Littérature italophone

  • Quoi de plus familier, de plus " naturel ", qu'une crèche de Noël ? Chacun le sait : il s'agit d'une représentation de la naissance du Christ.
    Et pourtant, ouvrons les Évangiles : pas de crèche, pas de bœuf et pas d'âne, pas de rois mages, encore moins de " santons ".
    D'où vient alors tout ce monde ? Depuis quand et pourquoi fait-on la crèche ?
    Multipliant les incursions sur tous les territoires du passé, des Évangiles apocryphes à la Naples baroque en passant par les catacombes ou La Légende dorée, l'auteur nous entraîne dans une expédition fascinante à la recherche des origines de la crèche, où, comme dans le wonderland d'Alice, " le bon sens est toujours mauvais conseiller ", et où le quotidien se fait étrange, et le banal féerie.
    Comme dans les contes, Maurizio Bettini incite à un décentrement paradoxal où c'est " le chemin le plus long " qui est " la meilleure façon de rentrer chez soi ".

  • Au-delà du cercle des philosophes, c'est le monde de la culture qui a été ébranlé depuis la publication des Cahiers noirs de Martin Heidegger. La cas de ce philosophe s'est transformé en affaire médiatique. « Pour qualifier l'antisémitisme de Heidegger j'ai choisi l'adjectif "métaphysique" qui ne l'atténue en rien. Il en indique au contraire la profondeur. Il s'agit d'un antisémitisme plus abstrait et, pour cette raison, plus dangereux encore. Mais "métaphysique" renvoie aussi à la tradition de la philosophie occidentale. Dans son "antisémitisme métaphysique", Heidegger n'est pas isolé : il s'inscrit dans le sillage des philosophes allemands, notamment de Kant à Hegel et à Nietzsche. Qui donc aujourd'hui se charge de penser philosophiquement "ce qui est advenu", c'est-à-dire non seulement le Troisième Reich, non seulement Auschwitz, mais la "question juive" dans la philosophie occidentale ? Ces questions sont refoulées car considérées tacitement comme non philosophiques. L'hostilité de nombreux philosophes envers les Juifs est passée le plus souvent sous silence. Il s'agit d'un chapitre obscur et inquiétant de la philosophie. Même si la pensée n'est pas l'action, la légitimation apportée par les philosophes, parfois malgré eux, à la solution finale de la "question juive", est désormais soulevée. Il s'agit de briser le tabou affirmant que la raison philosophique n'a pas pu concevoir de la barbarie. » D. D. C.

empty