Arts et spectacles

  • François Ravard est un électron libre. De la folle aventure Téléphone aux Stades de France des Insus, en passant par les iconiques Marianne Faithfull, Serge Gainsbourg, Jean-Pierre Mocky ou Les Rita Mitsouko, il raconte son  incroyable parcours en forme de montagnes russes, avec l'aide de son ami Philippe Manoeuvre.
     
     
    Backstage, je découvre que les quatre fabuleux (Corine, Jean-Louis, Louis et Richard, faut-il le rappeler) ont un succès aussi énorme que mérité, mais aussi un truc plus incroyable encore dans notre petit monde  : un manager, le dénommé François Ravard, le cinquième Téléphone. 
    Sanglé dans son Perfecto, François est déjà un garçon fascinant, plus jeune que les musiciens pour qui il se démène. Dans l'ombre, Ravard fait le job, un oeil sur le modèle british, un autre sur le groupe.
    François était un magicien...
    Mais voici le point fort de tous ces vieux souvenirs en vrac qui m'assaillent le cortex  : Ravard et moi ne nous sommes jamais perdus de vue.
    Et plus d'une fois, c'en était devenu un gag récurrent lors de nos déjeuners amicaux, Ravard ressortait sa vieille blague des années Téléphone  : «  De toute façon, un jour, tu écriras ma biographie.  »
     
    Philippe Manoeuvre

  • Rock

    Philippe Manoeuvre

    Plus que de simples mémoires, l'autobiographie de Philippe Manoeuvre est une plongée dans la vie de celui qui est devenu une légende du rock à lui tout seul, un personnage vibrionnant, un Tintin du rock'n'roll immanquablement chaussé de ses Ray-Ban, le critique rock le plus célèbre de France de ces quarante dernières années. Proche d'Iggy Pop, de Polnareff, de Gainsbourg et de tant d'autres, intervieweur des Stones plus de vingt fois, il a fréquenté les plus grandes stars et parle aux baby-boomers comme au public de la Nouvelle Star. Ce livre foisonnant d'anecdotes, qui raconte comment cet homme et tous ces musiciens ont voulu changer le monde, est à l'image de Manoeuvre  : il rocke.
    «  Le rock, c'était une passion, une religion.»  Philippe Manoeuvre dans  Quotidien
    « L'autobiographie électrique [...]   se dévore avec sourire et envie  !  »  Télérama
    «  On croise les plus grands :  Lou Reed, les Stones, Bowie, AC/DC, Johnny..
    Ca se lit à 2 000 à l'heure, c'est une tornade, une mine d'anecdotes...  »  Télématin
    À propos de l'auteur :  Après avoir suivi les plus grands (Lou Reed, The Rolling Stones, Johnny, Gainsbourg...) et travaillé, entre autres, pour  Rock & Folk,  Métal Hurlant, France Inter,  RTL,  OÜI FM ou l'émission « Les Enfants du Rock »,  Philippe Manoeuvre  est aujourd'hui considéré comme une icône du rock en France. Il  a notamment publié sa  Discothèque idéale, ainsi que les biographies de personnalités comme Michael Jackson, James Brown, Michel Polnareff et co-écrit  avec Joey Starr,  en 2017,  Le Monde de demain.

  • Autobiographie

    Tina Turner

    « Vous ne faites pas  que danser et chanter.  Vous représentez  un possible. »
    OPRAH WINFREY
    Des ventes éblouissantes, des musiques iconiques, des récompenses prestigieuses. De Mick Jagger à Beyoncé en passant par David Bowie  : ils ont tous voulu chanter auprès de celle qui incarne bien plus qu'une chanteuse  : un symbole.
    Normal, à 79 ans, «  la reine du rock'n'roll  » n'a jamais rien perdu de son énergie légendaire. Celle-là même qui a fait de chacune de ses apparitions et tournées des moments mythiques.
    Elle s'est surtout illustrée comme une femme résiliente et combative, revenue sur le devant de la scène seule, et pourtant plus forte que jamais. Aujourd'hui, dans cette autobiographie définitive, elle nous dit tout.
    Sur ses 60 ans de carrière musicale, sa relation destructrice avec le tristement célèbre Ike Turner. Sur son équilibre avec Erwin Bach, épousé en 2013. Sur ses rencontres, ses passions, les secrets de sa détermination.
    L'icône de Private Dancer nous livre une autobiographie à l'égal de sa voix et de sa vie  : spectaculaire et vraie.
    " Tout ce qu'elle n'avait jamais avoué "  Le Figaro Magazine
    " La star bouddhiste se livre comme jamais "  Rock & Folk

  • Je me souviens de nous

    Babeth

    Quand Élisabeth Étienne, dite Babeth, rencontre Johnny Hallyday lors d'une soirée, elle n'a pas vingt ans. Ils n'échangent que quelques phrases, et seule persiste l'impression d'un regard bleu perçant dans la nuit. Au fil de leurs rencontres, un lien se tisse entre eux, jusqu'à ce que Johnny invite le mannequin à Londres. Une intuition puissante fleurit alors : leur avenir à  deux sera radieux.
    Le jeune couple savoure chaque instant. Ils partent aux quatre coins du monde pour célébrer leur passion naissante, déposent au coin du lit des petits mots doux pour ne pas s'oublier, se  soutiennent quand les tourments deviennent trop lourds à
    porter. En 1981, ils scellent leur idylle à Los Angeles, dans la  plus stricte intimité.
    Johnny et Babeth, même après leur rupture, entretiennent  longtemps une relation unique, mêlée de tendresse et d'une  éblouissante complicité.
    Celle que Johnny considérait comme l'une des femmes les plus dignes de sa vie raconte pour la première fois leur extraordinaire  histoire d'amour.
    À propos de l'autrice :
    Élisabeth Étienne, dite Babeth, est un mannequin et une actrice française née en 1957. Elle rencontre Johnny Hallyday en 1980 lors d'une fête donnée à l'Élysée-Matignon. Un an après, le jeune couple se marie à Los Angeles et se sépare quelques temps plus tard.

  • Romane, c'est d'abord une petite fille à l'enfance atypique, trop discrète et trop sage devant les autres. Mais c'est aussi une petite  fille qui, dès qu'elle est seule, parcourt la campagne comme une  aventurière.
    Romane, c'est plus tard la fureur de l'adolescence. Une profonde envie d'indépendance, de liberté et d'adrénaline. Il faut se jeter  dans la vie, pleinement !
    Alors elle part en quête d'elle-même. En tant que femme, en tant qu'artiste. Son parcours se construit au gré d'opportunités plurielles  et de belles rencontres. Elle commence sa carrière comme technicienne  réalisatrice à la radio, puis devient comédienne principale  dans des séries télévisées. Elle vit au rythme de coups de foudre  inattendus, comme celui avec le groupe Scorpions, puis avec  Renaud, au début des années 2000. De cette dernière rencontre  naîtront une passion, une collaboration musicale et un enfant.
    Aujourd'hui, libre et sans filtre, elle décide de se livrer, autrement  que par ses chansons, sur sa trajectoire de femme, d'artiste et de  mère.
    À propos de l'autrice  :
    Romane Serda est musicienne, auteure, compositrice, interprète. Après des débuts à la radio, elle se fait connaître en tant qu'actrice.
    À Londres où elle s'installe pendant six ans, elle commence à faire de la musique, à s'y produire et monte un groupe. À son retour à Paris en 1999, elle rencontre le chanteur Renaud avec qui elle se marie et aura un fils. Romane Serda a sorti quatre albums, dont le dernier,  Pour te plaire, est paru en mars 2018. Aujourd'hui, très présente sur les réseaux, elle travaille à son 5e  album ainsi qu'à des projets en tant que comédienne.

  • Debout

    Mcgowan Rose

    «  Au cours de ma vie, j'ai fui une secte toxique pour mieux tomber dans une autre, la plus puissante de toutes  : Hollywood. »
    Rose McGowan est une survivante.
    Repérée dans la rue après des années d'errance puis propulsée au rang de star, elle est rattrapée par le rouleau compresseur d'un système intrinsèquement sexiste et violent. À chaque rôle, chaque apparition publique, chaque couverture de magazine, elle est marketée comme un produit destiné à faire vendre. Devenue le rouage d'une machine qui engrange des milliards de dollars chaque année, elle a le sentiment qu'on lui pirate son identité.
    Hollywood attendait de Rose qu'elle soit docile. Au lieu de cela, elle s'est rebellée. Et elle a parlé.
    DEBOUT est une autobiographie qui se lit comme un manifeste. Le récit cru, sincère et poignant d'une activiste déterminée à dévoiler la vérité sur l'industrie de l'entertainment.
     

  • Quelques jours avant de quitter définitivement la scène, Johnny Hallyday envoie ce sms à son ami Pierre Billon  : «  Mon Bibi, j'espère que tu vas bien ». Moins d'une semaine plus tard, à l'église de la Madeleine, Pierre porte avec quelques intimes le cercueil du chanteur, épilogue d'une amitié de 40 ans.
    C'est dans les années 1970 que les deux hommes deviennent amis. Johnny est déjà une star, Pierre Billon est le compagnon de route de Michel Sardou, avec qui il a écrit «  Je vole  » ou  «  Dix ans plus tôt  ». À Miami, Pierre fait découvrir à Johnny les vertus de la musculation, et ils partagent leur passion pour la moto. Johnny décide  : «  Maintenant, c'est toi mon producteur  ». Pierre signe l'incontournable «  J'ai oublié de vivre  ».
    Ensemble, ils vont faire une quinzaine de disques, et des dizaines de milliers de kilomètres sur leurs Harley Davidson.
    À propos de l'auteur  :
    Fils de la chanteuse Patachou, Pierre Billon a vu passer chez lui les plus grands noms du music-hall, de Piaf à Brassens, de Liza Minelli à Sinatra. Pour la première fois, Pierre Billon ouvre son album de souvenirs. Il raconte un Johnny inédit, touchant, fidèle en amitié, loin de l'image sulfureuse souvent colportée par les médias.

  • Bienvenue dans l'univers de la talentueuse équipe emmenée par Stuart Craig, directeur artistique plusieurs fois récompensé aux Oscars. Avec la nouvelle aventure tant attendue du monde des sorciers de J.K. Rowling, vous allez découvrir des personnages, des décors et des animaux inoubliables.    Les Architectes de l'illusion, édité par Dermot Power, illustrateur du film, vous fait entrer dans le processus de création, un voyage extraordinaire qui n'a rien à envier à celui de Norbert Dragonneau, depuis les toutes premières confrontations entre artistes, concepteurs et réalisateurs, jusqu'à la phase cruciale de la post-production dans les studios Leavesden. Enrichi de centaines de peintures, esquisses,  storyboards, plans détaillés et décors numériques, et fourmillant de précieux témoignages livrés par Stuart Craig et les membres de son équipe sur l'incroyable aventure que fut le tournage, ce superbe livre - sous licence officielle Warner Bros Consumer Products - est un véritable festin visuel pour le lecteur et initiera les inconditionnels des films d'Harry Potter au monde des Animaux fantastiques.

  • Retrouvez le monde des sorciers et découvrez comment le réalisateur David Yates et le producteur David Heyman ont porté sur grand écran Les Animaux fantastiques de J.K. Rowling. Destiné aux mordus de cinéma, Au coeur de la magie : Le making-of des Animaux Fantastiques leur fait côtoyer le magizoologue Norbert Dragonneau, ainsi que les principaux personnages du film, les lieux du tournage, les objets magiques, et bien sûr les animaux fantastiques, que le héros va retrouver dans le New York des années vingt où se déroule l'intrigue. Le livre dévoile les prouesses techniques qui se cachent derrière les pouvoirs du MACUSA, l'homologue américain du Ministère de la Magie, derrière le Bureau en cochon, lieu de réunion de de la pègre des sorciers, et aussi derrière la valise magique de Norbert. Vous y trouverez le profil détaillé des personnages principaux, commentés par leurs interprètes - Eddie Redmayne, Colin Farrell, Katherine Waterston, Alison Sudol, Dan Fogler, et bien d'autres. Vous y trouverez également des rubriques sur la conception des décors, les costumes, le maquillage, les effets spéciaux, la réalisation des décors et des accessoires (en particulier les baguettes magiques), cette fois complétées par des interviews de David Heyman, David Yates, Stuart Craig, Colleen Atwood, et d'une nombreuse équipe composée de remarquables talents. Illustré par un grand nombre de surprenantes photos révélant avec force détails les secrets de la réalisation, et sous licence officielle Warner Bros Consumer Products, cet ouvrage constitue une parfaite introduction au film Les Animaux Fantastiques.

  • Sur les routes de la musique - chroniques d'un passionne de la musique Nouv.

    Saviez-vous que le cerveau d'un jazzman fonctionne comme celui d'un mathématicien  ? Ou que la musique occidentale doit tout aux Egyptiens  ?
     
    De Beethoven à Miles Davis en passant par la World Music et les philosophes antiques, les ponts entre les différents courants musicaux sont infinis et souvent inattendus. André Manoukian nous les révèle et compose ici une histoire de la musique vivante et accessible, illustrée d'anecdotes et de récits savoureux qui raviront connaisseurs et néophytes. Avec sa verve coutumière, sa culture éclectique et son sens de la punchline, ce passionné de jazz nous embarque dans un voyage tout en harmonie auprès des créateurs connus et moins connus de la grande musique.
     
    A propos de l'auteur
    /> Auteur-compositeur, arrangeur, pianiste et chroniqueur,  André Manoukian  nourrit depuis toujours une passion communicative pour la musique. Il a composé divers albums en solo ou pour des artistes tels que Liane Foly ou Malia. Touche-à-tout insatiable, il multiplie les interventions dans des émissions musicales télévisées ou radiophoniques. Depuis 2013, il est chroniqueur musical sur France Inter.

empty