Privé

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Emploi/Contre-emploi

    Christine Laemmel

    • Privé
    • 26 Novembre 2015

    En ces temps d'emploi incertain, un organisme est devenu primordial: le Pôle emploi. Et une grande majorité des actifs a déjà dû y être confrontée. Bienvenue dans le monde du conseil et
    " Je suis diététicienne.
    Le conseiller m'a demandé si je savais faire les soins cosmétiques. Je lui ai dit que j'étais diététicienne et pas esthéticienne. Il n'a pas eu l'air de comprendre puisque la question suivante portait sur les soins ongulaires. "
    " Je suis cadre supérieur.
    La conseillère m'a dit qu'il ne fallait pas que j'aille aux accompagnements car les organismes avec lesquels ils travaillent sont incompétents. "
    " Je cherchais une formation d'auxiliaire de vie auprès des personnes âgées. Ma conseillère m'a dit que ça n'existait pas. Elle m'a inscrite comme garde d'enfants. Je déteste les enfants. J'ai été radiée. "
    Attention : chaque phrase est vraie !
    Un régal d'incohérence, d'absurdité et de situations ubuesques.
    En ces temps d'emploi incertain, un organisme est devenu primordial: le Pôle emploi. Et une grande majorité des actifs a déjà dû y être confrontée. Bienvenue dans le monde du conseil et
    " Je suis diététicienne.
    Le conseiller m'a demandé si je savais faire les soins cosmétiques. Je lui ai dit que j'étais diététicienne et pas esthéticienne. Il n'a pas eu l'air de comprendre puisque la question suivante portait sur les soins ongulaires. "
    " Je suis cadre supérieur.
    La conseillère m'a dit qu'il ne fallait pas que j'aille aux accompagnements car les organismes avec lesquels ils travaillent sont incompétents. "
    " Je cherchais une formation d'auxiliaire de vie auprès des personnes âgées. Ma conseillère m'a dit que ça n'existait pas. Elle m'a inscrite comme garde d'enfants. Je déteste les enfants. J'ai été radiée. "
    Attention : chaque phrase est vraie !
    Un régal d'incohérence, d'absurdité et de situations ubuesques.

  • Sa Sainteté

    Gianluigi Nuzzi

    • Privé
    • 27 Septembre 2012

    Alors que la morale catholique devrait être le socle du Vatican, Gianluigi Nuzzi révèle, à travers des documents secrets et inédits, la face cachée de l'État papal. Tractations politiques et financières, luttes d'influence, mensonges et trahisons, affaires de moeurs, la religion se retrouve au coeur de démêlés habituellement dévolus aux états politiques ordinaires. Plongés dans le quotidien du pape et au sein d'organismes comme la banque du Vatican, découvrez au fil des pages une réalité inattendue et explosive.

  • Dans la bouche...
    C'est le meilleur et le pire de nous. C'est nous.
    JULIEN BLANCHE et ROMAIN GICQUEL, scénaristes et auteurs de la série Dans la bouche..., en ont tiré un livre irrésistible sur la façon que nous avons presque tous de lancer des phrases à l'emporte-pièce pour justifier nos attitudes et exprimer nos convictions.
    Dans la bouche...
    ... des gens qui larguent : " C'est pas toi, c'est moi " ; " Tu mérites quelqu'un de mieux que moi ! " ; " Je ne me sens pas prêt à être en couple. "
    ... des gens qui ont arrêté de fumer : " Je peux l'allumer juste ? " ; " Non mais le plus dur, c'est en soirée quand tu bois. "
    Sont illustrées, dans cet ouvrage, nos meilleures " sorties " mais également de nombreuses expressions inédites, extraites du programme court Dans la bouche... diffusé sur Canal +, en clair, dans l'émission" Le Before ".
    Illustrations Franckie Alarcon

  • Tout a commencé par :
    " Allô ! Non mais, allô quoi ! T'es une fille et t'as pas de shampoing !
    C'est comme si j'te dis, t'es une fille et t'as pas de cheveux ! "
    Comme des millions de Français, vous avez entendu cette phrase et vous avez ri.
    Pour ensoleiller et égayer notre été menacé par le déluge (Non mais, allô quoi ! C'est comme si j'te dis, c'est l'été et y a pas de soleil), Nabilla nous propose 200 phrases reprises de son célèbre gimmick : Allô ! Non mais, allô quoi ! T'es une fille et t'as pas de shampoing !
    C'est comme si j'te dis, t'es footballeur et t'as pas le numéro de Zahia !
    C'est comme si j'te dis, t'es ministre du Budget et t'as pas de compte en Suisse !
    C'est comme si j'te dis, t'es cycliste et t'as pas de seringue !
    C'est comme si j'te dis, t'es un labrador et t'as pas d'aveugle !
    Plus qu'un phénomène, une phrase déjà dans notre langage courant.
    ATTENTION ! LIVRE BIENTOT CULTE !

  • Travailler pour des cons

    Tonvoisin

    • Privé
    • 30 Janvier 2014

    Travailler avec des cons, vous le savez déjà, c'est un vrai métier, et c'est un métier ma foi bien drôle, nos cons d'entreprises étant si polissons, si innovants, si compulsivement inventifs. Mais nous devons aussi rester nous-mêmes bien vigilants (vigilancum vigilancum gardem), nous ne sommes pas les derniers à être parfois un peu cons, il faut inlassablement et avec humilité surveiller le bête qui sommeille en nous.
    Mais alors, Travailler pour des cons, je vous l'assure, c'est vraiment tout autre chose, oserais-je dire que c'est une autre paire de manches ! Et les manches, tout comme la conduite des tractopelles en mer Caspienne, cela relève de l'expertise. Travailler avec des cons, c'était niveau cours de récré en école primaire, alors que Travailler pour des cons requiert un solide doctorat.
    En toute franchise, si vous avez l'auguste chance de travailler pour des cons, vous aurez dans ce livre les clés pour que ce ne soit pas seulement beaucoup plus drôle, mais que cela devienne parfaitement hilarant.

  • La connerie est à la mode. Elle est partout, elle est "moderne". Ce qui ne rassure pas, mais laisse espérer des jours meilleurs...
    Il y a toutes sortes de cons: le petit con, mesquin et énervant; le gros con, vulgaire et désespérant; le sale con, méchant et dangereux; le drôle de con, mystérieux et pervers; le pauvre con, triste et ennuyeux... Il y a aussi les connes. et pas seulement des blondes...
    L'ouvrage que vous avez entre les mains est le livre d'or des cons. De tous les cons. Le gratin des crétins. La bible des gogols. Une anthologie de la bêtise, un festival de stupidités, une encyclopédie hilarante de l'imbécillité: de sfaits divers consternants, des faits d'armes navrants, des histoires d'amoureux stupides et rancuniers, des aventures de geeks débiles, des riches qui s'autorisent tout et n'importe quoi, des collectionneurs maniaques, des idiots scatos, et même des décès crétins...
    Le grand bêtisier de la bêtise. Pourvu que jamais ni vous ni moi ne nous y reconnaissions !

empty