• Vingtième saison pour La Story sur Nostalgie. Vingt saisons que Brice Depasse nous emmène dans les rues de Londres, les théâtres parisiens, les studios hollywoodiens, les arrière-salles bruxelloises pour nous raconter la grande histoire de la chanson et du cinéma.

    Ce second tome de chroniques inédites révèle une fois de plus la passion avec laquelle l'auteur-animateur fait de nous les témoins privilégiés des derniers jours de Freddie Mercury, des fantasmes gothiques de Mylène Farmer, de la première projection du jeune Steven Spielberg, la tournée ratée de Johnny Hallyday, le squat new-yorkais de Debbie Harry, les débuts du duo Tom & Jerry alias Simon & Garfunkel, les fugues de Kurt Cobain...

    Michel Polnareff dit de lui qu'il est le seul capable d'écrire un beau sujet, Mark Knopfler l'invite à prendre le thé pour parler musique, Guillaume Musso le cite en couverture d'un de ses romans quand, chaque jour, 600 000 Belges l'écoutent sur Nostalgie.


  • Les célèbres Chantefables de Robert Desnos dans leur version originale.

    Les célèbres Chantefables de Robert Desnos dans leur version originale.

    Soixante-dix ans après la mort de Robert Desnos le 8 juin 1945, au camp de Terezin pour faits de Résistance, ce fac-similé de l'édition originale des Chantefables propose une redécouverte de ces trente petits trésors de fantaisie que les enfants continuent à dire et à chanter " sur n'importe quel air ". On y retrouve bien sûr, la célèbre Fourmi de dix-huit mètres mais aussi Le Pélican ou Le Papillon.

  • Les légumes anciens, ces oubliés, font leur grand retour dans nos potagers et sur les étals des primeurs. Panais, topinambours, patates douces, salsifis, rutabagas... regorgent de saveurs ! Découvrez de délicieuses recettes pour cuisiner ces légumes d'antan qui s'accommodent avec bonheur au goût du jour.
    Résolument pratique, ce livre répond à toutes les attentes des consommateurs, à savoir l'efficacité et l'accessibilité des recettes.
    En préambule :
    - La présentation du matériel indispensable et des conseils et tours de mains pour réussir immanquablement la préparation de vos légumes anciens - La recette de base expliquée en pas-à-pas (texte et photos) : cocotte de topinambours à l'estragon Dans les recettes :
    - Une organisation des ingrédients par rayon (primeur, charcutier, épicerie, crèmerie...) - Des pictos qui précisent le coût, la difficulté et l'occasion, mais aussi la saison et la préparation à l'avance - Une variante ou un conseil sont donnés pour chaque recette.
    - Pratique et pour l'efficacité de la réalisation, chaque recette est organisée en 3 ou 4 étapes maxi : 1/ Préparez les ingrédients, 2/ Cuisinez, 3/ Assemblez, 4/ Dressez - La recette de l'invité, Chef Simon sur ce titre : Barbe de capucin En fin d'ouvrage :
    - Les tuteurs de la cuisine (tableau des associations de saveurs, équivalences de mesure, équivalences de température) pour une cuisine improvisée.
    Après le préambule pédagogique, découvrez aussi près de 30 recettes pour de délicieux plats à base de légumes anciens :
    Les entrées : Carpaccio de cerfeuil tubéreux aux noisettes ; Rémoulade de radis noir ; Chips de pommes de terre Vitelotte et de panais ; Soupe d'orties et chips de pancetta ; Mini pâtissons aux herbettes ; Tartare de tomates jaunes et Green Zebra, gelée de Coeur de Boeuf ; Beignets de salsifis au parmesan Les accompagnements : Petits navets boule d'or glacés aux oignons nouveaux ; Panais rôtis au miel et au sésame ; Wok de panais aux pleurotes ; Poêlée de crosnes aux petits lardons ; Cerfeuil tubéreux sauté aux châtaignes ; Petits blinis de rutabaga au curry Les plats : Tian de cardons au gorgonzola ; Pâtissons farcis à l'italienne ; Courge Butternut en lasagne ; Gnocchis de Vitelottes au coco ; Cookies de carottes jaunes ; Tomates jaunes comme à Bruxelles ; Crosnes " mimosa " Lancez-vous dès à présent dans la réalisation de recettes originales et faites des heureux !

  • Dans ce recueil aux allures d'exutoire, Sacha Cornuel-Merveille cherche à cristalliser ces moments de grâce qui font la beauté fragile de l'adolescence, cette période où tout est possible, où tout est terrible et fou.

  • L'humour à deux balles au format carte postale !
    L'humour à deux balles au format carte postale !
    Petite galerie des horreurs postales

    120 images " vintage " sont annotées, commentées comme s'il s'agissait d'un vrai livre de collection de cartes postales.
    L'image est drôle mais le texte l'est encore plus et la conjugaison des deux est hilarante !
    Qu'est-ce que la Galerie des horreurs ?

    Un catalogue d'images ringardes ou de cartes postales de mauvais goût spécialement imaginé chez Tana pour vous faire mourir de rire !

  • Les année Dorothée

    Qui n'a jamais fredonné le générique d'un dessin animé de son enfance ? Tous les copains et les copines qui ont grandi avec Goldorak, Albator ou encore les mystérieuses cités d'or se retrouveront dans ce livre retraçant toute la richesse des années 1980/1990. Le livre collector qu'attendait toute la génération adulescente pour retrouver l'univers de Dorothée, les dessins animés et séries de l'époque mais aussi la mode, les jouets et le cinéma. La collection "Nostalgie" des Éditions Chronique propose une série d'ouvrages consacrés aux différents phénomènes culturels et sociaux qui ont marqué toute une époque et les fait revivre à travers des textes et de nombreuses illustrations. Pour découvrir tous les autres ouvrages de notre collection et l'ensemble de notre catalogue, venez consulter le site des Éditions Chronique.


  • 40 ans de mémoire vive, un beau livre pour tous les amoureux des sons et des images et de l'histoire pixellisée qu'ils contribuent à écrire.

    Depuis un demi-siècle, nous vivons dans et par les sons et les images. Ils sont le carburant de nos imaginaires, notre matière à penser, à nous divertir et à déraisonner. Radios, télévisions, canaux numériques les fabriquent chaque jour par dizaines de milliers, disant vaille que vaille notre présent, ses lubies et ses engouements. Et cela à une vitesse inimaginable, au risque de la frénésie et de l'oubli.
    S'il existe depuis fort longtemps les bibliothèques pour conserver les documents écrits, que doit-on faire des sons et des images, ces " choses " volatiles et en multiplication exponentielle ? C'est pour donner du sens à leur conservation que fut créé l'Institut national de l'audiovisuel (Ina), voilà quarante ans. L'Ina conserve et valorise ces archives du temps présent, nées de notre civilisation de l'audiovisuel puis du numérique qui a tant modifié les usages, les façons de penser, de se distraire et de travailler.
    C'est cette extraordinaire épopée collective que cet ouvrage ludique et informé entend raconter : l'histoire d'une société se reconfigurant au filtre des images et des sons et d'une institution originale s'attachant à fabriquer de la mémoire partagée.
    Ponctué des éclairages de Marc Ferro, Guillaume Erner, David Pujadas, Bibiane Godfroid et Agnès Saal, ce livre richement illustré de nos souvenirs collectifs offre une mise en perspective de toutes les évolutions engendrées par le paysage audiovisuel, depuis l'ORTF jusqu'à la grande toile du Net. Cette accélération du temps technologique est allée de pair avec de profonds changements de la société française, l'audiovisuel la transformant en lui tendant un miroir identitaire, la société bouleversant en retour les productions de la radio et de la télévision.
    Un livre pour tous les amoureux des sons et des images et de l'histoire pixellisée qu'ils contribuent à écrire....

  • Jack est un vétéran de la vie. Arrivé depuis peu dans une énième maison de retraite, il y fait la rencontre d'Albert, fonctionnaire retraité, et de Melvin, ancien légionnaire au passé trouble. En dépit de leur méconnaissance, Albert identifie rapidement Jack, car même si leurs routes ne se sont jamais croisées, un point les rattache : Laureline.

  • Jeanne

    Jeanne Huteau

    Au fil des pages, l'auteur se souvient, invente, mélange et digresse. Entre rêve et réalité, il en ressort une profonde envie de mettre à jour une tristesse exultée et un bonheur espéré.

  • Un ouvrage dont les poèmes sont dédiés à l'amour absolu et à un romantisme agonisant. Ces vers sont le reflet de sentiments intimes mêlant solitude, nostalgie et mélancolie. Une rythmique d'une beauté rare puisqu'elle distille une éloquence sans équivoque.

  • Dans ce recueil, les poètes se déplacent avec une pléiade de souvenirs, jouant entre nostalgie et conscience de la réalité, nous emportant dans un dialogue poétique délicat. C'est leur mémoire transhumante...

  • "Il arrive que par quelques dispositions natives nous soyons plus naturellement portés à nous souvenirs de nos joies plutôt que de nos désespoirs ; c'est souvent aussi parce que ces joies étaient de celles qui accompagnent les expériences fructueuses. Alors quand la vie a passé, et que ses avatars nous ont privés de ces lieux, de ces visages, de ces paysages où s'épanouirent nos émotions et grâce auxquels nous nous sommes construits, les chemins mystérieux de la psychologie nous les font retrouver dans le regret et la tristesse sans doute, mais aussi dans un bonheur d'éternité, et une gratitude inexprimable : ces lieux, ces instants, ces visages, je leur devais mes quelques lignes silencieuses." Par la grâce d'une écriture mélodieuse et délicate, ce petit recueil de souvenirs que nous offre Patrick Heurley nous emporte dans un flot d'émotion et de nostalgie dont il n'est pas aisé de se détacher.

  • Nous sommes dans les années soixante. Un adolescent né dans le Sud, élevé dans une famille pauvre, grandit comme il peut entre une mère, femme au foyer, qu'il aime et un père, officier de police, qu'il admire, des parents qui l'aiment dans le plus grand désordre, celui d'un couple à l'agonie. Une double trahison, celle de sa mère puis celle d'une jeune fille de son âge le marque durement. À 18 ans, il fuit le Sud dans les bagages d'une femme plus âgée avec laquelle il découvre la vie. Au contact de cette femme remarquable il devient un homme. Il s'engage dans des études de médecine. La maladie le freine dans son élan. Il devient tout de même médecin, attaché à ce métier dont il rêve depuis son plus jeune âge. Mais affectivement, il n'a de cesse de revenir en arrière, vers celle qu'il a laissée là-bas. Il finit par comprendre qu'elle n'existe plus pour lui, elle a construit sa vie. Alors, il avance en trébuchant, il s'échappe encore, il fuit de marche en marche, d'histoire en histoire, de tranche de vie en tranche de vie, avec à chaque fois le désir de revoir sa copie afin qu'elle ressemble à celle qu'il avait imaginée : le couple idéal, un homme et une femme qui s'aiment, ce couple qu'il avait cru découvrir à 18 ans. Il chemine lentement, en tâtonnant vers la sérénité.

  • Lever l'ancre pour tourner la page... Au travers d'un voyage en solitaire sur un voilier de 45 pieds, ce récit nous emporte dans les rêveries du narrateur.

  • « Le temps s'écroule Balancé par la houle Images de jeunesse Bourlinguer la vieillesse Le temps attendu Côtoie le temps perdu Regarder derrière soi Le vestige foudroie Le dernier souffle arrivera Atteignant les derniers pas Toujours trop tôt Pour s'engloutir dans les flots. » Sous les caresses des mots, Alain Carpentier partage des émotions ressenties, au fil du temps, des rencontres et des événements d'une vie, qui trouvent fatalement écho dans notre coeur. Notre âme se reconnaît autant dans les questionnements intimes et universels, que dans l'expression des sentiments qui naissent ou disparaissent. Une poésie, qui fleure bon la douce nostalgie et les couleurs des saisons, où le poète nous souffle de toujours savourer les plaisirs simples de la vie, avant que ne sonne l'horloge sournoise du non-retour.

  • Sylvie

    Gérard de Nerval

    Qui n'a pas rêvé à ces habits trouvés dans un grenier, à ces danses et bals, et de pouvoir se glisser à nouveau dans ses grands rêves d'enfance ?

    C'est un livre du secret et de la nostalgie. Un livre de fête, mais l'ombre de la folie, que retient ou contient le narrateur, donne son double-fond au réel, le dresse comme énigme impalpable.

    Non seulement c'est un plaisir immense de lecture, mais nous-mêmes, aujourd'hui, le lisons autrement, ayant lu Marcel Proust et Julien Gracq. La prose ici est poème, et l'instance de notre plaisir dans le texte, nous savons le prendre au rythme et au chant, à la façon la couleur de la phrase.

    Nous proposons ici, non seulement de relire confortablement Sylvie, mais de lire le texte du virage : la façon dont Marcel Proust lit Sylvie, et ce qu'il nous donne à y voir.

    Ne laissez pas de tels puits de bonheur, de rencontre avec soi-même, trop s'éloigner - ils méritent l'accompagnement, la visite.

    FB

  • Passez le certif en famille ou entre amis et décrochez le diplôme de votre grand-père !

    Une petite anthologie des problèmes du certificat d'études - mathématiques, histoire, géographie, grammaire et orthographe - avec leurs solutions en annexe.Il est temps de démystifier le vieil adage : "De mon temps les examens étaient plus difficiles !", ou encore "Le niveau des élèves a considérablement baissé !". Ce livre, véritable recueil d'excercices authentiques et amusants, va vous permettre de passer le Certificat d'études de vos grands-parents ; le tout à réaliser dans les conditions d'autrefois : sans calculette ! Et ne croyez pas que la fameuse règle de trois vient à bout de toutes les difficultés : - Quelle est la distance que parcourra, de 7 heures 3/4 du matin à 11 heures 12 minutes du matin, un voyageur qui fait 2 hectomètres en 2 minutes douze ?- Pour parqueter une salle ayant 8 mètres de long et 5,50 mètres de large, on emploie des planches ayant 4 mètres de long et 0,30 mètre de large. Combien en faudra t-il si l'ouvrier qui les prépare enlève 1/12ème de chaque planche ?Outre l'aspect ludique des problèmes d'arithmétique, les sujets de rédaction témoignent d'une époque révolue, celle de l'instruction civique, de la bonne action et du premier prix de camaraderie (qui n'était pas seulement un lot de consolation) :
    Quels seront, à votre majorité, vos devoirs de citoyens et comment les remplirez-vous ? Les candidats étaient alors âgés de 11 ans en moyenne. Plus désuet : "Ernest s'est moqué d'un vieillard ; son ami Louis, plus âgé que lui, lui écrit pour le ramener à de meilleurs sentiments."Ou: " Que pensez-vous d'un élève rapporteur ? Votre camarade a commis une faute qu'on vous impute. Vous êtes puni à sa place ; dites ce que vous ferez." Chaque épreuve est chronomètrée afin de véritablement recréer l'ambiance de cet examen légendaire.

  • Vous avez oublié le goût des madeleines de votre enfance ? Le riz au lait de votre grand-mère vous manque ? N'attendez pas que ces souvenirs s'estompent !
    Vous voulez revivre les moments où votre grand-mère s'installait aux fourneaux pour vous préparer des desserts succulents, sentir à nouveau les parfums de caramel, de brioche, de douce cannelle, de pommes cuites dans leur jus doré? Ce Petit Livre vous ramène aux valeurs sûres de la bonne cuisine d'antan avec des recettes de desserts privilégiant les produits de qualité! Redécouvrez la brioche aux pralines, le véritable clafoutis, la tarte aux pommes flambées et bien d'autres douceurs encore !
    Pour tous les gourmands, 120 recettes à consommer sans modération !

  • Jusqu'au milieu du XX e siècle, chaque village et bourg de France abritait une cohorte d'artisans qui participaient à la vie quotidienne d'une population encore très rurale et étaient indispensables à la bonne marche de la communauté. Puisant dans la somme encyclopédique de La France en héritage, Gérard Boutet a réalisé ce petit dictionnaire dans lequel on trouvera des métiers que l'on attend (maréchal-ferrant, charpentier, chaudronnier, sabotier, tonnelier...) et d'autres aujourd'hui insolites, tels que l'épinglier (qui fabriquait des épingles), le fleuristier (fabricant de fleurs artificielles pour les modistes ou les couronnes mortuaires), voire le patenôtrier (fabricant de chapelets et colifichets de piété) ou l'oribusier (fabricant de chandelles de résine). Chacun des 120 métiers, qu'il soit de petite industrie ou de petite main, est défini en prenant en compte les caractéristiques régionales, sans oublier les aspects historique et anecdotique.

  • Le roman retrace l'histoire d'Augustin Meaulnes, racontée par son ancien camarade de classe, François Seurel, devenu son ami. François Seurel et Augustin Meaulnes sont tous deux écoliers dans un petit village de Sologne près de Vierzon. Lors d'une escapade, Augustin Meaulnes arrive par hasard dans un domaine mystérieux où se déroule une fête étrange et poétique, pleine d'enfants. Le château est bruissant de jeux, de danses et de mascarades. Meaulnes apprend que cette fête est donnée à l'occasion des noces de Frantz de Galais. Parmi les festivités, des promenades en barque sur un lac sont offertes aux convives ; Meaulnes y rencontre une jeune fille dont il tombe instantanément amoureux. Il ne fait cependant que la croiser et n'a plus l'occasion de la revoir. La fiancée tant attendue s'est enfuie, le mariage n'a finalement pas lieu et la fête prend tristement fin. Revenu à sa vie d'écolier, Meaulnes n'a plus qu'une idée en tête : retrouver le domaine mystérieux et la jeune femme qu'il aime. Ses recherches restent infructueuses. Il s'en va étudier à Paris. C'est par hasard que son ami Seurel, devenu instituteur, retrouve la piste de la jeune dame, Yvonne de Galais, la soeur de Frantz, dont le Grand Meaulnes est toujours amoureux (source : Wikipedia).

  • 333 proverbes cocasses et percutants à glisser dans toutes vos conversations !
    " L'enfer est pavé de bonnes intentions ", " Qui se ressemble s'assemble ", " Heureux aux jeux, malheureux en amour "... Ces proverbes, et bien d'autres encore, font partie intégrante de nos patrimoine linguistique et culturel. Mais les connaissez-vous vraiment ?
    Ce florilège de 333 proverbes, parmi les préférés des Français, vous offre un aperçu, thème par thème, de la diversité et de la beauté de notre langue. Amour, famille, patience, savoir-vivre..., il y a de tout pour satisfaire tous les goûts. Vous pourrez ainsi vous promener, selon votre humeur, dans l'histoire de ces maximes connues ou oubliées, et en faire usage au quotidien grâce à des modes d'emploi très pratiques.
    (Re)découvrez avec bonheur ces pépites que nous aimons tous !

  • La marchande d'oublies

    Jean Lorrain


    C'était une petite vieille femme à la face rose et unie sous deux bandeaux d'un blond sale ; cheveux teints ou perruque, ils avaient l'air surtout terriblement faux, ces deux bandeaux à la vierge, et tout en elle d'ailleurs avait un air artificiel et fané, qui d'abord amusait à la façon d'une poupée et puis peu à peu, à la longue, intriguait.


  • « Je ne peux pas dire, quand je suis arrivé en ce mois de février 1942, le deux pour être précis, s'il faisait beau, s'il pleuvait, neigeait, tombait des hallebardes. Je ne me suis pas renseigné sur le climat de ce jour. Je sais, par contre, que c'était le jour de la Chandeleur : la fête des crêpes. Je sais aussi que ma mère a perdu ses eaux à 17 heures, derrière son comptoir, au milieu des corbeilles de pain. Il a fallu faire fissa et je n'ai pas fait de « résistance » pour me pointer. J'avais envie de collaborer. Il paraît que j'étais pressé de dégringoler. Ça doit venir de ce jour, j'ai passé ma vie à être pressé. Vous me direz, il y a pire que moi : certains n'ont pas attendu les neuf mois, d'autres sont arrivés pas finis. Dans mon cas, il n'en fut pas ainsi. (...) J'étais sensé arriver dans le baluchon d'une cigogne. En ces temps lointains, il fallait être précautionneux, les cigognes ne voulaient pas être vues par les autres enfants. »

  • La cuisine ringarde en 80 leçons !
    La Petite galerie des horreurs culinaires

    120 images " vintage " sont annotées, commentées comme s'il s'agissait d'un vrai livre pratique pour cuisiner ringard.
    L'image est drôle mais le texte l'est encore plus et la conjugaison des deux est hilarante ! " Les menus de grands soirs se moulent au Tupperware ", " aligne tes petits roulés comme ta raie sur le côté " , " si ton plat à l'air dégueulasse dispose-le en rosace "" pour faire plus beau ajoute de la mayo " sont les précieux conseils que vous trouverez dans cet ouvrage totalement décalé et franchement pas appétissant !
    Qu'est-ce que la Galerie des horreurs ?

    Un catalogue d'images ringardes ou de cartes postales de mauvais goût spécialement imaginé chez TANA pour vous faire mourir de rire !

empty