Belfond

  • Dans son premier livre, Les Étonnants Pouvoirs de transformation du cerveau, Norman Doidge, psychiatre, psychanalyste et chercheur, nous faisait découvrir un sujet révolutionnaire : la neuroplasticité, cette capacité du cerveau de changer et de se transformer par lui-même. Aujourd'hui, la recherche médicale a appris à exploiter cette faculté inouïe pour soigner, voire guérir, certaines pathologies qu'on aurait crues incurables. De la naissance à la mort, notre cerveau ne cesse de se transformer en se remodelant, afin de s'adapter à son environnement. La recherche médicale a appris à exploiter ces étonnantes capacités afin de supporter - et même de guérir - certaines pathologies qu'on aurait cru incurables. Grâce à des exercices de concentration une infirmière voit ses insupportables douleurs chroniques disparaître en quelques semaines. Un homme rendu aveugle à la suite d'une maladie auto-immune, recouvre la vue en méditant. Un enfant souffrant de retard intellectuel apprend d'un seul coup à parler en écoutant de la musique... Après le succès de son premier livre Les étonnants pouvoirs de transformation du cerveau, Norman Doidge poursuit sa plongée dans l'univers fascinant et - disons-le - assez miraculeux de la neuroplasticité et nous livre un panorama unique et très complet des dernières avancées de cette médecine de pointe.

  • L'intestin, notre " premier cerveau "... Bien au-delà des modes et des tendances, Takanori Naganuma, jeune écrivain scientifique bien connu au Japon, nous entraîne dans une réflexion originale et captivante, inspirée de la tradition japonaise, qui modifiera en profondeur notre rapport au corps, notre alimentation, et pourquoi pas aussi, notre rapport au monde. Et si le fait d'avoir privilégié notre cerveau au détriment de notre ventre nous avait éloigné de notre véritable moi et nous empêchait de vivre pleinement... Cette théorie vous paraît un peu extrême ? Tirée par les cheveux ? Il suffit pourtant de remonter aux origines de notre évolution pour en avoir la preuve scientifique. Nos tous premiers ancêtres invertébrés se sont constitués autour des intestins, ils ne possédaient pas de cerveau et pourtant, ils percevaient le monde. Notre intestin n'est donc pas le " second cerveau ", comme on l'entend souvent, c'est le " premier cerveau ", le siège de notre instinct et de notre volonté. Dans cette optique, la négligence dont nous faisons preuve à l'égard de nos intestins, les mauvaises habitudes alimentaires de notre monde moderne ne sont pas seulement un danger pour notre santé, mais aussi une manière de nous tenir à distance de notre moi profond et de notre capacité à percevoir et à ressentir. Reprendre contact avec notre " moi ", voici ce que nous propose Takanori Naganuma. Grâce à des explications scientifiques claires et solides, à des conseils nutritionnels simples et faciles à adopter, et à l'aide d'exemples tirés de l'histoire japonaise et de l'actualité, il nous invite à désobstruer notre ventre pour revenir à une vie plus simple, plus naturelle, et retrouver ainsi notre place dans le monde.

empty