IFAEE

  • Les politiques de formation sont confrontées à deux défis majeurs : répondre aux besoins de qualification des entreprises et assurer l'insertion professionnelle des jeunes. Parmi les grands pays industriels, l'Allemagne dispose d'un système de formation professionnelle qui, de ce double point de vue, compte indiscutablement parmi les plus performants. Pour l'essentiel, cette réussite repose sur une forte implication de l'entreprise dans la formation initiale. C'est ce que montre la présente étude, qui dresse un bilan synthétique de « l'alternance à l'allemande ». Après un bref rappel historique et une description du cadre institutionnel, René Lasserre et Alain Lattard évaluent la qualité des formations dispensées, la question de leur coût pour l'entreprise et celle de leur efficacité en termes d'emploi. Ils mettent en évidence les capacités d'adaptation du système allemand, sans pour autant ignorer ses difficultés face à l'évolution de la demande d'éducation.

empty