Éditions EMS

  • Animer un groupe pour faire germer des idées originales et trouver des solutions nouvelles... c'est évidemment essentiel mais cela ne s'improvise pas !
    Les auteurs proposent ici une approche originale, complète et pratique organisée en deux parties :
    o la première partie permet de cheminer, étape par étape, vers l'assimilation du processus d'apprentissage, en partant de soi pour se confronter aux autres. Il balise la méthode et les approches qui forment la base des techniques de l'animation créative ;
    o dans la seconde partie sont indiqués sous forme de fiches, les instruments et les techniques pour stimuler, activer et développer le processus créatif.
    66 fiches prêtes à l'emploi pour stimuler la curiosité, se déconditionner, fortifier son assertivité, animer une session de recherche, s'imprégner des données d'un problème, développer les différentes formes de logique, relier toutes les intelligences...

    Chacun peut apprendre à développer sa créativité !

    Ce volume est enrichi par l'application de l'approche globale Armonya.

  • L'apprenance repose sur l'idée de l'apprentissage tout au long de la vie. L'apprenance rapproche la formation et le travail, jusqu'à les fusionner. L'organisation est ainsi appelée à devenir « apprenante », après avoir été souhaitée « qualifiante ». Les individus comme le collectif sont invités à apprendre à apprendre. Apprendre plus vite que la concurrence, c'est la seule façon de demeurer compétitif. « Learn or die ». L'essentiel est de créer les conditions pour que chacun apprenne. La question n'est plus de savoir quoi apprendre, mais comment susciter une dynamique d'apprentissage permanent. Comment faire pour que chaque situation de travail devienne apprenante ? Comment favoriser l'émergence d'un écosytème de l'apprenance ?
    Thérèse ALBERTINI, Béatrice ARNAUD, Nancy BEAUREGARD, Daniel BELET, Laurent BOURGEON, Martine BRASSEUR, Philippe CARRÉ, Jean CORBEL, Denis CRISTOL, Patrick DAMBRON, Laurent DEPOND, Jean-Pierre DUMAZERT, Michelle DUPORT, Christophe ESTAY, Soufyane FRIMOUSSE, Marie-Claude GAUDET, Olfa GRÉSELLE-ZAÏBET, Alexandre GUILLARD, Anthony HERAULT, Nathalie LAMETA, Bernard LÉVÊQUE, Graziella LUISI, Romain MORETTI, Christine NASCHBERGER, Hervé NDOUME ESSINGONE, Hadj NEKKA, Jean-Marie PERETTI, Marc PHALIPPOU, Claudine PIERRON, Patrick PLEIN, Brigitte QUINTON, Béatrice SIADOU-MARTIN, Pierre-Eric SUTTER, Jean-Paul TCHANKAM, Patrice TERRAMORSI ont accepté de répondre à cette problématique.
    Les 35 experts enseignants-chercheurs, dirigeants d'entreprise, DRH, directeurs des affaires sociales, experts en relations sociales et consultants RH proposent des pistes intéressantes pour relever ces défis à travers les 23 chapitres de l'ouvrage.

  •  Depuis le XVIIIe siècle, le développement des sociétés industrielles pose la question de la maîtrise des risques. D´abord centrée sur la protection de l´outil de production et des personnes, la maîtrise des risques est devenue aujourd´hui une activité intégrée au pilotage des systèmes complexes, à la fois un objectif et un levier de management. Les risques font partie intégrante de la vie des entreprises et leurs acteurs doivent prendre des décisions et mener des activités à risque, créatrices de valeur. Comment à ce niveau, gérer la contradiction apparente entre une activité nécessairement à risque non nul et un environnement sociétal peu propice à accepter le risque ?
    Cet ouvrage propose des pistes pour appréhender des situations complexes par le moyen de l´analyse des risques, il propose de formaliser un vocabulaire, et donner des points de repères pour aider à comprendre et analyser les risques.
    Destiné aux personnes désireuses de connaître et traiter l´analyse des risques et ses enjeux, dans le cadre d´une organisation (chefs de projet, chargés d´analyses de risques, préparateurs d´interventions, ingénieurs, technicien, manageurs,...), il propose des pistes deréflexion à partir d´expériences, modèles ou de concepts mobilisés lors d´analyses d´activités à risques ou d´actions de développement de compétences. Même si l´expérience partagée ici provient d´organisations industrielles, de nombreux éléments sont aisément déclinables à une organisation financière, une société de service, un service public, une collectivité locale, un service de santé.

  • En sciences de gestion, sciences de l'action, la contribution des dirigeants-chercheurs à la recherche et l'innovation est essentielle. La recherche en gestion doit aborder des sujets à forts enjeux managériaux. Le développement de programmes de formation à la recherche et par la recherche pour des praticiens permet une fructueuse coopération entre chercheur et dirigeant conciliant rigueur, savoirs et utilité.
    Pour les dirigeants et les managers, faire de la recherche académique permet de formaliser une diversité de savoirs issus de leur agir professionnel. Avec la formation doctorale fortement ancrée au monde des affaires, le dirigeant-chercheur acquiert les démarches académiques pour produire du savoir et de l'action.
    Cet ouvrage apporte aux dirigeants-chercheurs les connaissances, les méthodes et les approches indispensables à la formulation du projet de recherche et à la réalisation de la thèse de doctorat. Les 22 chapitres rédigés par 36 enseignants-chercheurs favorisent la progression dans la réalisation d'une recherche appliquée élaborée avec une approche structurée.
    L'ouvrage comprend deux grandes parties. La première permet au dirigeant-chercheur de positionner, modéliser et articuler sa recherche. La seconde présente les démarches pour collecter, traiter et valoriser son travail. L'intérêt étant de produire du savoir et de l'action. Sous la direction de Jean-Marie Peretti, ESSEC Business School et Soufyane Frimousse, IAE de Corse, cet ouvrage collectif donne les clés pour réussir une recherche doctorale à fort enjeu managérial. 36 enseignants-chercheurs partagent leur expérience de chercheurs et d'encadrants de doctorants en sciences de gestion.

  • Cet ouvrage retrace les évolutions de la formation continue depuis sa création en 1970 par Olivier Guichard, ministre de l'Education nationale du Général de Gaulle, jusqu'à nos jours.

    L'auteur, placé au coeur de ce projet dans les années soixante- dix et observateur attentif ensuite, a réuni documentation et nombreux témoignages d'acteurs de la formation continue. Nous découvrons ainsi que, malgré une mise en place difficile, freinée par la discontinuité ministérielle, la lourdeur et les procédures de l'administration, les dispositions alors arrêtées ont apporté, sur tout le territoire, des services appréciés.

    Le système mis en place a survécu. Il a permis de multiplier les types de prestations et d'innover selon les besoins. Partant de ce constat, l'actualité économique et l'urgence des problèmes de l'emploi imposent aujourd'hui de mettre en évidence les conditions dans lesquelles cet ensemble pourrait rendre beaucoup plus de services. Car si la formation continue fonctionne sous de nombreuses formes, des progrès sont nécessaires pour renforcer son efficacité et agir sur la qualification, puis sur l'emploi.

    Plus que jamais, la formation continue doit permettre aux adultes de se perfectionner, d'évoluer, d'apprendre tout au long de leur vie. Au-delà de la formation continue, la société doit pouvoir désormais compter sur une éducation permanente des hommes et des femmes. La dernière partie de cet ouvrage présente donc le contexte actuel et propose une série de nouvelles mesures afin de développer et mieux utiliser la formation continue.

    Organiser l'osmose entre recherche, formation, éducation, entreprise et industrie est devenu un véritable enjeu sociétal pour aider au renouveau industriel et économique de la France.

empty