• « C'est une vérité universellement reconnue qu'un célibataire pourvu d'une belle fortune doit être en quête d'une épouse. »Élisabeth Bennet a quatre soeurs et une mère qui ne songe qu'à les marier. Quand parvient la nouvelle de l'installation à Netherfield, le domaine voisin, de Mr Bingley, célibataire et beau parti, toutes les dames des alentours sont en émoi, d'autant plus qu'il est accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune et riche aristocrate. Les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits...Jane Austen peint avec ce qu'il faut d'ironie les turbulences du coeur des jeunes filles et, aujourd'hui comme hier, on s'indigne avec l'orgueilleuse Élisabeth, puis on ouvre les yeux sur les voies détournées qu'emprunte l'amour.Traduit de l'anglais par Sophie Chiari.

  • Rémi est un enfant trouvé. Arraché à sa mère adoptive, il est vendu à un musicien ambulant, le signor Vitalis, qui l'entraîne sur les routes de France en compagnie du singe Joli-Coeur et d'un étonnant trio de chiens savants. Ils affrontent la faim, le froid, les loups, et seule l'amitié leur permet de garder espoir. Rémi retrouvera-t-il un jour sa vraie famille?

  • À la fin de la Seconde Guerre mondiale, 99 % des Juifs du Danemark ont été sauvés, 85 % en Italie et 75 % en France.

    Le bilan aurait été bien autre sans le courage d'hommes et de femmes remarquables qui ont caché et sauvé des Juifs durant ces années noires : les « Justes parmi les Nations », la plus haute distinction civile de l'État d'Israël, décernée par l'Institut Yad Vashem.
    Au 1er janvier 2019, 30 000 Justes sont recensés à travers le monde, dont 4 009 en France. Faute de témoignages, beaucoup sont restés anonymes : ce livre fait sortir de l'ombre ces hommes et femmes qui incarnent le meilleur de l'humanité et servent de modèles aux générations actuelles et futures.

    Dominique Lormier, historien et écrivain, membre de l'Institut Jean Moulin et de la Légion d'honneur, est considéré comme l'un des spécialistes les plus remarquables de la Seconde Guerre mondiale et de la Résistance. Ses lecteurs fidèles apprécient les recherches minutieuses qui passent souvent par les archives familiales.
    Il est l'auteur d'une centaine d'ouvrages dont La Bataille de France, jour après jour, mai-juin 1940 (Le Cherche-midi, 2010, 7000 ex vendus), Nouvelles histoires extraordinaires de la Résistance (Alisio, nov. 2018, 3700 ex vendus) et Les grandes affaires de la libération (Alisio, avril 2019, 3100 ex vendus), Mai-juin 1940 : les causes de la défaite (Alisio, mai 2020, 2200 ex vendus), De Gaulle, intime et méconnu (Alisio, juin 2020, 1800 ex vendus).

  • Jess est à bout : elle se tue à la tâche, son mari a disparu de la circulation, son fils rentre de cours couvert de bleus, et elle n'a pas les moyens de payer à sa fille surdouée l'école prestigieuse qui la promettrait à un brillant avenir.
    Alors qu'elle ne s'y attendait plus, la chance lui sourit enfin. La chance, ou plutôt le millionnaire dont Jess entretient la résidence. Accusé de délit d'initié, Ed risque la prison, et il craint plus que tout d'accabler son père malade avec cette nouvelle. Soucieux de s'acheter une conduite et d'oublier ses ennuis, il se propose de venir en aide à Jess. S'ensuit alors une folle équipée avec la petite famille et Norman, leur inséparable chien.
    Que va donner l'addition de leurs petits et grands désastres individuels ?
    Une histoire d'amour aussi bouleversante qu'inattendue mettant en scène la rencontre improbable de deux êtres en perdition.
    « Moyes a l'art de vous faire passer du rire aux larmes - un roman incontournable. » Closer
    « Un véritable choc émotionnel. Préparez vos mouchoirs. » Elle

  • L'éducation traditionnelle est prisonnière du schéma punitions-récompenses. Dans ce petit livre, fondé sur les apports de la Communication NonViolente, l'auteur propose une approche globale de l'éducation, tenant compte des motivations des enfants et des jeunes, de l'apprentissage des relations et de la découverte de soi-même.
    Il invite à un enseignement qui ne soit plus essentiellement l'accumulation d'un savoir défini par des autorités extérieures aux intéressés, mais plutôt une exploration joyeuse, appuyée sur une écoute des élans et des besoins des enseignants comme des élèves. Cette éducation veut permettre le développement d'une intelligence de la pensée autant que du corps, des émotions et, bien sûr, du coeur.
    Un livre à destination des enseignants, des éducateurs et des parents.

  • La condition pavillonnaire nous plonge dans la vie parfaite de M.-A., avec son mari et ses enfants, sa petite maison. Tout va bien et, cependant, il lui manque quelque chose. L'insatisfaction la ronge, la pousse à multiplier les exutoires : l'adultère, l'humanitaire, le yoga, ou quelques autres loisirs proposés par notre société, tous vite abandonnés. Le temps passe, rien ne change dans le ciel bleu du confort. L'héroïne est une velléitaire, une inassouvie, une Bovary... Mais pouvons-nous trouver jamais ce qui nous comble ? Un romand profond, moderne, sensible et ironique sur la condition féminine, la condition humaine.
    Sophie Divry est née en 1979 à Montpellier. Elle vit actuellement à Lyon. Après La Cote 400, traduit en cinq langues, La condition pavillonnaire est son troisième roman.


  • D'une rive à l'autre du Saint-Laurent, des familles attachantes aux destins entrecroisés voguent entre amitiés et rivalités, drames déchirants et bonheurs intenses.

    1918. La guerre, qui ne devait durer que quelques mois, se termine enfin...
    D'une berge à l'autre du fleuve, la vie suit son cours, inexorablement, à travers les changements à la fois exaltants et inquiétants que la modernité impose. Paul, Célestin, Béatrice, Lionel et leurs familles connaissent autant de moments tendres que d'épisodes bouleversants.
    Mais quand la Crise de 1929 frappe le pays, c'est tout le quotidien qu'il faut réinventer alors que les années passent et que le dur labeur laisse des traces...Les enfants de migrants poursuivent leur nouvelle vie au Québec.
    Gilberte, Paul, Célestin, Béatrice et Lionel traversent les épreuves, entre joies, travail acharné, drames et souffrances.

    Les destins se croisent ou se séparent jusqu'à l'issue de cette saga inoubliable.

    Louise Tremblay d'Essiambre est née au Québec en 1953. Elle a suivi des cours orientés vers le roman, la nouvelle, le théâtre et le conte. Le mariage et la venue de neuf enfants mettent un terme à son parcours mais pas à sa passion.
    Son premier roman, La Fille de Joseph, est publié en 1984. Auteure d'une trentaine d'ouvrages, elle consacre désormais la majeure partie de son temps à l'écriture et à la peinture.
    Sa dernière série, "Mémoires d'un quartier gris", a été finaliste au Grand Prix du salon du livre de Montréal 2010, 2011 et 2012. Elle a vendu plus de 2 millions d'exemplaires dans le monde.

  • Dans l'Angleterre du début du XIXe siècle, le petit John Huffam, élevé dans un village perdu, comprend que sa mère, pauvre parmi les pauvres, est mystérieusement apparentée aux châtelains du lieu. Dès lors, il va consacrer sa vie à percer le secret de ses véritables origines et ne tarde pas à découvrir la cruauté qui fonde les castes sociales et qui déchire les êtres.
    À la fois roman picaresque et fable initiatique convoquant les talents de Dickens et de Shakespeare, Le Quinconce a été salué comme un chef-d'oeuvre.

  • Qu'est-ce que l'inceste ? Pourquoi toutes les sociétés humaines l'interdisent-elles, alors que, paradoxalement, ce que l'une définit comme incestueux ne l'est pas forcément chez d'autre ? Que vise donc la prohibition de l'inceste: interdire la relation sexuelle ou le mariage avec un proche, ou bien favoriser un besoin vital aux groupes humains et, en particulier, aux familles - celui de se relier, pour survivre, à d'autres groupes ? Publié en 1897, seize ans avant le Totem et Tabou de Freud, La Prohibition de l'inceste et ses origines est un texte profondément novateur qui met à mal les explications communes de l'interdit de l'inceste. Emile Durkheim (1858 - 1917) est le père de la sociologie française. Parmi ses ouvrages les plus célébres, figurent Les Règles de la méthode sociologique (1894) et Le Suicide (1897).

  • Dans l'Angleterre du début du XIXe siècle, John Huffam, élevé dans un village perdu, consacre sa vie à percer le secret de ses véritables origines et à combattre un mystérieux et dangereux ennemi.
    Le journal que Mary laisse à son fils en le quittant permettra-t-il à John, désormais livré à lui-même, d'éclaircir les mystères de sa généalogie ? Des pages entières ont été arrachées, et il n'en reste qu'un puzzle des plus énigmatiques. Des indices orientent pourtant l'adolescent vers de nouvelles pistes.
    À la fois roman picaresque et fable initiatique convoquant les talents de Dickens et de Shakespeare, Le Quinconce a été salué comme un chef-d'oeuvre.

  • Dans l'Angleterre du début du XIXe siècle, le petit John Huffam, élevé dans un village perdu, consacre sa vie à percer le secret de ses véritables origines et à combattre un mystérieux et dangereux ennemi.
    Après avoir échappé à l'enfermement et à la folie, John Huffam, lancé tel un limier sur la piste où se joue son destin, trouve refuge dans les égouts de Londres avant de se faire embaucher comme domestique chez les Mompesson, ses redoutables cousins. Ce subterfuge lui permet de découvrir les traces d'un crime commis il y a bien longtemps, dont l'ombre plane encore sur le présent...
    À la fois roman picaresque et fable initiatique convoquant les talents de Dickens et de Shakespeare, Le Quinconce a été salué comme un chef-d'oeuvre.

  • John Huffam, élevé dans un village perdu de l'Angleterre victorienne, soumis à la cruauté des classes sociales et tributaire de mystères plongeant aux racines mêmes de son existence, se croyait au bout de ses peines après avoir affronté les noirceurs d'un monde ayant juré sa perte. Devenu adulte, il voit pourtant de nouveau s'ouvrir devant lui des ténèbres plus obscures encore...
    À la fois roman picaresque et fable initiatique convoquant les talents de Dickens et de Shakespeare, Le Quinconce a été salué comme un chef-d'oeuvre.

  • À l'issue de la Première Guerre mondiale, Donato rentre au pays avec, en guise de médailles militaires, une patte folle et un poumon percé. Mariella, sa fiancée, l'a attendu pendant sept ans. Ils se marient enfin, s'apprêtant à partager une vie qui ne leur offrira que deux abondances : la misère et les enfants.
    Dans leur pays, ce sont les Michelis qui règnent sur les hommes, en possédant tout : terres, maisons, bétail. Don Flore, le prêtre, règne quant à lui sur les âmes en menaçant des flammes de l'enfer les brebis égarées. Lors d'une procession en l'honneur de la Madone, un pont de bois s'écroule sous les pas de fillettes endimanchées. Vingt cinq enfants meurent, emportées par le fleuve en crue. Donato et Mariella perdent deux de leurs filles. Donato ne veut plus croire en la miséricorde de la Vierge : il l'insulte et en brise la statue. Sa révolte contre l'Eglise et la société prendra une forme plus pernicieuse encore, qui ébranlera leurs fondements...

  • Toutes les femmes l'envient, tous les hommes la désirent...

    Cora Cash est belle, pleine d'esprit, et à la tête d'une fortune colossale. Mais sa mère rêve de la seule chose qu'elle ne pourra pas lui acheter en Amérique : un titre de noblesse.
    Envoyée de l'autre côté de l'Atlantique, la jeune femme fait forte impression auprès de la bonne société anglaise et trouve un bon parti - un séduisant duc dont la propriété tombe en ruine.
    Dans les courants d'air qui traversent les somptueuses demeures de l'aristocratie, la délicieuse Américaine a tôt fait de déchanter. Cet univers impitoyable regorge de pièges et de trahisons qui risquent fort de provoquer sa chute.
    Pour y échapper, l'enfant gâtée va devoir se métamorphoser en femme accomplie.
    « Daisy Goodwin a un style résolument délicieux. » - The New York Times
    « Une romance historique rythmée et d'une finesse exceptionnelle aux accents de Daphne du Maurier et Jane Austen... Un divertissement de qualité. » - Kirkus

  • « Charlemagne venait d'avoir vingt ans. La République proclamée demandait un nouvel effort aux citoyens. Napoléon III était allé chercher la mort à Sedan et n'avait trouvé qu'une honteuse capture. Le décret du 14 octobre mobilisait les célibataires de son âge et les veufs sans enfants, jusqu'à quarante ans. En quatre mois, après Sedan, le pays qui n'avait plus d'armée réussit à organiser la mise en marche d'un million d'hommes. La guerre était dans l'ordre des choses: chaque génération en avait connu une; à l'exemple de ses aïeux, Charlemagne fit ses bagages, pansa les bêtes comme à son habitude, et prit le chemin de Mérives avant l'aube, tandis que la ferme sommeillait encore. »
    Né dans une ferme pauvre des environs de Lyon, Charlemagne va connaître le destin exceptionnel d'un enfant de la République littéralement brûlé par l'ambition. Puissant, dur au mal et sans grande considération pour les obstacles, cette force de la nature fera des sillons maigres de la terre de France le socle d'une industrie naissante. Se savoir obéi dès le plus jeune âge et porter cet étrange patronyme détermine-t-il la place d'un homme dans le monde? Mais que reste-il d'un empire, une fois le tyran tombé ?
    Vaste saga historique et familiale, L'Affaire des vivants, premier roman de Christian Chavassieux à paraître aux Éditions Phébus, est aussi le portrait épique d'un pays au carrefour de son histoire.
    Né en 1960, Christian Chavassieux vit près de Roanne, sa ville natale. Auteur de Mausolées paru aux Éditions Mnémos en 2013, il aborde des domaines aussi variés que le théâtre, la nouvelle, l'essai, la chronique quotidienne sur son blog, la poésie, et les écrits sur l'art. L'écriture est pour lui le terrain d'un engagement.

  • Un poisson ne sait pas grimper aux arbres, mais ça ne veut pas dire qu'il est stupide pour autant.
    Allie a un secret inavouable: elle ne sait pas lire. Elle est parvenue à bien le cacher à l'école, mais cela lui pèse de plus en plus. Elle en a assez qu'on la prenne pour une idiote.
    Tout change le jour où un nouveau professeur arrive : il s'intéresse à tous ses élèves et essaie de comprendre les difficultés de chacun.
    Saura-t-il trouver une solution au problème d'Allie ?
    « Un roman aussi unique et positif que son héroïne : chacun sa propre forme d'intelligence ! Avoir un problème n'est pas synonyme de stupidité. » - Booklist

  • Si on le compare à d'autres petits de mammifères, le bébé humain naît dans un état d'« inachèvement » et de prématurité très important. Cette immaturité explique le grand besoin de contact physique qu'ont les petits d'homme, de jour comme de nuit. Et c'est ce besoin que permettent de combler le cododo la nuit et le portage le jour.La proximité corporelle induite par le portage permet au bébé de se retrouver en « terrain connu » (toucher, agrippement, fouissement, odeur, voix...), et permet à l'adulte à la fois d'être sensible aux besoins de l'enfant et d'y répondre très rapidement, souvent sans même que celui-ci ait besoin d'aller jusqu'aux pleurs.Premier livre français sur le sujet, l'ouvrage, nourri d'études et de l'expérience de parents, aborde l'historique du portage, ses multiples bienfaits (confort, lien mère-enfant, développement psychomoteur...) et la façon dont il facilite la vie quotidienne.

  • 1937.
    Portia, jeune fille de seize ans, est accueillie à la mort de sa mère par son demi-frère Thomas et sa femme Anna dans leur luxueuse maison de Londres. Mais Portia va bientôt sentir qu'elle n'est pas vraiment la bienvenue dans le petit monde des deux époux. Perdue dans cette société rigide, éprise d'apparences, l'innocente jeune fille s'attache au protégé d'Anna, Eddie, un jeune séducteur insouciant. En dépit de son ardent désir de s'adapter à sa nouvelle famille, elle ne sera jamais qu'une « indésirable », ses observations sur ce qui l'entoure demeurant invariablement malvenues dans un univers prompt à dissimuler la cruauté des rapports humains derrière la rigidité des conventions.
    Publié en 1938, sixième roman d'Elizabeth Bowen, Les Coeurs détruits demeure le plus connu de son auteur. La romancière y trace un portrait poignant de l'amour adolescent et de la perte de cette fragile innocence.
    Née le 7 juin 1899 à Dublin, orpheline de mère à l'âge de douze ans, Elizabeth Bowen passa son adolescence dans un pensionnat anglais pour jeunes filles. Le remariage de son père, alors qu'elle a dix-neuf ans, l'émancipe et la jeune femme partage alors sa vie entre Londres et l'Italie où elle commence à écrire pour arrondir ses fins de mois, la peinture, son premier amour, ne payant pas. Après avoir pendant trois années publiées des nouvelles, exercice dans lequel elle excelle, c'est en 1927 qu'elle écrit son premier roman à succès L'Hôtel, qui la confirmera comme auteur. Elle publia, de façon sporadique, une vingtaine de titres dont Les Petites Filles ou bien encore Le Chat saute. Son style à la fois fin et caustique lui valut d'être comparée à Virginia Woolf ou Jane Austen. Elizabeth Bowen s'est éteinte le 22 février 1973 dans un hôpital de Londres.

  • Inventer des histoires et les raconter à ses enfants est un temps partagé parent-enfant inestimable. Cela favorise l'éveil de l'imagination, développe la créativité et offre un moment de plaisir et de dialogue précieux. Vous aimeriez inventer des histoires pour vos enfants et vous ne savez pas comment faire ? Vous avez l'impression que vous n'avez pas d'idées ? Que vous n'avez pas le temps ? Que c'est difficile ? Vous allez découvrir combien il est réjouissant de solliciter son imagination dès lors que l'on applique certains principes simples. Vous piocherez aussi dans ce livre une foule d'idées originales pour lancer la trame de vos histoires. Sans entraînement aucun, vous et vos enfants serez prêts à partir à l'assaut des mondes imaginaires ! S'amuser avec notre imagination, pour le plaisir des petits et des grands !Laure de Cazenove est coach et thérapeute. Elle anime des ateliers parents-enfants et forme des professionnels à l'accompagnement à la parentalité. Alice Le Guiffant, enseignante et conférencière, a publié aux Éditions Jouvence L'art du désencombrement, le Petit cahier d'exercices de simplicité heureuse et le Petit cahier d'exercices pour se désencombrer de l'inutile.


  • Le livre

    Nous sommes à Dublin dans les années soixante, années, rappelons-le, au cours desquelles se déroulent les premiers affrontements sanglants entre catholiques et protestants. La violence se propage à travers toute l'Irlande. À l'image de son pays, Hugo Hamilton est en état de guerre, mais lui, c'est avec son père. Le conflit entre ces deux-là s'achèvera par la victoire du fils. Il y a eu guerre, il y aura encore reniement.
    Le jeune Hamilton, honteux d'avoir une mère allemande, s'évertuera à éradiquer de son esprit tout ce qui la concerne, toute la culture qu'elle a cherché à lui transmettre. Il aspire à perdre toute identité, à se libérer de toute influence, à devenir le fils de personne. Mieux : il quitte l'Irlande afin de découvrir le monde, se rend en Angleterre et en Allemagne. Et cet exil volontaire lui fera enfin comprendre que son épanouissement ne passe que par l'acceptation de ses origines irlandaise et germanique.
    L'auteur
    Hugo Hamilton est né à Dublin en 1953, d'une mère allemande et d'un père irlandais. Journaliste de talent, il se lance très vite dans l'écriture de nouvelles et de romans. Il devra attendre la parution de Sang impur (prix Femina étranger, 2004, Phébus) pour être reconnu comme l'un des plus grands auteurs de son pays. Les Éditions Phébus ont publié la plupart de ses romans : Le Marin de Dublin (Phébus, 2007 ; Points, 2008), Berlin sous la Baltique (Libretto, 2005), Déjanté (Phébus, 2006 ; Points, 2009), Triste flic (Phébus, 2008 ; Points 2010), Comme personne (Phébus, 2010).

  • Frieda Haxby, romancière et excentrique vieille dame, a du mal à supporter la normalité de ses contemporains. Déçue par les méfaits de la société en laquelle elle ne croit plus et qu'elle rejette en bloc, elle a tout quitté pour s'installer dans une demeure délabrée, totalement isolée et accrochée à la falaise au bout d'un pays perdu nommé l'Exmoor. Les membres de sa famille, dignes représentants de la bourgeoisie anglaise, voient leur univers se fissurer quand ils découvrent que la vieille dame indigne joue avec de surprenants secrets dont la révélation pourrait radicalement changer leur ordinaire.
    « Un vrai bonheur de lecture. » Florence Noiville, Le Monde.
    « Cette satire féroce se lit avec délectation. » Claire Julliard, Le Nouvel Observateur.

  • « J'adore ces livres. » Charlaine Harris, auteure de True Blood
    Pour Mercy Thompson, mariée depuis peu à Adam Hauptman, charismatique Alpha de la meute locale, Thanksgiving aurait dû être une fête paisible en famille. Elle était loin d'imaginer que faire du shopping avec sa belle-fille Jesse risquait de virer au cauchemar. Et pourtant, lorsqu'elle ne parvient pas à joindre Adam par téléphone, ni aucun membre de la meute, la jeune femme sait que tous ceux qu'elle aime courent un grave danger. Aidée par des alliés improbables, Mercy va devoir une fois de plus voler au secours des siens.

  • Ce petit précis d'homéopathie uniciste - c'est-à-dire basée sur l'administration d'un seul remède à la fois - s'adresse à tous les parents soucieux de trouver des alternatives à l'allopathie pour soigner leur enfant.L'homéopathie deviendra un véritable allié au service de la santé de la famille !"Françoise Berthoud nous fait part d'une riche expérience de pédiatre homéopathe sous forme d'un petit manuel où sont décrites beaucoup de situations courantes dans la vie des familles. Elle nous donne les principales clefs pour comprendre et pratiquer l'homéopathie uniciste telle que la préconisait C. F. S. Hahnemann et qui donne de si bons résultats chez les enfants. Ce livre va vite trouver sa place dans nos bibliothèques !" Dr Didier GrandgeorgeFrançoise Berthoud est médecin, diplômée de l'université de Genève. Elle a exercé comme pédiatre homéopathe, proposant une médecine visant à soutenir l'immunité de l'enfant par des moyens naturels et laissant une grande place au dialogue avec les parents. Aujourd'hui à la retraite, elle est membre de plusieurs groupes de réflexion sur les vaccins et se consacre à l'écriture.

  • De l'importance de développer une conscience collective.

    Cet ouvrage est un véritable manuel pratique pour nous aider à dépasser nos points de vue limités et égocentriques afin d'élargir notre conscience à la collectivité. Et non seulement humaine mais aussi l'ensemble des règnes qui partagent cette planète avec nous et bien au-delà encore. Il ne s'agit pas de renoncer à notre propre développement mais de le rendre utile au plus grand nombre. De là nous pourrons enfin participer à une fraternité universelle.
    « Chaque individu doit travailler à son propre développement, à son propre enrichissement, à condition qu'il ne le fasse pas uniquement pour lui-même, mais pour le bien de la collectivité. À ce moment-là, on ne parle plus seulement de collectivité mais de fraternité. La collectivité n'est pas encore la fraternité. La fraternité est une collectivité où règne une véritable cohésion, car chaque individu travaille consciemment pour le bien de tous.
    En réalité, on distingue dans une société trois catégories d'individus qui correspondent à trois niveaux de conscience : ceux qui veulent travailler seuls, isolés, repliés sur eux-mêmes ; ceux qui ont compris les avantages qu'ils peuvent tirer de la vie collective et qui se regroupent, mais seulement parce qu'ils y ont intérêt, sans bien se connaître ni s'aimer ; et enfin ceux qui apprennent à vivre plus fraternellement en approfondissant de plus en plus en eux-mêmes la conscience de l'universalité. »
    Omraam Mikhaël Aïvanhov

    Table des matières

    I - Quelques précisions sur le terme de "secte"
    II - Aucune Eglise n'est éternelle
    III - Chercher l'esprit derrière les formes
    IV - L'avènement de l'Eglise de saint Jean
    V - Les bases d'une religion universelle
    VI - La Grande Fraternité Blanche Universelle
    VII - Comment élargir la notion de famille
    VIII - La Fraternité, un état de conscience supérieur
    IX - Les congrès fraternels au Bonfin
    X - Donner à chaque activité une dimension universelle

empty