Sciences politiques & Politique

  • « Nous ne serons un État normal que lorsque nous aurons la première prostituée juive, le premier voleur juif et le premier policier juif ». Haim Nahman Bialik Les organisations mafieuses israéliennes comptent parmi les plus violentes et les moins connues. Elles sont le produit d'une société profondément divisée, parcourue de violentes secousses sociales, et en guerre depuis bientôt soixante-dix ans. Si certaines se contentent d'opérer à l'intérieur des frontières de l'État Hébreu, la plupart étendent leurs activités sur tous les continents. Serge Dumont retrace pour la première fois leur histoire depuis 1948. Loin des élucubrations antisémites propagées par les partisans d'un « complot mondial » dont Israël serait le centre, la « mafia israélienne » n'est pas une structure comme Cosa nostra. Pas de hiérarchie, pas de stratégie commune : les mafieux « blancs et bleus » passent leur temps à essayer de se détruire, et, à l'étranger, leurs relations avec les communautés juives de la Diaspora sont inexistantes, ou glaciales. À la fin des années 2000, l'escroquerie à la taxe carbone a permis d'amasser un pactole d'au moins 1,6 milliard d'euros. Racket, blanchiment d'argent, prostitution, trafic de drogue et d'armes, contrebande de diamants... les activités de ces clans génèrent tellement de cash que la police, bien qu'efficace contre l'activisme palestinien, semble désarmée face à un crime structuré militairement et qui a réussi à corrompre des personnalités politiques de premier plan. Journaliste belgo-israélien, spécialiste des affaires judiciaires, Serge Dumont vit et travaille à Tel-Aviv. Il est le correspondant permanent des quotidiens Le Soir, Le Temps et La Voix du Nord.

  • L'économie a pris le pas sur la diplomatie. Pendant que les Etats négocient, leurs entreprises se livrent une guerre sans merci où alliances et trahisons vont toujours de pair. L'intelligence économique est le faux nez de ces conflits secrets avec des méthodes issues du monde de l'espionnage. Charles Pellegrini revient sur les plus grandes affaires d'espionnage économique de ces dernières années : Renault, Volkswagen, ou Areva. Il raconte aussi les histoires et les mauvais coups de ces nouveaux espions : écoutes, infiltrations, sabotages, pièges à miel selon la vieille terminologie du KGB, lancement de fausses informations... Les pratiques délictueuses, parfois criminelles, sont devenues la règle de cette guerre sans pitié où les alliés ont pris le visage d'ennemis.

  • Patrons de gangs, mafias et cartels, ils ont la haute main sur le trafic de stupéfiants ou d'immigrés clandestins, sur la prostitution ou le racket et règnent par la constitution de véritables économies souterraines sur des territoires entiers. El Chapo Guzman, le roi des Narcos mexicains est devenu un des hommes les plus puissants du monde. Jim Brown et son fils Dudus Coke ont été de véritables potentats de la Jamaïque. Ibrahim Dawood, le truand de Bombay, est lui un proche d'AI-Qaïda et des services secrets pakistanais. Stéphane Quéré nous fait découvrir ces hommes et ces femmes, comme Big Sister Ping qui a régné sur des milliers d'immigrés chinois des Etats-Unis, le biker québécois Maurice Boucher, boss d'une organisation loin de tout folklore et avec laquelle compte les mafias d'Amérique du Nord. Mais aussi l'irlandais John Gilligan, le tueur de Veronica Guérin, ou le proxénète Colacurcio de Seattle, personnage digne d'un film de Scorsese au total, plus d'une douzaine de trajectoires Incroyables qui dépeignent le monde criminel contemporain.

  • Nicolas Sarkozy est-il un agent de la CIA ? Le dérèglement climatique est-il le fruit des recherches de l'armée américaine ? Jean-Luc Lagardère, la victime d'un complot destiné à empêcher l'entrée des Russes au capital d'EADS ? Chrysler, Ford et Général Motors ont-ils mené une conspiration contre Toyota ? Les Chinois ont-ils un plan secret pour coloniser l'Afrique ? Et si la grippe A était une invention des laboratoires pharmaceutiques pour relancer le marché des vaccins ? Les traces dans le ciel, le signe d'un empoisonnement massif ? Elvis Presley, plus vivant qu'Oussama ben Laden ? Depuis le 11 septembre, le climat de paranoïa s'est amplifié. La récente crise économique a ajouté un fort ressentiment vis-à-vis des élites, renforçant le besoin des populations de croire en la manipulation mondiale par des forces secrètes. Du simple canular jusqu'aux théories les plus complexes, Planète Complots est un essai qui décrypte les nouvelles tendances conspirationnistes.

empty