Stock (réédition numérique FeniXX)

  • « Intéresse ! Intéresse ! disait Jules Renard. Aucun prétexte n'excuse d'embêter les gens. » Ces Fauves de France nous offrent d'abord un tableau de nos carnassiers autochtones, et l'ouvrage comprend quinze études consacrées chacune à l'un de ces fauves qui mènent dans la solitude, même lorsqu'ils vivent tout près de nous, leur existence farouche et menacée. Mais Jean-Émile Bénech est aussi l'auteur d'Amour de la Chasse et, si un chasseur vit parmi les bêtes un peu à la façon d'un amateur de sciences naturelles dont l'instruction ne serait jamais terminée, il vient un jour où il fait amitié avec elles, comme avec la nature sauvage. Qu'il se double d'un écrivain et il saura entraîner le lecteur à sa suite. C'est le loup, grand seigneur de notre faune d'autrefois, qui, sous l'aspect terrible de la « Bête du Gévaudan », montre d'abord ses crocs dans les premières pages du livre. Suivent les portraits du renard, de l'ours, du lynx, du chat sauvage, des autres carnassiers. Ces pages apportent avec elles le grand air. Elles sont un documentaire vivant, passionnant, tout imprégnées d'une poésie puissante et discrète, sans vain lyrisme, pleines de ce respect que l'homme devrait toujours éprouver pour les « premiers possesseurs du bois et du rocher ». Lors de la première édition de cet ouvrage, les Nouvelles Littéraires écrivaient : « Fauves de France tient à la fois de Buffon pour la précision des tableaux, de La Fontaine pour l'humour et l'esprit, de La Bruyère pour la justesse de l'observation. » La présente édition a été revue et complétée par l'auteur ; elle est, de plus, illustrée de 16 photos.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'auteur de "La Vie des Loups" est un amoureux de la nature qui aime courir les bois et escalader les montagnes. Sa passion pour les loups n'a d'égale que son admiration pour les aigles (il élève les uns et les autres) et plus particulièrement pour le bien nommé "aigle royal". "Sans aigles, dit Gérard Ménatory, les plus belles montagnes ne seraient plus rien que des paysages". Or, Ménatory veut faire connaître ce qu'il aime. C'est pourquoi il montre le prestige de l'aigle à travers les âges, décrit ce roi des oiseaux dont l'envergure dépasse deux mètres, son aire, son volume nuptial, la ponte, la vie des jeunes, etc. Gérard Ménatory est le contraire d'un naturaliste en chambre. C'est souvent au risque de sa propre vie qu'il a observé cette vie des aigles, et la chose vue, vécue, donne à son récit une couleur d'une vivacité exceptionnelle : le lecteur participe, partage ses émotions. Ce qui n'empêche pas Gérard Ménatory d'avoir tout lu, de connaître à fond son sujet, et de donner à son livre une valeur universelle. La critique unanime a écrit qu'il fallait lire "La Vie des Loups" on ne saurait dire moins de la vie de l'aigle royal. « Gérard Ménatory, qui élève des loups et vit avec eux en parfaite intelligence, a écrit ce beau livre bien illustré. Le loup n'est ni sournois, ni cruel et ne tue jamais par plaisir, comme le fait l'homme. Je considère cet ouvrage comme important pour l'étude de la psychologie animale. » Hilaire Cuny. (Les Lettres Françaises)

  • L'homme s'est émerveillé naïvement de ses pouvoirs, pour extirper la mauvaise herbe de ses champs, il a provoqué des hécatombes, pollué la terre et l'eau, faisant sans discernement des victimes, détruisant l'équilibre naturel indispensable de la vie et s'empoisonnant lui-même. Nature, attention poisons offre un tragique inventaire des absurdités criminelles causées par l'utilisation aveugle des pesticides ; l'invasion des toxiques qui tuent l'oiseau dans l'oeuf, menacent la nature toute entière et par conséquent l'homme qui en vit. Un bilan et un avertissement qui nous concerne tous.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Gérard Ménatory a réalisé ce qui peut être considéré comme un exploit : élever et apprivoiser l'un des ennemis héréditaires de l'homme : le loup. Dans son parc, où deux espèces vivent en semi-liberté, il a pu observer jour après jour les phases de la vie des loups d'Europe et du Canada, leurs moeurs et leur comportement. Par cette passionnante expérience, il démontre que certaines légendes sont totalement inexactes : les loups ne sont ni sournois, ni cruels ; et ils ne tuent jamais par plaisir, mais seulement pour se nourrir. Leur société hiérarchisée respecte les lois de l'honneur, leur organisation familiale est indépendante et très évoluée, mais ils savent se grouper en bandes pendant l'hiver, où la rareté du gibier rend la chasse difficile. Ce livre, enthousiaste et précis tout à la fois, révèle le caractère attachant des loups, et constitue un premier plaidoyer en leur faveur.

empty