, sur l´indépendance et la rigueur des « experts », sur l´information et la formation des médecins prescripteurs.

    Le médicament n´est pas une marchandise comme une autre, il touche à un besoin essentiel : la santé. Et la santé est notre préoccupation à tous.

    Promouvoir l´usage rationnel des médicaments, c´est sauver des vies et faire des économies. Cet objectif est possible. Il dépend de chacun d´entre nous.

  • La fin du XVIIIe siècle marque une rupture radicale dans l'histoire de la pharmacie : des plantes médicinales, souvent liées à des pratiques médicales plus magiques que rationnelles, on passe progressivement aux médicaments, élaborés grâce aux techniques

  • « Je me mets tout d'un coup à penser à tout ce qui s'est passé dans ma vie depuis ces derniers temps. Je vois défiler dans ma tête en images tous les événements survenus les uns après les autres. Madame Johnson avec qui j'ai passé de très bons moments. Le départ de Papa qui me manque énormément. Mon frère Max qui commence sa vie d'adulte et qui est follement amoureux de Daisy. Maman et Loretta qui m'ont l'air follement amoureuses l'une de l'autre. Sans oublier les merveilleux moments passés aux côtés de Jonathan et, en raison de ce que j'ai fait, je me demande si je suis passé à côté d'un grand amour. Sans parler de tout le mal que j'ai fait à Carlos. Soudainement, j'ai la poitrine qui me serre très fort. C'est plus fort que moi, quelques larmes coulent sur ma joue... » Dès les premières lignes de son roman, S. Cajolais instaure, autour de son narrateur, Alex, un climat d'urgence et de fébrilité. Urgence de dissimuler les conditions de la mort soudaine de son père... Urgence de tenir certaines de ses activités et recherches pharmaceutiques dans l'ombre, qui pourra le conduire à commettre l'irréparable... Mais si le héros a ses secrets, ceux qui l'entourent en ont autant qui surgiront, avec fracas, au fil de ce récit qui emprunte aussi bien au thriller qu'au fantastique, qui joue aussi bien sur le registre psychologique que sur celui du surnaturel, pour mieux nous attraper dans ses filets. Nerveuse, étourdissante, construite en crescendo, voici une oeuvre imprévisible qui ne cessera de vous surprendre.

  • Chaque année, les médicaments font quatre fois plus de victimes que les accidents de la route. Et dire que nous croyions qu´ils étaient destinés à soigner et pas à nuire ! L´affaire du Mediator a créé un véritable électrochoc. L´enquête inédite de ce livre montre que nous ne savions pas tout...Le Mediator serait-il l´arbre qui cache la forêt ? Il n´est ni le premier ni le dernier. Pourquoi ? Parce que les liens incestueux entre les laboratoires, certains médecins et les pouvoirs publicsne sont pas près de changer en dépit des dernières réformes.La toxicité de certains médicaments, anti-inflammatoires, antidiabétiques et autres, a déjàété révélée. Mais combien sont-ils encore sur le marché ? Anticholestérol, antidépresseurs, bêtabloquants, vaccins, antidouleurs, sirops contre la toux, etc. Ils sont légion à encombrer les tiroirs de nos officines.Cette enquête nous permet de décrypter les stratégies mises en oeuvre par les laboratoires pour augmenter leur clientèle. Elle décrit la pénétration du secteur public par le privé. Les autorités sanitaires deviennent parfois les colporteurs de maladies inventées de toutes pièces ou de pandémies imaginaires comme celle de la grippe A (H1N1), sur laquelle cette enquête jette un regard neuf.Ce livre nous fait prendre conscience que, en réalité, cette situation dure depuis toujours et qu´elle fait partie de l´histoire même de notre médecine.Combien de morts faudra-t-il encore pour que nous arrêtions enfin de jouer à l´apprenti sorcier ?Corinne Lalo est grand reporter et journaliste d´investigation pour la télévision. Elle est spécialiste de l´environnement et de la santé.Patrick Solal est journaliste scientifique. Il a réalisé de nombreuses enquêtes sur l´histoire des sciences et de la médecine.

  • Cet ouvrage propose une synthèse complète des connaissances et des travaux actuels relatifs à la vitamine D en abordant :
    ses origines, son métabolisme et son mode d'action, en particulier sur les cellules osseuses, l'intestin, le rein et les parathyroïdes, mais aussi ses effets sur la différenciation et la prolifération cellulaires, le système immunitaire, le système cardiovasculaire, le système nerveux et la fonction musculaire ;
    ses effets sur la santé, en étudiant notamment les relations entre le statut vitaminique D et l'incidence ou l'évolution défavorable de certaines maladies telles les maladies cardiovasculaires et métaboliques, le diabète de type II, les maladies auto-immunes ou à composante auto-immune, le cancer, les néphropathies, les maladies neurodégénératives, certaines infections, les complications de la grossesse, etc. ;
    son utilisation à des fins préventives et curatives sous forme de supplémentation médicamenteuse ou de recommandations nutritionnelles.
    L'objectif de cet ouvrage est d'apporter aux professionnels de santé (pharmaciens, médecins généralistes, nutritionnistes et diététiciens...) tous les savoirs et outils utiles à leur pratique quotidienne.

  • Autopsie d'un scandale organisé : la face cachée des médicaments Les médicaments ne sont pas des produits anodins. Tous sont potentiellement dangereux. Tous sont susceptibles de déclencher des effets secondaires plus ou moins connus et aux conséquences plus ou moins graves, du simple désagrément passager à la mise en danger mortelle. Le marché français du médicament pèse 30 milliards d'euros par an, c'est l'un des plus importants au monde, et donc l'un des plus sensibles. Depuis des décennies, les autorités de santé, les médecins et l'industrie du médicament travaillent au quotidien pour informer les patients et limiter au mieux les risques liés à ces effets secondaires. Pourtant, régulièrement des scandales éclatent. Tout le monde garde en mémoire le dernier en date : le Mediator. En quelques mois, tout le système de santé français était repensé, la chaîne de contrôle des médicaments renforcée et les laboratoires pharmaceutiques sommés d'agir en transparence. La promesse était : plus jamais ça ! Et si, à l'image d'un immense iceberg dont le Mediator ne serait que la partie émergée, le pire était à venir ? Notre enquête le démontre. Le système de contrôle de l'Etat est déficient car démuni face à la puissance économique des grands laboratoires. Des études scientifiques sont volontairement biaisées pour mieux minimiser la dangerosité d'un médicament. Des médecins experts sont corrompus pour fermer les yeux sur les risques encourus par les patients... Mais la donne est en train de changer. Les victimes, mieux informées de leurs droits, suivent les procès à l'étranger et s'en servent comme autant d'arguments au niveau national. C'est à eux aussi que ce livre donne la parole.

  • La santé fait partie des préoccupations majeures des Français, qui sont et restent profondément attachés à l'accès facile aux soins et à leur remboursement par la sécurité sociale. La santé, ce sont tous ces médicaments qui nous permettent de nous soigner, de guérir, mais qui défraient parfois la chronique pour de mauvaises raisons (scandale du Mediator par exemple). Les médicaments sont un prodduit de consommation très courant mais nous savons en fait peu de choses sur eux.


    Comment fabrique-t-on un médicament, comment fonctionne-t-il, quels sont ses effets dans notre corps, ses principes actifs, qui décide de sa mise sur le marché, pourquoi y a-t-il des accidents, quel est l'avenir des génériques ? Autant de questions essentielles et cruciales pour les consommateurs de médicaments que nous sommes tous un jour, auxquelles de Docteur Jean-François Lemoine répond avec clarté et transparence dans cet ouvrage à mettre entre toutes les mains.

  • Cholestérol, hypertension, cancer, dépression, ostéoporose, ménopause, etc. Et si l´on en faisait un peu trop ? L´excès de médecine ne nuit-elle pas à la santé ? Le mieux est-il l´ennemi du bien ?


    Apres le succès de son livre Ces médicaments qui nous rendent malades, le docteur Boukris évoque la médecine marketing et montre comment on manipule les médecins (et les malades) en jouant sur les peurs, comment on médicalise nos vies pour pratiquer davantage d´examens biologiques, de radiographies et consommer toujours plus de médicaments.



    «Tout bien portant est un malade qui s´ignore» disait le Dr Knock. Aujourd´hui, « tout bien portant est quelqu´un qui n´a pas eu de dépistage ».


    Surmédicalisation, sur-diagnostic, sur-traitement, ce document nous ouvre les yeux sur des pratiques du monde médico-industriel qui peuvent être nuisibles pour la santé, et bouleverse de nombreuses idées reçues.

  • L'invasion pharmaceutique Pourquoi donc les médicaments sont-ils devenus les meilleurs alibis de notre médecine ? Parce que les malades demandent ce que les techniques médicales ne peuvent donner ; parce que les médecins ne savent plus comment démontrer leur désir d'efficacité ; parce que les laboratoires pharmaceutiques préfèrent se concurrencer dans la pseudo-innovation plutôt que de se risquer dans la vraie recherche. Dans ce système à trois acteurs, chacun est prisonnier de la solution que lui imposent tout à la fois les deux autres et des institutions sociales conservatrices. Les solutions proposées par les auteurs pour briser la logique vicieuse de l'institution médico-pharmaceutique sont plus que jamais d'actualité au moment où paraît cette nouvelle édition.

  • Dès sa création, le mouvement des soins palliatifs français s'est inspiré des initiatives anglaises et plus particulièrement d'une fondatrice : Cicely Saunders. À partir d'un refus de certaines pratiques, d'abandon des mourants ou de mésusage de médicaments pour provoquer la mort de façon active, le mouvement a pu formaliser ses principes tels que l'approche globale, l'humanisme et l'écoute de la singularité, ceci avec l'aide de groupes d'horizons divers, laïcs, religieux, ou encore des citoyens, non professionnels, concernés par ces questions hautement complexes de la fin de vie ou des maladies graves. Aujourd'hui, le défi central à venir se situe au niveau de la transmission et de l'intelligibilité du discours de la « philosophie palliative », discours qui peut parfois se rigidifier. Sans forcément le vouloir délibérément, une transformation s'opère en une doctrine qui peut soutenir une certaine version d'un « bien mourir », devenu normé et standardisé. Cette rigidification peut être analysée comme un retour de la dimension de refus qui a constitué le mouvement à sa base. En effet, d'un rejet des dimensions de gestion purement administrative et statistique de l'humain ainsi que de certaines logiques hospitalières, le questionnement identitaire à venir, pour le mouvement, se situe dans sa transformation vers deux horizons opposés : une opposition stricte à ces logiques ou une assimilation. Ces évolutions impliquent de s'intéresser de façon rigoureuse à ces dynamiques d'opposition, de transformation et d'assimilation, afin de mettre en lumière les enjeux invisibles de la voix du discours des soins palliatifs, au sein d'un contexte sociétal tourmenté et d'opinions instrumentalisées. Cette voix du mouvement des soins palliatifs français peut-elle se transformer d'un mouvement d'opposition vers un mouvement de proposition ?

empty