Langue française

  • Le Mont analogue, l'oeuvre maîtresse de René Daumal, ne sera découverte qu'après sa mort. Dans ce récit, le poète du Grand Jeu embarque le lecteur dans un voyage initiatique vers le Mont Analogue, mystérieux et invisible sommet, objet de tous les fantasmes. Pierre Sogol, curieux monsieur, convainc le narrateur de l'accompagner dans une quête qui les conduira à traverser le Pacifique, avant d'accoster à l'énigmatique Port-des-Singes. Ils entreprendront de gravir le Mont, sans atteindre le sommet : Daumal mourra avant d'avoir terminé son récit.
    Mythique, inaccessible, le Mont Analogue demeurera un mystère pour l'auteur et ses lecteurs. Horizon lointain et pénétrant, le Mont, par sa puissance allégorique, fascinera plusieurs générations d'artistes et inspirera à Jodorowski sa Montagne sacrée.

    Entre 1922 et 1925, René Daumal (1908-1944) est élève au lycée de Reims, où il fait la connaissance de Roger Gilbert-Lecomte, Robert Meyrat et Roger Vaillant. Il se lance dans l'étude du sanskrit et multiplie les expériences sur l'état de la conscience dans les phases de sommeil. Avec ses camarades, il fonde en 1928 une revue : Le Grand Jeu. Après la publication d'une recueil de poèmes Contre-ciel (1935) puis de La Grande Beuverie (1939), il se lance dans la traduction de textes hindous.

  • Pour étancher la soif, qui est une soif d'absolu, deux possibilités se présentent : la boisson et la drogue. Les uns boivent par peur de penser, d'autres par crainte de ne pas trouver plus sot que soi. Mais comment en sortir ? Le mystérieux "personnage de derrière les fagots" pourrait bien détenir la clef de l'issue : un « véritable mode d'emploi de la parole ». Des jeux de langage réjouissants se déversent à flots continus dans ce récit inclassable, entre la pataphysique de Jarry et la Divine Comédie de Dante. De page en page, le lecteur va de surprise en surprise, et l'auteur de dénonciation en dénonciation, celle des faux semblants et du bas matérialisme. Du cercle de la soif, le lecteur plonge dans les paradis artificiels, avant de retrouver « la lumière ordinaire du jour ».

    Entre 1922 et 1925, René Daumal (1908-1944) est élève au lycée de Reims, où il fait la connaissance de Roger Gilbert-Lecomte, Robert Meyrat et Roger Vaillant. Il se lance dans l'étude du sanskrit et multiplie les expériences sur l'état de la conscience dans les phases de sommeil. Avec ses camarades, il lance en 1928 une revue : Le Grand Jeu. Après la publication d'une recueil de poèmes Contre-ciel (1935) puis de La Grande Beuverie (1939), il se lance dans la traduction de textes hindous.

  • "Pas d'erreur, cette fille était de la race des vaincus. Elle ne tenterait rien. En bonne intello, elle se contenterait d'analyser. Et tu en arriveras à la conclusion que mon père n'a aucune raison de te vouloir du mal. Une déduction erronée. Le souci avec lui, c'est qu'il n'a jamais été maître des émotions étranges qui chevauchent dans les méandres de son esprit. Il est comme un demi-dieu, capable du pire comme du meilleur. Un être absurde et merveilleux, dépourvu d'empathie, sans peur, susceptible de se lancer dans des actions inutiles et sacrément périlleuses pour lui et son entourage." Après avoir fréquenté Les Infidèles et fait une escale au Japon avec Kabukicho, Dominique Sylvain nous emporte une fois encore dans son univers dangereusement onirique et sensuel. Nouvelles technologies et Bitcoins lui offrent mille et une manières de tordre le cou aux codes du roman policier. Une femme de rêve brouille les pistes : au lieu de traquer le coupable, n'est-il pas plus séduisant de rechercher qui est la victime ? "Quelque part c'est insensé, mais ça me plaît ainsi." Dominique Sylvain Dominique Sylvain a vécu en Asie pendant treize ans. Elle a fait ses débuts dans le polar avec la parution de Baka!, son premier roman inspiré de sa vie au Japon. Après avoir été journaliste, puis responsable de la communication au sein d'une grande entreprise, elle se consacre désormais exclusivement à l'écriture. Lectrice insatiable et fan inconditionnelle de Murakami, elle use de toutes les libertés que lui offre le policier pour jouer avec les codes du genre et emprisonner ses lecteurs dans de redoutables filets. Ingrid et Lola - le duo improbable qu'elle a imaginé - sont devenues des personnages culte. Son oeuvre singulière, et primée à de nombreuses reprises, est traduite dans une quinzaine de pays et est également disponible aux Éditions Points.

    Dominique Sylvain a vécu en Asie pendant treize ans. Après avoir été journaliste, puis responsable de la communication au sein d'une grande entreprise, elle se consacre désormais exclusivement à l'écriture.Lectrice insatiable et fan inconditionnelle de Murakami, elle use de toutes les libertés que lui offre le policier pour jouer avec les codes du genre et emprisonner ses lecteurs dans de redoutables filets. Ingrid et Lola-le duo improbable qu'elle a imaginé-sont devenues des personnages culte.

  • "J'ai toujours cru que lorsqu'un homme se met dans la tête de venir au bout d'un projet quelconque et qu'il ne s'occupe que de cela, il doit y parvenir malgré toutes les difficultés ; cet homme deviendra grand vizir, il deviendra pape, il culbutera une monarchie pourvu qu'il s'y prenne de bonne heure." Le récit de ce qui restera sans doute la plus extraordinaire aventure de Casanova : sa spectaculaire évasion de la prison des Plombs.

  • Depuis la mort de sa compagne, le docteur Morland, médecin français, vit isolé de tous et de tout au fond des steppes russes. Après sa corvée de bois quotidienne, il assiste un jour, à quelques mètres de sa cabane, à un règlement de compte qui se termine mal pour les protagonistes. Sentant que sa tranquillité et son isolement risquent de ne pas durer, l'ermite quitte les lieux, cherchant encore une fois l'isolement le plus total. Las, la police, des truands particulièrement retors et quelques membres des services de renseignements russes se lancent à la poursuite de cet innocent témoin... qui va découvrir l'hospitalité pour le moins particulière des psychiatres et des policiers russes. Cauchemardesque et kafkaïen mais bougrement dépaysant. Que nous sommes loin de la COVID et du confinement.
    La suite de Mortelle canicule, publié l'année dernière. On y retrouve le personnage principal, le docteur Morland, exilé dans les neiges isolées de l'ex-Union soviétique. Nul besoin cependant d'avoir lu Mortelle canicule pour apprécier ce roman. Les deux livres sont indépendants.
    Un sujet bigrement tendance : la vie isolée dans l'immensité des forêts de Russie. Aussi passionnant et enthousiasmant que les livres de Sylvain Tesson, le suspens en plus.
    Le système policier et politique de la Russie de Poutine vu par un policier français, russophile invétéré. Où l'on découvre que si l'URSS c'est du passé, le système concentrationnaire et policier reste peu ou prou le même. Saisissant et inquiétant.
    Des descriptions incroyables, saisissantes : Le système carcéral russe, les fameux hôpitaux psychiatriques, la vodka, l'immensité des steppes, la chaleur des rares habitants, la froideur des derniers supports d'un système policier en fin de course nostalgiques de l'ex-URSS.

  • Maor est un jeune Olphite promis à un bel avenir dans sa caste : il a le don de Vision.
      Mais un jour il fait une découverte macabre qui le pousse à s'enfuir de l'école où il vit depuis dix ans. Propulsé dans le monde « réel » et métamorphosé par sa rencontre avec Sirius et le professeur Hermann, il doit se rendre à l'évidence : les Olphites cachent quelque chose à l'humanité...
      Poursuivis à travers la planète par les « pisteurs » d'Ikar, le guide des Olphites, Maor et ses amis vont vivre une aventure hors du commun avec un espoir fou : sauver la Terre.

  • Amérique. De nos jours. Ou presque. Ils sont quatre. Quatre États du Sud des États-Unis à ne pas avoir aboli l'esclavage et à vivre sur l'exploitation abjecte de la détresse humaine.
    Mais au Nord, l'Underground Airlines permet aux esclaves évadés de rejoindre le Canada. Du moins s'ils parviennent à échapper aux chasseurs d'âmes, comme Victor. Ancien esclave contraint de travailler pour les U.S. Marshals, il va de ville en ville, pour traquer ses frères et soeurs en fuite.
    Le cas de Jackdaw n'était qu'une affaire de plus... mais elle va mettre au jour un terrible secret que le gouvernement tente à tout prix de protéger.
    Un roman d'une brûlante actualité qui explore sous le faisceau de l'uchronie une Amérique bien trop familière... Ben H. Winters s'est fait connaître du public avec sa trilogie Dernier Meurtre avant la fin du monde. Avec Underground Airlines, il nous offre un livre coup de poing, récompensé par le prix Sidewise à sa parution en 2016.

  • René Belbenoît a vingt-deux ans quand il est condamné pour vol à la déportation à vie en Guyane. Au bagne, il n'a de cesse que de trouver un moyen de recouvrer sa liberté. Après plusieurs tentatives infructueuses, traité de plus en plus durement, il parvient à ses fins. Suivra une cavale de vingt-deux mois, en pirogue, à cheval mais surtout à pied, à travers mers, jungles, fleuves et montagnes, à l'issue de laquelle il réussit à gagner clandestinement les États-Unis. Guillotine sèche est le récit de cette incroyable aventure qui séduisit déjà plus d'un million de lecteurs depuis sa publication et inspira les célèbres roman et film Papillon.

  • « Jusqu'au bout, irai ! »Paris, 1793.
    Sébastien de Rocadour, dit « l'Esquirol » à cause de sa chevelure rousse et de son agilité, est monté dans la capitale avec l'idée de défendre le Roi. Hélas, pris dans le tourbillon de la Terreur, ce garçon de dix-sept ans doit bientôt adapter ses rêves à la sanglante réalité. Risquant sa vie à chaque pas, il rencontre l'amitié et la trahison, la haine et l'amour. Tiraillé entre sa vénération pour la Reine, qu'il cherche à faire évader de sa prison, et sa passion pour Saphire, la baladine, l'Esquirol va devoir choisir sa voie et, peu à peu, devenir un homme...

  • "Alors que le ciel matinal étire sa couleur claire, quoi de mieux que de brefs exercices stimulants pour réveiller ses neurones et son imaginaire ?"
    Vous aimez les réveils en douceur, les petits déjeuners plongé(e) dans votre bulle intérieure ? Et si vous attrapiez un stylo dès les premiers rayons du soleil pour explorer paisiblement les plaisirs de l'écriture libre et spontanée ?
    Loin du bruit du monde, dans l'atmosphère de votre propre bulle, vous vous surprendrez à écrire en écoutant votre intuition.
    Une respiration nécessaire pour apprécier chaque jour un peu plus ce nouveau rituel d'écriture matinal !
    Au programme :
    - 22 thématiques d'ateliers inspirants et vitaminés ;
    - 66 exercices aussi plaisants qu'un bon jus d'orange frais ;
    - 5 minutes par jour pour faire escale dans votre bulle intérieure avant d'entrer dans l'agitation quotidienne !
    Myriam Jézéquel réactualise ici le genre des « ateliers d'écriture » en proposant 66 exercices créatifs et ludiques pour un réveil en douceur, des matins ensoleillés, un régal matinal, une journée formidable, une invitation à cueillir le jour, un nouveau départ, etc. Loin du bruit du monde, dans votre petite bulle, vous explorerez les plaisirs de l'écriture libre et spontanée. Heureux celui qui se lève tôt !

  • "Quel meilleur moment pour écrire que cette heure de la journée où l'agitation du monde s'efface et le silence s'installe peu à peu ?"
    La journée touche à sa fin, les lumières s'adoucissent et une boisson chaude fume à vos côtés. Vous voilà prêt(e) à vous laisser inspirer par le soleil couchant, le scintillement des étoiles ou la noirceur de la nuit. Une agréable invitation à vous immerger progressivement dans l'écriture intime et intuitive.

    Grâce à ce nouveau rituel nocturne, vous aurez la délicieuse sensation de pouvoir exprimer librement vos réflexions, vos émotions et vos envies d'évasion.

    Au programme :
    - 18 thématiques d'ateliers inspirants et fantaisistes ;
    - 66 exercices propices à l'introspection et à la rêverie ;
    - 5 minutes par jour pour faire escale dans votre bulle intérieure avant de tomber dans les bras de Morphée !
    Myriam Jézéquel réactualise ici le genre des « ateliers d'écriture » en proposant plus de 50 exercices créatifs et ludiques à pratiquer au soleil couchant, dans le silence nocturne ou l'envoûtement de la nuit, sous les étoiles, dans la nuit noire ou encore lors de voyages nocturnes. Un temps de contemplation et d'observation où vous permettrez à votre esprit de s'évader librement...

  • Depuis l'arrivée de Mickaël dans l'école de Gabriel et Raphaëlle, les trois enfants sont devenus inséparables !Mais bientôt, une mystérieuse lettre anonyme leur suggère de profiter de la classe de neige pour apprivoiser Victor, un nouvel élève particulièrement antipathique...Entre les folles descentes à ski et la nature sauvage, nos amis sont loin d'imaginer les aventures qui les attendent sur les pistes ! Et qui est cet homme intrigant qui les espionne de loin ?


  • À l'instant où Richard décide d'effectuer un demi-tour, le moteur de l'hydravion commence à hoqueter avec des explosions intermittentes. La vitesse diminue dangereusement.


    - Que se passe-t-il, bon sang ? Ça cafouille complètement !


    L'échappement évacue une fumée épaisse. Des témoins d'alarme clignotent sur le tableau de bord. Pour revenir face au vent, le pilote amorce un demi-tour. Les gouvernes tirées à mort, le zinc tombe de côté vers la barrière de corail blanche d'écume où d'énormes rouleaux brisent.


    - Pas ici ! Non, pas ici !


    Dans son casque, il entend la voix du responsable de la tour de contrôle lui demander quelles sont ses intentions. Son coeur s'emballe, une bouffée de chaleur s'empare de ses épaules et de son cou. Il reprend sa respiration puis répond :


    - Perte de puissance, je dois amerrir en urgence !


    Franck, journaliste, n'est pas insensible aux charmes de Maréva, océanologue qui étudie le dauphine Jean-Louis en Bretagne. Aussi, lorsque Maréva apprend la disparition de son père adoptif, Richard, Franck accompagne Maréva en Polynésie, et ensemble ils vont mener l' enquête. Très vite, il apparait que la disparition de l'avion n'était pas un accident. Un roman d'aventure dépaysant, plein de fraîcheur, une grande et belle évasion !

  • Construit sous la forme d'une course poursuite, La Fin du monde a du retard met en scène Alice et Julius, deux amnésiques qui s'évadent de la clinique psychiatrique où ils sont traités. En effet, Julius s'est donné pour mission de déjouer un terrible complot qui menace l'humanité. Poursuivis par la police, par des journalistes et par de mystérieux personnages de l'ombre, ils iront de péripéties en rebondissements jusqu'à l'incroyable révélation finale.
    Comme dans chacun de ses romans, J. M. Erre joue avec les codes d'un univers de la culture populaire (le cinéma bis dans Série Z ou le roman policier dans Le Mystère Sherlock). Dans ce nouvel opus, ce sont les thrilles ésotériques à la Da Vinci Code qui servent de terrain de jeu.
    En s'interrogeant de façon décalée sur la manière dont chacun construit ses certitudes, La Fin du monde a du retard se veut avant tout un récit joyeux sur ce qui fait à la fois le malheur et la grandeur de l'être humain : sa capacité à se raconter des histoires !


    J.M. Erre est né à Perpignan en 1971. Il vit à Montpellier et enseigne les lettres et le cinéma dans un lycée de Sète. Il écrit des romans publiés par Buchet/Chastel depuis 2006.

  • « Alors comme ça, faquin, il paraît que tu veux me donner des ordres ! Alors comme ça, coquin, tu défonces ma porte et celle de la maison du Seigneur et tu viens au beau milieu de la nuit déranger mes prières ! Mais qui es-tu, fol moucheron, pour ainsi venir en armes dans la maison de Dieu ? Je vais te faire passer le goût de la violence, moi, je vais t'apprendre l'amour du prochain même si, pour cela, je dois y passer ma vie et user le cuir de mes sandales à te botter ce qui te sert pour t'asseoir ! »Retrouvez les aventures du père Sixte, moine haut en couleurs, de Louis, son petit protégé, du valeureux capitaine Éric Deluys et de la vile Henriette pour la conquête du Royaume du Lys.

  • De Jérusalem à Venise, en passant par Paris, Marseille, Londres, Rome, Boston ou Édimbourg, 8 auteurs nous racontent leur lien à une ville qu'ils aiment à travers l'histoire d'un couple. Un couple qui va y vivre une grande aventure, en l'espace de quelques heures ou de toute une vie. Qui va s'y aimer ou s'y déchirer. Y découvrir le désir ou la peur.
    Chaque auteur, nous emmène à sa suite, dans une aventure folle ou belle, mais toujours dépaysante.
    Eliette Abécassis - JERUSALEM
    Jérôme Attal - LONDRES
    Delphine Bertholon - MARSEILLE
    Clémentine Beauvais - ÉDIMBOURG
    Ariane Bois - BOSTON
    Sophie Carquain - ROME
    Sophie Carquain - NEW YORK
    Lorraine Fouchet - VENISE
    Gilles Paris - PARIS

  • Au siècle dernier, en divers lieux d'Afrique et d'Europe, deux hommes assez différents attendent chacun le moment propice qui donnera sens et plénitude à leur vie. Ils se rencontrent et découvrent que leurs espérances sont complémentaires : l'acte héroïque que l'un des deux voudrait accomplir est l'épisode même dont l'autre désire être le témoin favorisé. Quand l'un se destine à l'action, l'autre se voue à la contemplation. Apparaissent un héros et un écrivain en puissance. Grâce aux ambitions solidaires des deux hommes se réalise une forte amitié. Mais les années passent et entament leur fraternisation, ils s'impatientent, se découragent. Lorsque leur espoir paraît incroyable, leur dénuement parfait, arrive le moment propice: il faut savoir saisir la chevelure du dieu Kairos.
    />
    Didier Laroque, architecte DPLG, est Professeur de théorie et pratique de la conception architecturale à l'École nationale supérieure d'architecture Paris-val-de-Seine. Il est membre de l'UMR 8210, ANHIMA, à l'Université Paris Diderot. Il est l'auteur de nombreux ouvrages de théorie et de l'histoire de l'architecture. Il a publié en 2014 un premier roman (La mort de Laclos, Champ Vallon) très remarqué par la critique.

  • Quelque part au XXIe siècle... L'enfance dorée de Nelly Weatherly, une fillette impulsive, sournoise et gâtée à outrance par son père Phil, risque de prendre une tournure dramatique, alors qu'on lui diagnostique une maladie potentiellement mortelle et, surtout, incurable. Heureusement, bien avant sa naissance, son papa avait prévu le coup et, dans le plus grand des secrets, il avait chargé une entreprise de lui créer un double anonyme grâce à un protocole en marge des lois que l'on appelle Creator. Enfermée comme un animal dans une sorte de prison, la copie de Nelly vit dans des conditions inhumaines en attendant qu'on lui prélève des « pièces de rechange ». Mais lorsqu'une infirmière décide de soustraire celle qu'elle surnomme Laura à son destin, une course mortelle contre la montre s'engage. Dans un monde où la science prend parfois des détours qui peuvent sembler immoraux, Le Pacte interdit nous force à nous questionner sur l'abandon des valeurs humaines les plus fondamentales. Alors que les limites de plus en plus floues de cette science sont définies puis redéfinies à la hâte, on peut se demander si l'Humain a toujours confiance en la nature et si parfois, il ne devrait pas se faire une raison avant de corriger ce qu'il juge inacceptable.

  • Samia est encore toute petite lorsqu'elle comprend qu'elle n'est pas la bienvenue dans cette riche famille musulmane où la présence d'une fille est une véritable punition d'Allah.

    Son père la domine, sa mère la rejette et ses deux frères aînés, conscients du traitement injuste dont elle est victime, ne peuvent rien pour elle. Elle est seule au monde, et lorsqu'on daigne s'adresser à elle, ce n'est jamais pour la porter aux nues.

    Elle n'a que seize ans lorsqu'on la marie malgré elle à un employé de son père. Un régime de terreur s'installe alors dans sa nouvelle demeure. Elle se tourne vers son père et sa mère pour obtenir de l'aide, mais elle reçoit toujours la même réponse: elle est une femme, et une femme doit respect et obéissance à son mari en n'importe quelle circonstance.

    Battue et violée à répétition, Samia ne peut s'appuyer que sur elle-même pour se sortir de ce cauchemar qui n'en finit plus. Les années passent et la situation ne fait que se détériorer. De surcroît, l'Algérie a basculé dans l'intégrisme religieux; l'usage du chantage et de la peur est devenu quotidien.

    Samia, maintenant mère de plusieurs enfants, n'a désormais qu'une seule idée en tête: fuir vers la liberté ; fuir pour respecter sa promesse faite à ses petits qu'un jour la lumière et la paix seront au menu tous les jours de leur vie.

    Mais sa route est jonchée de milliers d'obstacles et de dangers mortels...

  • Les Foulards Rouges - L´Intégrale de la saison 1 enfin disponible !

    Sur Bagne, Lara traverse les étendues désertiques pour remplir ses contrats. Car Lara est une Foulard Rouge, appelée à faire régner la loi à grand renfort de balles. Et sur cette planète-prison où les deux-tiers de la population sont des hommes, anciens violeurs ou psychopathes, c´est une vraie chance pour une jeune femme comme elle de ne pas avoir fini dans un bordel.
    En plus, elle fait plutôt bien son boulot - on la surnomme même Lady Bang. Mais Lara n´a pas obtenu ce job par hasard - tout comme elle n´a pas atterri dans cet enfer par hasard. Elle doit tout ça à quelqu´un en particulier, à qui elle en veut profondément... et qui, pourtant, a quelque chose à lui offrir - une chose qui n´a pas de prix. Lara acceptera-t-elle de baisser un peu sa garde et de se lier à de dangereux criminels comme le mystérieux Renaud ? Si elle veut reprendre son destin en main et ne pas finir ses jours ici, elle n´aura pas vraiment le choix...

  • Lire est de même se retirer du monde, peu ou prou, sapprocher de la fontaine, traiter de pair à compagnon avec la nuit. "Je ny suis pas", dit l'homme qui lit : je suis sorti de moi par lil, le souffle et la virgule, ce corps nest celui de personne, respectez-le comme tel, vous avez raison davoir peur. Toute phrase est une clef des champs. Mais les champs sont à leur tour autant dincipit, les bois des guillemets, dans cette ferme abandonnée nous aurions bien tort de ne pas reconnaître une victime, encore une, de la concordance implacable des temps. Je parle dune source : cest une source qui parle.

  • Après la 3ème guerre mondiale, il ne reste que des femmes sur terre. Les hommes sont morts au combat et ont succombé à Wolbachia, une bactérie tueuse de mâles. Traumatisées par cette mort sélective de leurs maris, de leurs pères et de leurs fils, les femmes ont constitué 4 Royaumes. Désormais elles n'enfantent plus mais des filles viennent au monde dans une incubatrice concevant les enfants in vitro par sélection d'ADN féminins.
    En 2600, Adsila, la compagne de la Reine Ozalee, découvre l'existence d'un mâle élevé comme une fille. Elle va s'acharner à le détruire et à accaparer le pouvoir.
    Au-delà de réconcilier avec la lecture, « Le Seul Homme » de Marianne Chabadi et Thierry de Massia transporte dans un univers d'émotions et d'aventures aussi lointaines qu'intérieures, à la recherche des autres et de soi-même. La narration épique de cette odyssée nous conduit dans des paysages magiques au milieu d'êtres fascinants. On se laisse emporter par Eyota, le jeune héros, dans les mêmes élans et les mêmes espoirs que lui. On chevauche, on gambade, on profite de sa jeunesse, de sa fougue, de ses rêves, de sa ferveur à battre la campagne, combattre... et se relever. Comme lui, du fond de l'âme, l'on sent l'appel de l'inconnu et la force de l'Amour qui construit le destin d'Eyota et de chacun !
    Ce roman est une oeuvre fantastique, poétique, sentimentale, initiatique. Comme dans une parabole, Eyota nous emmène sur un chemin éclairé et parsemé de symboles. Puisse « Le Seul Homme » être désormais accompagné de nombreux lecteurs...
    Marianne Chabadi et Thierry de Massia se sont rencontrés dans le monde de l'Art. Leur première collaboration a donné naissance au court-métrage "Life Blood", tiré de la nouvelle "Le Sang de la Vie" de Marianne Chabadi. La création du "Seul Homme" est leur second travail en commun.

  • Lola habite à Cannes. Elle est biographe. Son rôle ? Prêter sa plume aux autres pour les aider à écrire leur vie. Elle se perd avec eux dans les méandres de leurs souvenirs, puis elle couche sur le papier ces fragments de vie ressuscités. Elle ne sort jamais indemne de ces missions riches en émotions, elle le sait. Mais lorsqu'elle accepte de rédiger la biographie de la baronne Jeanne de Beaumond, elle est loin d'imaginer ce qui l'attend.

    Cette fois-ci, Lola ne se contentera pas de mettre en mots la vie de sa cliente. Malgré elle, elle va aider la baronne à se libérer d'un terrible secret et se laisser emporter dans un tourbillon de rencontres et de révélations qui la mèneront du soleil de la Côte d'Azur jusqu'à celui, brûlant, de la République dominicaine.

    Emmenant dans son sillage son amie Lise, sa mère Bianca, et sa truculente grand-mère Abuelita, Lola découvrira qu'une vie peut en cacher une autre. Elle sentira son coeur vibrer alors qu'elle le croyait brisé. Elle croisera des parcours de vie qui feront écho au sien et qui la mèneront, peut-être, jusqu'à celui qu'elle n'a jamais osé chercher...

    Quant à la baronne, a-t-elle bien fait de réveiller ses souvenirs ? Oseriez-vous en faire autant ?

    « Un très beau premier roman. Vous avez envie de voyager et d'être empli(e) d'émotions ? Alors, foncez ! » « Les lectures de Maud et Manon »

    « J'ai voyagé, j'ai dansé, j'ai ri, j'ai eu les larmes aux yeux, j'ai espéré et rêvé » Virginie @petites.histoires.de.lectures

empty