Littérature générale

  • « L'amour tue. »
    C'est ainsi que s'ouvre ce récit en forme de chronique d'un amour fou. Un amour qui éclot sur les cendres d'un autre, face au deuil, à la dépression et aux drames de la vie. Un amour pour lequel on est prêt à tout, même à se perdre.
    Lorsqu'Alban, jeune diplômé, s'installe sur la côte normande, louant un petit pavillon qui surplombe la falaise, il s'attend à tout sauf au rire de Cédric. Ce rire l'envoûte, le transporte et le fait basculer en un clin d'oeil, l'enchaînant irrémédiablement à la piquante insolence de son beau voisin.
    Cédric, lui, a déjà construit sa vie avec l'énigmatique et richissime Dimitri, son ami d'enfance. Un homme perspicace s'il en est et qui ne manque pas de remarquer l'ardente admiration que nourrit Alban. De là naît une bien étrange amitié entre Dimitri et Alban, qui peu à peu trouve sa place aux côtés du couple. Il apprend à connaître Cédric - son rire autant que ses failles - et ne désire plus que le protéger, quitte à s'effacer pour garantir le bonheur de l'homme qu'il aime.
    Quand survient le pire, c'est tout naturellement sur lui que s'appuie Cédric. Mais enivré par la confiance que lui témoigne son bel ami, Alban demeure aveugle à la détresse profonde dans laquelle se noie ce dernier. Aveugle à Cédric... et aux dauphins.

  • à la croisée des destins

    Barjy L.

    La souffrance des uns ne peut exister en dehors du regard des autres.
    Des portes closes, des greniers cadenassés, des coups que l'on étouffe, des cris que l'on muselle, des existences que l'on nie. C'est le destin de ces milliers d'êtres qui souffrent de la violence des hommes sans que personne ne leur tende la main. Parce que les autres ne savent pas, ne voient pas. Ou ne veulent ni voir ni savoir.
    Ce destin, c'est celui de Raiden - Rage - qui tente de noyer sa souffrance dans celle des combats clandestins. Pour oublier la violence d'un père, la lâcheté d'une mère et les yeux d'un petit frère.
    C'est aussi celui de Kian, l'enfant du grenier. Kian qui n'a ni âge, ni nom, ni passé. Il n'est personne. Il n'est rien, si ce n'est trente années d'horreurs à jamais gravées dans sa chair.
    Mais il arrive que les destins se croisent et que, de l'avanie humaine, surgisse la plus pure des amitiés. Quand deux âmes perdues se rencontrent derrière les portes d'un hôpital psychiatrique et tentent, avec cette rage de vivre qui est tout ce qu'il leur reste, de se reconstruire. Ou peut-être seulement de se construire autrement...

empty