Archipel

  • Depuis le début de sa diffusion en France en 2019, New Amsterdam rassemble 3,5 millions de spectateurs chaque semaine. Mais saviez-vous que cette série s'inspirait des mémoires du Dr. Eric Manheimer, ancien directeur médical de l'hôpital Bellevue, à New York ? Découvrez son incroyable récit.
    Fondé en 1736, l'hôpital Bellevue de New York est le plus ancien, le plus grand et le plus célèbre des hôpitaux publics américains. Cette ruche où travaillent sept mille personnes accueille indifféremment banquiers d'affaires, prisonniers de Rikers Island, sans-papiers clandestins ou diplomates des Nations unies. Tous sont pris en charge avec le même professionnalisme et le même dévouement.
    Nommé directeur médical de cette institution en 1997, Eric Manheimer raconte le quotidien des médecins et du personnel soignant à travers le parcours de douze patients - dont lui-même, atteint d'un cancer de la gorge.
    Ode à l'abnégation, ce récit - où percent aussi les frustrations et l'incompréhension face aux coupes budgétaires et à l'iniquité de certaines décisions politiques - laisse transparaître l'humanité d'un homme, autant que son humilité.
    Malgré les efforts déployés et les vies sauvées, la mort peut frapper. N'importe qui... à chaque instant !

  • Du 15 février au 15 mai 2020, le Dr Legrand, médecin généraliste tient son journal, celui d'un médecin de terrain aux prises avec la réalité quotidienne du combat contre le Coronavirus.
    Vendredi 13 mars 2020
    J'ai recu hier mon ordre de mobilisation. C'était un coup de fil d'un cadre de la Caisse de Tourcoing. Le ton était grave :
    " Docteur, je vous appelle car vous devez vous préparer. Dans l'Est,
    les généralistes sont submergés, le nouveau coronavirus a écrasé toutes les autres pathologies.
    Ce sera votre tour dans la semaine qui vient.
    Il va vous falloir doubler, voire tripler, votre capacité de consultation. Préparez-vous, docteur. On va avoir encore plus besoin de vous. "
    *
    Du 15 février au 15 mai 2020, Bertrand Legrand a tenu son journal, celui d'un médecin de terrain face à la pandémie.
    Coups de gueule contre l'incurie des pouvoirs publics, qui laissent le personnel de santé en manque de munitions. Histoires vraies de patients, à l'hôpital ou dans les Ehpad voisins, qui guérissent ou succombent...
    Dans ce document rédigé au jour le jour, un médecin raconte son combat en première ligne lors de la crise du Covid-19.
    Bertrand Legrand est médecin généraliste à Tourcoing.

  • Les Mémoires d'une figure de la pédiatrie française, auteure de nombreux ouvrages à succès, ancienne chroniqueuse de France Inter, qui a notamment oeuvré pour l'abolition de la fessée.
    Depuis son plus jeune âge, le désir de soigner et protéger les enfants ne l'a jamais quittée.
    Edwige Antier, la plus renommée de nos pédiatres, raconte ici les péripéties de sa vie de " maman de tous les enfants du monde ". Une passion qui la conduira dans le monde entier. Et jusqu'en politique ; députée, elle mènera de nombreux combats dont celui, victorieux, qui lui tenait le plus à coeur : l'interdiction de la fessée.
    Comme elle l'avoue dans ce livre de souvenirs, " mon ambition secrète : qu'un jour, au fond de quelque parc, on érige la discrète statue d'une vieille dame, sur le socle de laquelle on lirait qu'elle a oeuvré pour que tous les enfants, quelles que soient leur couleur, leur culture, connaissent le bonheur pour lequel, en principe, ils sont nés ".

  • L'affaire du Levothyrox, scandale d'ampleur national, racontée par l'un des plus grands spécialistes de ce sujet.
    Un scandale nationalVoilà presque trois ans que l'affaire défraie la chronique. Malgré les quelque 4 000 dépôts de plainte, la situation peine à évoluer : le Levothyrox, dont la nouvelle formule est entrée en vigueur au premier semestre 2017, continue d'être mis à disposition des millions de Français présentant une hypothyroïdie ou ayant subi une ablation de la thyroïde.Vice-président du conseil d'administration de l'ANSM, Claude Pigement a vécu l'affaire du Levothyrox au coeur des autorités de santé, de son déclenchement en août 2017 à son départ de l'agence fin novembre 2018. Durant ces seize mois, il a été un témoin privilégié de multiples dysfonctionnements - médicaux, politiques, communicationnels - révélés par cette crise. Au contact de patients et de témoins directement concernés par les effets secondaires de ce médicament - dont la nouvelle formule engendrant fatigue, nausées, vomissements, vertiges et pertes de cheveux - il déploie un panorama aussi bien scientifique qu'humain de l'affaire du Levothyrox.Pour l'heure, ni les victimes, qui ont pourtant attaqué le laboratoire Merck, ni les autorités sanitaires, qui ont réagi sur le tard, ne sont parvenues à obtenir gain de cause.

  • Le témoignage de Fadila, dont le fils Yanis a été frappé par un cancer à seulement 5 ans. Les allers-retours à l'hôpital, l'angoissante attente, les résultats médicaux... puis enfin la lumière au bout du tunnel, et la guérison de Yanis. Mais comment reprendre une vie normale après toutes ces années ? Un récit choc et émouvant.
    À 5 ans, Yanis se voit diagnostiquer un neuroblastome : l'un des cancers les plus dangereux chez l'enfant. L'annonce de cette maladie frappe cette famille comme un tsunami. Un matin d'avril, le combat commence.
    Pour la première fois, un livre expose les témoignages croisés d'une mère, d'un père et de leur fils. Comment chacun a-t-il vécu ces années ? De quelle facon le jeune malade, le couple des parents et la fratrie ont-ils résisté et fait mentir les pires pronostics ? De quelle manière s'en sont-ils sortis et où en sont-ils aujourd'hui ?
    Au-delà des émotions et de la pudeur, ce récit nous plonge dans l'univers hospitalier : celui des enfants malades, de leurs parents, mais aussi de leurs soignants (chirurgiens, oncologues, infirmières, psychologues...) dont l'humanité et le dévouement forcent le respect.
    Voici le récit d'une enfance cabossée et du combat de toute une famille. Un immense message d'espoir pour tous ceux qui sont confrontés à la maladie.

  • Le livre noir de l'amiante

    Roger Lenglet

    • Archipel
    • 21 Novembre 2018

    Quoique interdite en France depuis 1996, l'amiante continue de tuer 4 000 personnes par an. Il en reste 20 millions de tonnes dans les bâtiments et son commerce se poursuit sur tous les continents. Roger Lenglet, spécialiste de cette question de santé publique, a mené l'enquête.
    Ce poison que nous ingérons chaque jour...L'amiante tue chaque année plusieurs milliers de personnes en France. Cet essai jette une lumière crue sur les dérives du lobbying et la défection des politiques sur cette grave question de santé publique.Bien qu'interdit en France depuis 1996, ce minéral ne cesse de revenir à la une de l'actualité, tant dans l'Hexagone que dans de nombreux autres pays. Encore aujourd'hui, en effet, d'innombrables produits d'importation circulent, alors qu'ils contiennent des fibres d'amiante. Jouets pour enfants, aliments, boissons (et même le vin français !), matériaux de construction (20 millions de tonnes d'amiante sont encore disséminées dans les bâtiments)... De fait, près de 4 000 personnes décèdent chaque année des suites d'une trop longue exposition. Et pourtant, bien que manifestations, procédures, instructions, condamnations se succèdent, son commerce se poursuit sur tous les continents. Et les nouvelles plaintes ont beau s'entasser sur le bureau des juges, la justice française peine à s'émanciper des pressions gouvernementales.Par un langage clair et incisif, s'appuyant sur une analyse documentée et les témoignages d'acteurs décisifs (politiques, magistrats, toxicologues, victimes...), cet ouvrage offre un regard complet sur le sujet, tout en révélant les dessous inédits d'un dossier toujours brûlant...

  • Quand, le jour de Noël, son fils de 3 ans se met à bégayer, William ressent une douleur insupportable, un vrai coup de poignard. Parce qu´il est bègue depuis l´enfance, l´idée que ses fils puissent suivre le même chemin lui est inconcevable. Car ce qui paraît un handicap anodin est en réalité une grande souffrance.
    Comment envisager des études ou avoir une vie professionnelle et amoureuse normale quand s´adresser à autrui est quasi impossible ? Quand les échanges du quotidien deviennent source de moquerie et quand un coup de téléphone peut être un véritable calvaire ?
    William a passé sa vie à lutter. Il a tout essayé, mais il bégaye toujours et a dû se résoudre à faire avec. Aujourd´hui, grâce à son humour et à une volonté hors de commun, il considère qu´il s´en est sorti. Il vit avec cet intrus qu´il a réussi à dompter. Les obstacles sont les mêmes mais il a trouvé des parades. La vie paraît plus sereine même si la plaie est toujours ouverte. William sera toujours différent.
    Pour ses enfants, pour ses proches et pour les 600 000 bègues de France qui souffrent comme lui aujourd´hui, il a décidé de témoigner, de dire la souffrance mais aussi l´espoir.
    Pour qu´enfin les bègues s´assument et ne se taisent plus.

  • Les malades et leur entourage se sentent souvent seuls, désarmés ou incompris pour affronter l'épreuve de la maladie ou du handicap.
    Comment faire face moralement à la maladie qui nous frappe ? à l'attente des résultats d'examen qui précèdent le diagnostic ? Quelle attitude adopter vis-à- vis des médecins ? Et comment se comporter avec ses proches : faut-il les ménager et taire sa douleur ? faut-il au contraire en parler, au risque de renforcer leur propre souffrance ?
    Ce livre s'adresse également aux parents d'un patient, à qui les mots manquent bien souvent. A-t-on le droit de se plaindre ? Comment exprimer sa souffrance?
    Est-il normal de vouloir à la fois se rapprocher et s'éloigner pour se préserver ?
    /> En un mot, comment - dans une société qui vénère la jeunesse et la santé - communiquer, se reconstruire et continuer à vivre ensemble avec cette intruse qu'est la maladie ?
    Conçu pour donner un accès facile à toutes vos questions, ce livre apporte une multitude d'éclairages, résolument tournés vers la vie.

  • Classé (abusivement) par l´OMS comme le meilleur au monde en 2000, notre système de santé menace ruine. Tous les rapports officiels sur lesquels l´auteur s´appuie indiquent que cette dégradation va s´accentuer rapidement. Aucune réforme ne parvient à combler les déficits abyssaux de l´assurance maladie. L´accès aux soins pour tous est un mythe et la médecine à plusieurs vitesses existe déjà.
    Pourtant, les enjeux sont énormes car de grandes maladies nous menacent. Les médecins sont découragés et les étudiants en médecine ont déjà le blues. Les déserts médicaux gagnent du terrain dans les zones rurales et les banlieues. L´hôpital est un grand bateau ivre ingouvernable et impossible à réformer. Il tue autant que la route et ses services d´urgence sont au bord de l´asphyxie.
    La consommation de médicaments, la plus importante d´Europe, assèche les caisses et cause plus de 10 000 décès accidentels par an. L´indépendance des experts est épinglée. Des populations entières sont traitées dans des conditions déplorables, notamment les personnes âgées. Et rien n´est fait pour accompagner le vieillissement de la population. L´industrie pharmaceutique française est menacée et supprime des emplois. C´est également vrai pour la recherche qui laisse fuir les meilleurs jeunes cerveaux à l´étranger.
    Le système de soins français recule ; chacun de nous est directement menacé.

  • L'invention des vaccins, des antibiotiques, des rayons X et les progrès de la chirurgie paraissaient avoir rendu le monde plus sûr pour l'espèce humaine. Le développement de la génétique et de la biologie moléculaire ont accrédité l'idée que le vivant livrait peu à peu ses secrets.
    Toutefois, comme un pendule arrivé au bout de sa course, la science a paru repartir en arrière. Aux menaces connues et non vaincues (cancer, maladies génétiques, etc.), sont venues s'ajouter des pathologies connues (maladies cardiovasculaires, obésité, etc.), dont la fréquence a pris des proportions inquiétantes, ainsi que des maladies émergentes (sida, Sras, etc.). Cependant, les recherches scientifiques sont loin d'avoir épuisé leur potentiel de découvertes. Alors, que seront les grands changements dans la médecine de demain ? Ce livre tente de répondre à cette interrogation.
    L'auteur (entouré d'un imposant comité scientifique) a donc entrepris une démarche prospective sur ce que pourrait être la médecine en 2035. Structuré en 12 sections répertoriant les grands secteurs de santé, le livre présente, sous forme d'articles de presse classés par ordre chronologique, les découvertes des 30 années à venir. En fin d'ouvrage, des tableaux chronologiques récapitulent les principales étapes marquantes dans le domaine concerné.

  • Qu'est-ce que le cancer ? Comme se forme-t-il ? De quels moyens thérapeutiques disposons-nous pour le combattre ? Quelle démarche psychologique adopter face à la maladie ? Autant de questions auxquelles Marcel Angenault répond avec simplicité, grâce aux témoignages des acteurs du combat qu'il a rassemblés dans ce livre, et en montrant aussi qu'il est possible de sortir vainqueur de l'épreuve.
    Le livre rassemble en effet les contributions de tous ceux qui luttent au quotidien patients, infirmières, médecins, psychologues, responsables de soins palliatifs.

  • Jerry vit avec sa femme Ketty et leurs trois enfants, Jeremy, Anne-Laure et Alizée, à La Réunion. Nous sommes en 2008. Anne-Laure a 10 ans, elle entre en sixième. Elle dit être sujette depuis quelques temps à des migraines violentes. Inquiets, ses parents décident de l'emmener consulter. Mais au moment de l'examen ophtalmologique, tout s'interrompt brutalement : le médecin envoie immédiatement Anne-Laure aux urgences pédiatriques. Jerry et Ketty n'auraient jamais envisagé le pire. Lorsque le diagnostic tombe, c'est un choc : Anne-Laure a une tumeur au cerveau. Débutent des allers-retours à Paris, à l'Institut Curie. Jerry reste au chevet d'Anne-Laure, Ketty doit rentrer à La Réunion. La vie continue : même épuisée, Anne-Laure retourne à l'école, comme tous les enfants. Un quotidien ballotté entre espérances, désillusions, et douleurs... En 2010, lorsque la tumeur récidive, les espoirs d'Anne-Laure et de sa famille s'étiolent. Face à l'issue inévitable, celle-ci fait preuve d'un courage bouleversant...

  • Psychotropes : l'enquête

    Guy Hugnet

    • Archipel
    • 1 Novembre 2012

    Les Français détiennent le record mondial de leur consommation. Dans certains cas, ces traitements sont utiles et peuvent sauver des vies. Hélas, ces gélules sont prescrites bien souvent en dehors d'une réelle pathologie. Or, ces molécules - comme les drogues - modifient la chimie de nos neurones.
    Guy Hugnet a mené l'enquête et exploré le lien entre ces médicaments et les modifications du comportement (confusion mentale, désinhibition...), altérations du cerveau (troubles de mémoire, lésions...), accidents de toutes sortes (chutes des personnes âgées notamment) jusqu'aux actes de violence (homicides, suicides - y compris sur le lieu du travail-, infanticides...) qui font souvent la Une des médias. Un travail minutieux complété et étayé par des interviews d'avocats, médecins, témoins, familles, procureurs, toxicologues...
    /> Au terme de deux années d'enquête, il dresse un panorama des dégâts que peuvent causer les médicaments psychotropes consommés par des millions de Français, des plus jeunes jusqu'aux vieillards. Au-delà, l'auteur passe en revue les méthodes qui marchent - scientifiquement validées - pour s'en passer, proposant ainsi une nouvelle écologie du cerveau.

  • La mère est la première femme que son fils a connue, a aimée. Que lui a-t-elle appris, transmis, pour le meilleur et quelquefois pour le pire ?
    Examinant les différentes étapes de la relation du fils et de sa mère, de la conception à l´âge adulte, Jean-Claude Liaudet cherche à en repérer les effets sur sa vie amoureuse future. Il décrit ensuite le rôle que joue la mère dans les difficultés du couple, les plus usuelles comme les plus pénibles, comme la crainte de l´engagement, l´inhibition du désir, ou son excès... Il aide la compagne à se repérer dans cet imbroglio.
    Un livre pour mieux s´y retrouver dans les méandres des liens affectifs homme-femme.

  • Quel rôle le père doit-il jouer vis-à-vis de sa fille alors que Freud et la révolution sexuelle de 1968 ont bousculé les modèles établis, que les filles s'émancipent et se destinent à une vie sociale et professionnelle. Le début du livre dresse le tableau du contexte culturel et historique dans lequel se situe la relation père-fille. En quoi notre mythe d'un dieu paternel créant Adam et Ève sans le recours à une mère influence encore nos comportements ? Pourquoi le rôle du père « omnipotent » et « omniscient » a-t-il disparu ? L'ouvrage décrit ensuite l'évolution psychologique de la fille, de sa conception à sa maturité. A chaque étape, le rôle du père est décrit : que doit-il faire ? Ne pas faire ? Quel est son rôle dans les premiers mois ? Comment doit-il intervenir dans la relation souvent fusionnelle entre la fille et sa mère ? Comment répondre à l'amour oedipien de la fille ? Qu'est-ce que la jalousie du père au moment de l'adolescence ? Et la fille, de quel père a-t-elle besoin ? Un chapitre est consacré aux différents discours de la psychanalyse sur le père, du nom-du-père lacanien au père charnel que décrivent les psychanalystes aujourd'hui. Enfin, les situations difficiles sont étudiées : quelle attitude adopter avec un père violent ? un père incestueux ? Quel rôle tenir quand on est beau-père ou compagnon de la mère ? Quelle conduite peut adopter le père séparé de sa fille ? Comment être homoparent ?

  • En 1991, alors âgée de 29 ans et mère de deux jeunes enfants, Béatrice Ceretti subit à la Clinique du Sport une banale intervention chirurgicale. A cette occasion, elle est contaminée par une bactérie, la Xenopi, qui va peu à peu s'attaquer à ses vertèbres puis la paralyser, provoquant des douleurs insupportables. L'infection, pourtant connue depuis 1993 par les dirigeants de la clinique, n'a été prise au sérieux qu'après cinq ans d'un incroyable périple médical.
    Béatrice Ceretti dénonce l'incompétence des « spécialistes », le cynisme froid des responsables de la Clinique du Sport, l'impéritie des pouvoirs publics mais aussi l'aveuglement de tous ceux qui n'ont pas su voir sa douleur et n'ont pas cru en sa souffrance.
    C'est le cri du coeur d'une femme, un véritable « J'accuse » que l'auteur lance aux « experts » qui lui ont volé ses plus belles années et sa joie de vivre.
    C'est le combat d'une mère de famille handicapée par la souffrance et la narration de la véritable enquête « policière » à laquelle a dû se livrer son mari, Alain-Michel, tant en France qu'aux Etats-Unis, pour qu'éclate la vérité.
    C'est désormais le combat d'un couple afin que le public soit informé de l'existence et des dégâts causés par les maladies nosocomiales. Ce combat est à l'origine de la prise de conscience des autorités médicales et politiques.

  • Un seul être, une seule relation nous manque, et tout est dépeuplé. Comment comprendre que ce qui nous arrive n´est pas une fatalité ? Comment nous reconstruire ?
    Il s´agit tout d´abord de retrouver l´estime de soi, car cet effondrement a des causes profondes : nos bases affectives ne sont pas assez solides.
    L´auteur explique qu´il y a un bon narcissisme, que la passion n´est pas de l´amour, qu´il faut savoir parfois ne plus rien attendre de ceux qui ne nous ont pas aimés dans l´enfance. Alors retrouverons-nous, peut-être, des manifestations d´amour que l´on n´avait pas su voir jusque-là ?
    Puisque nous connaissons tous, à un moment de notre vie, le sentiment de manquer d´amour, cet essai se propose d´identifier, au-delà de l´événement présent, quand et comment l´amour nous a fait défaut afin de dépasser cette peine. Pour se libérer et grandir enfin.

  • Classées quatrième maladie chronique mondiale par l´OMS, les allergies ne cessent d´augmenter. Leur fréquence a été multipliée par sept dans le monde en 30 ans. Or, cette « épidémie » n´est toujours pas reconnue par le ministère de la Santé !
    Tout le monde peut-il être un jour concerné par la maladie. Comment expliquer un tel essor ? Certains médecins incriminent l´excès d´hygiène, l´adminis-tration d´antibiotiques et l´augmentation des vaccinations dès la petite enfance.
    Cet essai examine les différents types d´allergie (pollens, acariens, poils d´animaux, alimentation, pollution...) et les raisons qui nous rendent allergiques. Mais il expose également la façon dont nous pouvons combattre ces allergies.
    Car des solutions existent, mais celles-ci ne peuvent être mises en place qu´avec un meilleur crédit accordé aux diagnostics et aux traitements : l´allergologie doit être mise en avant, l´asthme mieux dépisté, les produits anti-allergiques labellisés...

empty