Versilio/Rue 89

  • " Ce n'est pas parce qu'on va tous manger bio que le monde va changer. On peut manger bio et recréer nos tares fondamentales. L'aventure humaine ne doit pas se résumer à l'économie d'énergie ou à l'innovation. L'aventure humaine, c'est comment devenir une société qui soit belle, rayonnante, légère. " Pierre Rabhi s'est installé en 1960 sur une terre rocailleuse et sèche d'Ardèche, en rupture avec l'aliénation du monde industriel. Au fil des années, cet autodidacte a développé des méthodes innovantes d'agroécologie, le bio bien avant la mode, et une pensée originale et décapante sur notre monde et le moyen de le transformer radicalement.
    Rue89 est allé à sa rencontre, dans sa ferme de Monchamp où il vit toujours, dans une nature qui le nourrit d'abord spirituellement. Dans cette conversation à bâtons rompus, Pierre Rabhi revient sur son parcours hors du commun, de sa naissance algérienne dans une famille de forgeron musulman, à son aura qui dépasse de beaucoup le cercle de l'écologie. Ce paysan-philosophe récuse l'idée qu'il soit devenu un " gourou ", même s'il est une source d'inspiration pour beaucoup, et a généré un courant qui s'inspire de ses idées.
    Au coeur de sa démarche : le changement par l'exemplarité, la création d' " oasis " de vie et de travail où s'ébauche la société de demain. Mais en même temps, comme Gandhi, il pense que l'homme doit " changer lui-même pour changer le monde ", que manger bio ne suffit pas à garantir une société meilleure.
    Pierre Rabhi garde une croyance profonde dans l'homme et dans son rapport à la nature, qu'il veut réhabiliter pour que cesse l'oeuvre prédatrice dans laquelle s'est engagée notre modèle de société, conduisant à une impasse économique, sociale, environnementale. Une voix à écouter au moment où chacun s'interroge sur la crise, individuelle et collective, que traverse notre monde.
    Pierre Haski

  • Selon la légende, l'Islande aurait vaincu la terrible crise financière de 2008 en tournant le dos au capitalisme, en nationalisant ses banques, en chassant le FMI et en se débarrassant de sa classe politique. Sur ce petit peuple et leur île perdue au nord du 66e parallèle, de nombreux fantasmes circulent sur le Web.
    Journaliste pour le site d'information Rue89, Pascal Riché est allé vérifier sur place, à la rencontre des acteurs du redressement islandais. Loin des représentations exaltées et souvent erronées, le récit qu'il rapporte est passionnant : c'est celui d'une aventure politico-économique bien peu orthodoxe, riche en leçons pour les autres nations d'Europe, à commencer par la France.

  • La course à pied est un sport très étrange. Pas de ballon, pas de palet de hockey, le coureur ne fait que courir. A quoi rime cette fuite en avant? A se promener, se défouler, se prendre un shoot d'endorphines, dépasser ses limites, danser, penser, malmener son corps ou toucher du doigt ses limites. N'est-ce pas un peu absurde ? Aliénant, diront certains ? Pas du tout répondent les coureurs. Eux parlent eux d'un mouvement de liberté et de joie.
    Encore faut-il ne plus se faire mal. Nous avons voulu cet ebook comme un compagnon de course bienveillant. Un ami pour donner des conseils pratiques, raconter de belles histoires de coureurs ou avec qui réfléchir au sens de ce mouvement. Un ami pour ne garder de nos pieds que le meilleur : ce qu'ils offrent à la tête et au coeur.

empty