Bookelis

  • KILLER JUSTICE

    Shani Geine

    Zeneva Elsje est une jeune policière de talent acclamée et glorifiée par le public, car elle représente l'espoir dans un monde bâti par la violence. Sa réalité est autre : elle survit au quotidien contre ses faiblesses physiques et ses ennemis toujours plus nombreux et toujours plus forts, en plus d'être tourmentée par les horreurs rencontrées dans son travail. Malgré ça, Zeneva Elsje reste droite et fière, et cette histoire raconte sa dernière année à la JCPD avant son ascension au rang de Peacekeeper, la league des super-justiciers contrôlés.

  • TANGO LOFT

    Véronique Sauger

    • Bookelis
    • 11 Octobre 2016

    Sélection prix Hors Concours 2016 Brume est un enfant abandonné. Âgé de 34 ans, mais un enfant quand même, dans sa tête. Il a trouvé refuge chez des voisins danseurs de tango, Jean et Suzy, dans leur grand loft de verre. Ça, c'est ce qu'ils croient, eux, tous les trois. La vérité se révélera bien plus sombre, bien plus violente, bien plus implacable. Car Jean et Suzy s'attachent à Brume au point de se cacher les dangers cependant pressentis d'un comportement bien étrange. Au point même de ne pas suffisamment se méfier de cet homme-femme qui rôde, menaçant, au bas de l'escalator menant au grand espace vitré dans lequel ils vivent un bonheur parfait mais à l'équilibre fragile. Tango loft est un street-movie dont la bande-son puise dans les standards des Beatles. Entre tendresse et violence, humour et désespoir, poésie et réalité, le récit explore les états hallucinatoires, les drames intérieurs, et interroge sur la dureté de la désocialisation et la solitude qui en découle, sous le regard indifférent des passants. Musicienne au sein de l'orchestre philharmonique de Radio France, puis productrice-animatrice sur France Musique, Véronique Sauger a créé en 2008 des ateliers d'écriture pour les personnes en situation de handicap et de précarité.

  • « On plonge dans l'univers passionnant que nous décrit Élodie Mazuir et on n'a plus envie d'en sortir. » (Brigitte Bardot) « Un univers poétique, coloré, tout en rebondissements. Captivant. » (Journal de France) « Une explosion pour les sens, une révélation. » (SophieSonge) « Excellent roman à la construction atypique... » (Zoelectrice, Babelio) Artus le pianiste donne des récitals à travers le monde. Marie la funambule vole de ville en ville, en compagnie de sa tribu du cirque. Alessandro le chirurgien est poussé par une ambition maladive. Ludmilla l'artiste fragile quitte sa Russie natale pour le sud de la France. Escobar le pêcheur solitaire se contente de vivre dans une crique. Tous les cinq se rencontrent et s'étreignent, s'aiment et s'abîment, valsent et tanguent, vacillent et se relèvent, sous le regard d'un lion mélomane ou de statues qui leur apprendront à compter au fil des quatre saisons. Ils nous emportent ainsi à un rythme effréné dans le chassé-croisé de leurs rêves et de leurs désillusions, tout au long de cette mélodie du bonheur... doux-amer. Après avoir été journaliste, Élodie Mazuir dirige aujourd'hui une librairie. Avec Le Pianiste et les matriochkas, elle nous livre un premier roman à l'univers poétique, naïf et lunaire, qui donne foi en l'amour et en la vie.

  • LA PITIÉ DANGEREUSE

    Stefan Sweig

    • Bookelis
    • 28 Novembre 2016

    Cette oeuvre raconte l'histoire d'un jeune officier autrichien, Anton Hofmiller, qui, malgré lui, suscite l'amour d'Edith de Kekesfalva, jeune paralytique et fille d'un riche propriétaire de la région. L'amour fou de la fille finit par la tragédie.

  • Ga(b)y

    Tony Bonnaud

    • Bookelis
    • 15 Janvier 2018

    "Après des jours de galère, j'ai enfin décidé de parler, de raconter le calvaire que j'ai vécu. Pourquoi vous ai-je choisi comme confident, et pas un psy ou un bon pote ? me demanderez-vous. Pour la bonne et simple raison qu'au moment où je vous parle, je n'ai plus que vous. Oui, vous ! Oh, ce que je vais vous raconter ne va pas changer la face du monde. C'est juste l'histoire de ma vie, ou du moins comment elle est partie en sucette...".

  • Cyrano de Bergerac

    Edmond Rostand

    Cyrano de Bergerac est l'une des pièces les plus populaires du théâtre français, et la plus célèbre de son auteur, Edmond Rostand. Librement inspirée de la vie et de l'oeuvre de l'écrivain libertin Savinien de Cyrano de Bergerac (1619-1655), elle est représentée pour la première fois le 28 décembre 1897, au Théâtre de la Porte-Saint-Martin, à Paris.
    Cyrano de Bergerac est une pièce en 5 actes écrite presque entièrement en alexandrins. Edmond Rostand la qualifie de comédie héroïque mais les analystes y reconnaissent de nombreuses influences dont la principale est le théâtre romantique ou néo-romantique.
    Le succès de la pièce ne s'est jamais démenti, en France (où elle est la pièce la plus jouée) comme à l'étranger.
    |Source Wikipédia|

  • Ariane, jeune fille russe est un roman de Claude Anet publié en 1920.
    Résumé
    | En Russie vers 1900 Ariane, 17 ans, n'a plus sa mère et vit chez sa tante Varvara qui la trouve avec son propre amant. Elle dit à Ariane d'aller à l'université. Ariane est d'accord mais elle refuse l'aide de Varvara et va à Moscou. Elle s'y éprend du riche Constantin. À la fin des cours, il l'emmène 15 jours en Crimée puis il part 3 mois à New York. Quand il revient, elle va vivre chez lui. Elle avoue qu'elle couche avec un homme pendant les vacances et qu'il lui paye ses études. Il la quitte mais au dernier moment, l'emmène avec lui...|
    |Source Wikipédia|

  • Une maison de poupée

    Henrik Ibsen

    • Bookelis
    • 10 Décembre 2018

    Une maison de poupée (Et Dukkehjem) est une pièce de théâtre du dramaturge norvégien Henrik Ibsen, créée en 1879. Elle est inscrite au registre international Mémoire du monde de l'UNESCO.
    Présentation
    | Nora, personnage principal de la pièce, est mariée depuis huit ans à Torvald Helmer, un directeur de banque avec lequel elle a eu trois enfants. Le rôle de Nora dans son mariage consiste en celui d'une simplette : son mari ne cesse de l'appeler son alouette ou son petit écureuil , elle n'est pas prise au sérieux par son mari et superficiellement, elle ne se prend pas au sérieux. Helmer se contente de lui donner des directives. Cela sans méchanceté aucune de la part de Helmer, qui considère simplement que c'est le rapport normal entre hommes et femmes, comme le veut l'opinion de son époque.
    À la suite d'une maladie de son mari, le médecin annonce à Nora que le seul moyen de sauver ce dernier est de l'emmener faire un voyage en Italie où le repos lui apportera la guérison...|
    |Source Wikipédia|

empty