Flammarion

  • Peut-on trouver une forme de sérénité dans un monde qui souffre et où tant d'êtres humains sont sacrifi és ? Comment vivre pieds et poings liés à la dictature de la rentabilité, qui tient pour rien ce qui ne se comptabilise pas, ce qui ne se gère pas ? Nous avons certes le choix. Nous pouvons nous lancer à corps perdu dans la bataille, et faire alors de la sérénité un à-côté de la vie, un loisir. Jouir de l'instant présent et accumuler les profi ts, être zen pour être plus effi cace... Ou alors nous pouvons ouvrir les portes et les fenêtres de la maison et de notre propre esprit. Être prêt à assumer que le monde est tendre, c'est-à-dire fragile et donc nécessairement poignant. Si nous acceptons la vulnérabilité de notre être et la tendresse du monde, c'est que nous avons quitté la prison du « moi, moi-même et encore moi » ? la recherche du confort et de la sécurité à tout prix que Franz Kafka décrit comme l'enfermement dans un terrier. La vulnérabilité n'est pas aussi effrayante que nous le croyons ; elle est même le socle de toute éthique possible.

    Création Studio Flammarion En couverture : Photomontage d'après des photos : © Dougal Waters Photography ltd / Getty Images ; © Image Source / Corbis

  • Il nous est tous arrivé de garder le chien d'une amie, de laisser un message sur un répondeur téléphonique, de passer un entretien d'embauche ou de planter un clou. La routine du quotidien nous dissimule parfois que nous faisons alors, dans ces situations comme dans d'autres, l'expérience de la philosophie pratique. Renouer avec l'étonnement qui fait le charme singulier de l'expérience philosophique, voilà l'enjeu des vingt-quatre récits de vie que comporte ce livre. La façon dont ce charme peut nous conduire à vivre une vie meilleure, plus riche de sens et plus intéressante, ne dépend que de nous. Un peu comme lorsqu'une chanson entendue à la radio s'invite dans notre tête : nous sifflons cet air sous la douche ou nous courons acheter le CD, à moins que nous décidions de monter un petit groupe ? tout est entre nos mains. Et entre celles de personne d'autre.

    Couverture : Photomontage d'après des photos © Still Images / Getty Images et © Maren Caruso / Getty Images

empty