Atramenta

  • Changer, la gageure

    Robert Tauzin

    Dans ce roman, ils sont trois :
    - Luc Roq : veuf, il a de surcroît perdu sa fille unique, victime d'une longue maladie. Il n'est pourtant pas seul, il lui reste Davide, jeune femme à présent. Hier, gamine, cahotée par les aléas de la vie, elle a été élevée chez Luc.
    - Davide, 24 ans, étudiante en 6e année de médecine, l'année cruciale, celles des épreuves classantes nationales. Luc s'impose en mentor auprès de Davide. Il en a le temps : son sacerdoce est épuisé, il est médecin à la retraite. Il la surprotège : il sait, lui, ce que la vie apportera à Davide. Il décide de tout avec une méticulosité inquiète. Elle s'en indigne ; il la tanne tant qu'elle étouffe. Elle se rebelle, timidement d'abord, puis, s'affermit : à chaque occasion de rencontre, elle se révulse et ne cherche plus qu'à conquérir toujours plus de liberté.
    Au milieu de leurs querelles, où les frictions entre deux générations sont animées : Élisabeth.
    - Élisabeth, veuve de deux maris, a derrière elle un pan de vie qui lui a forgé une capacité de patience exemplaire et une non moins belle tolérance. Elle est la récente compagne de Luc. Elle use sans relâche de tous les moyens en sa possession pour les réconcilier.
    Elle est à la veille de réussir, quand un évènement, pourtant prévisible, vient tout chambouler, rend l'action encore plus palpitante : cartes rebattues, nouvelle donne, partie différente certes, mais dont les éclats ne sont pas moins flamboyants. Fracassants ! À se demander comment cela va finir...

empty