Médecine

  • Karine Lacombe nous ouvre les portes de son service d'infectiologie à l'hôpital Saint-Antoine. Depuis mars, elle et son équipe sont confrontés à un virus qu'ils n'avaient jamais vu sous leur microscope : le Covid-19. Comment se prépare-t-on au combat ? Comment organise-t-on son service ? Quelles sont les péripéties du quotidien ? Y-a-t-il une différence quand on trouve un article défini au féminin devant le nom de sa profession, médecin ?
    Grâce au trait franc et spontané de Fiamma Luzzati, nous suivons caméra à l'épaule Karine Lacombe dans ses réflexions, son quotidien de soignante dans un hôpital sous haute tension. Un reportage dessiné incarné, pédagogique et informatif pour mettre en perspective la crise du coronavirus et celle de l'hôpital public.

  • « Ce livre est une pierre posée sur le fragile édifice de la mémoire de la Shoah. »               M. Cymes Les médecins ont été parmi les premiers malades atteints de la Peste Brune : à Auschwitz, à Dachau, à Buchenwald ou à Strasbourg, les pires atrocités ont été commises par ceux qui avaient prêté le serment d´Hippocrate. Si le nom de Mengele est encore connu, il ne faut pas oublier les actes et les victimes de Rascher, Clauberg, Heim et Hirt : c´est à cet exercice de mémoire que nous convie Michel Cymes, qui jette son regard de médecin d´aujourd´hui sur une facette moins connue de la barbarie nazie, les expérimentations médicales pratiquées sans consentement sur les détenus.
    S´appuyant sur de nombreux témoignages ainsi que sur une documentation récente voire inédite, révélant des vérités qui ne sont pas toujours bonnes à entendre, Michel Cymes raconte avec franchise et passion comment Hippocrate est descendu aux enfers.

  • « Avec le développement de l'information santé sur internet et dans tous les médias, l'hypocondrie se porte bien !
    Inconvénient : elle déverse des tombereaux d'anxiété sur toutes celles et tous ceux qui veulent vivre mieux et le plus longtemps possible. On est tenté de penser au pire au moindre pépin. Dans l'immense majorité des cas, on se trompe. Et mon expérience de médecin me le prouve : il suffit de se pencher avec un peu de sérieux sur les symptômes que présente le patient pour, très souvent, constater qu'il a surinterprété les choses.
    Ce livre, je l'ai écrit pour vous rassurer, vous convaincre que ce dont vous souffrez n'est peut-être pas si grave, vous dire que oui, vous allez mourir, mais pas forcément tout de suite !
    Je ne prétends pas rivaliser avec Molière et son inoubliable Malade imaginaire mais, vous verrez, le décalage qui existe entre vos craintes et la réalité est parfois assez cocasse... »
      M. C.

  • à la conquête du sommeil

    Hugo Mercier

    • Stock
    • 6 Février 2019

    Le monde fait face à une épidémie de mauvais sommeil. Hugo Mercier, à tout juste 22 ans, s'est attaqué de front à ce problème. Partant d'un concept de laboratoire, il imagine dans sa chambre d'étudiant le premier outil neurotechnologique pour combattre ce fléau. De levées de fonds en doutes profonds, de la start-up à une entreprise de plus de quatre-vingts salariés, nous suivons sa quête entrepreneuriale, technologique et scientifique. Captivant !

  • Vivez mieux et plus longtemps

    Michel Cymes

    • Stock
    • 10 Février 2016

    « Je suis comme vous. J'aime m'affaler sur mon canapé et céder au confort d'une petite fl emme. Remettre au lendemain la séance de sport prévue le jour même. Oui, je suis comme vous : je ne déteste pas les sucreries et adore boire un bon coup. Comme vous, je sais qu'il vaut mieux croquer dans un fruit qu'engloutir une tablette de chocolat. Mais, comme vous, je résiste difficilement à la tentation. Pourtant, la santé est un capital qu'il convient de chérir en permanence pour qu'il ne se dilapide pas. En tout cas pas trop vite... Alors que faire ? Rester vigilant tout en continuant à se faire plaisir. C'est à cela que doit servir ce livre. Rappelant quelques principes vertueux, il regorge de conseils pratiques pouvant être suivis immédiatement. Et cela, quel que soit votre âge. Car il n'y a pas d'âge pour se prendre en charge. Pas d'âge pour se faire du bien ! »M. C.

  • Votre cerveau

    ,

    • Stock
    • 22 Février 2017

    Quand la tête va, tout va ! « Et pour que tout aille bien, il ne tient qu'à vous, sans bouleverser votre existence, de tenir compte des multiples conseils qui figurent dans ce livre. Cette prise de conscience peut s'opérer dès maintenant, quels que soient votre âge et votre état de santé. Pas de révolution, juste de petits aménagements. Agissez sur votre alimentation, revoyez certaines de vos habitudes, prenez le temps de faire travailler votre mémoire ! Ainsi vous chouchouterez votre cerveau. L'enjeu ? Que votre vie soit belle tout simplement. » M. C. « On s'arrache l'ordonnance du docteur Cymes. » Le Parisien « Vivez mieux et plus longtemps est un livre sérieux, un guide de la santé pour les nuls plein d'astuces. » Libération

  • Tuer le cancer

    Patrizia Paterlini-Brechot

    • Stock
    • 18 Janvier 2017

    Tuer le cancer : un pari fou, un dessein hors de portée. Et pourtant ! Depuis qu'elle a vu, alors jeune interne en médecine, un homme succomber à un cancer du pancréas dans un état de terreur indescriptible, le Pr Patrizia Paterlini-Bréchot a décidé de vouer sa vie à combattre le tueur en série le plus sournois qui existe. Pour mieux combattre l'ennemi, il faut apprendre à le connaître, à décoder ses ruses, à décrypter ses stratégies de camouflage. Pendant des années, au chevet de ses patients comme dans le secret de son laboratoire, cette médecin s'y est employée. Elle a passé des nuits à lire la littérature spécialisée, des jours à mettre au point des méthodes expérimentales pour prendre en filature les cellules tumorales qui circulent dans le sang bien avant que le cancer ne se signale. Et, avec le concours d'autres scientifiques, elle a trouvé. Une simple prise de sang permet aujourd'hui de détecter, en amont, les prémisses d'un cancer. Cette technique pourrait, demain, sauver des millions de vies ! Patrizia Paterlini-Bréchot éclaire le chemin personnel qui l'a menée à cette découverte, raconte les leçons apprises auprès de son mentor, clinicien hors-pair, expose les grandes découvertes scientifiques qui ont contribué à forger des armes décisives dans la lutte contre le cancer. Elle dénonce, aussi, les impasses dans lesquelles se sont fourvoyés les grands groupes pharmaceutiques, obsédés par l'idée de trouver un médicament alors qu'il existe autant de formes différentes de la maladie qu'il y a de patients. Patrizia Paterlini Bréchot en est convaincue : c'est sur le diagnostic précoce que doivent porter les efforts. Et cette bataille-là est l'affaire de tous. Un livre de combat et d'espoir porté par une femme exceptionnelle.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Chef de clinique assistant, neuro-psychiatre et psychanalyste, l'auteur dénonce l'univers de l'hôpital où l'on soigne les corps sans s'occuper du bien-être, de l'inquiétude du malade.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ce livre, très riche en révélations, nous ouvre les portes d´un monde méconnu : celui des stars de la médecine française, ces milliers d´hommes - et quelques femmes - que l´on surnommait autrefois les « mandarins ». L´idée n´est pas de revenir sur telle ou telle prouesse médicale, ni de contester la compétence du plus grand nombre, mais de découvrir les coulisses de cette « caste » si particulière.  Ces médecins-là vivent souvent hors du temps et de leur époque, forts d´un statut en or, d´avantages inégalés (revenus, temps de travail, etc.), et de relations avec le monde politique qui confinent, pour certains, à la connivence. À l´heure où les autres professionnels de l´hôpital ne cessent de consentir des efforts (budgets resserrés, régimes de retraite rabotés), ils ne connaissent pas la crise, négocient en secret de nouvelles avancées sociales, et ne sont contrôlés par personne. Il leur arrive aussi d´utiliser le service public de santé au profit de leurs seuls intérêts privés. En s´appuyant sur des faits, des chiffres et des témoignages détonants, ce livre dévoile bien des aspect cachés - et parfois scandaleux - de la médecine française. Il revient notamment sur le cas de plusieurs sommités dont la réputation est « surévaluée », soit au regard de leur compétence réelle, soit parce qu´elles abusent du vedettariat. À l´approche de la présidentielle de 2012, c´est un débat d´intérêt national qui est ici soulevé : celui de la nécessaire égalité d´accès aux soins et du contrôle des dérives.

  • Pour imposer le droit à la pilule, il a fallu de nombreuses années. C'est pour les bourgeois, disait Jeannette Thorez-Vermeersch. C'est pour la distraction, disait le Général de Gaulle. La prendre est pourtant une contrainte, qui impose un sens constant de la responsabilité, un contrôle permanent de son corps et de ses désirs. Est-ce pourquoi, malgré la contraception, le nombre d'avortements n'a pas baissé ? Prendre la pilule, c'est aussi rendre incertain le jour élu où l'on pourra quand même le faire, cet enfant ! C'est, en attendant, renoncer à un des fondements de l'identité féminine. Le temps des drames de l'avortement clandestin et des familles trop nombreuses paraît loin, aujourd'hui. Alors ? La génération de la pilule fait-elle l'enfant gâté ? Catherine Valabrègue appartient aux pionnières, elle raconte les luttes - difficiles - d'hier. Sandrine Treiner fait partie des héritières, elle expose les problèmes - difficiles - d'aujourd'hui. Deux générations, deux regards.

  • Des récits qui empruntent à des événements réels (comme la longue cavale de la bande à Baader) ou des situations du quotidien présentées sous forme de fiction. Ils sont tous liés par le thème de la dualité ou du dédoublement et reflètent le monde fissuré par la guerre, la misère et le tournis des valeurs. Faille ou faillite, s'interroge le cancérologue et militant humanitaire L. Schwartzenberg.

empty