Sciences humaines & sociales

  • Je ne suis ni l'abbé Pierre ni mère Teresa. Juste un homme de mon temps, révolté par l'injustice, qui a décidé un jour de mettre sa révolte en actes.
    Parce qu'un milliard d'humains vit avec moins d'un dollar par jour, parce que notre monde est sur le point d'imploser, parce que l'on peut changer les choses, Alexandre Mars, entrepreneur et philanthrope, a choisi de s'engager au service du partage. Avec un mot d'ordre : que le don devienne la norme.

  • Comment gérer un patron tyrannique ? Peut-on survivre à la honte ? Comment garder son calme face à des enfants surexcités ? Peut-on triompher de sa timidité ? Faut-il ralentir pour vivre à son rythme ?
    Ce livre a pour ambition d'apporter du confort à l'inconfort, et de construire une passerelle entre des philosophes renommés et notre intimité.
    Douze situations inspirantes, qui nous plongent au coeur de nos émotions, pour nous aider à affronter nos doutes et nos questionnements. Et apprendre à les surmonter.

  • La Théorie de la veste est une méthode drôle et accessible à tous.
    Je n'en pouvais plus de me trouver en rendez-vous avec des femmes plus minces, plus belles ou plus instruites que moi et qui ne croient pas en elles-mêmes.
    Je n'en pouvais plus de rencontrer des salariés qui n'osent pas demander de promotion ou d'augmentation, des entrepreneurs qui perfectionnent leur produit mais n'osent pas appeler leurs réseaux pour booster les ventes.
    Je n'en pouvais plus d'entendre certains parents dire à leurs enfants de " ne pas faire de vagues ".
    Dans ce livre, je vous propose de découvrir ce qui se cache derrière la peur de l'échec et comment se prendre des vestes au quotidien rend beaucoup plus fort, plus productif, efficace et sûr de soi.

  • 1971. L'ethnologue français François Bizot est arrêté au Cambodge par les Khmers rouges : détenu pendant trois mois et condamné à mort, il est libéré grâce à l'intervention de son geôlier, un jeune révolutionnaire idéaliste du nom de Douch. 1988. En visitant l'ancien centre de torture de S21, Bizot découvre que son "libérateur" est responsable de la mort de milliers de personnes. 2003. Bizot revoit Douch pour la première fois. Un étrange dialogue se poursuit au-delà de leur rencontre, où Douch s'expose avec une sincérité déroutante. 2009. Au procès des Khmers rouges, dont Douch est à ce jour l'unique accusé, Bizot est le seul témoin convoqué par la Chambre. Dans une déposition bouleversante, dédiée à la mémoire de ses compagnons disparus, il expose la tragique interrogation qui est au centre de sa vie, comment reconnaître les crimes des bourreaux dans toute leur dimension sans mettre en cause l'homme lui-même ? Comment faire face à Douch sans nous regarder dans le miroir ? Le silence du bourreau retrace les différentes étapes du dévoilement intérieur, douloureux, jamais achevé, par lequel une innocence est perdue pour toujours. Ce récit personnel, d'une intensité égale à celle du Portail, rejoint la collection très limitée des oeuvres écrites face à l'extrême, et qui nous permettent, dans la lucidité et la terreur, d'instruire cet éternel dossier que Romain Gary appelait "l'Affaire Homme".

empty