Omnibus

  • Le Chien jaune

    Georges Simenon

    • Omnibus
    • 25 Février 2021

    L'incontournable !A Concarneau, le sort s'acharne sur les joueurs d'une banale partie de carte...L'incoutournable !Des notables peu recommandables...A Concarneau, des faits troublants mettent la ville en émoi. On tente d'assassiner M. Mostaguen, au sortir de sa partie de cartes quotidienne à l'Hôtel de l'Amiral. Le sort s'acharne sur ses partenaires, car, deux jours après l'arrivée de Maigret, Jean Servières, rédacteur au Phare de Brest, disparaît ; le siège avant de sa voiture est maculé de sang. M. Le Pommeret meurt chez lui, empoisonné. Le docteur Michoux pense être le suivant. Adapté pour le cinéma, en 1932, dans un film de Jean Tarride, avec Abel Tarride (Commissaire Maigret), Robert Le Vigan (Docteur Michoux) et pour la télévision en 1968, par Claude Barma, avec Jean Richard (Commissaire Maigret), puis en 1988, dans une réalisation de Pierre Bureau, avec Jean Richard (Commissaire Maigret) et Eléonore Hirt (Mme Michoux).Retrouvez Simenon au Livre de Poche et dans les anthologies publiées chez Omnibus, une collection des Presses de la Cité.

  • Le Coup-de-Vague

    Georges Simenon

    Jean a toujours vécu heureux avec ses deux tantes, dans son village de marsilly, non loin de la rochelle.
    Il aime son travail de bouchoteur, sa moto et une partie de billard de temps à autre ; la vie lui semble unie, simple, sans mystère. mais un incident lui fera découvrir que le village n'est pas aussi serein qu'il le paraît et que ses tantes elles-mêmes cachent des secrets. on l'oblige à partir et, lorsqu'il revient, le village a repris son visage impassible. curieuse sérénité.

  • Besoin d'être aimée Une lettre d'Odile Pointet à son frère Bob lui apprend qu'elle vient d'abandonner la maison familiale : elle a décidé de quitter Lausanne pour Paris. Ce n'est pas une fugue ; elle songe au suicide. Avec l'accord de son père, Bob, fort inquiet, se rend aussitôt à Paris.
    Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • Jalna la saga des Whiteoak t.1 Nouv.

    Préfacée par Katherine Pancol, voici le premier volume de l'intégrale de la saga des Witheoak, Jalna qui a fait rêver des millions de lectrices et lecteurs du monde entier. La naissance de Jalna, Matins à Jalna, Mary Wakefield, Jeunesse de Renny
    Préfacée par Katherine Pancol, Geneviève Brisac, Alexandra Lapierre et Françoise Nyssen voici l'intégrale de la saga des Whiteoak, Jalna. Cette fresque familiale canadienne fut l'un des plus grands succès de la littérature nord-américaine, dès la parution en 1927 du premier des seize romans, aussi célèbre que Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell.La saga des Whiteoak Tome 1La naissance de JalnaDès leur première rencontre, le capitaine Philippe Whiteoak et la pétulante Irlandaise Adeline Court tombent amoureux. Leur mariage dépasse en splendeur ce qu'a connu la ville indienne de Jalna. La mort de leur oncle de Québec qui leur laisse une fortune considérable les décide à quitter les Indes. Après un faux départ et maints incidents, leur voilier les conduit à Québec, d'où ils partent s'installer dans les verts espaces de l'Ontario.Matins à JalnaAdeline et Philippe Whiteoak ont invité Curtis et Lucy Sinclair à séjourner chez eux pendant la guerre qui vient d'éclater aux Etats-Unis. Les Sinclair sont Sudistes, et l'esclavage n'est pas admis au Canada. Mais Adeline a la fougue des natifs d'Irlande et Philippe la célèbre obstination anglaise, si bien qu'ils affronteront la réprobation de leurs voisins sans se troubler.Mary WakefieldTrente ans ont passé, Philippe héritier du domaine de Jalna, jeune veuf, va s'y installer avec ses deux enfants. Son frère lui envoie une gouvernante : Mary Wakefield orpheline, inexpérimentée et charmante.La Jeunesse de RennyLa famille s'est agrandie. Mary et Philippe ont eu quatre fils : Eden, Piers, Finch et Wakefield. Renny, l'aîné de Philippe, est un adolescent difficile qui méprise les livres et adore les chevaux. Adeline aime sa nature ardente et voit en lui le futur maître de Jalna.Préface de Katherine Pancol. Auteur notamment de Les yeux jaunes des crocodiles, prix Maison de la Presse en 2006.

  • L'escalier de fer

    Georges Simenon

    La première note fut écrite au crayon, sur une feuille de bloc-notes de la grandeur d?une carte postale. Il ne crut pas devoir mettre la date complète. « Mardi. Crise à 2 h 50. Durée 35 minutes. Colique. Mangé purée de pommes de terre au déjeuner. » Il fit suivre le mot déjeuner du signe moins, qu?il entoura d?un cercle, et, dans son esprit, cela voulait dire que sa femme n?avait pas pris de purée.
    Il y avait des années que, par crainte d?engraisser, elle évitait les féculents.

  • Les complices

    Georges Simenon

    Remords éternels Après l'inspection d'un de ses chantiers, Joseph Lambert rentre en voiture avec sa secrétaire, Edmonde Pampin. A Château-Roisin, le car d'une colonie de vacances transportant une quarantaine d'enfants évite la voiture de Lambert, alors que celui-ci, qui use de privautés avec sa passagère, roule au milieu de la chaussée. Lambert continue sa route. De retour à Tréfoux, il apprend que le car a heurté le parapet puis a pris feu ; tous ses occupants sont carbonisés, sauf une petite fille grièvement brûlée...
    Adapté pour la télévision en 1999, par Serge Moati, avec Renaud Verley (Pierre Lambert), Sophie Broustal (Claire), Eva Darlan (Nicole Lambert), Catherine Arditi (Françoise).
    Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • Sales gosses Le lendemain du départ de Hambourg du Polarlys, on découvre le corps du conseiller de police, von Sternberg, embarqué précipitamment et assassiné, la nuit même, dans sa cabine. Le capitaine Petersen, commandant du cargo mixte, trouve un journal dans la poche du policier et déduit qu'il transporte à son bord l'homme qui a tué d'une piqûre de morphine une jeune Parisienne, Marie Baron, quelques jours auparavant. Plusieurs passagers peuvent être soupçonnés... Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • " Ce que j'aimais le plus en lui, c'est une sorte de native noblesse, âpre, dédaigneuse et quelque peu désespérée, celle même qu'il prête à Lord Jim. " André Gide, La NRF, " Hommage à Joseph Conrad ", déc. 1924
    Jeunesse (nouvelle) - Le Miroir de la mer (recueil de 14 récits) - Le Nègre du "Narcisse" (roman) - Lord Jim (roman) - Le Frère-de-la Côte (roman)" Comment un adolescent, né dans les plaines d'Ukraine à quatre cents kilomètres de la mer Noire et huit cents de la Baltique, peut-il décréter un jour qu'il sera marin alors qu'il n'a jamais vu ni l'océan ni un navire et pas même rencontré le moindre navigateur ? Pourquoi, lorsqu'il se décide à écrire, Joseph Conrad ne choisit-il pas le polonais qui est sa langue maternelle ou le français qu'il maîtrise à la perfection, mais l'anglais qu'il a laborieusement appris en embarquant sur des navires marchands britanniques ? Ce sont là deux des interrogations qui ajoutent un parfum de mystère à une oeuvre romanesque immense et fascinante. "
    De tous les écrivains de la mer, Joseph Conrad est celui qui a restitué avec le plus d'authenticité la vie à bord d'un navire au temps où les grands-voiliers croisaient la route des premiers vapeurs. Cette anthologie regroupe les oeuvres maritimes les plus remarquables d'un monstre sacré de la littérature anglaise dans des traductions révisées, dont
    Le Frère-de-la-Côte, son roman ultime et méconnu.
    Préface et dossier de Dominique Le Brun

  • Jalna la saga des Whiteoak t.2 Nouv.

    Préfacée par Geneviève Brisac, voici le deuxième volume de l'intégrale de la saga des Whiteoak, Jalna, l'un des plus grands succès de la littérature nord-américaine, qui a fait rêver des millions de lectrices et de lecteurs du monde entier. L'Héritage des Whiteoak, Les Frères Whiteoak, Jalna, Les Whiteoak de Jalna
    Une édition préfacée par Katherine Pancol, Genevière Brisac, Alexandra Lapierre et Françoise Nyssen de l'intégrale de la saga des Whiteoak, Jalna, best-seller international depuis la parution en 1927 du premier des seize romans de la série, aussi réputée qu'Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell.La saga des Whiteoak Tome 2L'Héritage des WhiteoakRenny Whiteoak, l'héritier de Jalna, revient d'Europe à la fin de la Première Guerre mondiale. Le domaine a été mal géré et ses quatre jeunes frères ne se montrèrent guère disciplinés. Renny commence par remonter l'écurie. Son rêve, c'est de renflouer la fortune familiale en gagnant des courses. Les Frères WhiteoakLa grande fratrie née des deux mariages de Philippe Whiteoak, une fille et cinq garçons, de trente-sept à sept ans, vit dans la même maison presque séculaire, sans compter deux oncles, une tante, une invitée et, bien sûr, Adeline qui a quatre-vingts dix-huit ans.JalnaOn prépare le centenaire d'Adeline qui donner lieu à une fête mémorable. La vieille dame reste telle qu'en elle-même, la langue bien pendue. En attendant, c'est l'effervescence. Renny qui approche de la quarantaine et règne en maître sur le domaine, tombe sous le charme de sa jeune belle-soeur américaine.Les Whiteoak de JalnaAdeline, pieusement veillée par Finch, le musicien de la famille, arrive au terme de son long règne sur Jalna. Mieux vaut pour elle ignorer les ravages que le désir et la passion ont exercé sur ses petits-enfants. Elle s'éteint calmement, laissant, comme un dernier défi, le plus surprenant des testaments.Préface de Géneviève Brisac : prix Femina en 1996 pour Week-end à la chasse à la mère et prix des Editeurs pour Une année avec mon père, elle a publié une trentaine de romans pour la jeunesse.

  • L'âne rouge

    Georges Simenon

    • Omnibus
    • 14 Juin 2012

    Quand le père imite le fils Jean Cholet, jeune journaliste à la Gazette de Nantes, vit chez ses parents, une famille de petits employés consciencieux et effacés. Un soir, alors qu'il assiste à son premier banquet officiel, il se laisse aller à boire outre mesure et provoque un scandale puis échoue dans un cabaret, L'Ane Rouge, dont l'ambiance l'attire désormais irrésistiblement...
    Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • Crime impuni

    Georges Simenon

    On meurt mieux en Amérique Mme Lange, à Liège, loue des chambres garnies à des étudiants. Depuis trois ans, elle a parmi ses locataires un Polonais qui prépare son doctorat en sciences mathématiques, Elie, garçon studieux et pauvre. Michel Zograffi, un jeune Roumain, issu d'une famille aisée, vient prendre pension complète chez Mme Lange. Il essaie, en vain, d'obtenir l'amitié d'Elie et séduit la fille de Mme Lange, Louise. Elie surprend cette intimité...
    Adapté pour la télévision en 1995, par Péter Gárdos, avec Christian Vadim (Michel Gara), János Bán (Daniel Potok), Anne-Marie Pisani (Carlotta).
    Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • Le fils

    Georges Simenon

    Est-ce que ces deux mots-là te font sourire ? Suffisent-ils à trahir ma gêne ? Je n'ai pas l'habitude de t'écrire. Au fait, je me rends soudain compte que je ne t'ai plus écrit depuis le temps où, enfant, tu partais en vacances plus tôt que moi avec ta mère et où je t'envoyais de courts billets. Je commençais le plus souvent par « Fiston », parfois par « Grand garçon », quelquefois, je m'en souviens, par « Petit homme ». Dans la vie de tous les jours je dis « fils » et, quand j'ai essayé d'écrire ce mot seul en haut de ma page, il m'a paru à la fois nu et solennel. « Mon fils », d'autre part, me fait penser à un testament.

  • Pour cerner au plus près la figure de Jésus en interrogeant l'histoire et les Evangiles, voici une enquête en forme de dictionnaire menée par une historienne spécialiste du christianisme des premiers âges
    L'historienne spécialiste du christianisme des premiers siècles Marie-Françoise Baslez interroge les évangiles pour en extraire ce qui peut s'y trouver de plus historique. Son dictionnaire est divisé en trois parties - la naissance et la famille, la vie publique, la mort et l'après mort. Chaque entrée, d'Annonces angéliques à Zélotes, place les événements et les personnes dans le contexte des réalités et des traditions de l'époque, de l'histoire juive et du monde gréco-romain. Le résultat est un livre multiple, à la fois récit, recherche et guide, conçu pour répondre aux questions que se posent chrétiens et non chrétiens sur les origines d'un fait religieux particulièrement prégnant.

  • L'espion le mieux payé de la guerre 14-18 Un matin du mois d'août, un petit-bourgeois, M. Bouvet, meurt subitement, en feuilletant les images d'un bouquiniste des bords de la Seine, non loin de son appartement du quai de la Tournelle. On le croit sans famille. La scène ayant été photographiée par un étudiant américain, son portrait est diffusé par la presse. Une femme se présente et reconnaît le mort comme étant son mari, Samuel Marsh, sujet américain, dont elle a perdu la trace, il y a vingt ans, alors qu'il exploitait une mine d'or au Congo.
    Adapté pour la télévision en 1980, par Guy-André Lefranc, avec Pierre Risch (M. Bouvet), Andrée Tainsy (Mme Blanche), Renée Faure (Mme Lair), Georges Chamarat (le clochard), Victor Garrivier (Inspecteur Beaupère).
    Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • Lorsqu'ils se rencontrent au milieu de la nuit dans un bar de Manhattan, Kay et Franck sont deux êtres à la dérive. Lui, acteur naguère célèbre, proche de la cinquantaine, tente d'oublier que sa femme l'a quitté pour un homme plus jeune. Elle, chassée de la chambre qu'elle partageait avec une amie, n'a plus même un endroit pour dormir... Mais si l'attirance entre eux est réciproque, peut-elle suffire à leur faire oublier les blessures de la vie ? Redoutant de la perdre, jaloux de son passé et des hommes qu'elle a connus, aussi peu sûr d'elle que de lui, Franck sera bien près de saccager cet amour qui est peut-être sa nouvelle chance...
    Georges Simenon nous guide au coeur de la grande ville, dans l'ombre de ces deux errants, avec la vérité et l'humanité qui lui ont attaché des millions de lecteurs et lui confèrent une des toutes premières places parmi les romanciers du XXe siècle.

  • Le confessionnal

    Georges Simenon

    était, avec ses véritables goûts ? - Un frappé au chocolat. Et, comme il s'y attendait, il vit une petite lueur amusée dans ses yeux. Cette lueur n'y était-elle pas déjà tout à l'heure, dès leur rencontre, et n'y avait-il pas la même gaieté narquoise dans ses propres yeux ?

  • Est-ce que l'incident de dimanche a l'importance que je suis tenté de lui attribuer ? On ne peut même pas, sans exagération, parler d'incident. Une rencontre fortuite, dans la rue. Un couple inconnu dans la foule parisienne. Un échange de regards. Pourtant, depuis trois jours, mon humeur 'a changé et des décisions que je croyais définitives ne me le paraissent plus autant. Je ne les évoque pas d'une façon dramatique, ni sentimentale. Je ne suis qu'un homme quelconque parmi les autres, les millions, les milliards d'autres, ceux qui vivent, ceux qui naissent et ceux qui meurent à l'instant où j'écris, sans compter les centaines de milliards d'êtres plus ou moins semblables à moi qui ont foulé la même terre, respiré le même air, connu le même rythme des saisons.

  • L'Affaire Saint-Fiacre

    Georges Simenon

    • Omnibus
    • 25 Février 2021

    Où un dîner livre l'énigme - " Un crime sera commis à l'église de Saint-Fiacre pendant la première messe du jour des Morts. " Tel est le message reçu par la police de Moulins qui en a averti la P.J. de Paris. Maigret se rend aussitôt dans ce village de l'Allier où il a passé son enfance... Où un dîner livre l'énigme " Un crime sera commis à l'église de Saint-Fiacre pendant la première messe du jour des Morts. " Tel est le message reçu par la police de Moulins qui en a averti la P.J. de Paris. Maigret se rend aussitôt dans ce village de l'Allier où il a passé son enfance ; son père était le régisseur du château. Il assiste à cette messe où la comtesse de Saint-Fiacre meurt d'une crise cardiaque. Le commissaire comprend que cette mort a été provoquée par une émotion violente : il trouve, dans le missel de la comtesse, un papier qui ressemble à une coupure de journal ; on y annonce la mort de Maurice, fils de la châtelaine.Adapté pour le cinéma en 1959, sous le titre Maigret et l'affaire Saint-Fiacre, par Jean Delannoy, dialogues de Michel Audiard , avec Jean Gabin (Commissaire Maigret), Valentine Tessier (Comtesse de Saint-Fiacre), Michel Auclair (Maurice, son fils), Robert Hirsch (Lucien Sabatier) et pour la télévision en 1980, dans une réalisation de Jean-Paul Sassy, avec Jean Richard (Commissaire Maigret), puis en 1995, par Denys de La Patellière, sous le même titre, avec Bruno Cremer (Commissaire Maigret), Jacques Spiesser (Comte de Saint-Fiacre), Anne Bellec (Mme Maigret), Claude Winter (Comtesse de Saint-Fiacre).Retrouvez Simenon au Livre de Poche et dans les anthologies publiées chez Omnibus, une collection des Presses de la Cité.

  • Novembre

    Georges Simenon

    Dans la grisaille de l'existence qu'ils vivent en banlieue, les membres de la famille Le Cloanec se côtoient, mais ne se parlent guère. La mère est alcoolique, le père, indifférent et lointain ; le frère et la soeur ont chacun leurs occupations précises et leur vie à part. Une bonne récemment engagée va jeter le trouble dans la maison. Devenue la maîtresse du jeune Olivier, qui en est très épris, Manuela éveille les désirs du père Le Cloanec auquel elle accordera également ses faveurs.

  • L'os à moelle

    Dac/Pessis

    • Omnibus
    • 24 Septembre 2020

    Nouvelle édition de l'anthologie des meilleurs textes parus de 1938 à 1940 dans L'Os à moelle.
    Voici l'anthologie des meilleurs textes parus de 1938 à 1940 dans L'Os à moelle. En 1938, Pierre Dac, dont l'humour loufoque est familier des auditeurs de la radio, fonde L'Os à moelle, l'organe officiel des loufoques, hebdomadaire satirique de 4 pages, qui connaît d'emblée un succès exceptionnel, faisant même de l'ombre au Canard enchaîné : avec 400 000 exemplaires, c'est un des plus forts tirages de la presse d'avant-guerre. Autour du Roi des loufoques, on trouve les signatures des meilleures plumes de l'époque : Fernand Rauzéna et Roger Salardenne, venu du Canard enchaîné, le chansonnier Robert Rocca, les dessinateurs Maurice Henry et Jean Effel, entre autres. S'il commente l'actualité (et l'époque est très animée !), L'Os à moelle propose également : des grands reportages ('Exploration chez les chasseurs de plats de côte', par G.W.K. Van Paraboum, professeur révoqué de Géographie Rythmée...) ; des petites annonces bidon ('Vends papier glacé pour lettres de rupture', "Boucherie chevaline recherche chevaux désespérés. Ne pas écrire, se présenter ") ; des conseils pratiques, jeux et recettes de cuisine (la confiture de nouilles ; leçons pour bégayer convenablement, etc.) ; des concours farfelus ('Grand concours de billets de mille', où le gagnant gagne un billet de cinquante francs...) ; des brèves ('On est sans nouvelles de l'autobus AKbis, parti mercredi de la Porte Maillot. Il a été aperçu pour la dernière fois sur les bords de la Loire. On croit à une fugue') ; un faux courrier des lecteurs... De nombreux dessins illustrent cette édition.

  • Un jour, en revenant de quimper, jules guérec renverse un petit garçon et le tue ; il s'enfuit, paniqué.
    L'essentiel pour lui est de cacher l'accident à ses deux soeurs, les "demoiselles de concarneau". englué dans ses mensonges, il cherche à secouer le joug familial en rencontrant en cachette marie, la mère du petit garçon. mais les demoiselles refusent de le laisser les quitter pour une autre femme et décident de se battre pour le "sauver".

  • Lettre à ma mère

    Georges Simenon

    Dictée à Lausanne (canton de Vaud, Suisse) et achevée le 18 avril 1974 avant d'être révisée le 19 juin 1974.
    En 1970, Simenon est appelé au chevet de sa mère. Un face-à-face intense et étrange les conduit aux sources de leurs personnalités et de leur relation.
    Lettre à ma mère est dicté en quelques jours, trois ans après le décès d'Henriette Brüll, la mère de Simenon.
    Lettre à ma mère a été adapté au théâtre par Robert Benoît en 2012, avec Robert Benoît dans le rôle de Simenon et représenté au festival d'Avignon 2014.
    Simenon en numérique : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, les très "noirs' Romans durs, les nouvelles et les oeuvres autobiographiques.

  • Le train

    Georges Simenon

    Manquement à la Résistance Marcel Féron, commerçant aisé et mari heureux, vit une existence sans problème jusqu'au jour - c'est le 10 mai 1940 - où l'invasion allemande le précipite, avec sa femme et sa fillette de quatre ans, dans un train qui doit les emporter hors de la zone des combats. Au moment du départ, sa femme, qui est enceinte de sept mois, et la petite Sophie sont installées dans un compartiment de première classe, tandis que lui est parqué, avec les adultes valides, dans un des nombreux wagons à bestiaux rattachés au convoi, lequel, peu après le départ, est scindé en deux. Marcel se retrouve séparé des siens. Adapté pour le cinéma en 1973, par Pierre Granier-Deferre, avec Jean-Louis Trintignant (Julien Maroyeur), Romy Schneider (Anna Küpfer), Régine (Julie), Maurice Biraud (Maurice), Anne Wiazemsky (Anna Maroyeur). Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • Lettre à mon juge

    Georges Simenon

    • Omnibus
    • 14 Juin 2012

    Confession d'un condamné à mort Condamné pour l'assassinat de sa maîtresse, Charles Alavoine, de la prison où il est incarcéré, écrit au juge. Cette lettre n'est pas destinée à sa défense, elle lui permet de faire le point sur sa vie et sur ce qui l'a conduit là où il est maintenant.
    Adapté pour le cinéma en 1952, sous le titre Le Fruit défendu, dans une réalisation de Henri Verneuil, avec Fernandel (Charles Pellegrin), Françoise Arnoul (Martine Englebert), Claude Nollier (Armande Barthélémy), Jacques Castelot (Boquet), Raymond Pellegrin (Octave), Fernand Sardou (Fontvieille) ; et au théâtre en 2008, dans une adaptation de Robert Benoit, avec Robert Benoit (Charles Alavoine).
    Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

empty