• - 50%

    Les lames du cardinal T.1

    Pierre Pevel

    Paris, an de grâce 1633.
    Louis XIII règne sur la France et Richelieu la gouverne. Le Cardinal, l'une des personnalités les plus puissantes et les plus menacées de son temps, doit sans cesse se garder des ennemis de la Couronne. L'espionnage, l'assassinat, la guerre, tout est bon pour parvenir à leurs fins... et même la sorcellerie, qui est l'oeuvre des plus fourbes adversaires du royaume : les dragons ! Ces redoutables créatures surgies de la nuit des temps se dissimulent parmi les humains, ourdissant de sombres complots pour la reconquête du pouvoir.
    Déjà la cour d'Espagne est tombée entre leurs griffes... Alors, en cette nuit de printemps, Richelieu décide de jouer sa carte maîtresse. Il reçoit en secret un bretteur exceptionnel, un officier dévoué que la trahison et le déshonneur n'ont pourtant pas épargné : le capitaine La Fargue. Car l'heure est venue de reformer l'élite secrète qu'il commandait jadis, une compagnie d'aventuriers et de combattants hors du commun, rivalisant d'élégance, de courage et d'astuce, ne redoutant nul danger.
    Les Lames du Cardinal !

  • « Un homme rentre en Allemagne. Mille jours durant, il a attendu dans le froid. Et après avoir attendu mille nuits dans le froid, il peut enfin rentrer chez lui. Et la vie qui l'attend ressemble à un film hallucinant. Il doit se pincer, ne sachant pas s'il rêve. Il s'aperçoit alors qu'il y a des gens qui vivent la même chose que lui. Il se rend compte que c'est un film ordinaire. L'histoire d'un homme qui rentre en Allemagne, comme tant d'autres. Tous ces gens qui reviennent chez eux sans pourtant rentrer car ils ne savent plus où aller. Chez eux, c'est dehors, devant la porte. Leur Allemagne, elle est là dehors, dans la nuit, dans la pluie, dans la rue. Voilà leur Allemagne ! »
    Né à Hambourg en 1921, Wolfgang Borchert est envoyé sur le front russe en 1941. Il en revient blessé et malade et passe la guerre entre l'hôpital, le front, et la prison, pour automutilation et activités subversives. À l'automne 1946, il écrit en une semaine la pièce qui fait de lui le premier écrivain célèbre de l'après-guerre allemande et, avec Heinrich Bll, l'un des représentants majeurs de la « littérature des ruines » : Dehors devant la porte, le récit du retour de Beckmann, simple soldat dont le foyer n'existe plus. Borchert meurt le 20 novembre 1947, la veille de la première de sa pièce.

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.

    Quelle est la limite entre le rêve et la réalité ?
    Ce chef-d'oeuvre du théâtre baroque espagnol traite de la relation entre le pouvoir et la liberté, il nous offre une réflexion sur l'illusion et la réalité, le jeu et le songe.
    Pedro Calderón de la Barca, extraordinairement prolifique, auteur de plus de deux cents textes dramatiques, fait partie des poètes et dramaturges espagnols les plus reconnus.

  • Cette fiche de lecture propose une analyse détaillée du Scaphandre et le Papillon de Jean-Dominique Bauby. Elle comprend :
    O un résumé complet, o une présentation des personnages principaux, o des clés de lecture, o des pistes de réflexion sous forme de questions ouvertes ... pour approfondir votre réflexion sur le roman autobiographique. Cette analyse synthétique permet de décrypter tous les enjeux littéraires de l'oeuvre. Elle répond donc tant aux attentes des élèves que des passionnés de littérature.

  • Décryptez Pourquoi j'ai mangé mon père de Roy Lewis avec l'analyse du PetitLittéraire.fr ! Que faut-il retenir de Pourquoi j'ai mangé mon père, le roman hilarant qui a captivé le public ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur cette oeuvre dans une fiche de lecture complète et détaillée. Vous trouverez notamment dans cette fiche : o Un résumé complet o Une présentation des personnages principaux tels qu'Ernest, Édouard et l'oncle Vania o Une analyse des spécificités de l'oeuvre : l'univers du pléistocène, les thèmes de l'évolution et de la technologie préhistorique, l'humour décapant du texte Une analyse de référence pour comprendre rapidement le sens de l'oeuvre. Le mot de l'éditeur : « Dans cette nouvelle édition de notre analyse de Pourquoi j'ai mangé mon père (2014), avec Dominique Coutant-Defer, nous fournissons des pistes pour décoder ce savoureux roman de la littérature française contemporaine. Notre analyse permet de faire rapidement le tour de l'oeuvre et d'aller au-delà des clichés. » Stéphanie Felten À propos de la collection LePetitLitteraire.fr : Plébiscité tant par les passionnés de littérature que par les lycéens, LePetitLittéraire.fr est considéré comme une référence en matière d'analyse d'oeuvres classiques et contemporaines. Nos analyses, disponibles aux formats papier et numérique, ont été conçues pour guider les lecteurs à travers la littérature. Nos auteurs combinent théories, citations, anecdotes et commentaires pour vous faire découvrir et redécouvrir les plus grandes oeuvres littéraires. LePetitLittéraire.fr est reconnu d'intérêt pédagogique par le ministère de l'Éducation. Plus d'informations sur http://www.lepetitlitteraire.fr

  • Le Cycle de Rowley est un ensemble de poèmes en langue anglaise, composé par le jeune Thomas Chatterton (1752-1770). Ces poèmes sont une tentative de reconstruire en imagination sa ville natale de Bristol, telle qu'il aurait voulu qu'elle fût au Moyen Âge. Le poète écrit en faux anglais du xve siècle, en mêlant des mots ou des formes archaïques à l'anglais de son temps, ou même en créant ces formes. Il fait passer ces poèmes pour l'oeuvre authentique de Thomas Rowley, prêtre médiéval à Bristol. Les thèmes sont la guerre, la mort, la violence, mais aussi l'amour, la charité chrétienne. Le mode épique côtoie la pastorale, la fable. Le poète appartient à l'époque du renouveau du sentiment, mais il est aussi influencé par la mode des antiquaires, bien qu'il s'en défende. Si l'on ne peut rendre en traduction toutes les merveilleuses qualités de sa poésie, les poètes anglais du romantisme lui ont largement décerné l'hommage posthume que mérite son génie, méconnu en France.

  • Décryptez Charlie et la Chocolaterie de Roald Dahl avec l´analyse du PetitLitteraire.fr !
    Que faut-il retenir de Charlie et la Chocolaterie, le roman phare de la littérature pour la jeunesse ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur cette oeuvre dans une fiche de lecture complète et détaillée.
    Vous trouverez notamment dans cette fiche :
    O Un résumé complet o Une présentation des personnages principaux tels que Charlie Bucket et Willy Wonka o Une analyse des spécificités de l´oeuvre : le schéma actantiel, le schéma narratif et un roman pour la jeunesse Une analyse de référence pour comprendre rapidement le sens de l´oeuvre.
    LE MOT DE L´ÉDITEUR :  « Dans cette nouvelle édition de notre analyse de Charlie et la Chocolaterie (2014), avec Dominique Coutant, nous fournissons des pistes pour décoder le premier grand succès de Roald Dahl. Notre analyse permet de faire rapidement le tour de l´oeuvre et d´aller au-delà des clichés. » Stéphanie FELTEN À propos de la collection LePetitLitteraire.fr :
    Plébiscité tant par les passionnés de littérature que par les lycéens, LePetitLittéraire.fr est considéré comme une référence en matière d´analyse d´oeuvres classiques et contemporaines. Nos analyses, disponibles au format papier et numérique, ont été conçues pour guider les lecteurs à travers la littérature. Nos auteurs combinent théories, citations, anecdotes et commentaires pour vous faire découvrir et redécouvrir les plus grandes oeuvres littéraires.  LePetitLittéraire.fr est reconnu d´intérêt pédagogique par le ministère de l´Éducation. Plus d´informations sur http://www.lepetitlitteraire.fr

  • Décryptez La Petite Fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel avec l´analyse du PetitLitteraire.fr !
    Que faut-il retenir de La Petite Fille de Monsieur Linh, le roman sur le thème de l'exil qui a ému le public ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur cette oeuvre dans une fiche de lecture complète et détaillée.
    Vous trouverez notamment dans cette fiche :
    O Un résumé complet o Une présentation des personnages principaux tels que Monsieur Linh, Sang Diû et Monsieur Bark o Une analyse des spécificités de l´oeuvre : la solitude et la mémoire, l'amitié et l'espoir Une analyse de référence pour comprendre rapidement le sens de l´oeuvre.
    LE MOT DE L´ÉDITEUR :  « Dans cette nouvelle édition de notre analyse de La Petite Fille de Monsieur Linh (2014), avec Maria Puerto Gomez, nous fournissons des pistes pour décoder ce court roman de la littérature française contemporaine. Notre analyse permet de faire rapidement le tour de l´oeuvre et d´aller au-delà des clichés. » Stéphanie FELTEN À propos de la collection LePetitLitteraire.fr :
    Plébiscité tant par les passionnés de littérature que par les lycéens, LePetitLittéraire.fr est considéré comme une référence en matière d´analyse d´oeuvres classiques et contemporaines. Nos analyses, disponibles au format papier et numérique, ont été conçues pour guider les lecteurs à travers la littérature. Nos auteurs combinent théories, citations, anecdotes et commentaires pour vous faire découvrir et redécouvrir les plus grandes oeuvres littéraires.  LePetitLittéraire.fr est reconnu d´intérêt pédagogique par le ministère de l´Éducation. Plus d´informations sur http://www.lepetitlitteraire.fr

  • Si le public du vingt-et-unième siècle ne reconnaît plus Fantômas que sous le masque de latex bleu du fantoche des films d'André Hunebelle dans les années 1960, cette postérité dissimule la portée mythologique de cet antihéros sanguinaire de la littérature populaire, né à la Belle Époque, de l'imagination fertile de Pierre Souvestre et Marcel Allain. Incarnation des peurs sécuritaires, l'« Insaisissable » vole et tue en toute impunité. Dès 1913, la silhouette noire de Fantômas envahit les salles obscures et l'imaginaire d'artistes comme Guillaume Apollinaire, Blaise Cendrars ou Max Jacob. Mais ce sont surtout les surréalistes qui instituent Fantômas en mythe moderne, leur ouvrant les portes d'un monde chthonien régénérateur. En 1975, Julio Cortázar renoue avec cette dimension révolutionnaire et engage Fantômas dans une lutte contre les régimes dictatoriaux d'Amérique latine. Notre étude vise ainsi à suivre le parcours polymorphe, tant au cinéma qu'en littérature et en peinture, de ce mythe moderne qui traversa tout le vingtième siècle et séduisit, par son énergie libératrice, les esprits d'avant-garde.

  • « Voix, traces, avènement » : ce sont les trois voies d'approche du sujet de l'écriture, notion fondamentale, complexe et ambiguë que les différentes contributions du volume discutent, illustrent, et s'efforcent de préciser. Le sujet de l'écriture - au-delà ou en deçà du Moi de celui qui dit « je » -, c'est celui qui s'investit dans un texte, se dit par son énonciation, prend forme par sa ou ses voix, se constitue par le travail des mots, trace le sillage par lequel il advient. Présence qui fait advenir le texte et qui advient par lui et en lui, le « sujet de l'écriture » se manifeste comme « voix » (« C'est une question de voix, [...] comme si c'était ma voix à moi, disant des mots à moi », écrit « l'Innommable » de Beckett) ; par ses « traces » intratextuelles ; et comme « avènement » sensible d'un sujet qui s'énonce, se constitue dans l'acte même d'énoncer. C'est donc une virtualité et un procès qui ne cesse de se remettre en jeu à chaque lecture. Comme l'affirme Henri Meschonnic, « c'est par le langage qu'un sujet advient comme sujet, c'est poétiquement qu'est sujet celui par qui un autre est sujet ».

  • Espagnol Machado, hoy

    Aubert P

    A los cincuenta años de la muerte de Antonio Machado nos ha parecido útil hacer un balance de los numerosos estudios que suscitó su obra, pero sobre todo considerar ésta en su totalidad, con los problemas que plantea su índole plural y fragmentaria, su estructura y su constante evolución. La obra de Antonio Machado puede aparecernos como una obra poética engastada en una obra filosófica que se incluye a su vez en una labor periodística, aunque sabemos que casi todos los escritores españoles publicaron su obra en la prensa. Al crear personajes apócrifos, no se trataba sólo para Machado de pensar y de verse pensar, ni de refugiarse detrás de unas máscaras cómodas. Los cuadernos que escribió al día sin ningún proyecto orgánico muestran también que concebía su obra -a través de la forma literaria que llegó a escoger, casi abandonando a principios de los años veinte, y hasta la guerra, el verso por la prosa- como una materia en perpetua elaboración. Esta concepción de la literatura es, en aquella época, totalmente nueva. No distingue entre esencias diferentes. Ahí se origina la extraordinaria riqueza del pensamiento de Machado pero también cierta dificultad metodológica para dar cuenta de esta obra, resultado de una escritura difusa que superpone varios lenguajes y los une en un trabajo sin fin, que quizá nos permita ver en la prosa machadiana -y, por ejemplo, en la elaboración de una teoría poética práctica- la coronación de la obra lírica. De aquí, no obstante, el indudable fracaso de todo acercamiento temático ajeno o indiferente a la reestructuración continua de los puntos de vista y de lo dicho, a la irremediable tensión o contradicción entre teoría y práctica, que conducen al escritor no sólo de la poesía a la prosa, sino también del solipsismo al elogio del diálogo y a la reflexión crítica, y de éstos al compromiso político y a la militancia por la cultura. ¿Machado, hoy? poco importan las máscaras del poeta o que no haya conseguido imponer su forma. Los caminos de Antonio Machado son graduados, pero siempre coherentes.

  • Du Moyen Âge à nos jours, ce guide propose un choix chronologique de 100 citations d'auteur, représentatives de leur époque et des oeuvres dont elles sont extraites. Chaque citation fait l'objet d'une notice qui la relie à l'histoire littéraire, au texte d'origine et à son auteur. Complet, vivant et précis, ce guide propose une synthèse historique de la littérature française et un florilège choisi de ses meilleures pages.


    100 notices Index des auteurs Index des thèmes

  • Décryptez Essais de Michel de Montaigne avec l´analyse du PetitLitteraire.fr !
    Que faut-il retenir d´Essais, l'oeuvre de toute une vie ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur cette oeuvre dans une fiche de lecture complète et détaillée.
    Vous trouverez notamment dans cette fiche :
    O Un résumé complet o Des éclairages tels que l'humanisme et la structure des essais o Une analyse des spécificités de l´oeuvre : un autoportrait, l'écriture de Montaigne, un jugement critique, l'éducation, la religion, les relations humaines et la recherche de la sagesse Une analyse de référence pour comprendre rapidement le sens de l´oeuvre.
    LE MOT DE L´ÉDITEUR :  « Dans cette nouvelle édition de notre analyse d´Essais (2014), avec Natacha Cerf, nous fournissons des pistes pour décoder cet essai littéraire majeur où l'auteur traite de tous les sujets possibles. Notre analyse permet de faire rapidement le tour de l´oeuvre et d´aller au-delà des clichés. » Stéphanie FELTEN À propos de la collection LePetitLitteraire.fr :
    Plébiscité tant par les passionnés de littérature que par les lycéens, LePetitLittéraire.fr est considéré comme une référence en matière d´analyse d´oeuvres classiques et contemporaines. Nos analyses, disponibles au format papier et numérique, ont été conçues pour guider les lecteurs à travers la littérature. Nos auteurs combinent théories, citations, anecdotes et commentaires pour vous faire découvrir et redécouvrir les plus grandes oeuvres littéraires.  LePetitLittéraire.fr est reconnu d´intérêt pédagogique par le ministère de l´Éducation. Plus d´informations sur http://www.lepetitlitteraire.fr

  • Cette fiche de lecture propose une analyse détaillée de La Belle Amour humaine de Lyonel Trouillot. Elle comprend :o un résumé complet,o une présentation des personnages principaux,o des clés de lecture,o des pistes de réflexion sous forme de questions ouvertes... pour approfondir votre réflexion sur le roman. Cette analyse synthétique permet de décrypter tous les enjeux littéraires de l'oeuvre. Elle répond donc tant aux attentes des élèves que des passionnés de littérature.

  • Décryptez Suite française d'Irène Némirovsky avec l´analyse du PetitLitteraire.fr !
    Que faut-il retenir de Suite française, le roman posthume qui plonge ses lecteurs au coeur de l'Histoire ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur cette oeuvre dans une fiche de lecture complète et détaillée.
    Vous trouverez notamment dans cette fiche :
    O Un résumé complet o Une présentation des personnages principaux tels que Péricand, Gabriel Corte et Charles Langelet o Une analyse des spécificités de l´oeuvre : la structure de l'oeuvre, un portrait sans complaisance de la société française et un roman au coeur de l'Histoire Une analyse de référence pour comprendre rapidement le sens de l´oeuvre.
    LE MOT DE L´ÉDITEUR :
    « Dans cette nouvelle édition de notre analyse de Suite française (2014), avec Flore Beaugendre, nous fournissons des pistes pour décoder l'unique roman à avoir reçu le prix Renaudot à titre posthume. Notre analyse permet de faire rapidement le tour de l´oeuvre et d´aller au-delà des clichés. » Stéphanie FELTEN À propos de la collection LePetitLitteraire.fr :
    Plébiscité tant par les passionnés de littérature que par les lycéens, LePetitLittéraire.fr est considéré comme une référence en matière d´analyse d´oeuvres classiques et contemporaines. Nos analyses, disponibles au format papier et numérique, ont été conçues pour guider les lecteurs à travers la littérature. Nos auteurs combinent théories, citations, anecdotes et commentaires pour vous faire découvrir et redécouvrir les plus grandes oeuvres littéraires.  LePetitLittéraire.fr est reconnu d´intérêt pédagogique par le ministère de l´Éducation. Plus d´informations sur http://www.lepetitlitteraire.fr

  • Décryptez Une saison blanche et sèche d'André Brink avec l'analyse du PetitLittéraire.fr ! Que faut-il retenir de Une saison blanche et sèche, roman incontournable de la littérature sud-africaine ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur cette oeuvre dans une fiche de lecture complète et détaillée. Vous trouverez notamment dans cette fiche : o Un résumé complet o Une présentation des personnages principaux tels que Ben Du Toit et Gordon Ngubene o Une analyse des spécificités de l'oeuvre : le contexte historique de l'apartheid, le roman engagé, les thèmes de la solitude et du racisme Une analyse de référence pour comprendre rapidement le sens de l'oeuvre. Le mot de l'éditeur : « Dans cette nouvelle édition de notre analyse de Une saison blanche et sèche, avec Natacha Cerf, nous fournissons des pistes pour décoder ce chef d'oeuvre littéraire. Notre analyse permet de faire rapidement le tour de l'oeuvre et d'aller au-delà des clichés. » Stéphanie Felten À PROPOS DE LA COLLECTION LePetitLittéraire.fr : Plébiscité tant par les passionnés de littérature que par les lycéens, LePetitLittéraire.fr est considéré comme une référence en matière d'analyse d'oeuvres classiques et contemporaines. Nos analyses, disponibles aux formats papier et numérique, ont été conçues pour guider les lecteurs à travers toute la littérature. Nos auteurs combinent théories, citations, anecdotes et commentaires pour vous faire découvrir et redécouvrir les plus grandes oeuvres littéraires. LePetitLittéraire.fr est reconnu d'intérêt pédagogique par le ministère de l'Éducation. Plus d'informations sur http://www.lepetitlitteraire.fr

  • L'assemblée

    Micheline Belle

     Lors d'une assemblée, le débat porte sur la falsification du compte-rendu  de la précédente réunion de la copropriété. Une partie des protagonistes, menée par Elle, est décidée à rendre justice. Avec le rétablissement de la vérité, de nouvelles intrigues apparaissent... Hypocrisie, ruse, mensonge, envie de possession, corrupton...Ainsi va le monde...Grâce à  Elle, les forces de l'égoïsme seront-elles vaincues ? Cocasse et mordant...www.lassemblee-leroman.com

  • C'est pendant la Renaissance que s'approfondit l'intérêt que l'on porte au rire et à la dérision, mais aussi que l'on voit se dérouler dans la littérature le tableau bariolé des humeurs de l'individu. Saturne, l'astre qui préside à la mélancolie, n'y est pas moins présent que Momus, le dieu de la moquerie. D'où le titre Humeurs et Paradoxes que nous avons donné à ce florilège de textes du conteur florentin Anton Francesco Doni qui, au cours du xvie siècle, a su évoquer avec verve et passion toutes les ressources créatives d'un imaginaire appliqué aux objets-symboles de ses obsessions : le monde, le temps, la Folie, l'Histoire, l'homme, la Société, la parole ; Riche d'une immense culture à la fois populaire et savante, Doni entend certes divertir son lecteur, mais aussi et surtout le provoquer, le « réveiller », afin de lui faire prendre conscience de soi et, par là même, lui faire découvrir son irréductible singularité.

  • L'une des caractéristiques majeures de la fin du XXe siècle, dans les sociétés occidentales, aura été la médiatisation de la parole - outre celle, évidente, de l'image. Après plusieurs siècles d'un règne écrasant de l'écrit dans la diffusion des idées, la parole médiatisée (par la télévision, la radio, etc.) est l'outil privilégié d'accès aux informations, aux idées et aux connaissances pour des millions de personnes. Cette révolution dans les usages pose un problème, auquel nous ne sommes pas nécessairement préparés : celui du pouvoir de la parole. Pourquoi une société donnée, dans un contexte donné, donne-t-elle à la parole cette place ? Faut-il croire en une efficacité particulière de cette médiatisation ? Quelles attitudes avoir vis-à-vis de la parole détournée, reprise, véhiculée ? Ces questions, nous nous les posons aujourd'hui chaque fois que nous regardons un journal télévisé, un débat, ou que nous entendons, repris, les propos tenus par une tierce personne. Le présent volume se propose d'enquêter sur quelques-uns des antécédents historiques de cette médiatisation, et de leur poser ces questions contemporaines. Entre l'héritage laissé par l'Antiquité et la fin du XVIIe siècle, siècle de l'éloquence, mais aussi de la popularisation du livre, la parole a fait en effet l'objet de spectaculaires traitements médiés, que ce soit dans le théâtre, l'opéra, l'écriture littéraire, politique ou historique. Les textes qu'on trouvera rassemblés ici sont le fruit d'un séminaire initié en 1999 par la composante « baroque » de l'équipe Marenbar (Moyen Âge, Renaissance, Baroque) de l'université de Montpellier III, prolongé sous la forme de journées d'études. La caractéristique essentielle du séminaire du Marenbar étant son interdisciplinarité, on lira donc ici des contributions issues de la littérature, mais également de la linguistique, de la philosophie, de l'histoire et de la musicologie...

  • Décryptez Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan avec l'analyse du PetitLitteraire.fr !
    Que faut-il retenir de Rien ne s'oppose à la nuit, le roman plébiscité tant par le public que par les critiques ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur cette oeuvre dans une fiche de lecture complète et détaillée.
    Vous trouverez notamment dans cette fiche :
    o Un résumé complet
    o Une présentation des personnages principaux tels que Lucile Poirier, Liane Poirier, Georges Poirier et Delphine de Vigan
    o Une analyse des spécificités de l'oeuvre : l'histoire de la famille Poirier : une tragédie grecque moderne ?, le thème du suicide et l'écriture comme catharsis ?
    Une analyse de référence pour comprendre rapidement le sens de l'oeuvre.
    LE MOT DE L'ÉDITEUR : 
    « Dans cette nouvelle édition de notre analyse de Rien ne s'oppose à la nuit (2014), avec Audrey Huchon, nous fournissons des pistes pour décoder ce roman poignant sur la famille de l'auteur. Notre analyse permet de faire rapidement le tour de l'oeuvre et d'aller au-delà des clichés. » Stéphanie FELTEN
    À propos de la collection LePetitLitteraire.fr :
    Plébiscité tant par les passionnés de littérature que par les lycéens, LePetitLittéraire.fr est considéré comme une référence en matière d'analyse d'oeuvres classiques et contemporaines. Nos analyses, disponibles au format papier et numérique, ont été conçues pour guider les lecteurs à travers la littérature. Nos auteurs combinent théories, citations, anecdotes et commentaires pour vous faire découvrir et redécouvrir les plus grandes oeuvres littéraires. 
    LePetitLittéraire.fr est reconnu d'intérêt pédagogique par le ministère de l'Éducation. Plus d'informations sur http://www.lepetitlitteraire.fr

  • «The problem of the Twentieth Century is the problem of the color line.» À l'orée d'un nouveau siècle, les essais ici rassemblés, fruits d'un atelier de l'AFEA, apportent une réflexion sur le sens de l'intuition de W.E.B. Du Bois. L'opposition blanc/noir débouche sur une gamme de tons qui introduit dans la pensée et les textes théoriques la notion de métissage et de créolité ou de «passing». Très présente dans les oeuvres d'écrivains, peintres ou musiciens, la couleur apparaît aussi dans le vernaculaire. «Black is the color of my country». La couleur est une expérience, un vécu que l'individu et la société expriment par des représentations organisées et hiérarchisées et des appréhensions différentes du temps et de l'espace. La «couleur du temps» évoque à la fois les intensités de vies individuelles et collectives et les aléas qui président à ces mutations. Comme indice ou symptôme, la couleur renvoie aux grands drames du passé et révèle des formes qui donnent à voir les stratégies d'écriture de l'histoire. Entre omniprésence et oubli s'installe un jeu de plusieurs temporalités qui fixe, capte, mémorise ou efface la singularité de l'expérience africaine-américaine.

  • Depuis déjà presque deux ans les lecteurs du GRAAT ont organisé des journées d'études liées au thème de l'autre. Une de ces journées (le 6 janvier 2006) fut consacrée à l'étude de ce thème à travers les auteurs et sujet du CAPES et de l'Agrégation. Ce numéro comprend donc des articles venus de la journée du 6 janvier mais aussi en supplément des interventions plus anciennes sur le thème de l'autre.

  • Le corps masculin dans son érotisme, sa sensualité, et l´hommage à toutes ces marques anonymes de la vie quotidienne, de l´humble vivre ensemble ? Le blason est une tradition de nos formes littéraires, on a tous en mémoire celui de Marot :
    Tetin refaict, plus blanc qu´un oeuf, Tetin de satin blanc tout neuf, Tetin qui fait honte à la rose, Tetin plus beau que nulle chose ;

    Tetin dur, non pas Tetin, voyre, Mais petite boule d´Ivoire, Au milieu duquel est assise Une fraize ou une cerise, Que nul ne voit, ne touche aussi, Mais je gaige qu´il est ainsi.

    Tetin donc au petit bout rouge Tetin qui jamais ne se bouge Ou bien les jeux plus abstraits de Maurice Scève :
    Front apparent, affin qu´on peult mieulx lire Les loix qu´amour voulut en luy escrire, O front, tu es une table d´attente Où ma vie est, et ma mort trespatente.
    Mais Régine Detambel, qui a toujours mis le corps au centre de son entreprise littéraire, le retourne de façon dangereuse. Dans une proximité plus haute du corps et de l´écriture, et surtout par ce premier renversement : cette forme où traditionnellement l´homme nomme la femme, dans un système où il est lui-même l´agent dominant, c´est sur lui qu´on le retourne, et littéralement de haut en bas. Detambel commence en haut, et puis descend.
    Il y avait ici deux défis pour Régine Detambel. Le premier tient de l´écriture à contraintes, dont elle est familière (et même, si je me souviens bien, correspondante de l´Oulipo...), de se saisir d´une forme ainsi établie, repérée, et affronter avec elle le corps contemporain - l´histoire du corps est un fil comme nombre d´autres.
    Le second défi, c´est de basculer dans l´intérieur de cette forme la référence homme/femme : la narratrice ou locutrice assigne comme objet à l´écriture le corps masculin. Et peut-être que la réussite du texte, ou sa part la plus risquée, tient au déterminatif : non pas blasons du corps masculin, mais blasons d´un corps masculin...
    Régine Detambel a toujours été à l´intersection de ces deux défis. Longtemps, sur des cahiers ou des carnets disposés à divers endroits de son lieu de vie et de travail (un cabinet de kinésithérapie), l´écriture s´accumulait par fragments, debout, au gré des haltes ou des passages. D´autre part, précisément la kinésithérapie : le corps au centre de l´approche de l´autre, ou en tout cas tout cela du même geste. Quand bien même l´écriture fait cesser toute détermination amont par le temps privé ou le métier : affaire de main, et les textes spécifiques (voir Régine Detambel, le site) sur les ateliers d´écriture et leur rapport au corps prouveraient que l´intersection n´est pas lieu neutre.
    A lire donc comme expérience de risque : le texte atteint ses frontières, jusqu´au sexe inclus, parce qu´il prend le corps comme totalité, systématique (voir aussi extrait ci-dessous).
    Pas un hasard si Régine Detambel vient de publier dans la collection Folio Essais un Petit éloge de la peau, ou qu´elle ait récemment préfacé une anthologie de textes de Bernard Noël sur le corps.
    Mais à lire justement comme mise en histoire du corps : ce qu´il inscrit d´une société précise, d´usages évidemment selon le temps, et que se donne ici à lire, en creux, la vie ordinaire, celle de nous tous, et le lien à l´autre.
    En remerciant Régine Detambel de nous confier, après ses Décousures, ce texte paru en 1995 chez Via Voltaire, à Montpellier, au moment où s´élaborait son roman Le ventilateur.

    FB

  • Présentation, enjeux Pour mon anniversaire, mon père m´a payé quatre mois dans une clinique diététique aux Etats-Unis, dira le personnage d´un des 21 textes, Érotique du kapok. C´est le ton, et l´enjeu.
    Dans l´oeuvre de Régine Detambel, au premier plan, un seul sujet, le corps.
    Et c´est pareil dans ses ateliers d´écriture, tout comme dans sa vie professionnelle : l´écriture en surgit, et y revient pour l´armer ou le subvertir. Seulement, ici, on s´en prend à un tabou.
    Il ne s´agit pas de parler habitudes alimentaires, mais bien de la peur en arrière. De ce que cela révèle de la reproduction de la misère, des arrogances du petit pouvoir personnel, de l´angoisse comme mode d´être.
    Qu´un problème de société massif se dessine à l´horizon, en arrière : on n´a pas besoin des écrivains pour le savoir, et en traiter. Seulement, les écrivains, eux, précisément, vous laissent ça en arrière. Et vous l´attrapent à pleines mains pour le tordre, tout devant, par la peau du monde, ou des personnages qui l´animent.
    Et, Régine Detambel, on la connaît suffisamment. De la question du corps comme motif essentiel, on en a déjà parlé pour ses Blasons d´un corps masculin. Et si, ici, une des grandes questions c´était le lexique ? Ce qu´on invente pour désigner ce qu´on mange, et ce qu´on met en travail de notre corps, ou ces mots faux savants de ce par quoi la société régule, ou croit réguler, son intersection avec les corps ?
    Sous l´insolence, et - aussi - le courage du comique, et ce n´est pas un outil donné à tout le monde, c´est peut-être ainsi qu´on doit prendre Régine Detambel au sérieux : non pas un roman, mais encore bien moins un assemblage de nouvelles. Dans la disposition de notre société, le problème passe avant les personnages qui l´incarnent. Alors on le prend en amont, par vingt-et-une figures, chacune disposant de sa spécificité. La brièveté contraint au cruel ? Eh bien soit.
    Il est question des corps dans le brassement d´aujourd´hui, l´angoisse d´aujourd´hui. Et comment il ne s´agit pas, sous ce qui pourrait a priori se référer au grand combat de Tailleboudin et Riflandouille dans Rabelais, d´une guerre à la graisse, mais bien le fait qu´il n´y pas de guerre, vers l´homme et pour le corps, sans guerre dans et par les mots.
    Ceci dit, riez bien. Et bon casse-croûte ensuite.

    FB Régine Detambel : bibliographie, actualité, autre travaux, ne manquez pas de visiter son site : Régine Detambel, le site.

empty