Lunatique

  • À 36 ans, Jerk veut réaliser quelque chose avant d´être trop vieux. Il plaque tout pour tenter sa chance en République dominicaine. L´oeuvre de sa vie, ce sera une crêperie. Ben oui, pourquoi pas. Au fil des rencontres loufoques de notre héros, le projet avance, recule, avance. Un peu comme les fesses des filles qui dansent. Dans la chaleur moite et au rythme de la bachata, Jerk apprend surtout à goûter le présent. Et c´est déjà pas mal. À la fin du xve siècle, Luis s´embarque avec Christophe Colomb pour implanter une colonie sur l´île. C´est la même histoire : celle de l´espoir que Là-bas, ce sera mieux.

  • Traducteur sans traduction, amoureux sans amoureuse, Paul Plaque héberge une chatte qui vague sur son palier. C´est la goutte d´eau qui fait déborder la vasque de la rancoeur de Mme Muche, fausse concierge de son état et tout entière vouée au respect du Règlement. Flanquée d´un éminent règlementiste, Mme Muche n´a de cesse d´expulser ce locataire indésirable, accusé de dégradations et de terrorisme. Paul Plaque se retrouve bientôt comme nous tous : enfermé de son plein gré dans son propre appartement, en attendant le Jugement dernier. Heureusement, pour affronter la petitesse mesquine du néant, il lui reste son imagination. Et sa chatte, donc. Bien.

  • Danse avec Jésus

    Jérémie Lefebvre

    Danse avec Jésus marie conjugaison au subjonctif et humour aigre-doux pour nous conter l´histoire d´une famille sur trois générations, Jean le grand-père, Christian le fils, Marie la petite-fille, et leurs comparses, amis, voisins ou collègues qui tous s´interrogent sur leur sentiment religieux. Jérémie Lefebvre scrute consciencieusement leurs états d´âme et dresse un inventaire foisonnant du christianisme contemporain.

  • La Véritable Histoire de la mienne raconte les tribulations de Didier : les potes, les meufs, la glande et les teufs, sans oublier l´inénarrable famille. Avec ses formules qui font mouche et ses réflexions qui nous touchent, Didier nous entraîne dans une série d´aventures toutes plus hilarantes les unes que les autres, et nous balade de belle façon entre rire et émotion.

  • Un matin, Denis est parti au boulot, comme d´habitude. Enfin, le laisse-t-il croire. Depuis le continent africain, il s´adresse à sa femme, restée en France. Sa femme qui doit répondre aux questions de son fils, de ses beaux-parents, du patron et des flics. Et qui ne sait pas, qui ne sait rien.

  • Filles perdues

    Stan de Marillac

    Cinquante « histoires de filles », soigneusement rangées par thème, composent ce recueil. Les sujets s´enchaînent, graves ou riants, traités avec l´indéfectible pudeur et cette élégance du verbe, qui caractérisent l´écriture de Stan de Marillac. Trois p´tits mots et puis s´en vont, ces filles surgissent tour à tour au fil des pages, se succèdent avant de disparaître, laissant dans leur sillage, comme des étoiles filantes, la trace infinie et fulgurante de cette humanité dont elles parent leur univers. Et le lecteur, levant le nez des pages de ce petit livre, ne regardera plus jamais le monde de la même manière, guettant, au détour d´une rue, sur le quai du métro ou, perdue dans ses pensées, une de ces filles au sourire lointain mais au regard affûté, prête à rire de tout, de rien, ingénue et délurée, pour un instant de bonheur à l´incomparable saveur.

empty