• Ici, il y a des dragons. Il y a des enchanteurs, une mer immense et des îles. Ged, simple gardien de chèvres sur l'île de Gont, a le don. Il va devenir au terme d'une longue initiation, en traversant nombre d'épreuves redoutables, le plus grand sorcier de Terremer, l'Archimage. Ce volume réunit les trois premiers livres de Terremer, Le Sorcier de Terremer, Les Tombeaux d'Atuan et L'Ultime Rivage, dans une traduction soigneusement révisée et complétée par Patrick Dusoulier.Le cycle de Terremer a inspiré le splendide film d'animation de Goro Miyazaki, Les Contes de Terremer. Ursula Le Guin est l'un des plus célèbres auteurs de fantasy et de science-fiction. On a pu lire d'elle dans la même collection La Main gauche de la nuit, Les Dépossédés, qui ont obtenu tous les deux le prix Hugo, et Le Dit d'Aka suivi de Le nom du monde est forêt, également couronné par le prix Hugo.

  • Recruté par un mystérieux capitaine aveugle, le prince albinos s'embarque sur un navire nimbé d'une étrange brume... Aux côtés de nombreux guerriers, il devra affronter deux redoutables sorciers venus d'une autre dimension qui dévoraient l'énergie de son univers.Puis Elric sera appelé à naviguer de nouveau vers une ancienne cité oubliée, d'où son peuple est sans doute originaire. Là-bas attendent un géant de jade et l'Être Condamné à Vivre, âgé de dix mille ans, ainsi que des sauriens lanceurs de disques mortels...Destin, errance, violence et trahison sont le quotidien de la vie d'Elric, pâle silhouette dans le brouillard du monde.

  • Souvent Elric se retire à Tanelorn en se disant qu'il va enfin pouvoir prendre un peu de repos, mais ça ne dure jamais... Là il se dirige vers l'est à la recherche d'un globe où, semble-t-il, on peut voir toute la Terre future. Pourra-t-il y apprendre un

  • L'énorme planète Majipoor, ses trois immenses continents, ses océans démesurés et son île du Sommeil... Un jeune homme s'éveille sans mémoire aux abords de la puissante cité de Pidruid. Il connaît seulement son nom : Valentin. Or, son homonyme, Lord Valentin le Coronal, maître de Majipoor, est venu avec sa cour en visite à Pidruid. Tandis qu'il découvre auprès d'une troupe de jongleurs son aptitude à leur art, Valentin est bientôt poursuivi par d'étranges rêves : il serait le vrai Coronal et l'on aurait, par science ou par magie, transféré son esprit dans un corps anonyme. Commence alors ce qui va devenir la geste de Valentin. Avec Le Château de Lord Valentin, Robert Silverberg entamait une fresque somptueuse, le cycle de Majipoor, qui le rangerait parmi les plus grands auteurs de littérature de l'imaginaire vivants. " Un vrai souffle épique émane du récit, et on se laisse guider à travers les merveilles de ce monde, d'abord à la dérive, comme Valentin, puis vers un but qui se précise de plus en plus. Un régal. " ActuSF

  • Vous voulez suivre Elric dans sa quête éternellement recommencée à la pointe de Stormbringer, son infidèle épée ? Le voici englouti dans une fracture du continuum, affrontant les habitants de la fin des temps... ou les derniers Danseurs, qui sont assez puissants pour changer leur univers à volonté... ou même les Seigneurs du Chaos qui, raillant les lois de la vérité, mettent les intrus au défi de les distraire par leurs bons mots.

  • Deux cents ans après l'arrivée des premiers colons, il ne reste plus de traces du fléau des Fils. Seuls les dragons de Pern s'en souviennent et les chevaliers-dragons n'ont pas oublié l'art de les entraîner au combat afin de protéger la population.

  • Sur Majipoor, planète géante, règne lord Valentin le Coronal qui, naguère jongleur, a retrouvé son trône, mais a conservé un corps d'emprunt. Ces faits de haute chronique ont été relatés dans Le Château de Lord Valentin. Mais il n'est pas dit que le règne de Valentin restera serein. Tandis que le Coronal entreprend son périple à travers les immensités de Majipoor afin d'aller à la rencontre de ses peuples, accompagné de Carabella, son épouse bien-aimée, de ses amis des jours d'infortune devenus grands seigneurs et d'une armée de courtisans, les nuages s'amoncellent, les maladies frappent, la famine survient, et la rébellion. Des monstres surgissent des forêts d'habitude paisibles de Majipoor. Faudra-t-il faire la guerre aux Changeformes ? Car ce sont eux, premiers occupants de la planète, jadis massacrés et refoulés par les humains venus de l'espace, qui tentent une nouvelle révolte. Valentin, épris de paix et d'amour, ne parvient pas à s'y résoudre. Majipoor va-t-elle sombrer ? Robert Silverberg déploie dans son cycle de Majipoor, dont voici le troisième tome, la fresque somptueuse d'un vaste univers, qui le range parmi les plus grands auteurs de littérature de l'imaginaire vivants.

  • Le deuxième tome du cycle de Majipoor par le maître de la science fantasy.
    Majipoor, planète géante, abrite des dizaines de milliards d'habitants, humains, Hjorts, Métamorphes, Vroons, Skandars et autres étrangers. Parce que les métaux sont rares, la technologie en est presque absente. Mais on y excelle dans les arts et les aménités de la vie. En tant que jeune saute-ruisseau au service du Pontife de Majipoor, Hissune a accès au Registre des Âmes, où des millions d'habitants de Majipoor ont déposé au fi l de milliers d'années des enregistrements de leurs souvenirs. S'il apprendra en s'y plongeant à mieux connaître l'histoire et la géographie de sa gigantesque planète, c'est surtout la complexité des désirs et des sentiments humains que découvrira l'adolescent... Robert Silverberg déploie dans son cycle de Majipoor, dont voici le deuxième tome, la fresque somptueuse d'un vaste univers, qui le range parmi les plus grands auteurs de littérature de l'imaginaire vivants. " Majipoor, la planète géante, est indubitablement l'une des vedettes de ce cycle. Mais ce n'est pas au détriment des personnages, nombreux et attachants. " Elbakin.net

  • La plupart des grands romans de science-fiction d´Ursula Le Guin se situent dans le cadre galactique de l´Ekumen. Ainsi La Main gauche de la nuit (Prix Hugo et Nebula), Les Dépossédés (Prix Hugo et Nebula), Le nom du monde est forêt (Prix Hugo) et Le Dit d´Aka, tous publiés dans la collection « Ailleurs & Demain ».
    L´Ekumen a été créé il y a des centaines de milliers d´années à partir de la planète Hain. Dans ces temps reculés, les Hainiens, de type humain, ont essaimé sur une multitude de planètes, dont la Terre. Et dans les premiers temps de leur civilisation, ils se sont livrés à des expériences génétiques et sociologiques, et ont dispersé à travers l´univers différentes sortes d´humains. Puis ils se sont désintéressés de ces expériences. Saisis de remords devant le caractère pervers de certaines et assumant leurs responsabilités, ils ont repris contact, longtemps après, avec ces mondes et interviennent avec douceur et patience pour corriger les excès les plus extrêmes.
    Ce cadre donne à Le Guin l´occasion de décrire des sociétés très différentes, notamment du point de vue de la sexualité, trop rarement abordée dans la science-fiction. Sept sur les huit nouvelles de ce recueil de pure science-fiction appartiennent au cycle de Hain. Par exemple, La question de Seggri se déroule sur un monde où naît un garçon pour seize filles. La situation des hommes, qui vivent dans des châteaux et passent leur existence en jeux, semble d´abord idyllique jusqu´à ce que l´on comprenne que les femmes, en fait, détiennent tout le pouvoir...
    Comme elle l´explique clairement dans une brève préface, Ursula le Guin n´a pas créé cet Ekumen de façon systématique, mais elle l´a plutôt exploré en ethnologue de la fiction, et il s´est constitué peu à peu dans un certain désordre avoué. Ce désordre correspond à l´immensité de l´espace et du temps considérés. Un lien narratif est assuré par les agents Hainiens qui explorent ces mondes, les Mobiles, et par les travaux des archivistes sur Hain, les Stabiles.

  • Rascar, duc d´Hammerfell, vient d´épouser Erminie, sa jeune pupille. Ils viennent d´avoir deux fils jumeaux, Conn et Alastair. L´avenir va-t-il leur sourire ? Non, car les Hammerfell et les Storn, depuis cinq générations, se livrent une guerre sans merci dont nul ne saurait plus dire la cause. Rascar succombe à son tour dans l´attaque de son château. Un vieux serviteur sauve Conn et s´enfuit avec lui dans la forêt. L´enfant grandit, rêvant de vengeance. Que sont devenus sa mère et son frère ? Sans doute ont-ils été victimes des Storn eux aussi. Mais Conn a le laran ; à vingt ans, assailli par des rêves et des visions, il comprend qu´Alastair n´est peut-être pas mort. Deux frères jumeaux peuvent communiquer à distance ; alliés, ils seraient invincibles, et les Storn sentiraient le poids de leur colère. Conn décide de partir pour Thendara ; c´est là-bas, il le sent, que le destin l´attend...

  • Un monde plat tel qu'on se le représentait au Moyen Age. Qui avait pu inventer une pareille planète ? Pour en avoir le coeur net, Kin Arad n'a qu'une solution : partir à la recherche des maîtres du Disque, direction le centre du monde, un gigantesque dôme de cuivre incrusté dans une île de sable noir.

  • L'affaire se passe sur la planète Widdershins. Dom Sabalos est l'héritier de toute une planète, de la première Banque de Sirius et de la fortune colossale qui va avec. Il doit aussi devenir le président du Conseil planétaire. L'ennui, c'est que quelqu'un cherche à le tuer.

  • Le sombre Meliadus tuera Hawkmoon et prendra la belle Yisselda comme esclave : il l'a juré par le Bâton Runique. Il a pu conquérir l'Europe à la tête des troupes du Ténébreux Empire mais Hawkmoon s'est emparé de la mystérieuse Épée de l'Aurore qui fait de lui le féal du Bâton Runique. Et le savant du Ténébreux Empire cherche le moyen de neutraliser la machine de cristal, qui protège Yisselda, et de réactiver le joyau noir, qui peut détruire Hawkmoon.
    Meliadus contre Hawkmoon, le combat du Champion éternel s'annonce terrible et sans merci.
    Le 6e et dernier tome de La légende de Hawkmoon, Le champion de Garathorn, paraîtra en 2008 chez Pocket.

  • Brynat le Balafré avait gagné. L'imprenable château de Storn était à lui. Dans la forteresse conquise, un prêtre félon avait béni son insolente union avec la pauvre Allira, héritière de la dynastie déchue. Dorénavant, il était le Maître.
    Mais, dans sa tour, l'ancien Seigneur restait invulnérable. Ce faible aveugle avait abandonné son domaine, livré ses soeurs au bandit ; isolé dans sa transe, endormi dans des royaumes inconnaissables, il n'avait pourtant pas baissé sa garde et la magie continuait de le protéger. Pour Brynat, il y avait là des pouvoirs à conquérir - ou, à défaut, une vengeance à redouter. Tous les vaincus, jour après jour, attendaient l'appel de Storn en bouillant d'une rage impuissante.
    À l'Astroport, Dan Barron avait des visions. Il parlait d'une femme brûlant dans les flammes. Une reine à genoux et souriante, entravée par des chaînes d'or, perdue dans une extase surhumaine. Et le Terrien portait dans sa tête, imprimée comme au fer rouge, cette image qui, à son insu, était celle de son destin.
    Marion Zimmer Bradley s'est imposée aux lecteurs français avec "Les Dames du Lac". Les Américains se passionnent depuis longtemps pour le cycle de Ténébreuse, où elle apparaît tour à tour comme l'Emily Brontë et la Daphné du Maurier de la fantasy.

  • En des temps de grands changements, les espoirs et les regrets se mêlent dans le coeur des hommes. Après tant de luttes héroïques, les chevaliers dragons doivent affronter une dernière menace. L'ultime chute des Fils combattue, l'Étoile Rouge, revenue à une orbite inoffensive, cessera d'être dangereuse pour Pern. Dans un monde libéré de son fléau et bouleversé par l'explosion de la technologie, les chevaliers dragons auront-ils encore leur place ?

  • Très loin, sur l'horizon, dans les rougeurs du soir, les gens de Ténébreuse peuvent contempler, à travers les brumes diaphanes, les hauteurs colossales des Heller, qui font le tour de l'univers connu. Un jour, au cours d'une reconnaissance aérienne, une Terrienne y aperçoit une ville qui ne figurent pas sur les cartes. Aussitôt après, elle se crashe et se retrouve, amnésique, à Thendara. Grâce à Magda Lorne et à Jaelle sa soeur d'armes, elle retrouve la mémoire et repart pour les Heller à la recherche de la cité perdue dans les neiges éternelles. Un impossible voyage en haut du monde où quelques Amazones bravent les éléments pour trouver la sagesse auprès des soeurs de la Noire Sororité. Plusieurs trouveront la mort au bout de la route ; d'autres, épuisées, choisiront de revenir à Thendara ; d'autres enfin auront la force de continuer leur quête... mais trouveront-elles jamais la Cité Mirage ?

  • Hawkmoon rencontre le Congrès des Sages, les émissaires de la Loi en guerre contre le Chaos. Il doit trouver Tanelorn pour libérer ses enfants. Il lui faudra embarquer sur une bien étrange nef, prête à partir pour la cité perdue où se prépare l'affrontement suprême entre l'Épée Noire et le Bâton Runique. Hawkmoon va-t-il mourir, comme toutes les incarnations du Champion Éternel ? Retrouvera-t-il ses enfants captifs dans les replis du multivers ? Est-ce enfin la mort pour les dieux et la vie pour les hommes ?

  • La planète Ballybran, hérissée de formidables chaînes de montagnes, est le rendez-vous des chanteurs-crystal. Ils y cherchent le crystal noir (qui assure une communication instantanée entre les mondes) et n'ont pas d'autre assurance que d'y trouver les spores (qui à terme leur feront perdre la mémoire).
    Killashandra Ree croyait qu'elle résoudrait ses problèmes en venant sur Ballydran. Hélas, elle a perdu son filon de crystal noir ; et elle souffre du mal du crystal à en devenir folle.
    Alors, elle repart. La planète Ophteria demande du crystal blanc pour réparer un orgue à sensations unique dans tout l'univers ; et justement elle a ce qu'il faut. Mais surtout, son départ peut sauver l'homme qu'elle aime... et par la même occasion, pourquoi pas, lui faire rencontrer quelqu'un d'autre. Dans les grands espaces galactiques, les solitaires ont toujours leur chance.

  • Les Fils mortels pleuvent sur Pern, les Chevaliers-Dragons affrontent le danger malgré les intrigues des Seigneurs et la malveillance des Anciens. Pour relancer la guerre, il faudrait des armes nouvelles : les lézards de feu ou des larves ? À moins que la solution ne soit d'envahir l'Étoile Rouge...

  • Les sans-Forts, les parias de la société, errent sur le continent. Mais ils se retrouvent désarmés face au retour des Fils, ils n'ont rien pour se protéger. Thella s'est enfui afin d'échapper à un mariage forcé, elle fonde alors la bande des renégats. Leur vie ne sera que violence et espérance.

  • Il existe un monde ancien où règne un étrange système de magie. Certains nobles peuvent s'approprier les Dons d'autres hommes : l'Intelligence, la Force, la Vue, l'Odorat, etc. Plus ils ont de Dons, plus ils sont puissants jusqu'à devenir des surhommes. On les appelle les Seigneurs des Runes. En contrepartie, ils s'engagent à assurer la subsistance de leurs Dédiés et de leur famille.Mais celui qu'on appelle le Seigneur-Loup s'est également octroyé les Dons de certains animaux et rêve de prendre le pouvoir absolu sur le royaume. Face à lui, le jeune prince Gaborn est peu armé pour lutter contre le Seigneur tout puissant. Lui qui ne rêve que d'amour et d'une vie paisible?

  • La carrière de chanteur de Piemur prend fin, il est affecté à la tour des tambours. C'est là qu'on apprenait le rythme, la procédure d'alerte et surtout le langage codé grâce auquel tous les Weyrs et les Forts pouvaient répondre instantanément aux attaques des Fils. Piemur plonge dans une grande aventure, de Forts en Forts.

  • Borenson poursuit sa quête effrénée pour sauver le monde de la destruction. Mais la nature a été transformée à jamais. Borenson lui-même a subi une métamorphose : il est désormais lié à une monstrueuse créature venue de l'autre univers, Aaath Ulber. Il est devenu un guerrier berserker au corps gigantesque. Le royaume aussi a changé de visage, des milliers de gens sont morts, et les êtres surnaturels qui ont le pouvoir jouent un jeu politique dangereux dans lequel Aaath aura un rôle essentiel...
    " Parmi les meilleurs romans de fantasy actuels : excellents personnages, une magie fascinante et des monstres bien méchants pour un grand plaisir de lecture ! " Kevin J. Anderson

  • La malédiction du mage Binnesman agit enfin sur Raj Ahten. Loin d'être devenu l'Homme Total, il est sur le point de mourir. Convaincu par un de ses Tisseurs de Flammes que sa seule chance de survie est de s'abandonner aux Puissances du Feu, le Seigneur-Loup se transforme en un élémental nommé Scathain.Face à ce géant, le prince Gaborn fait pâle figure. À dix-huit ans, venu courtiser en Heredon la douce Iomé, fille du roi Sylvarresta, le meilleur ami de son père, il rêve d'une vie paisible et n'est pas pressé de sentir le fardeau du pouvoir sur ses épaules. Mais Raj Ahten attaque Heredon. La seule chance de Gaborn, c'est de suivre l'enseignement de Binnesman et de multiplier ses pouvoirs?
    />

empty