• "Jacob resta seul et quelqu'un lutta avec lui jusqu'au lever de l'aurore."
    Pierrette Fuzat propose une analyse fouillée du récit biblique du combat qui oppose Jacob àun adversaire qui refuse de dévoiler son nom (Gn 32,23-33).
    L'auteur explore également l'histoire de l'interprétation de ce mystérieux combat, notamment dans la tradition juive.
    Ces combats, que chacun connaît dans les profondeurs de son être, conduisent l'homme à s'élever à un autre niveau de conscience. Entre violence et grâce, ce livre ouvre une fenêtre sur un possible pardon accordé à l'autre, au nom de l'Autre.
    Un véritable Midrash.

  • Ferdinand Victor Eugène Delacroix (Saint-Maurice, 1798 - Paris, 1863) Delacroix fut l'un des plus grands coloristes du XIXe siècle. La couleur était pour lui un moyen d'expression déterminant, qui avait la préséance sur la forme et les détails. Il parlait à l'oeil, moins à la raison. Il se nourrissait des oeuvres des coloristes du Louvre, en particulier de Rubens. Spirituellement, Delacroix s'inscrivait au coeur du mouvement romantique qui s'était répandu en Europe, se nourrissant de Goethe, Scott, Byron et Victor Hugo. Sa propre nature romantique s'enflammait au contact des leurs ; il était possédé par leurs âmes et devint le premier peintre romantique. Il tira nombre de ses sujets de ses poètes préférés, non pour les transposer dans des illustrations littérales, mais pour faire s'exprimer à travers son propre langage pictural les émotions les plus vives du coeur humain.
    Par ailleurs, c'est généralement dans les rapports entre plusieurs personnages, en d'autres termes dans le drame, que Delacroix trouvait l'expression naturelle et saisissante de ses idées. Son oeuvre n'est qu'un immense poème polymorphe, à la fois lyrique et dramatique, sur les passions violentes et meurtrières, qui fascinent, dominent et déchirent l'humanité. Dans l'élaboration et l'exécution des pages de ce poème, Delacroix ne renonce à aucune de ses facultés d'homme ou d'artiste, dont la vaste intelligence rejoint les pensées des plus grands de l'histoire, des légendes et de la poésie. Au contraire, il se sert de son imagination fiévreuse, toujours sous le contrôle d'un raisonnement lucide et du sang froid, de son dessin expressif et vivant, de ses couleurs fortes et subtiles, parfois dans une harmonie âpre, parfois éclipsées par cette note «sulfureuse » déjà observée par ses contemporains, pour produire une atmosphère d'orage, de supplication et d'angoisse. La passion, le mouvement et le drame ne doivent pas forcément engendrer le désordre. Avec Delacroix comme avec Rubens, il plane au-dessus de ses représentations les plus tristes, au-dessus du tumulte, des horreurs et des massacres, une espèce de sérénité qui est le signe de l'art et la marque d'un grand esprit.

  • Avant le XVIIe siècle, l´école française n´occupait qu´une modeste place dans la peinture européenne. C´est seulement à partir de cette date que les peintres anonymes cédèrent la place à toute une pléiade de noms devenus célèbres : Nicolas Poussin, Georges de la Tour, Claude Le Lorrain, les frères Le Nain...Aux XVIIIe et XIXe siècles, la peinture française est à son apogée. Les musées du monde entier conservent aujourd´hui les toiles de Watteau, David, Ingres, Delacroix, Rousseau, Monet, Renoir. Cet ouvrage offre à l´amateur d´art, pour chaque genre, (natures mortes, portraits, paysages...) une étude complète et illustrée sur l´évolution de la peinture française pendant cinq siècles.

  • J'ai fait un art selon moi. Je l'ai fait avec les yeux ouverts sur les merveilles du monde visible, et, quoiqu'on en ait pu dire, avec le souci constant d'obéir aux lois du naturel et de la vie.

    Je l'ai fait aussi avec l'amour de quelques maîtres qui m'ont induit au culte de la beauté. L'art est la Portée Suprême, haute, salutaire et sacrée; il fait éclore; il ne produit chez le dilettante que la délectation seule et délicieuse, mais chez l'artiste, avec tourment, il fait le grain nouveau pour la semence nouvelle. Je crois avoir cédé docilement aux lois secrètes qui m'ont conduit à façonner tant bien que mal, comme j'ai pu et selon mon rêve, des choses où je me suis mis tout entier. Si cet art est venu à l'encontre de l'art des autres (ce que je ne crois pas), il m'a fait cependant un public que le temps maintient, et jusqu'à des amitiés de qualité et de bienfait qui me sont douces et me récompensent.

  • Bei der Romantik handelte es sich um eine Reaktion auf den im 19. Jahrhundert vorherrschenden Klassizismus. Die Romantik markierte einen tiefen intellektuellen Einschnitt. Er kommt in den Schriften von Victor Hugo und Lord Byron ebenso zum Ausdruck wie in den Gemälden von Eugène Delacroix, Caspar David Friedrich und William Blake. In der Bildhauerei zeigte François Rude die Richtung an, die diese neue künstlerische Freiheit einschlagen sollte, indem er seinem Werk eine bis dahin nicht gekannte Dynamik und Ausdrucksstärke verlieh.
    Durch die Nachzeichnung der unterschiedlichen Stadien der Entwicklung der Romantik zeigt dieses Buch die unterschiedlichen Aspekte der romantischen Ideenwelt. Dank einer sorgfältigen und in die Tiefe gehenden Analyse gelangt der Leser zu einem umfassenden Verständnis dieser Bewegung, die ihre Zeit revolutionierte.
    />

  • Der Einfluss der Werke franzsischer Maler zieht sich durch alle Stilrichtungen und viele von ihnen sind zu Klassikern von Weltruhm geworden. Dieses Buch gibt einen Überblick über die franzsischen Meilensteine der Stillleben, der Portraits und der Landschaftsmalerei, indem es Künstler wie Poussin, Clouet, Moreau, Millet, Courbet, Signac und Rouault umschließt. Sein handliches Format macht diese Mega Square Ausgabe zu einem idealen Geschenk für jeden Kunstliebhaber.

  • Corot

    Gustave Geffroy

    Si le génie de Corot n'avait été aussi grand, sa modestie aurait pu être un frein à sa renommée. Il nous appartient donc, à nous ses admirateurs, de faire encore mieux connaître l'homme et son oeuvre.
    Cette nouvelle monographie est basée sur un texte de Gustave Geffroy, co-fondateur de l'académie Goncourt. Un texte synthétique, structuré, très agréable à lire que nous avons enrichi de 250 reproductions de tableaux, agrandissables en plein écran, qui permettent d'apprécier pleinement les oeuvres de l'artiste et la richesse de son corpus.
    Au fil de sa lecture, le lecteur accompagnera l'artiste dans ses trois voyages en Italie, dans ses voyages en Suisse et ses périples innombrables en France, dans ses séjours chez ses fidèles amis. Il découvrira les tableaux présentés au Salon et ceux qui constituaient le jardin secret de l'artiste, les portraits de la famille et des amis, les études gardées précieusement jusqu'à sa mort. Un chapitre important est consacré à ses études de figures, longtemps ignorées et qu'on commence seulement à apprécier à leur juste valeur.
    Corot, l'homme, n'est pas oublié et de nombreuses anecdotes lèvent le voile sur une personnalité attachante et discrète. Les tableaux sont mis en lien avec le catalogue raisonné établi par Alfred Robaut. La documentation entièrement mise à jour reflète l'état des connaissances actuelles. Une table des illustrations (avec lien) et la localisation par musée ont été ajoutées à la fin du livre.
    Un diaporama des oeuvres, avec leur nomenclature dans le catalogue raisonné de l'oeuvre peint, permet de contempler facilement en fin d'ouvrage toutes les facettes du talent de l'artiste. Cette édition est donc à la fois un « beau livre » et une monographie de référence pour l'artiste.

    Pour un livre d'art, voici au moins cinq bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :
    o disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    o adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    o agrandissement des photos pour mise en valeur des détails,
    o création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    o constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.

  • Ingres

    Jules Mommeja

    Qui étiez-vous, monsieur Ingres ? Il est difficile en vous de séparer l'homme et l'artiste, tant votre sensibilité exacerbée influençait votre travail. Vos contemporains se sont souvenus de vos certitudes, de vos enthousiasmes soudains, de vos admirations successives, de votre fidélité en amitié, et aussi de vos colères, de vos diatribes, de votre rancune tenace, de vos inimitiés. Le moins que l'on puisse dire est que vous ne les avez pas laissés indifférents. Votre rôle comme le souligne Jules Momméja dans le texte n'a pas toujours été bien compris.
    La biographie que nous proposons au lecteur est issue des travaux de Jules Momméja, Henry Lapauze et Louis Hourticq au début du XXe siècle. Ils sont reconnus comme les meilleurs connaisseurs de l'oeuvre d'Ingres. La documentation a été mise à jour pour refléter l'état des connaissances et des collections au XXIe siècle.
    Nous y retrouvons l'essentiel de l'oeuvre d'Ingres qui a, durant sa longue vie, peint seulement 173 compositions. L'artiste, perpétuellement insatisfait, et tellement perfectionniste, a repris très souvent le même thème et que nous possédons pour chacune d'entre-elles des études, des esquisses, des répliques autographes, avec ou sans variantes, et parfois également des répliques par ses élèves. Alors Ingres, peintre d'histoire, portraitiste amoureux des femmes, dernier des classiques ou déjà premier des modernes ? Au lecteur d'en décider ! Cette monographie très complète l'y aidera.
    L'édition de VisiMuZ propose plus de 150 reproductions de tableaux et dessins agrandissables en plein écran, sur votre tablette. Les tableaux sont insérés au sein du texte, à l'endroit où l'auteur les évoque. Le lecteur les voit apparaître au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.
    Un diaporama des oeuvres, avec leur nomenclature dans le catalogue raisonné de l'oeuvre peint, permet de contempler facilement en fin d'ouvrage toutes les facettes du talent de l'artiste. Cette édition est donc à la fois un « beau livre » et une monographie de référence pour l'artiste.
    Pour un livre d'art, voici au moins cinq bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :
    o disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    o adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    o agrandissement des photos pour mise en valeur des détails,
    o création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    o constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.

  • Ever since the ancient greeks sculpted the first kouros, children have been a source of inspiration for some of the world´s greatest artists. Whether portraits of their own children, friends, and family members, or a nostalgic psychological portrayal of the artist´s own youth, depictions of children in art remain arresting examples of an intersection between the picturesque innocence of childhood and the methodical work of adult artistry. In this delightful new puzzle book, children get a chance to see little boys and girls just like them as portrayed by great artists, learning about how children grew up throughout history while experiencing a genuine connection with works of artistic genius.

  • Seit die alten Griechen die ersten Kouroi schufen, inspirierten Kinder einige der größten Künstler der Welt. Ob Porträts von ihren eigenen Kindern, Freunden oder Familienmitgliedern, oder als nostalgische psychologische Studie der eigenen Kindheit, Darstellungen von Kindern in der Kunst bleiben eindrucksvolle Beispiele für den Schnittpunkt zwischen der malerischen Unschuld der Kindheit und der methodischen Arbeit des erwachsenen Künstlers. In diesem neuen Puzzle-Buch bekommen Kinder die Gelegenheit, kleine Jungen und Mädchen wie sie selbst, von großen Künstlern dargestellt, zu sehen und dabei zu erfahren, wie Kinder im Laufe der Geschichte aufwuchsen, und gleichzeitig eine Verbindung zur Welt der Kunst zu entwickeln.

  • La collection populaire de parkstone sur les « cinq plus beaux/belles...» offre aux jeunes lecteurs un cours miniature d´histoire de l´art, associant des puzzles interactifs représentant les chefs-d´oeuvre de l´art à des textes simples mais didactiques. ces livres fournissent aux parents et aux professeurs un moyen de développer l´imagination artistique des enfants, posant les fondations d´une vie future d´amateurs d´art. Que ce soit des portraits de leurs propres enfants, d´amis ou membres de la famille, les représentations d´enfants sont toujours des exemples saisissants du lien entre l´innocence de l´enfance et le travail méthodique du talent artistique adulte. dans ces charmants nouveaux livres en puzzles, les enfants peuvent découvrir des petites filles et des petits garçons tous comme eux, peints par de grands artistes. ils apprennent comment les enfants ont grandi à travers les âges, tout en éprouvant une véritable connexion avec le travail d´artistes de génie.

  • Voyager est l'une des plus belles expériences que l'Homme puisse vivre, et le dessin de voyage la complète intimement.

    La plupart de ceux qui voyagent un carnet de croquis à la main ne le reposent jamais plus. Ces pages vous invitent à les rejoindre. Vous y trouverez les bases du dessin de voyage, en commençant par le choix des outils et des techniques ; sont ensuite détaillés les thèmes propres au carnet de voyage et les différents temps d'exécution d'un dessin, composante essentielle de son élaboration. Des réalisations expliquées pas à pas vous permettront de travailler certaines techniques, comme l'aquarelle sans dessin préalable, la construction d'une perspective frontale et d'une perspective d'angle, le dessin d'une façade... Enfin, l'ouvrage rend hommage aux maîtres du dessin de voyage que sont Le Corbusier, Eugène Delacroix et Henri Matisse.

    À travers les magnifiques illustrations de Salvatore Santuccio, ce livre nous transporte des temples d'Egypte aux paysages toscans, nous dévoile l'intérieur des églises romaines et nous plonge dans l'agitation des marchés de Jaipur et des souks marocains.

    À la fois manuel et recueil de dessins, cet ouvrage deviendra vite un compagnon indispensable de votre sac à dos, pour transformer l'émotion du voyage en une extraordinaire expérience de dessin.

  • Loin d'être un livre, un de plus, sur "Cézanne- sa vie- son oeuvre", cet essai obéit à un parti pris: celui de comprendre en quoi Cézanne est devenu le Père reconnu de l'art moderne au point qu'à partir de lui se distingue un avant et un après dans l'histoire même de la peinture. Que s'est-il donc passé ? "Je vous dois la vérité en peinture" écrivait Cézanne.
    L'oeuvre de Cézanne renoue-t-elle avec la vocation primitive d'une peinture dont la mission était d'exprimer l'Invisible ? Dans l'espace cubiste comme dans l'abstraction pure, se cacherait-il une image tellement rabâchée qu'on ne saurait plus la montrer qu'en son absence ? Et l'invisibilité de nouveau approchée ne pourrait-elle se renouveler qu'en abîme et silence, fureur et violence ? N'y aurait-il pas alors à repenser l'histoire même de la peinture de ces deux derniers siècles autour de Cézanne ?
    Et si Cézanne se révélait encore par son oeuvre (Pomme, Baigneuse, Sainte-Victoire) comme le moment le plus radical d'une crise en laquelle la peinture se perd et se sublime ? "Je fais de lents progrès" avouait le vieux peintre au terme de sa vie comme s'il découvrait en son oeuvre un destin trop lourd à porter.

    Denis Coutagne est conservateur des Musées de France et conservateur du Musée Granet à Aix-en-Provence.

  • Romanticism was a reaction against the Neoclassicism that invaded the 19th century, and marked a veritable intellectual rupture. Found in the writings of Victor Hugo and Lord Byron, amongst others, its ideas are expressed in painting by Eugène Delacroix,

  • « Sa fin est la délectation » disait Poussin de la peinture. Interroger les tableaux, les textes, l'histoire, les institutions, pour savoir un peu mieux ce qu'il en est des finalités assignées à la peinture, de la Renaissance à nos jours, en tenant compte du fait que telle fin peut en présupposer d'autres, tel est l'objectif de ce volume qui a réuni à cet effet la contribution de spécialistes de disciplines diverses. Perspective exploratoire : il s'agit de baliser l'espace dans lequel se déterminent des fins de divers niveaux, de permettre un dialogue entre histoire de l'art, esthétique, littérature, sémiologie. A l'heure où l'art de l'image fait plus que jamais partie de nos institutions culturelles, ce retour sur le passé est aussi une manière de questionner notre usage de la peinture, d'imaginer qu'il en existe - ou en a existé - d'autres, dont cet ouvrage pourrait ébaucher l'histoire.

  • Véritable réaction au Néo-classicisme envahissant le XIXe siècle, le Romantisme marqua une réelle fracture intellectuelle. Rencontré dans les textes de Victor Hugo ou de Lord Byron, ce courant s´exprima en peinture chez Eugène Delacroix, Caspar David Friedrich ou William Blake. En sculpture, François Rude montra le chemin de cette nouvelle liberté artistique, dotant ses réalisations de mouvements et d´expressions qui étaient jusque-là inconnus.
    Retraçant les différentes étapes de son évolution, ce livre propose d´étudier les différents aspects du mouvement romantique. Le lecteur, grâce à une analyse complète et approfondie, pourra appréhender, dans sa globalité, l´importance de ce courant qui révolutionna toute une époque.

empty