Religion & Esotérisme

  • Le protestantisme est généralement réputé étranger à la Lorraine. Pourtant, la diversité géopolitique de l'espace lorrain à l'époque moderne, puis sa partition tragique à l'époque contemporaine, font de ce territoire un lieu de diffusion contrastée des réformes protestantes, dans leur diversité. Calvinistes, luthériens ou encore anabaptistes, jusqu'aux évangéliques aujourd'hui, ont tous, malgré leur situation d'extrême minorité et la précarité, parfois, de leur condition juridique, joué un rôle non négligeable dans l'histoire lorraine. Il s'agit donc de réévaluer cette place, de faire un bilan des travaux les plus récents et de lancer des pistes pour de futures recherches, tout en replaçant la Lorraine dans des contextes plus larges, du fait de sa position d'entre-deux entre les constructions nationales française et allemande. Entre synthèse globale et études de cas, cet ouvrage est un reflet de nos connaissances actuelles sur le sujet, ce qui constitue une entreprise éditoriale inédite.

  • L'islam constitue aujourd'hui un objet conflictuel dans le champ politique français. Il serait vecteur de repli sur soi ou l'objet d'instrumentalisations politiques. Pourtant, à distance des discours globalisants présents dans l'espace public et médiatique, ce livre entend démontrer que cette religion peut constituer une ressource dans la mobilisation d'acteurs que tout prédisposait à l'apathie, dans un contexte où la laïcité contraint les formes d'engagement s'appuyant sur l'expérience religieuse. Il vise tout particulièrement à défaire les analyses qui feraient agir la « communauté musulmane » comme un seul et même groupe social homogène. En suivant les acteurs au plus près dans différents quartiers populaires, ce livre restitue les contraintes très fortes qui pèsent sur l'action collective des groupes minoritaires. À rebours d'une lecture qui n'y verrait que des revendications « communautaristes », cet ouvrage démontre que les engagements inspirés de l'islam recherchent avant toute chose l'égalité.

  • En bonne théologie chrétienne, les conciles sont censés être « inspirés » ou « assistés » par le Saint-Esprit, mais force est de constater que leurs annales sont pleines de conflits, coups de théâtre, manoeuvres, aussi bien dans la conduite des assemblées que la rédaction des documents qui en sont issus. Vues de près, les opérations du Saint-Esprit paraissent bien humaines. Cet ouvrage étudie, dans la longue durée et à des échelles différentes, les ressorts historiques de cette « dramatique conciliaire ». Comment comprendre que les acteurs des conciles aient pu être à la fois des tacticiens rompus aux usages de la mécanique des assemblées et des croyants sincères, convaincus que le Saint-Esprit pilotait en sous-main les opérations et que ce combat en apparence politique était en réalité spirituel ? Qu'est-ce que ces convictions nous disent de la nature de ces assemblées si particulières que sont les conciles ?

  • La culture chrétienne est constitutive de notre littérature comme la mythologie est constitutive de la littérature antique. Ce manuel en propose les rudiments, aujourd'hui méconnus, insistant sur les structures conceptuelles qui les sous-tendent. Cet accent mis sur le sens devrait permettre de retrouver l'état d'esprit des écrivains et de leurs publics, et, par suite, d'accéder à une meilleure perception des textes, aussi bien littéraires que philosophiques ou historiques. Ce manuel s'adresse prioritairement aux étudiants en lettres, à qui une partie pratique présente quelques exemples d'application simple des connaissances acquises à l'analyse de textes du Moyen Âge à nos jours. Mais il pourra rendre bien des services à ceux qui étudient l'histoire, la sociologie, ainsi qu'à tous ceux qui sont concernés par l'histoire des idées. Nous espérons encore offrir aux professeurs soucieux d'enrichir ou de varier leur enseignement un moyen simple d'aborder ce point de vue essentiel, et à tout amateur cultivé, des clés pour mieux comprendre ses racines ainsi que des outils (bibliographie, index) qui le guideront dans l'approfondissement de ses connaissances.

  • Après la mort de sa fondatrice en 1865, la Société du Sacré-Coeur a connu une expansion et un recrutement exceptionnels, accrus par le départ de France de plus de 2 500 religieuses au début du xxe siècle. Son histoire est celle des milliers de femmes qui l'ont rejointe pour vivre de son charisme. Dans la quarantaine de pays où elles ont été envoyées, elles ont eu à traverser le libéralisme et l'anticléricalisme, des révolutions, les effets du nazisme et du marxisme, les guerres mondiales qui ont détruit des maisons et dispersé les personnes. Après le concile de Vatican ii, grâce à la levée de la clôture, la Société du Sacré-Coeur a ouvert le champ de ses oeuvres. Ce livre montre comment a évolué une congrégation, à travers des crises internes qui ne se séparent pas de celles qu'ont enregistrées l'Église et les sociétés civiles et comment a émergé peu à peu une nouvelle manière d'être Religieuse du Sacré-Coeur.

  • Avant Herzl, des juifs originaires d'Europe Centrale réalisent un rêve millénaire : retourner à Sion. Le livre décrit leur vie quotidienne avec leur enthousiasme et leurs désillusions, car l'installation est rude. Ils doivent lutter contre la malaria, devenir des agriculteurs alors qu'ils sortent du shtetl. Ils font renaître la langue hébraïque. Ils se heurtent à l'hostilité des juifs présents dans les villes de Palestine depuis des siècles (Vieux Yishouv). L'environnement arabe n'est pas toujours favorable et le baron de Rothschild souhaite les contrôler. Ce sont pourtant eux qui ont jeté les bases d'un État moderne qui naîtra une cinquantaine d'années plus tard.

empty