Fantasy & Science-fiction

  • Hors sol

    Pierre Alféri

    Ravissement : envol, en 2063, des lauréats d'un concours en ligne.
    N. Ami : Navire Amiral en panne sur l'orbite géostationnaire.
    Lâcher : lâcher, en 2065, de satellites et de nacelles.
    Corolle : couronne de 360 nacelles habitées (par les Corollaires) suspendues à 13 km d'altitude.
    Calice : couronne de 130 satellites habités (par les Caliciens) tournant à 30 000 km d'altitude.
    Chibani : né·e sur terre. Auturane : né·e au ciel.
    Sojalent : aliment universel à base de soja et d'insectes broyés.
    Jacuzzine : baignoire pour l'imprégnation du sojalent.
    TRAIN : TRaitement Algorithmique de l'INformation.
    MER : Mise En Relation électronique.
    VIS : Vie Suspendue.
    OuïeFine : connexion radio à la MER.
    L'OffiCiel : bulletin permanent.
    Internasses : deux navettes desservant l'ensemble de la Corolle.
    Hélimilice : milice héliportée.
    Glacelles : nasses dédiées à la conservation des corps malades.
    Nasserres : nasses dédiées à la culture et à l'élevage.
    Ruchelle : partie de nasserre dédiée à l'élevage de coléoptères comestibles.
    Archelle : ménagerie aérienne.
    Épistémonopause : réorientation de toute la recherche vers la Synthèse.
    Synthèse : production imminente d'un nouveau carburant.
    Massiste : Masturbation ASSISTéE d'images animées en 3D.
    Clinasse : hôpital de campagne.
    Rétinal : écran rétinien.

  • « Il est dans lun et lautre paysages à la fois, là à la même place, sans remuer. Il les sent tous les deux, les sent bien dans son corps tous les deux, tout autour de son corps, aussi loin quil puisse appréhender le monde.

    Pour une fois !

    Lunivers soffre à lui dans une dualité insoupçonnée, séductrice, jusquà ce jour celée dans la coïncidence.

    Limpression est universelle.

    Cela dure un bon moment.

    La métamorphose se prolongeait, le randonneur se sentait pris au jeu et jouissait sans retenue de la faculté nouvelle à lui octroyée pour prix de sa disponibilité.

    De son désir derrer, sa jouissance à ségarer, se perdre.

    Est-ce là un monde ancien ? je laurai vu sur les ?gravures, songeait-il, les contes figuraient ce trouble sur les scènes lointaines où lon jouait.

    Cet éclat modulé, troublant, lintense tension de lêtre et lémerveillement.

    Cette splendeur dans lherbe.

    Ce qui aurait pu passer au regard dautrui pour une aimantation extraordinaire de la contrée sest effacé dun coup, dédoublement des lignes comme gommé dun clin dil. »

empty