Littérature traduite

  • La frontière

    Don Winslow

    Un final grandiose
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean Esch
    Art Keller, ancien agent de la DEA, est recruté par le sénateur républicain O'Brien pour participer à une opération officieuse au Guatemala  : aider le cartel de Sinaloa, dont la mainmise sur le Mexique assure un semblant de stabilité à la région, à se débarrasser d'une organisation rivale sanguinaire, Los Zetas. La rencontre organisée entre les dirigeants des deux cartels tourne au bain de sang  : les trafiquants s'entretuent et le parrain de Sinaloa disparaît. Keller retourne alors au Mexique, où il retrouve la femme qu'il aime, Marisol. Maire d'une petite ville, celle-ci résiste vaillamment aux cartels, malgré la tentative d'assassinat qui l'a laissée infirme quelques années plus tôt. Quand O'Brien propose à Keller de prendre la tête de la DEA, il y voit l'occasion de lutter contre les organisations qui sèment la mort en Amérique. Il accepte.Après quatorze années consacrées à l'écriture de la trilogie Cartel, Don Winslow conclut l'épopée d'Art Keller avec un réquisitoire sans appel contre la gestion corrompue de la guerre anti-drogue par les gouvernements en place - et les responsables politiques fantoches comme Donald Trump.
        « Le meilleur. »
    STEPHEN KING
      « Une spectaculaire conclusion à la trilogie de Don Winslow sur les cartels.  »
    NEW YORK TIMES
    À propos de l'auteur
    Don Winslow est l'auteur de dix-neuf romans traduits en une vingtaine de langues, dont les best-sellers  Cartel  (Seuil, 2016) en cours d'adaptation au cinéma par Ridley Scott, et  La griffe du chien  (Fayard Noir, 2007). Il vit en Californie.

  •   Eva Mc Nabb, opératrice d'appels d'urgence pour le 911 à La Nouvelle-Orléans, reçoit un appel relatant l'assassinat d'une policière et l'enlèvement de son coéquipier par les narcotrafiquants qui gangrènent la ville. Il s'agit de Danny, son propre fils, que l'on retrouve mort après des heures d'agonie. Brûlé, brisé, os après os. Dès lors, Eva n'a plus qu'une obsession et convoque son fils ainé, Jimmy, policier lui aussi: «  Je veux que tu prennes ta haine à bras le corps. Je veux que tu venges ton frère  ».
    C'est sur ces notes tragiques que Don Winslow ouvre Le prix de la vengeance. Des bas fond de la nouvelle Orléans aux plages de Hawaï en passant par les côtes de Californie, on y croise des voleurs et trafiquants de haut vol, flics obsessionnels, détectives privés, surfeurs de légendes, fugitifs, autant d'âmes damnées évoluant dans l'envers du rêve américain. Avec ce reccueil de six novelas, Don Winslow façonne un ouvrage unique et s'impose une fois de plus comme le meilleur de sa génération.
     
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Isabelle Maillet.
     
    À propos de l'auteur
    Don Winslow est l'auteur de dix-neuf romans traduits en une vingtaine de langues, dont les best-sellers  Cartel  (Seuil, 2016), La griffe du chien  (Fayard Noir, 2007), la Frontière (HCN, 2019). Il vit en Californie.

  • Corruption

    Don Winslow

    QUAND TOUT LE SYSTÈME EST POURRI
    AUTANT JOUER SELON SES PROPRES RÈGLES
     
    Denny Malone est le roi de Manhattan North, le leader charismatique de La  Force, une unité d'élite qui fait la loi dans les rues de New York et n'hésite pas à se salir les mains pour combattre les gangs, les dealers et les trafiquants d'armes. Après dix-huit années de service, il est respecté et admiré de tous. Mais le jour où, après une descente, Malone et sa garde rapprochée planquent pour des millions de dollars de drogue, la ligne jaune est franchie.
    Le FBI le rattrape et va tout mettre en oeuvre pour le force à dénoncer ses coéquipiers. Dans le même temps, il devient une cible pour les mafieux et les politiques corrompus. Seulement, Malone connaît tous leurs secrets.
    Et tous, il peut les faire tomber...
    À travers une narration abrupte et remarquablement réaliste, faisant écho à l'oeuvre de Dennis Lehane comme aux films de Martin Scorsese, James Gray et Brian de Palma, Don Winslow livre un roman policier magistral, tableau étourdissant du crime organisé, actuellement en cours d'adaptation au cinéma par James Mangold (Copland).
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean Esch
      DES CRITIQUES DITHYRAMBIQUES
      "On pense immanquablement aux films noirs comme "Serpico" ou "Le prince de New York" de Sidney Lumet ; on songe aux romans de Nick Tosches, aussi. Autant dire, au meilleur du genre." LIRE
    "Un monument." France Culture
    "Il y a longtemps qu'on n'avait pas lu un polar aussi magistral."  Le Parisien
    "Un triomphe. Pensez au  Parrain, mais avec des flics." Stephen King
     
    "Tendu, brutal, très atmosphérique, incroyablement ficelé et totalement inoubliable."  James Ellroy
     
    "Un roman policier d'envergure shakespearienne, probablement l'un des meilleurs jamais écrits."  Lee Child
     
    "Les fans du Parrain, de  Mystic River, de  Sur écoute, ou des  Inflitrés  vont adorer."  Mark Rubinstein,  Huffington Post

  • «  Quand vous rentrerez, je veux que vous racontiez ce que vous avez vu. S'il vous plaît, soyez notre voix.  »
      Jeanne, survivante de viol, République démocratique du Congo
    Autour du monde, le corps des femmes est un champ de bataille.
    Le viol, une arme de guerre stratégique utilisée à des fins de destruction des populations.
    C'est le constat sans appel établi par cette enquête, d'une ampleur inégalée, sur la violence sexuelle dans les conflits. Reporter de guerre depuis plus de trente ans, Christina Lamb a recueilli les témoignages des femmes au coeur des conflits, des esclaves yézidies aux victimes des camps de viol en Bosnie-Herzégovine en passant par les rescapées du génocide rwandais ou les «  femmes de réconfort  » japonaises.
    Si la qualification du viol en tant que crime de guerre date de 1919, une seule condamnation a été prononcée depuis. Les victimes, elles, se comptent par millions.
    La violence sexuelle n'est ni inévitable ni acceptable. Cet ouvrage, qui rend enfin audibles des survivantes presque systématiquement réduites à la honte et au silence, est un cri d'alarme lancé à l'humanité.
     
    Christina Lamb est correspondante en chef pour l'hebdomadaire britannique The Sunday Times et grand reporter depuis plus de trente ans. Parmi de nombreuses récompenses, elle a notamment été lauréate du prix Bayeux des correspondants de guerre. Elle est l'autrice de plusieurs livres dont Moi, Malala (Calmann-Lévy, 2013), et Nujeen, l'incroyable périple (HarperCollins, 2016).

  • «  Quelque part entre la poésie et le journalisme se trouve le pays magique des citations. Elles peuvent être factuelles ou fantaisistes, personnelles ou politiques, venir de l'université ou de la rue, mais elles sont toujours assez courtes et pertinentes pour imprimer l'esprit. »
    Depuis ses jeunes années en tant que journaliste activiste, Gloria Steinem a toujours su manier la langue pour forger des slogans: ceux qui disent tout en peu de choses, qui inspirent, qui réconfortent, qui rassemblent. Pendant des décennies, les bons mots de Gloria ont aidé des générations de femmes à prendre leur vie en main. Tirées de ses écrits de ses discours mais aussi de ses amies, ce florilège rassemble ainsi ses meilleurs citations sur les sujets qui comptent: le patriarcat et l'importance de se libérer des conventions mais aussi la vieillesse, le travail, le bonheur...Entre réflexion, et poésie, La Vérité vous libérera mais d'abord elle vous mettra en rage  vous fera rire et vous donnera envie de soulever des montagnes! Un livre atemporel, à partager sans modération.
     
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Karine Lalechère.
     
    À propos de l'auteur
    Gloria Steinem, aujourd'hui âgée de 86 ans, est une activiste féministe américaine. Journaliste, écrivain, elle a fondé le magazine Ms.  et, avec Jane Fonda et Robin Morgan, le Women's Media Center, une organisation qui se bat pour rendre les femmes plus visibles dans les médias. 
     

  • Sous terre

    James Delargy

    Comme beaucoup de familles, les Maguire rêvent de quitter la ville pour un retour à la nature. Kallayee semble être l'endroit idéal : abandonné depuis longtemps, l'ancien village minier promet d'être calme, paisible.
    Sous l'écrasante chaleur du désert australien, leurs espoirs se dissipent. Des lumières la nuit, des grondements lointains, des traces de pneus dans la poussière... Autant d'indices qui leur font comprendre qu'ils ne sont pas seuls.
    Depuis Noël, voilà dix jours que personne ne peut les contacter. La famille a disparu. Emmaline Taylor de la police criminelle mène l'enquête, mais, pour pouvoir les retrouver, elle doit d'abord comprendre quelles raisons les ont poussés à se réfugier dans un endroit si reculé. Et elle doit faire vite : la maison saccagée et le sol taché de sang laissent craindre le pire...
    Dans la lignée de son premier roman et de Canicule de Jane Harper, James Delargy nous livre un pur thriller, à l'ambiance âpre et étouffante.
    Traduit de l'anglais (Irlande) par Maxime Shelledy et Souad Degachi.
    À propos de l'auteur
    Grand voyageur, James Delargy, irlandais d'origine, a vécu en Australie, en Afrique du Sud et en Écosse. Il réside aujourd'hui en Angleterre. Après  Victime 55, son nouveau thriller, Sous terre, vient de paraître aux éditions HarperCollins.
    À propos de  Victime 55
    «  Bluffant. Un auteur à ne pas perdre de vue.  » Mediapart
    «  L'écriture de James Delargy a l'ampleur et la couleur du paysage dans lequel elle s'incarne?: vive, souple et aride tout à la fois. » Le Devoir
    «  Il est fort à parier que l'avenir de ce monsieur dans le thriller soit prometteur.  » Polar.Zonelivre.fr

  • Victime 55

    James Delargy

     
    Deux suspects. Deux témoignages identiques. Un seul coupable.
    Une petite ville perdue en Australie. Un officier de police habitué à régler des petits problèmes de vie domestique et querelles de voisinage.
    Un jour de canicule débarque un homme, couvert de sang. Gabriel déclare avoir été séquestré dans une cabane par un serial killer. Le dénommé Heath a déjà tué 54 personnes. Gabriel est sa prochaine victime.
    Quand la chasse à l'homme commence, ce même jour de canicule, débarque un deuxième homme. Heath est couvert de sang. Heath déclare avoir été séquestré dans une cabane par un serial killer, un certain Gabriel. Gabriel a déjà tué 54 personnes. Heath est sa prochaine victime.
    Qui est le numéro 55  ?
    /> " Un thriller très bien ficelé, avec une tension qui monte crecendo pour une enquête qui s'annonce complexe."  Cultura Auxerre
    " Désarçonnant."  Espace Culturel Leclerc Limoges
    " Tout est parfaitement bien rythmé jusqu'à un final autant inattendu que percutant et qui a conséquemment amélioré l'ensemble de ma lecture  ! "  L'oeil de Luciole
    " Je commence l'année avec un véritable coup de coeur. Le suspense est dingue et l'intrigue bien ficelée, et surtout bien trouvée. "  La bibliothèque de Laurie
    " Très bonne surprise pour ce thriller qui, après un début qui démarre très fort, relève haut la main toutes ses promesses. "  The booktaster
    Traduit de l'anglais (Irlande) par Maxime Shelledy et Souad Degachi
     
    À propos de l'auteur  :
    Grand voyageur, James Delargy, irlandais d'origine, a vécu en Australie, en Afrique du Sud et en Ecosse. Il réside aujourd'hui en Angleterre. Victime 55 est son premier roman.

  • Un frère et une soeur au pays du thriller...
    déjà repérés par Netflix US
     
    Paris, 2040. Simon d'Almat travaille dans un grand laboratoire sur un projet ultra-confidentiel qui pourrait changer l'équilibre du monde. Et avoir des conséquences capitales sur son entourage, à commencer par sa fiancée, hospitalisée dans un état grave.
    Ce jeune scientifique au passé chaotique et violent est prêt à tout pour faire avancer ses recherches, tout en essayant de lutter contre ses vieux démons.
    Mais, de Londres à Paris en passant par Marseille et la Centrafrique, Simon se retrouve au coeur d'un environnement qui déraille : qui sont ces personnes qui semblent le connaître ? Pourquoi n'a-t-il aucun souvenir de son enfance ? Que renferment ces mystérieux carnets rouges ?
    Ce thriller est une course contre le temps, une folle aventure humaine, jusqu'à une révélation finale stupéfiante.
     
    Les auteurs
    Frère et soeur, Carole et Antoine Fruchard ont écrit Les Carnets rouges malgré les 12  000  kilomètres qui les séparaient alors. Elle à Shanghai, lui à New York, ils ont dédié des années de leur temps libre à imaginer ce premier thriller aussi addictif que troublant. Ils sont originaires de Nantes.

  • Incarcéré dans une prison où il retrouve des Hell's Angels prêts à lui faire la peau pour avoir tué l'un des leurs, Tim Kearney comprend vite que son espérance de vie est limitée. Jusqu'à ce que le chef de la brigade des stups lui propose un marché  : se faire passer pour Bobby Z, baron de la drogue dont il est le parfait sosie, et se livrer à un caïd mexicain. L'objectif  ? Obtenir la libération d'un agent infiltré. Seulement voilà  : Bobby Z est mort. Qu'à cela ne tienne, Tim Kearney décide de tenter sa chance. Mais lorsqu'on incarne un légendaire trafiquant de drogue, on ne se fait pas que des amis. Et Tim va le découvrir à ses dépens.
     
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Oristelle Bonis
     
    À propos de l'auteur  :
    Don Winslow est l'auteur de dix-neuf romans traduits en une vingtaine de langues, dont les best-sellers Cartel (en cours d'adaptation au cinéma par Ridley Scott) et La Griffe du chien. Il vit en Californie.
     

  • Une trace de suie suspecte, un chien retrouvé à l'abri du brasier dans le jardin. En quelques minutes, Jack Wade comprend que le sinistre qui a ravagé la splendide propriété du riche homme d'affaire russe Nick Vale et emporté sa jeune épouse n'a rien d'accidentel.
    Enquêteur pour la Californienne d'Incendies depuis douze ans, Jack n'en est pas à son premier cas de fraude à l'assurance. Mais il ignore tout de l'incroyable machination qu'il est sur le point de découvrir. Face à la mafia russe, fera-t-il le poids  ?
     
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Oristelle Bonis
    À propos de l'auteur :
    Don Winslow est l'auteur de dix-neuf romans traduits en une vingtaine de langues, dont les best-sellers  Cartel  (Seuil, 2016), en cours d'adaptation au cinéma par Ridley Scott, et  La Griffe du chien  (Fayard Noir, 2007). Il vit en Californie.

  • Un contrat d'édition en poche et une confortable avance pour son premier roman, Libby a décidé de s'offrir une parenthèse de luxe avec son fils Ethan, trois ans, qu'elle élève seule. Dans ce superbe palace de Floride, elle compte bien se reposer, profiter de son fils et puis aussi s'amuser, faire taire cette voix qui lui dit sans arrêt qu'elle n'est pas assez bien pour ce genre d'endroit. Mais un soir, alors qu'ils s'apprêtent à regagner leur chambre, Ethan échappe à sa vigilance et le voilà qui s'engouffre dans l'ascenseur. Trop tard, les portes se ferment.... Dans ce complexe hôtelier qui compte des milliers de chambres, un petit garçon a vite fait de se perdre. La sécurité se met en branle. Et puis à mesure que le temps s'écoule, l'évidence s'impose  : il s'agit d'un enlèvement. Dans ce genre de cas, comme chacun sait, le ravisseur est souvent un proche de la victime. Quelqu'un aurait-il une raison de vouloir enlever cet enfant  ?  Interrogée par la police, Libby se réfugie dans un mutisme qui sonne comme un aveu. La police n'est pas dupe.  Qu'a-t-elle sur la conscience  ? Quel sombre secret peut-elle cacher au point d'obstruer l'enquête pour retrouver son propre enfant ?
     
    Traduit de l'anglais (Irlande) par Janique Jouin-de Laurens
     
    À propos de l'auteur
    Beck, aussi connu sous son véritable nom, Stuart Neville, est un auteur acclamé par la critique et les lecteurs. Après une carrière dans la musique, il a épousé celle d'écrivain, faisant du polar sa spécialité.

  • Professeure d'éducation à l'université de Stanford, Jo Boaler a développé une
    méthode révolutionnaire pour en finir avec les préjugés sur nos capacités d'apprentissage.
    En se fondant sur les dernières recherches en neurosciences, elle propose
    six clés qui révèlent le potentiel extraordinaire de notre cerveau, à commencer
    par trois principes essentiels :
    Principe n° 1 : notre cerveau est en perpétuelle croissance.
    Principe n° 2 : nos erreurs sont nos meilleures alliées.
    Principe n° 3 : nous pouvons changer notre cerveau en changeant nos croyances.
    Parler trois langues, devenir une bête en calcul, jouer de la clarinette : contrairement  aux idées reçues, tout cela est possible, peu importe notre âge. Il suffit  de se lancer !
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Chloé Royer.
    A propos de l'autrice :
    Professeure d'éducation à l'université de Stanford, Jo Boaler s'est spécialisée dans l'apprentissage  des mathématiques. Cofondatrice de la plateforme YouCubed, elle propose  aux étudiants, aux professeurs et aux parents des ressources pour améliorer leurs capacités  dans cette matière. Très impliquée dans ce domaine, elle a écrit plusieurs livres sur le  sujet, et son travail a été publié dans le  TIME Magazine  et le  New York Times.

  • Chambre froide

    David Koepp

    S'IL VOUS EFFLEURE, IL EST DÉJÀ TROP TARD.
     
    1987. Des débris de la station spatiale Skylab tombés dans le désert australien ont libéré les spores d'un champignon génétiquement modifié hautement létal. Bilan : vingt-six morts, le corps atrocement mutilé. Les deux agents gouvernementaux et la microbiologiste dépêchés sur place arrivent trop tard pour sauver quiconque, mais ils parviennent à prélever un échantillon du fongus et à le confiner dans un complexe de stockage militaire au Kansas, dans un environnement qui devrait l'empêcher de se développer.
     
    2019. Deux employés du complexe ¬- revendu depuis à une société privée - sont témoins d'une activité anormale au quatrième sous-sol. Ils ignorent tout de la présence en ces lieux de l'arme bactériologique la plus mortelle jamais conçue... et qui vient de se réveiller.
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Thibaud Eliroff
    Le premier roman du scénariste de Jurassik Park, Spider-Man, Indiana Jones, La Guerre des mondes et Mission impossible...
     
    Considéré comme l'un des scénaristes les plus populaires de tous les temps, David Koepp est capable d'exceller dans tous les genres et son travail connaît un succès à la fois critique et commercial.

  • Mon pays oublié Nouv.

    Je suis un enfant du mouvement des droits civiques.
     
    L'accès aux soins alors que les hôpitaux de campagne disparaissent. Les fins de mois à boucler quand les usines ferment et délocalisent. La nécessité de maintenir vivantes les traditions dans des villes rongées par la pauvreté. Celle de tracer sa route sans céder au désespoir.
     
    Ces problématiques sont celles des «  oubliés  » de la société américaine, ces femmes et hommes noirs, pauvres et ruraux des États du Sud.
    Pour Bakari Sellers, avocat et homme politique, il s'agit des membres de sa famille. De ses voisins. De ses amis.
     
    Marchant sur les traces de son père, héros de la lutte pour les droits civiques proche de Stokely Carmichael et de Martin Luther King, Sellers relate dans ce récit personnel, engagé et puissant la fierté et la souffrance qui caractérisent le quotidien d'une communauté laissée pour compte.
     
    Une chronique salutaire sur la société américaine d'aujourd'hui.
    «  Le livre de Bakari Sellers est nécessaire. Dans ce récit captivant, l'auteur raconte la résilience des habitants de Caroline du Sud et tire la sonnette d'alarme, dénonçant les politiques dangereuses menées dans cet Etat.  »
    Hillary Clinton
    «  Une voix forte qui plaide pour une justice sociale.  »
    Kirkus Reviews

  • Que ce soit grâce à sa bonne étoile ou à un mauvais assassin, le juge Crowdy Lobbett de New York est toujours en vie. On ne peut pas en dire autant des quatre hommes décédés à sa place. Deux autres tentatives contre sa personne, l'une au milieu de l'Atlantique, l'autre dans une rue animée de Londres, suffisent pour convaincre Albert Campion que le juge sait quelque chose qu'il devrait ignorer... quelque chose au sujet du chef de l'organisation criminelle Simister. Pour le mettre hors de danger, Campion attire le juge et sa famille dans le pittoresque village de Mystery Mile. Mais lorsque meurtre, suicide et chantage les rattrapent, le gentleman détective sait que la légende de Simister est vraie  : aucun homme ne lui échappe, même un homme comme Campion.
     
    Traduit de l'anglais (Royaume-Uni) par Laurence Kiéfé.
     
    À propos de l'autrice
    Margery Allingham (1904-1966) est une grande dame des lettres britanniques, rivale d'Agatha Christie en son temps, qui a marqué de son empreinte des générations d'auteurs de roman policiers.
     
    « Il y a un humour, une légèreté chez Margery Alligham... » Télérama, Cercle Polar
    « Margery Allingham mérite d'être remise au goût du jour. » P. D. James
    « Le meilleur de l'intrigue à l'anglaise. » The New Yorker
     

  • «  Arrête de te vautrer dans tes fantasmes et tes problèmes. Réveille-toi, bordel !  »
    As-tu déjà eu l'impression de faire du surplace, malgré tous tes efforts  ? De t'enfermer dans les mêmes relations toxiques, de voir ta carrière stagner et tes rêves s'éloigner  ? En bref, de toujours finir par faire des conneries, même quand en apparence tout va bien  ?
    Il est temps de mettre le doigt sur la racine du mal et de l'arracher sans pitié. Ce petit livre est ma méthode pour démasquer et transformer ce qui te pourrit la vie. Zéro blabla sur la pensée positive, zéro chichi  : il propose des outils concrets pour que tu puisses examiner toi-même le câblage de ton subconscient et comprendre pourquoi tu te tires une balle dans le pied à la moindre occasion. Tout ça dans le but de te sortir du pétrin et de reprendre le contrôle de ton existence, une bonne fois pour toutes.
    Il est possible d'interrompre ce cycle d'auto-sabotage. Alors, on s'y met ?
     
    À propos de l'auteur
    Gary John Bishop est auteur, coach et conférencier en développement personnel. D'origine écossaise, il a fait de son humour et son franc-parler sa marque de fabrique. Il est l'auteur de trois livres  : Réveille-toi, Do the Work (non traduit en français) et Arrête tes conneries.

  • La nuit du tigre

    Margery Allingham

    Novembre 1950. Les manteaux sont boutonnés, les cols relevés, tandis qu'un épais brouillard s'insinue dans les ruelles londoniennes. Meg Elginbrodde, veuve depuis cinq ans, annonce son intention de se remarier. Depuis, elle reçoit des plis très étranges : des photos récentes de son premier époux, bien vivant. Serait-ce un avertissement, une tentative de chantage, ou quelque chose de bien plus sinistre encore ? Alors qu'elle se tourne vers Albert Campion et l'inspecteur Charles Luke pour découvrir la vérité, les rumeurs enflent au sein des pubs défraîchis de Londres : le Tigre serait de retour en ville, libre. De nouveau prêt à bondir hors du smog et à tuer. Et il appartient au gentleman détective de l'arrêter...
     
    À propos de l'autrice
    Margery Allingham (1904-1966) est une grande dame des lettres britanniques, rivale d'Agatha Christie en son temps, qui a marqué de son empreinte des générations d'auteurs de roman policiers.
    « Un roman phénoménal ! » J. K. Rowling
    « Margery Allingham est exceptionnelle. » Agatha Christie
    « Une inoubliable analyse du mal. » Telegraph
    « Un chef-d'oeuvre. » A. S. Byatt

  • Meurtre en coulisse

    Faith Martin

    1960. Alors que la ville d'Oxford se prépare pour le premier concours de beauté Miss Miel au Old Swan Theatre, une des principales candidates est retrouvée morte. Un suicide, ou l'élimination d'une concurrente gênante ? Dans cette atmosphère de compétition féroce, la liste des suspects est interminable. Pour mener l'enquête, pas le choix : il faut se fondre dans la masse. Et quand, à son grand embarras, la jeune policière Trudy Loveday se retrouve à intégrer les rangs des prétendantes à la couronne, elle découvre un monde où, en coulisse, tous les coups bas sont permis.
    Entre mauvais tours, chantages et duperies, elle et le Dr Clement Ryder doivent rapidement repérer le tueur, avant que l'événement devienne une course mortelle pour remporter le prix...
    Traduit de l'anglais (Royaume-Uni) par Alexandra Herscovici-Schiller.
     
    À propos de l'auteure
    Faith Martin, également connue sous son véritable nom, Jacquie Walton, est l'auteure de nombreux romans policiers à succès. Née à Oxford et amoureuse de la campagne anglaise, elle situe nombre de ses romans dans le cadre bucolique de la région oxonienne.
     
    « Espérons que ce ne soit que la première d'une longue série tant on a envie de continuer à suivre ces protagonistes ! »
    Page des libraires, à propos du tome 1.

  • Autobiographie

    Tina Turner

    « Vous ne faites pas  que danser et chanter.  Vous représentez  un possible. »
    OPRAH WINFREY
    Des ventes éblouissantes, des musiques iconiques, des récompenses prestigieuses. De Mick Jagger à Beyoncé en passant par David Bowie  : ils ont tous voulu chanter auprès de celle qui incarne bien plus qu'une chanteuse  : un symbole.
    Normal, à 79 ans, «  la reine du rock'n'roll  » n'a jamais rien perdu de son énergie légendaire. Celle-là même qui a fait de chacune de ses apparitions et tournées des moments mythiques.
    Elle s'est surtout illustrée comme une femme résiliente et combative, revenue sur le devant de la scène seule, et pourtant plus forte que jamais. Aujourd'hui, dans cette autobiographie définitive, elle nous dit tout.
    Sur ses 60 ans de carrière musicale, sa relation destructrice avec le tristement célèbre Ike Turner. Sur son équilibre avec Erwin Bach, épousé en 2013. Sur ses rencontres, ses passions, les secrets de sa détermination.
    L'icône de Private Dancer nous livre une autobiographie à l'égal de sa voix et de sa vie  : spectaculaire et vraie.
    " Tout ce qu'elle n'avait jamais avoué "  Le Figaro Magazine
    " La star bouddhiste se livre comme jamais "  Rock & Folk

  • Cléopâtre

    Alberto Angela

    Revivre l'Histoire, sur les traces de Cléopâtre
    Peu de femmes peuvent se vanter d'avoir autant marqué les esprits que Cléopâtre. La dernière reine d'Égypte antique a séduit les puissants mais a surtout fait de son nom un symbole de puissance. Alberto Angela, vulgarisateur de génie, nous entraîne sur les pas de cette femme d'exception. Dans un monde antique dominé par les hommes, elle a permis au royaume d'Égypte de connaître une expansion fulgurante. Femme de pouvoir, douée dans l'art de la négociation comme dans celui de la guerre, elle est une grande stratège et une figure incroyablement visionnaire.  Si, après deux mille ans, elle continue de nous fasciner et de nous inspirer, c'est peut-être parce qu'au-delà des images et du fantasme, elle est le visage de la modernité.
    Alberto Angela est connu pour mettre l'Histoire à portée de tous grâce à ses émissions culturelles à succès. Son secret ? Faire revivre l'Histoire à travers les yeux de ceux qui en furent les acteurs. Il est l'auteur de nombreux best-sellers, comme Les Trois Jours de Pompéi (Payot, 2014). 
    Traduit de l'italien par Marc Lesage 

  • November road

    Lou Berney

    " Un thriller essouflant et passablement usant pour les nerfs "  Philippe Blanchet,  Le Figaro Magazine
    " Un road-trip époustouflant "  L'obs
    " Un somptueux roman noir qui se lit sans relâche(...) magnifique ! "  Europe 1
    " Un road-movie de belle facture, tendu par la menace permanente, mais éclairé par la magie d'une improbable rencontre. "  Alain Léauthier,  Marianne
    Sur une route perdue de l'Ouest américain, un homme roule à tombeau ouvert.
    Cet homme, c'est Frank Guidry. À ses trousses, un tueur à gages mandaté par le mafieux Carlos Marcello, qui veut se débarrasser d'un témoin indésirable dans le crime du siècle  : l'assassinat de JFK.
    Guidry sait que la première règle, quand on est en cavale, est de ne pas s'arrêter. Et que la seconde est de ne compter que sur soi-même. Pourtant, lorsqu'il aperçoit, au bord de la route, une femme avec une voiture en panne, deux petites filles et un chien sur la banquette arrière, il y voit une proie facile. Et la couverture qui lui permettra de leurrer l'homme qui le traque.
    Alors, Guidry prend le risque.
    Il s'arrête.
     
    Lou Berney  est l'auteur de trois romans,  Gutshot Straight, Whiplash River,  et  The Long and Faraway Gone  (prix Edag-Allan Poe). Ses nouvelles ont notamment paru dans  The New Yorker.  Il vit dans l'Oklahoma. 

  • " Un thriller psychologique palpitant"  Auféminin.com
    Mère. Héroïne. Menteuse. Tueuse  ? 
    Le métier de Laura consiste à soigner les troubles de la parole. Dans sa profession, elle est reconnue et admirée. Elle a pourtant plus de difficultés quand il s'agit de faire parler sa fille de trente ans, qui semble collectionner les échecs en tout genre.
    Il aura suffi qu'elle l'invite au restaurant pour avoir une vraie discussion mère-fille,
    Il aura suffi qu'un gamin armé entre en scène,
    Il aura suffi d'un unique coup de couteau,
    Pour que tout bascule.
    Andy vient de voir sa mère tuer un homme. Sans une once d'hésitation. Efficace. Calme.
    Andy vient de comprendre que sa mère n'est peut-être pas celle qu'elle prétend.
    Et, maintenant que les masques tombent, la voix de ces deux femmes pourrait bien ne plus jamais se faire entendre.
     
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Ève Vila
    À propos de l'auteur :
     
    N°1 sur les listes internationales de best-sellers, Karin Slaughter est l'un des auteurs les plus populaires et les plus plébiscités dans le monde. Publiée en trente-trois langues et vendue à plus de trente millions d'exemplaires, elle est l'auteur de nombreux romans, parmi lesquels figurent les séries « Grant County » et « Will Trent ».
     

  • «  L'autre reine du crime  », Le Monde
    Londres, 1911. La famille Barnabas, à la tête d'une prestigieuse maison d'édition, subit un premier coup du sort lorsque l'un des neveux du fondateur, Tom Barnabas, s'évapore en pleine rue, sans laisser de trace. Vingt ans plus tard, c'est un autre neveu, Paul Brande, qui disparaît dans des circonstances tout aussi mystérieuses. Son corps est retrouvé peu de temps après dans la salle des archives de la maison. Les regards se tournent alors vers les cousins des victimes, les seuls à tirer profit de la mort de Paul. Pour se laver de tout soupçon, ces derniers font appel au détective Albert Campion. Mais certains membres de la famille Barnabas ne sont pas prêts à voir leurs secrets révélés au grand jour...
     
    Traduit de l'anglais par Laurence Kiéfé
     
     
    À propos de l'auteure  :
    Margery Allingham est une célèbre romancière britannique, rivale d'Agatha Christie en son temps, et figure de proue de la littérature policière du «  whodunit  ». Elle doit sa renommée à sa très populaire série policière mettant en scène le gentleman détective Albert Campion, qui lui inspirera dix-huit romans et une vingtaine de nouvelles.

  • "Best-seller en vue !" Elle.fr
    Il n'est pas toujours sage de garder un secret.   
    Le 16 mars 1989, deux hommes masqués se sont introduits dans la maison qu'occupaient la femme et les deux filles de Rusty Quinn, avocat de la défense dans la petite ville de Pikeville. Sam a reçu une balle en pleine tête et Charlie a échappé  à un viol. Leur mère est morte.  28 ans plus tard, les deux soeurs ont gardé des séquelles de leur agression. Toutes deux devenue avocates, elles n'ont plus aucun  lien. Restée à Pikeville, Charlie est témoin d'un crime dans son ancien collège.  Kelly Wilson, adolescente de 17 ans, tue à l'arme à feu le proviseur et une enfant.  Charlie et son père n'ont plus qu'un seul recours : Sam.  Elle accepte de se pencher sur le cas Kelly. À contrecoeur. Parce qu'elle sait que revenir à Pikeville c'est aussi affronter  le jour où le destin de la famille Quinn a basculé pour toujours. 
     
    N°1 sur les listes internationales de best-sellers, Karin Slaughter est l'un des auteurs les plus populaires et les plus plébiscités dans le monde. Publiée en trente-trois langues et vendue à plus de trente millions d'exemplaires, elle est l'auteur de nombreux romans, parmi lesquels figurent les séries « Grant County » et « Will Trent ».
     

empty