Littérature traduite

  • "Rien de plus antipoetique que le lien logique entre deux objets de quelque espece qu'ils soient. Il faut briser les amarres des liens visibles et invisibles. Il faut laisser les objets et les concepts aller librement ou ils veulent, qu'ils luttent, qu'ils volent pour que le monde soit plus amusant et que puisse exister la veritable poesie.
    Vous les poetes avez une peur terrible de perdre la tête et un amour incomprehensible de la qualite logique. C'est absurde de te conformer a l'idee selon laquelle la chaussure n'a d'autre utilite que d'être chaussure et la cuillere cuillere. La chaussure et la cuillere sont deux formes d'une extrême beaute et ont une vie propre aussi intense que la tienne et surtout elles ont une capacite d'AVENTURE que tu ne soupconnes même pas."

    Federico García Lorca est né le 5 juin 1898 dans le village de Fuentevaqueros près de Grenade. Poète, dramaturge, prosateur, mais aussi peintre et musicien, il est l'auteur d'une oeuvre qui fait de lui l'un des voix majeures de la littérature mondiale. En 1927, ses romances le propulsent sur le devant de la scène poétique, mais il refuse d'y être identifié et décide d'explorer une autre voie, celle de la prose. Il sera fusillé en août 1936, entre Viznar et Alfacar, par des milices franquistes.

  • Dans les lieux et les non-lieux de ses voyages, Olga Tokarczuk a rassemblé des histoires, des images et des situations qui éclairent sur un monde à la fois connu et absolument mystérieux, mouvant réseau de flux et de correspondances... Et elle offre, avec la myriade de textes courts qui compose Les Pérégrins, un panorama coloré du nomadisme moderne.

  • Veronika Zarnik est de ces femmes troublantes, insaisissables, de celles que l´on n´oublie pas. Sensuelle, excentrique, éprise de liberté, impudente et imprudente, elle forme avec Leo, son mari, un couple bourgeois peu conventionnel aux heures sombres de

  • 1452. Deux êtres que tout sépare ont choisi pour s´aimer un lieu de fin du monde : Byzance assiégée par les Turcs. Un an plus tard, la cité ne sera plus qu´un amas de cendres. Pendant six mois, l´existence de Jean L´Ange et de la belle Anna Notaras battra au rythme de ce grand corps agonisant. Deux amants jouets d´un destin ironique dont la cruauté même les autorise à prendre avec le monde les plus folles libertés.

    Né le 19 septembre 1908 à Helsinki, fils d´un pasteur luthérien et formé à la théologie, Mika Waltari est l´auteur de romans, nouvelles, pièces de théâtre et scénarios. Il fut aussi traducteur et écrivit des centaines d´articles pour les journaux. Traduit en quarante langues, il est l´écrivain le plus prolifique et le plus célèbre de la littérature finlandaise. Il est par ailleurs considéré par le quotidien Le Monde comme « le maître absolu du roman historique », genre dans lequel il développe un pessimisme teinté de mélancolie. Érudit scrupuleux habité par un étrange esprit d´insoumission - on l´a souvent comparé à Marguerite Yourcenar -, il avoua n´avoir exploré les méandres du passé que pour pouvoir éclairer, avec un maximum de distance désillusionnée, les incompréhensibles soubresauts de l´aventure humaine - et particulièrement ceux de son siècle. Mika Waltari publia en 1945 Sinouhé l´Égyptien, vaste fresque épique ayant la Méditerranée antique pour arrière-plan. Il est mort le 26 août 1979.

  • Considéré outre-Rhin comme l´un des livres majeurs consacrés à l´Allemagne de l´entre-deux-guerres, le récit d´Angelika Schrobsdorff retrace la vie anticonformiste de sa mère, Else Kirschner, née dans une famille de la bourgeoisie juive de Berlin. Libérée des préjugés de son temps, choisissant de vivre avec un artiste plutôt que d´épouser l´excellent parti qui lui était présenté, mère de trois enfants de trois pères différents et immergée dans l´intelligentsia berlinoise des Années folles, cette femme, éprise d´indépendance et convertie au christianisme, sera happée par une horreur à laquelle elle refusait de croire. Elle trouvera pourtant dans l´épreuve et l´exil une clairvoyance et un courage inédits au regard d´une vie jusqu´alors consacrée à la bohème, aux fêtes et à l´amour.

    />

    Née en Allemagne en 1927, Angelika Schrobsdorff a grandi à Berlin avant de s´exiler avec sa mère et sa soeur en 1938 en Bulgarie, où elle est restée jusqu´à la fin de la guerre. Son premier roman, Die Herren (« Ces messieurs »), publié en 1961, a fait scandale par sa liberté de ton. Au début des années 1970, elle part vivre à Paris, où elle épouse de Claude Lanzmann, puis s´installe à Jérusalem en 1983, avant de retourner vivre à Berlin en 2006.

  • Des contes qui parlent, des contes qui vous interpellent et qui sont comme un miroir qui vous rebalance votre propre image... Le roi Séa avait oublié que le sang a un prix. Celui qui fait couler fortuitement le sang d'innocentes personnes attire sur lui et sur toute sa descendance la malchance et la malédiction. Ses crimes le suivront comme sa propre ombre jusqu'à ce qu'il paye aussi de son sang, celui des autres qu'il a fait couler. « On ne plante pas de l'oignon pour récolter des mangues, tout comme on ne plante pas des pamplemousses pour récolter des oranges. On ne récolte que ce que l'on a semé », a dit le sage.

  • Rhine s´est enfuie de sa prison dorée avec son ami Gabriel. Dans un monde impitoyable où l´espérance de vie ne dépasse pas vingt-cinq ans, la malveillance des hommes est pire que la mort.Échappée d´un enfer pour plonger dans un autre, Rhine devra faire preuve d´un courage exemplaire pour accomplir son rêve de liberté et profiter des quelques années qui lui restent à vivre.Fugitive, la suite saisissante d´Éphémère.

  • Cette histoire remarquable est celle de deux femmes nommées Nazanin, - l'une, Canadienne au sommet de sa carrière et l'autre, une adolescente iranienne incarcérée dans le couloir de la mort -, mais surtout d'un courriel qui a transformé leurs vies à jamais.

    Nazanin Afshin-Jam s'était hissée au sommet. En 2006, elle venait de signer un premier contrat d'enregistrement de disque, avait été élue première dauphine au concours Miss Monde trois ans plus tôt, poursuivait une carrière florissante de mannequin et était devenue une véritable icône de la communauté internationale des dissidents iraniens. Mais un après-midi, elle reçut un courriel qui allait bouleverser son existence.

    Elle apprend alors qu'une adolescente kurde nommée Nazanin Fatehi risque la peine de mort en Iran, suite à une condamnation pour avoir poignardé un homme qui voulait la violer. Peu de temps après, madame Afshin-Jam s'engage à prendre sa défense. Cette décision l`amène à plonger dans le monde de la diplomatie internationale et à affronter le côté sombre du pays qui l'a vue naître, avec ses crimes d'honneur, la violence faite aux femmes et l'exécution d'enfants, sanctionnée par l'État. Pendant que Nazanin Fatehi dépérit en prison, dans des conditions si atroces qu'elle tente de mettre fin à ses jours, madame Afshin-Jam travaille sans relâche à mettre en oeuvre une campagne visant à lui sauver la vie.

empty