Littérature européenne rare

  • Kronos

    Witold Gombrowicz

    • Stock
    • 21 Septembre 2016

    Tous les lecteurs de Witold Gombrowicz connaissent son Journal, paru dans la revue de l'émigration polonaise Kultura. Mais personne à ce jour ne soupçonnait l'existence d'un autre journal, sulfureux, celui dont l'auteur disait à sa femme Rita : « Si la maison brûle, tu prends le Kronos et les contrats, et tu cours le plus vite possible. » Le manuscrit en était resté totalement secret, après la mort de Gombrowicz en 1969 à Vence. De ce paquet de feuilles écrites à la main, avec des abréviations qui font penser à un texte kabbalistique, l'auteur surgit, mis à nu. Dans sa préface, Yann Moix écrit justement : « D'où vient que ces pages inédites sont si extraordinaires ? De ce qu'elles sont ordinaires, justement. Ces pages sont des journées. Des journées comme les vôtres, comme les miennes. Pour la première fois, on peut assister, en temps réel, aux effets du quotidien sur le génie gombrowiczien. »  Les ennuis de santé et d'argent. Les lieux. La gloire tardive qui l'atteint. La sexualité sans fard. C'est la coulisse de l'OEuvre, le laboratoire ouvert à notre regard.

  • Paris - juin 1897. Trois jours dans la vie du jeune Constantin Cavafy. En son fort intérieur, il mûrit une oeuvre poétique mais les entraves personnelles sont nombreuses : sa poésie est encore incertaine, le carcan de la rime le corsète, son homosexualité le tourmente, et la tyrannique affection que lui témoigne sa mère l'empêche de se réaliser. Sans compter la faillite familiale qui l'humilie depuis son enfance. Ces trois jours à Paris seront la pierre de touche, le catalyseur décisif pour la vie et l'oeuvre du grand poète alexandrin.

  • Eva

    Ersi Sotiropoulos

    • Stock
    • 28 Janvier 2015

    Cette veille de Noël, Eva n´a pas vraiment l´esprit à la fête. Prise de vertige, elle s´enfuit d´une soirée après un baiser enflammé et erre dans les quartiers fantômes du coeur d´Athènes. Dans un hôtel borgne, elle rencontre Moïra, prostituée à la sagesse cryptée, le vieux Ramon, l´infantile Titika et Eddy le voleur. Eva écoute, observe et entrevoit cet envers du décor étranger et inquiétant, une Grèce miniature, corrompue et rongée de l´intérieur.
    Une nuit sans sommeil dont Eva sort les yeux grands ouverts, en attendant la neige.
    Eva a reçu le Prix du meilleur roman de l´Académie d´Athènes.

  • Je crois que tu me plais

    Ersi Sotiropoulos

    • Stock
    • 18 Septembre 2019

    Penchée sur mon texte depuis 5 heures du matin. Mais toute la nuit je te serrais contre moi. Elle n'est pas faite pour les corps timides la volupté de cette chaleur-là. Et ta fougue pour la tequila, que devient-elle ? »
    De juillet 2013 à octobre 2016, une femme et son amant échangent des mails et des textos. Tous deux sont mariés, mais pas ensemble. Elle est écrivaine, il est maître vigneron. Voyages, lectures, crise grecque, déchirures familiales, nouvelles rencontres, rêves, fantasmes sexuels : aucun sujet n'est tabou et tous sont prétexte à nourrir cette incroyable correspondance.
    Dans ce roman unique en son genre, Ersi Sotiropoulos provoque son lecteur : saura-t-il devenir complice, imaginer les secrets que cachent les points de suspension ?
    Traduit du grec par Gilles Decorvet

  • Sainte Rita

    Tommy Wieringa

    • Stock
    • 21 Août 2019

    En ce mois d'août 1975, un événement majeur vient troubler la quiétude du village néerlandais de Fagne-Sainte-Marie : un avion s'est écrasé dans le champ de maïs d'Aloïs Krüzen. À son bord, un Russe grièvement blessé. Aloïs s'empresse de le secourir, bouleversant sans le savoir le cours de sa vie et celle de Paul, son fils de huit ans.
    Quarante ans plus tard, si le temps semble s'être arrêté dans la vieille ferme des Krüzen, le monde extérieur, lui, ne cesse de changer. Paul partage son quotidien entre son magasin de curiosités militaires, son meilleur ami Hedwiges et Rita, charmante prostituée thaïlandaise. Mais le jour où Hedwiges se fait voler ses économies, l'équilibre est rompu...
    Chronique villageoise, roman d'amitié et de filiation, Sainte Rita est une ode à ces hommes ordinaires qui cherchent leur place dans un monde en perpétuel changement.
    Traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin

empty