• Vingtième saison pour La Story sur Nostalgie. Vingt saisons que Brice Depasse nous emmène dans les rues de Londres, les théâtres parisiens, les studios hollywoodiens, les arrière-salles bruxelloises pour nous raconter la grande histoire de la chanson et du cinéma.

    Ce second tome de chroniques inédites révèle une fois de plus la passion avec laquelle l'auteur-animateur fait de nous les témoins privilégiés des derniers jours de Freddie Mercury, des fantasmes gothiques de Mylène Farmer, de la première projection du jeune Steven Spielberg, la tournée ratée de Johnny Hallyday, le squat new-yorkais de Debbie Harry, les débuts du duo Tom & Jerry alias Simon & Garfunkel, les fugues de Kurt Cobain...

    Michel Polnareff dit de lui qu'il est le seul capable d'écrire un beau sujet, Mark Knopfler l'invite à prendre le thé pour parler musique, Guillaume Musso le cite en couverture d'un de ses romans quand, chaque jour, 600 000 Belges l'écoutent sur Nostalgie.

  • L'humour à deux balles au format carte postale !
    L'humour à deux balles au format carte postale !
    Petite galerie des horreurs postales

    120 images " vintage " sont annotées, commentées comme s'il s'agissait d'un vrai livre de collection de cartes postales.
    L'image est drôle mais le texte l'est encore plus et la conjugaison des deux est hilarante !
    Qu'est-ce que la Galerie des horreurs ?

    Un catalogue d'images ringardes ou de cartes postales de mauvais goût spécialement imaginé chez Tana pour vous faire mourir de rire !

  • Les année Dorothée

    Qui n'a jamais fredonné le générique d'un dessin animé de son enfance ? Tous les copains et les copines qui ont grandi avec Goldorak, Albator ou encore les mystérieuses cités d'or se retrouveront dans ce livre retraçant toute la richesse des années 1980/1990. Le livre collector qu'attendait toute la génération adulescente pour retrouver l'univers de Dorothée, les dessins animés et séries de l'époque mais aussi la mode, les jouets et le cinéma. La collection "Nostalgie" des Éditions Chronique propose une série d'ouvrages consacrés aux différents phénomènes culturels et sociaux qui ont marqué toute une époque et les fait revivre à travers des textes et de nombreuses illustrations. Pour découvrir tous les autres ouvrages de notre collection et l'ensemble de notre catalogue, venez consulter le site des Éditions Chronique.


  • 40 ans de mémoire vive, un beau livre pour tous les amoureux des sons et des images et de l'histoire pixellisée qu'ils contribuent à écrire.

    Depuis un demi-siècle, nous vivons dans et par les sons et les images. Ils sont le carburant de nos imaginaires, notre matière à penser, à nous divertir et à déraisonner. Radios, télévisions, canaux numériques les fabriquent chaque jour par dizaines de milliers, disant vaille que vaille notre présent, ses lubies et ses engouements. Et cela à une vitesse inimaginable, au risque de la frénésie et de l'oubli.
    S'il existe depuis fort longtemps les bibliothèques pour conserver les documents écrits, que doit-on faire des sons et des images, ces " choses " volatiles et en multiplication exponentielle ? C'est pour donner du sens à leur conservation que fut créé l'Institut national de l'audiovisuel (Ina), voilà quarante ans. L'Ina conserve et valorise ces archives du temps présent, nées de notre civilisation de l'audiovisuel puis du numérique qui a tant modifié les usages, les façons de penser, de se distraire et de travailler.
    C'est cette extraordinaire épopée collective que cet ouvrage ludique et informé entend raconter : l'histoire d'une société se reconfigurant au filtre des images et des sons et d'une institution originale s'attachant à fabriquer de la mémoire partagée.
    Ponctué des éclairages de Marc Ferro, Guillaume Erner, David Pujadas, Bibiane Godfroid et Agnès Saal, ce livre richement illustré de nos souvenirs collectifs offre une mise en perspective de toutes les évolutions engendrées par le paysage audiovisuel, depuis l'ORTF jusqu'à la grande toile du Net. Cette accélération du temps technologique est allée de pair avec de profonds changements de la société française, l'audiovisuel la transformant en lui tendant un miroir identitaire, la société bouleversant en retour les productions de la radio et de la télévision.
    Un livre pour tous les amoureux des sons et des images et de l'histoire pixellisée qu'ils contribuent à écrire....

  • Jack est un vétéran de la vie. Arrivé depuis peu dans une énième maison de retraite, il y fait la rencontre d'Albert, fonctionnaire retraité, et de Melvin, ancien légionnaire au passé trouble. En dépit de leur méconnaissance, Albert identifie rapidement Jack, car même si leurs routes ne se sont jamais croisées, un point les rattache : Laureline.

  • Dans ce recueil aux allures d'exutoire, Sacha Cornuel-Merveille cherche à cristalliser ces moments de grâce qui font la beauté fragile de l'adolescence, cette période où tout est possible, où tout est terrible et fou.

  • "Il arrive que par quelques dispositions natives nous soyons plus naturellement portés à nous souvenirs de nos joies plutôt que de nos désespoirs ; c'est souvent aussi parce que ces joies étaient de celles qui accompagnent les expériences fructueuses. Alors quand la vie a passé, et que ses avatars nous ont privés de ces lieux, de ces visages, de ces paysages où s'épanouirent nos émotions et grâce auxquels nous nous sommes construits, les chemins mystérieux de la psychologie nous les font retrouver dans le regret et la tristesse sans doute, mais aussi dans un bonheur d'éternité, et une gratitude inexprimable : ces lieux, ces instants, ces visages, je leur devais mes quelques lignes silencieuses." Par la grâce d'une écriture mélodieuse et délicate, ce petit recueil de souvenirs que nous offre Patrick Heurley nous emporte dans un flot d'émotion et de nostalgie dont il n'est pas aisé de se détacher.

  • Nous sommes dans les années soixante. Un adolescent né dans le Sud, élevé dans une famille pauvre, grandit comme il peut entre une mère, femme au foyer, qu'il aime et un père, officier de police, qu'il admire, des parents qui l'aiment dans le plus grand désordre, celui d'un couple à l'agonie. Une double trahison, celle de sa mère puis celle d'une jeune fille de son âge le marque durement. À 18 ans, il fuit le Sud dans les bagages d'une femme plus âgée avec laquelle il découvre la vie. Au contact de cette femme remarquable il devient un homme. Il s'engage dans des études de médecine. La maladie le freine dans son élan. Il devient tout de même médecin, attaché à ce métier dont il rêve depuis son plus jeune âge. Mais affectivement, il n'a de cesse de revenir en arrière, vers celle qu'il a laissée là-bas. Il finit par comprendre qu'elle n'existe plus pour lui, elle a construit sa vie. Alors, il avance en trébuchant, il s'échappe encore, il fuit de marche en marche, d'histoire en histoire, de tranche de vie en tranche de vie, avec à chaque fois le désir de revoir sa copie afin qu'elle ressemble à celle qu'il avait imaginée : le couple idéal, un homme et une femme qui s'aiment, ce couple qu'il avait cru découvrir à 18 ans. Il chemine lentement, en tâtonnant vers la sérénité.

  • « Le temps s'écroule Balancé par la houle Images de jeunesse Bourlinguer la vieillesse Le temps attendu Côtoie le temps perdu Regarder derrière soi Le vestige foudroie Le dernier souffle arrivera Atteignant les derniers pas Toujours trop tôt Pour s'engloutir dans les flots. » Sous les caresses des mots, Alain Carpentier partage des émotions ressenties, au fil du temps, des rencontres et des événements d'une vie, qui trouvent fatalement écho dans notre coeur. Notre âme se reconnaît autant dans les questionnements intimes et universels, que dans l'expression des sentiments qui naissent ou disparaissent. Une poésie, qui fleure bon la douce nostalgie et les couleurs des saisons, où le poète nous souffle de toujours savourer les plaisirs simples de la vie, avant que ne sonne l'horloge sournoise du non-retour.

  • Sylvie

    Gérard de Nerval

    Qui n'a pas rêvé à ces habits trouvés dans un grenier, à ces danses et bals, et de pouvoir se glisser à nouveau dans ses grands rêves d'enfance ?

    C'est un livre du secret et de la nostalgie. Un livre de fête, mais l'ombre de la folie, que retient ou contient le narrateur, donne son double-fond au réel, le dresse comme énigme impalpable.

    Non seulement c'est un plaisir immense de lecture, mais nous-mêmes, aujourd'hui, le lisons autrement, ayant lu Marcel Proust et Julien Gracq. La prose ici est poème, et l'instance de notre plaisir dans le texte, nous savons le prendre au rythme et au chant, à la façon la couleur de la phrase.

    Nous proposons ici, non seulement de relire confortablement Sylvie, mais de lire le texte du virage : la façon dont Marcel Proust lit Sylvie, et ce qu'il nous donne à y voir.

    Ne laissez pas de tels puits de bonheur, de rencontre avec soi-même, trop s'éloigner - ils méritent l'accompagnement, la visite.

    FB

  • Vous avez oublié le goût des madeleines de votre enfance ? Le riz au lait de votre grand-mère vous manque ? N'attendez pas que ces souvenirs s'estompent !
    Vous voulez revivre les moments où votre grand-mère s'installait aux fourneaux pour vous préparer des desserts succulents, sentir à nouveau les parfums de caramel, de brioche, de douce cannelle, de pommes cuites dans leur jus doré? Ce Petit Livre vous ramène aux valeurs sûres de la bonne cuisine d'antan avec des recettes de desserts privilégiant les produits de qualité! Redécouvrez la brioche aux pralines, le véritable clafoutis, la tarte aux pommes flambées et bien d'autres douceurs encore !
    Pour tous les gourmands, 120 recettes à consommer sans modération !

  • Le roman retrace l'histoire d'Augustin Meaulnes, racontée par son ancien camarade de classe, François Seurel, devenu son ami. François Seurel et Augustin Meaulnes sont tous deux écoliers dans un petit village de Sologne près de Vierzon. Lors d'une escapade, Augustin Meaulnes arrive par hasard dans un domaine mystérieux où se déroule une fête étrange et poétique, pleine d'enfants. Le château est bruissant de jeux, de danses et de mascarades. Meaulnes apprend que cette fête est donnée à l'occasion des noces de Frantz de Galais. Parmi les festivités, des promenades en barque sur un lac sont offertes aux convives ; Meaulnes y rencontre une jeune fille dont il tombe instantanément amoureux. Il ne fait cependant que la croiser et n'a plus l'occasion de la revoir. La fiancée tant attendue s'est enfuie, le mariage n'a finalement pas lieu et la fête prend tristement fin. Revenu à sa vie d'écolier, Meaulnes n'a plus qu'une idée en tête : retrouver le domaine mystérieux et la jeune femme qu'il aime. Ses recherches restent infructueuses. Il s'en va étudier à Paris. C'est par hasard que son ami Seurel, devenu instituteur, retrouve la piste de la jeune dame, Yvonne de Galais, la soeur de Frantz, dont le Grand Meaulnes est toujours amoureux (source : Wikipedia).


  • « Je ne peux pas dire, quand je suis arrivé en ce mois de février 1942, le deux pour être précis, s'il faisait beau, s'il pleuvait, neigeait, tombait des hallebardes. Je ne me suis pas renseigné sur le climat de ce jour. Je sais, par contre, que c'était le jour de la Chandeleur : la fête des crêpes. Je sais aussi que ma mère a perdu ses eaux à 17 heures, derrière son comptoir, au milieu des corbeilles de pain. Il a fallu faire fissa et je n'ai pas fait de « résistance » pour me pointer. J'avais envie de collaborer. Il paraît que j'étais pressé de dégringoler. Ça doit venir de ce jour, j'ai passé ma vie à être pressé. Vous me direz, il y a pire que moi : certains n'ont pas attendu les neuf mois, d'autres sont arrivés pas finis. Dans mon cas, il n'en fut pas ainsi. (...) J'étais sensé arriver dans le baluchon d'une cigogne. En ces temps lointains, il fallait être précautionneux, les cigognes ne voulaient pas être vues par les autres enfants. »

  • La cuisine ringarde en 80 leçons !
    La Petite galerie des horreurs culinaires

    120 images " vintage " sont annotées, commentées comme s'il s'agissait d'un vrai livre pratique pour cuisiner ringard.
    L'image est drôle mais le texte l'est encore plus et la conjugaison des deux est hilarante ! " Les menus de grands soirs se moulent au Tupperware ", " aligne tes petits roulés comme ta raie sur le côté " , " si ton plat à l'air dégueulasse dispose-le en rosace "" pour faire plus beau ajoute de la mayo " sont les précieux conseils que vous trouverez dans cet ouvrage totalement décalé et franchement pas appétissant !
    Qu'est-ce que la Galerie des horreurs ?

    Un catalogue d'images ringardes ou de cartes postales de mauvais goût spécialement imaginé chez TANA pour vous faire mourir de rire !

  • Comment se coiffer moche en 80 leçons !
    Comment se coiffer moche en 80 leçons !

    Petite galerie des horreurs capillaires

    Catalogue d'images de coiffures tellement moches qu'on ne peut s'empêcher d'en rire ! Ces images nous rappellent une époque et un univers qui nous sont familiers . Les slogans constituent une typologie du mauvais goût et vous donne 80 leçons comiques sur le ton des réclames d'autrefois !
    Qu'est ce que la Galerie des horreurs ?

    Un catalogue d'images ringardes ou de cartes postales de mauvais goût spécialement imaginé chez TANA pour vous faire mourir de rire !

  • 34

    Laurent Cruel

    Monsieur Solis mène une petite vie bien rangée. Chaque matin, il ouvre sa librairie, sort une chaise devant sa boutique et s'installe confortablement pour lire toute la journée. S'il choisit toujours ses lectures avec un soin tout particulier, ce jour-là, son instinct le pousse vers un livre inconnu dont il n'a jamais entendu parler. Lui qui dévore d'ordinaire ses livres d'une traite, il s'interrompt, cette fois-ci, à la page 34. Sans aucune raison apparente. Pourquoi ? Que peut bien contenir ce mystérieux ouvrage pour interrompre le vieux libraire ?

  • Légendes

    Brice Depasse

    La vie de chacun d'entre nous est un roman. Il suffit pour cela que le personnage que nous sommes potentiellement aille jusqu'au bout de lui-même.
    Partant de ce joli constat littéraire, Brice Depasse relie dans ce livre de manière originale les Story qu'il raconte chaque jour sur Nostalgie à des événements professionnels ou privés de son existence.
    Ces cinquante ans de Story, de passion pour la musique mais aussi le cinéma et la littérature, il souhaite les partager avec vous car « nous sommes tous fans d'un même artiste. De plus, nous sommes amenés à nous croiser un jour ou l'autre, physiquement ou intellectuellement, ne fût-ce que par le partage d'une émotion collective. » Brice Depasse réalise depuis 2001 La Story, la chronique musicale de référence de Nostalgie à laquelle s'est ajoutée en 2010, une seconde séquence quotidienne, Pop Culture.
    Fort d'une expérience passée sur une chaîne du câble, il réalise et présente également pour Nostalgie des émissions et séquences vidéos disponibles sur YouTube.
    Il lui arrive aussi, lorsque le beau temps le permet, de publier articles et interviews dans Télépro et Ciné Revue.

  • Rsvp

    Helen Warner

    • Milady
    • 12 Septembre 2012

    Quatre femmes. Un mariage. Une journée qui va changer leur vie.Anna, Clare et Ella se retrouvent au mariage de Rachel et Toby. Il est l´ex d´Anna, qui voyait en lui l´homme de sa vie. Tandis que Rachel est confrontée à ses doutes, Anna a le coeur brisé et hésite à se rendre à la cérémonie. Clare, sa meilleure amie, la convainc d´affronter cette épreuve pour enfin tourner la page. Quant à Ella, elle compte bien saisir cette occasion de séduire le seul homme qui lui ait jamais résisté. Leurs destins, chamboulés, vont se croiser, se défaire et se refaire.« Cette histoire enlevée vous fera passer du rire aux larmes. Vous ne voudrez plus la lâcher ! » Cosmopolitan

  • « La neige tombe en abondance, Nappant le sol avec prestance, C'est beau comme tes cheveux, Beau comme la couleur de tes yeux, Beau comme quand tu me souris, Et que tes yeux moqueurs me rient. En somme, ce beau manteau blanc Rejoint aussi... nos cheveux blancs. » Certes, il est question de souvenirs, ...

  • Sous rires

    Abdellah Ait Tkassit

    "Sur la route du village un caillou Et un doux rêve m´accompagnent. Au village, le caillou et le rêve S´envolent et se posent sur l´amandier En fleurs, avant d´atteindre la campagne."

  • Une vie peut tenir en une phrase mais pas en cent cinquante pages : il n'est évidemment pas question ici d'autobiographie, exercice auquel, de toute façon, tout en moi se refuse ; dans ce petit livre il n'est pas question non plus, à y bien repenser, de profession de foi. Pour la relation de ces quelques souvenirs parfois discrètement romancés, je me suis appliqué à la vérité et à la simplicité, et j'espère être parvenu à un peu de profondeur en flânant ainsi entre le proche et le lointain, le simple et le complexe, sans jamais trop m'éloigner de ces sources de vie que célèbre merveilleusement G.M. Hopkins dans son poème "Inversnaid" : « Qu'arriverait-il au monde s'il se voyait ravir / L'humide et le sauvage ? Qu'ils nous soient donc laissés, / Oh ! qu'ils nous soient laissés, le sauvage et l'humide, / Que vivent encor longtemps herbes folles et lieux sauvages. » Le problème des fins et des moyens de la littérature est peut-être moins compliqué qu'on a bien voulu le faire entendre, et si en refermant ce petit bouquin on se dit simplement : « J'ai passé un moment heureux, un moment paisible », mon but sera atteint.

  • Mémories

    Gilles Picciola

    Gilles Picciola nous invite à un voyage aux accents nostalgiques, quand la mémoire file à travers les siècles, au gré d´histoires où les personnages, de ceux que l´on aime suivre et découvrir, croisent leurs étranges destins à la recherche du sens de l'existence. Un moment d´évasion et de plaisir assuré.

  • Avec cet ouvrage unique, revivez les années hippies, véritable phénomène qui a marqué la société française de 1967 à 1971. Le récit complet d'une époque où les jeunes voulaient changer le monde en un slogan. C'est la période inoubliable des cheveux longs, des grandes barbes, des robes à fleurs et des colliers indiens. Ils prônent l'amour et la paix, préfèrent le spirituel au matériel et rejettent, par principe, tout ce que leurs aînés ont construit. Accordez-vous un moment de nostalgie et replongez au coeur de cette époque exceptionnelle ! La collection "Nostalgie" des Éditions Chronique propose une série d'ouvrages consacrés aux différents phénomènes culturels et sociaux qui ont marqué toute une époque et les fait revivre à travers des textes et de nombreuses illustrations. Pour découvrir tous les autres ouvrages de notre collection et l'ensemble de notre catalogue, venez consulter le site des Éditions Chronique.

  • « C'est un tout petit rien, Un orage dans la mer. Une vague qui suit l'écume, Une phrase mise en bière. Tes mains sont un tremblement de terre. C'est un tout petit rien, Un champ perdu dans le bois. Une larme qui suit un sourire, Une lettre écrite sans les doigts. Tes yeux maintenant se remplissent d'émoi. » Des images d'hier aux rêves de demain, « La Brocante des sentiments » murmure la mélodie chavirante du temps qui fuit, nous marque et nous efface. Angélique Istace convoque ces petits riens qui font tout et nous hantent à jamais : difficile de rester insensible lorsque les mots s'adressent aussi naturellement à l'âme.

empty