• Sous le signe des poissons Nouv.

    Rien ne va plus pour Lucy : alors que sa thèse sur Sappho est au point mort, elle vit une grande rupture amoureuse et touche le fond de la dépression. Pour l'aider à remonter la pente, sa soeur lui propose de garder sa maison de Los Angeles le temps d'un été, à deux conditions : s'occuper de Dominic (son chien diabétique) et prendre soin d'elle.
    Voici Lucy enrôlée dans un groupe de parole de femmes au bord de la crise de nerfs aussi drolatique que cruel, mais qui est loin de résoudre ses problèmes. Tout change un soir où Lucy rencontre en bord de mer un homme merveilleux - à bien des égards.
    Tour à tour hilarant, cru et émouvant, Sous le signe des Poissons fait voler en éclats les injonctions au bonheur et à la résilience. Avec une franchise qui n'aurait pas déplu au Philip Roth de Portnoy et son complexe, Melissa Broder nous offre un roman d'amour inoubliable, celui d'une femme combattant l'appel du vide.

  • Été 1979, Californie du Nord. Rachel, treize ans, et sa soeur Patty, onze ans, se préparent à passer leurs vacances à vagabonder dans la montagne comme d'habitude. Échappant à la surveillance d'une mère aimante mais neuras¬thénique depuis son divorce, et

  • Un acteur qui fuit les studios le temps d'un match de base-ball et une starlette qui déteste sa célébrité, des plages californiennes
    et des bars où l'alcool coule à flot, Los Angeles... et Eve. Eve qui promène au coeur de ce monde son insolente sensualité et nous le raconte avec beaucoup d'esprit et une superbe légèreté. Hédoniste et éternelle amoureuse, Eve Babitz possède une voix sans égale et nous entraine à travers une ville frénétique comme un studio de cinéma et pétillante comme une coupe de champagne.

  • - 67%

    "Ce livre vous brisera le coeur avant d'en recoller les morceaux." J. Courtney Sullivan, auteure des Débutantes.
    Été 2013. Edward Adler, 12 ans, embarque avec ses parents, son frère aîné et 183 autres passagers à bord d'un vol pour Los Angeles au départ de New York. Parmi eux un jeune loup de Wall Street, un soldat blessé en Afghanistan, une femme ébranlée par la nouvelle de sa grossesse, une autre croyant en la réincarnation. Mais tandis que tous songent à ce que demain leur réserve, l'avion s'écrase dans un champ du Colorado...
    Edward est l'unique rescapé du crash. Pendant des mois, son histoire émeut l'Amérique et, entre stress post-traumatique et insomnies, le garçon doit faire face à la perte de sa famille et à une morbide célébrité. Confié à son oncle et sa tante, il tente de donner un sens à sa survie, aidé en cela par sa nouvelle et singulière voisine, Shay. C'est alors que les adolescents font une découverte inattendue...
    Un roman lumineux, de ceux qui font du bien et qui réparent.
    Dans la liste des best-sellers du
    New York Times dès sa sortie aux États-Unis début 2020.

  • "À vrai dire, le comportement des autorités constitue une part non négligeable du problème."

    Ethnologue, sociologue, historien américain, Mike Davis est né en 1946. Il débuta comme ouvrier des abattoirs, puis entreprit des études et s'intéressa au marxisme. Il a pu aborder de nombreux sujets, et notamment la lutte des classes à travers l'étude des problèmes fonciers de Los Angeles, et la militarisation de la vie sociale à travers les mesures sécuritaires.

  • « Un jour j'ai sorti un livre, je l'ai ouvert et c'était ça. Je restai planté un moment, lisant et comme un homme qui a trouvé de l'or à la décharge publique. J'ai posé le livre sur la table, les phrases filaient facilement à travers les pages comme un courant. Chaque ligne avait sa propre énergie et était suivie d'une semblable et la vraie substance de chaque ligne donnait sa forme à la page, une sensation de quelque chose sculpté dans le texte. Voilà enfin un homme qui n'avait pas peur de l'émotion. L'humour et la douleur mélangés avec une superbe simplicité. Le début du livre était un gigantesque miracle pour moi. J'avais une carte de la bibliothèque. Je sortis le livre et l'emportai dans ma chambre. Je me couchai sur mon lit et le lus. Et je compris bien avant de le terminer qu'il y avait là un homme qui avait changé l'écriture. Le livre était Demande à la poussière et l'auteur, John Fante. Il allait toute ma vie m'influencer dans mon travail. » (Charles Bukowski, 1979) « Une ligne, dix lignes, une page. On ouvre un livre de John Fante et l'on se dit que c'est ça. Que la vie est là, brute, brutale, brûlante. L'émotion à l'état pur. Des mots qui mordent dans le tendre. Et toute cette souffrance qui jaillit d'un volcan jamais éteint, jamais refroidi. » (André Clavel, L'Express)

  • Faut-il prendre au sérieux les menaces d'enlèvement qu'un groupuscule islamiste fait peser sur Britney Spears ? Les services français (les meilleurs du monde) pensent que oui.
    Certes, l'agent qu'ils enverront à Los Angeles pour suivre cette affaire présente quelques handicaps - il ne sait pas conduire, fume dans les lieux publics, ignore presque tout du show-business et manifeste une tendance à la mélancolie -, mais il fera de son mieux pour les surmonter, consultant sans se lasser les sites spécialisés, s'accointant avec des paparazzis, fréquentant les boutiques de Rodeo Drive ou les bars de Sunset Boulevard, jusqu'à devenir à son tour un spécialiste incontesté tant de Britney elle-même que des transports en commun de Los Angeles.
    II n'en échouera pas moins dans sa mission, et c'est de son exil au Tadjikistan, près de la frontière chinoise, qu'il nous adresse ce récit désabusé de ses mésaventures en Californie.

  • Le second et dernier volet de cette épopée incroyable au coeur de la toundra, sur fond de découvertes scientifiques, de vivre ensemble et de protection de la planète !Irineï, désormais installé chez John aux Etats-Unis, s'occupe quotidiennement de Hope, le bébé mammouth qui a miraculeusement survécu, après la découverte par l'équipe de scientifiques américains que John dirige avec Tony, du corps intact de sa mère.
    Irineï, devenu végétarien après avoir découvert comment les sociétés occidentales traitaient les animaux d'élevage, se rapproche de Marion Delamare, une jeune activiste, passionnée par la cause animale et très touchée par l'avenir de Hope. Il apprend également auprès d'un vieux chaman Navajo à contrôler et développer ses propres pouvoirs chamaniques.
    Mais le plus difficile l'attend : contrer les terribles plans de GenCom, la firme qui finance les expéditions du laboratoire où est gardée Hope, qui cherche par tous les moyens à l'exploiter et à tirer profit de son existence, quelles qu'en soient les conséquences pour la jeune femelle mammouth.

  • Los Angeles, 1957. On retrouve les deux soeurs de Filles de Shanghai, May et Perle, ainsi que la fille de cette dernière, âgée de dix-neuf ans, la fougueuse Joy. Bouleversée par les secrets familiaux qu'elle vient de découvrir, Joy décide de s'enfuir pour Shanghai afin de retrouver son père biologique, l'artiste Z.G. Li, dont sa mère et sa tante May furent éprises par le passé. Séduite par sa personnalité et aveuglée par des idéaux révolutionnaires, Joy se jette à corps perdu dans le projet de la Nouvelle république populaire de Chine. Dévastée par le départ de Joy et craignant pour sa vie, Perle est déterminée à sauver sa fille, à n'importe quel prix. Elle devra affronter ses vieux démons et relever des défis insensés, au cours d'un des épisodes les plus dramatiques de l'histoire chinoise.
    Avec Ombres Chinoises, Lisa See exalte l'amour sous toutes ses formes : filial, romantique, patriote. Elle plonge une fois encore ses héroïnes dans les affres de l'adversité, du temps qui passe et de l'amour inconditionnel dans un roman qui tient le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page.

    « Un roman captivant doublé de la description minutieuse et passionnante d'une des plus grandes tragédies de l'Histoire. » Kirkus Review Éditeur original : Random House, an imprint of the Random House Publishing Group, a division of Random House, Inc.
    © Lisa See, 2011 "Dreams of Joy" Pour la traduction française : © Éditions Flammarion, 2012 Couverture : femme © ZenShui / James Hardy / Photo Alto / Getty Images ; porte rouge © Gang Yao / Flickr / Getty Images

  • Route 62

    Ivy Pochoda

    Blond, athlétique et complétement nu, il court sur l'autoroute au milieu des embouteillages du matin à Los Angeles. Comme s'il n'attendait que ça pour s'arracher à un univers trop lisse, Tony, un avocat, quitte brutalement sa voiture pour le suivre. La poursuite de cet étrange coureur l'entraîne du côté sombre de la Cité des Anges, là où tous les déglingués de la vie semblent s'être donné rendez-vous. Britt, porteuse d'un lourd secret, et un temps réfugiée dans un ranch aux allures de secte en plein désert des Mojaves. Ren, ex-taulard et graffeur à la recherche de sa mère. Blake, dealer tourmenté qui veut venger la mort de Sam, son partenaire de galère... Parce qu'il s'est mis en danger, la carapace sociale de Tony se fissure, annulant la distance qui d'ordinaire le sépare des gens qui peuplent les rues crasseuses de Downtown. Et à travers son regard, qui pourrait être le nôtre, se déroulent les destins singuliers de ces personnages en rupture qui un jour, sans s'en rendre compte, ont emprunté la mauvaise route...

  • À ma grande surprise, je suis restée à Los Angeles une année de plus ! Entre soirées animées, nouvelles amitiés et rencontres mystérieuses, ma vie a été bouleversée par quelques imprévus. Alors que mon père refait surface, je me lance dans un projet colossal : écrire un scénario que j'espère réaliser un jour. Mais je suis vite rattrapée par ma vie amoureuse qui n'est pas des plus tranquilles... Heureusement, mes amies sont toujours à mes côtés pour me conseiller et me guider ! À moins que je ne suive mon instinct... Mais, chut... Je ne vous en dis pas plus, tout est dans mon journal !

    Retrouvez Violet sur son blog : www.violetsdiary.com et sur sa page Facebook. Elle y tient une chronique de sa vie quotidienne à LA.

    Retrouvez toute la série des romans des filles en format numérique !

  • Vous n'avez pas le physique de George Clooney mais rêvez de faire carrière dans le cinéma ? Vous avez écrit le prochain hit mondial mais vous ne connaissez personne à Los Angeles ? Ou vous êtes simplement curieux des histoires inavouables d'Hollywood ? Suivez le guide Joe Eszterhas, le scénariste le plus mal élevé d'Amérique.
    Après avoir été journaliste pour Rolling Stone de 1971 à 1975, Joe Eszterhas écrit des scénarios et rencontre le succès dès son deuxième film Flashdance. En 1992 il vend 3 millions de dollars le scénario de Basic Instinct et devient une star incontournable. Grande gueule et redoutable businessman, Eszterhas connaît toutes les ficelles de la machine à films, toutes les anecdotes du milieu.
    Il raconte avec un humour corrosif comment écrire ses premières pages (penser à tout l'argent qu'on gagnera), qui rencontrer (avec qui coucher), vendre son script (très cher), survivre à la production (s'ils tuent votre film, tuez-les), aux réalisateurs, aux acteurs (et aux actrices) et aux critiques... En bref, comment conquérir l'impitoyable jungle hollywoodienne.

  • Rares sont les choses qui enthousiasment plus Mas Arai que les jeux d'argent. Quand il apprend que l'une de ses connaissances vient de gagner un demi-million de dollars grâce à une machine à sous, il est forcément un peu curieux. Mais la situation prend une tournure dramatique lorsque le gagnant est assassiné. Seul un shamisen, instrument traditionnel japonais à trois cordes, semble pouvoir révéler l'identité du tueur... Mas découvre bientôt un monde de secrets et de mensonges, qui s'étend des rues de Los Angeles jusqu'aux îles Okinawa.

    «

  • Pacific bell

    Julie Hetu

    • Alto
    • 10 Avril 2018

    Au milieu du désert des Mojaves est plantée une cabine tatouée de mille vies dont la sonnerie déchire le silence. Elle reçoit les conversations des curieux qui ont composé son numéro. Mais cette cabine est épiée. Une animatrice de radio recueille les appels pour l'émission Voix du désert.

    Elle se nomme Sofia Loera. C'est une femme déracinée, contrainte de travailler pour une organisation criminelle afin de renouer avec les siens. En attendant, elle raconte pour ses auditeurs et son fils en exil Le sang des cactus, un récit qui ressemble trop au sien pour ne pas attiser la colère. Il en va ainsi de toutes les histoires, elles en cachent plusieurs autres?: celle d'une sirène qui n'a jamais vu un lever de soleil, d'une femme à la mémoire trouée, d'un fils victime de son héritage de violence, d'un clan arraché à sa terre.

    Pacific Bell résonne pour les voix qui refusent de se taire, laisse entrevoir mille couleurs qui ne s'étiolent jamais, des rouges chatoyants et terribles comme le sang, un jaune chaud comme une passion cuisant sous le soleil et d'angoissants reflets de noir.

  • Lily is discovered by a big-name director when she's auditioning for a role in a toothpaste commercial. He wants her for his new movie, which is great except for the fact that it's shooting in Los Angeles and Lily lives in Vancouver. With the help of her Chinese grandmother, she convinces her parents to let her go to LA with her agent as a chaperone. But when she gets there, she finds out that if she wants to be more than the flavor of the week, she's going to have to pay a price that may be way too high.

  • Voyageur, humaniste, scientifique, autant de qualificatifs qui s´appliquent à cet homme hors du commun qui aura marqué le XIXè siècle en Polynésie et aux États-Unis. Après avoir, adolescent, participé comme volontaire à certaines campagnes militaires napoléoniennes, il fit ensuite du commerce au Chili avant de se passionner pour la Polynésie orientale dont il devint l´un des ethnographes les plus reconnus. Consul des Etats-Unis puis de France à Tahiti où il séjourna quelque vingt années, il fut l´artisan de l´instauration du protectorat français sur le royaume de la reine Pomare IV. Ses démêlés l´opposant au consul d´Angleterre, George Pritchard, ont failli à ce sujet provoquer la guerre entre la France et l´Angleterre en 1844.
    Produit de cinq années de travail qui ont conduit son auteur à rechercher des documents dans toute l´Europe occidentale, en Océanie et en Amérique, cette biographie extrêmement bien documentée est une tranche d´histoire à savourer comme un roman.

  • La Route 66 en Californie, chapitre du guide Ulysse Fabuleuse Route 66, présente la Route 66 en Californie et les villes qu'elle traverse.
    Le chapitre " La Route 66 en Californie ", du guide Ulysse Fabuleuse Route 66, présente l'itinéraire de la Route 66 en Californie, ainsi que les villes qu'elle traverse dans cet État américain dont la carte est incluse. Dernière étape du parcours de la Route 66, l'État de Californie alterne les paradoxes. D'un côté, Los Angeles à l'ouest, mégapole aux multiples quartiers, et de l'autre, des hameaux ou villes fantômes à l'est, en plein désert. C'est en entrant dans l'État depuis l'Arizona que les voyageurs pourront rouler sur les derniers tronçons originaux de la Route 66; plus loin, tout a été modernisé jusqu'à notre destination ultime : le quai de Santa Monica. Abondamment illustré de splendides photographies en couleurs, ce guide permet de repérer les icônes architecturales de l'Historic Route 66, surnommée The Mother Road : les " diners ", les motels, les " drive-ins " et autres affiches et bâtiments extravagants qui ponctuent son parcours. De plus, " La Route 66 en Californie " comprend la carte générale du tracé de la Route 66 et des sections qui rendent compte de l'importance historique et sociale de cette route mythique.

  • Fabuleuse Route 66

    Annie Gilbert

    • Ulysse
    • 29 Mai 2019

    Avec le guide et beau livre Ulysse Fabuleuse Route 66 en format numérique, préparez, vivez ou revivez le road trip par excellence, de Chicago à Los Angeles par l'"Historic Route 66"
    Avec le guide et beau livre Ulysse Fabuleuse Route 66 en format numérique, préparez, vivez ou revivez le road trip par excellence et tous les moments d'exaltation que procure la route 66, à travers ses gens, ses paysages, son architecture et son bitume qui s'étire sur quelque 3 670 kilomètres (2 280 miles) via huit États : de Chicago en Illinois, jusqu'à Los Angeles, ou plus précisément Santa Monica, sur la côte californienne, en passant par St. Louis au Missouri, Tulsa en Oklahoma, Shamrock au Texas, Albuquerque au Nouveau-Mexique; le Grand Canyon en Arizona et Las Vegas au Nevada. Même si l'avènement des autoroutes lui fit perdre d'abord son attraction pendant des années auprès des automobilistes, les panneaux de signalisation routière ont refait surface, cette fois-ci affichant " Historic Route 66 " et la première route transcontinentale asphaltée aux États-Unis demeure la route la plus connue en Amérique du Nord. Quelle jouissance que de rouler en toute liberté sur The Mother Road, tel que l'avait surnommée John Steinbeck

  • Salut ! Moi c'est Violet. J'habite à Los Angeles et je viens de faire mes premiers pas à Hollywood ! J'aime mon amoureux, mes copines californiennes, mon hôte Simon, les promenades sur la plage et le shopping !
    Le problème, c'est que je suis aussi très douée pour me retrouver dans des situations impossibles tant je suis maladroite... et curieuse ! Mais chut... je ne vous en dis pas plus, tout est dans mon journal !

    La note de l'éditeur: il est rare d'éditer les écrits d'un auteur aussi jeune, 18 ans à peine. Mais la lecture de ce journal pas comme les autres, introspectif et plein de suspens, nous a convaincus de l'urgence de le publier.

    Et retrouvez Violet sur son blog: www.violetsdiary.com

  • Un journal intime qui mêle mode, journalisme et mystère en plein Los Angeles.
    - Dans l'esprit du Roman des filles, une série à succès - Une héroïne moderne, drôle, futile, intelligente et sensible qui ravira toutes les lectrices !
    - Retrouvez sur Internet le blog de l'héroïne qui y tient une chronique de sa vie quotidienne à L.A.

  • Les aventures de Violet à Los Angeles continuent : elle commence le tournage de son film alors que son identité éclate au grand jour !

  • Robert W. Service: La Piste de l'imaginaire est une biographie romancée, inspirée par une première tranche de l'existence de l'arrière-grand-père de l'auteure Charlotte Service-Longépé. Au cours de sa vie, le poète et écrivain Robert William Service (1874-1958) a rédigé une imposante oeuvre étudiée encore aujourd'hui dans tout le monde anglo-saxon. Après une enfance indisciplinée en Écosse, il décide d'accomplir son rêve de découvrir le Nouveau Monde. Suite à un long voyage en bateau, il débarque à Montréal en 1896 avec quelques dollars en poche, puis traverse le Canada d'est en ouest. Service passe plusieurs années sur l'île de Vancouver, avant de vagabonder pendant deux ans sur la côte pacifique. En 1904, il découvre avec émerveillement l'univers sauvage du Grand Nord canadien et s'installe à Dawson, sur les bords de la rivière Yukon. C'est là qu'il publie son premier recueil de poèmes, Songs of a Sourdough, qui sera édité au Canada, aux États-Unis et en Angleterre. Sa rapide renommée en tant qu'auteur n'entrave en rien sa soif de liberté, qui l'entraîne jusqu'en Nouvelle-Orléans, puis à Cuba, avant de le ramener au Yukon, où s'arrête la première partie des aventures racontées sous la plume de son arrière-petite-fille. Au cours de son existence, Robert W. Service rédigera plus de 1100 poèmes et ballades, ainsi qu'une dizaine de romans inspirés par des événements de société et les expériences découlant de sa propre existence: des mots empreints d'optimisme, de nature et surtout, de liberté, la valeur la plus fondamentale à ses yeux.

empty