Littérature asiatique

  • Wuhan, ville close ; journal

    Fang Fang

    • Stock
    • 9 Septembre 2020

    Du début de la pandémie de Covid-19 qui a bouleversé le monde, nous ne savons rien. En janvier 2020, pour la première fois dans l'histoire, une ville de plus de dix millions d'habitants est mise en quarantaine.
    Enfermée dans son appartement, l'écrivaine Fang Fang tient son journal en ligne. Jour après jour, suivie par des millions de lecteurs, elle retrace l'histoire d'une catastrophe, depuis le chaos glaçant des premières semaines jusqu'à l'enrayement de l'épidémie.
    Fang Fang raconte la mort et la peur, la solidarité des habitants, le silence des responsables, le courage des lanceurs d'alerte, la débrouille et les petites joies, les plaisanteries et la colère qui circulent, le printemps qui vient dans une ville qu'elle aime. Alors qu'il se heurte à la censure et à de violentes attaques, ce témoignage unique nous rappelle nos premiers devoirs dans les heures sombres : l'indépendance d'esprit et l'humanité.
     
    Traduit du chinois par Frédéric Dalléas et Geneviève Imbot-Bichet

  • Le jeu du chat et de la souris

    A Yi

    • Stock
    • 19 Avril 2017

    « Un des auteurs chinois les plus doués de ces dernières années. » Bei Dao
    Par une journée ordinaire, dans une petite ville de la Chine provinciale, un adolescent semble vaquer à ses occupations habituelles. Mais qui pourrait soupçonner qu'il est en train de planifier le meurtre de l'une de ses camarades de classe ?
    Hypersensible et solitaire, il raconte avec un détachement glaçant la méticuleuse préparation de ce geste, les trente-sept coups de couteau, le jeu du chat et de la souris avec la police, sa tentative de suicide et sa décision de se rendre aux autorités. Spécialistes, enquêteurs et journalistes défilent alors pour tenter de percer le mystère de ce crime sans motif apparent...
    A Yi signe un brillant roman psychologique au coeur d'une société chinoise en pleine mutation sociale, économique et politique.
    Traduit du chinois par Mélie Chen

  • L'homme aux yeux à facettes

    Wu Ming-Yi

    • Stock
    • 19 Février 2014

    Sur l´île de Wayo-Wayo, lorsque vient le temps de leur quatrevingtième pleine lune, les fi ls cadets sont condamnés à partir en mer pour un voyage dont ils ne reviennent pas. C´est le destin du jeune Atihei. Alice, professeure de lettres, est anéantie par la disparition en montagne de son fi ls et de son mari et songe au suicide dans sa maison au bord de l´océan, sur la côte est de Taiwan. Ces deux êtres prêts à mourir ne peuvent alors imaginer qu´un gigantesque vortex de déchets amoncelés depuis des décennies dans le Pacifi que viendra à jamais bouleverser leur vie. Ce tourbillon qui les dépasse arrachera Alice, Atihei et une galerie d´autres personnages aux méandres de leur solitude.
    /> Wu Ming-yi échafaude un monde où s´entremêlent réalisme magique et fable fantastique, questionnant notre rapport à la nature et à l´autre.
    Traduit du chinois (Taiwan) par Gwennaël Gaffric

empty