FeniXX réédition numérique (Messinger)

  • "Claude Lévi-Strauss expliquerait très aisément et très bien qu'il n'est pas bon de secouer les coutumes des vieilles tribus. Qu'est-ce que les membres de l'Académie française, sinon les derniers survivants d'une très ancienne tribu à qui l'État-providence permet encore de se promener le long de la Seine avec des plumes sur la tête ?" écrivait le 8 mars 1980, dans le Figaro-Magazine, Jean d'Ormesson, académicien lui-même. Accrédité au quai Conti par un grand quotidien du matin, Jacques Jaubert a étudié pendant de longues années les moeurs et coutumes étranges des survivants de la "très ancienne tribu". Défenseurs du français, ils travaillent - une heure par semaine - à un dictionnaire que l'on ne voit jamais. Voués à l'immortalité, ils ne cessent de faire l'éloge de leurs morts. "Sirènes à queue verte" selon Jean Cocteau, ils n'attirent les candidats que pour mieux les faire lanterner. À moins qu'ils ne soient ducs, hommes politiques, à la rigueur cardinaux. Des "mots" cruels et des anecdotes significatives illustrent cette satire d'une compagnie à laquelle pourrait s'appliquer cette définition de Mme de Linauge : "Les académies sont des sociétés comiques où l'on garde son sérieux".

  • Si le don de voyance est, depuis toujours, réservé à quelques-uns - qu'ils se soient appelés devins, mages, médiums ou, aujourd'hui, extra-lucides - il n'en est pas moins vrai que chacun peut accéder à la divination au moyen de supports tels que les tarots, le marc de café, etc.. Encore faut-il être initié aux règles qui permettent de les interpréter sans erreur. Madame Indira pratique la voyance depuis son enfance. Personnalités et hommes politiques du monde entier viennent la consulter. Pour la première fois, elle a accepté de confier à Joëlle Ilous sa méthode, et quelques-uns de ses secrets. Grâce à ce livre très complet, riche de conseils pratiques, d'exemples et d'illustrations claires et parlantes, vous pourrez découvrir, sans intermédiaire, votre propre avenir et celui de vos amis.

  • Que sait-on d'Annabel Buffet ? Elle est une figure du Saint-Germain-des-Prés de la grande époque, quand elle partage les fêtes de jeunes gens inconnus nommés Orson Welles, Boris Vian, Simone Signoret, Mouloudji ; une chanteuse qui connaît le succès, en interprétant Queneau et Prévert ; un symbole des nuits mouvementées de Saint-Tropez ; elle est enfin, depuis vingt-sept ans, la femme de Bernard Buffet. Elle est aussi, pour les premières pages des magazines, une brillante noctambule, vivant au gré de soirées très alcoolisées. Mais, il y a deux ans, en décidant de cesser de boire, Annabel a fait voler cette image en éclats. Alors, elle a commencé à écrire ce livre à travers la terrible épreuve de la désintoxication, du manque, de l'envie lancinante de renouer avec l'alcool. À mesure qu'elle nous décrit, avec une impitoyable lucidité, sa convalescence, elle tente de se retrouver, de comprendre comment elle a commencé à boire à quinze ans. Elle revit les déchirures de son enfance, le suicide de sa mère alors qu'elle avait huit ans ; la guerre, qu'elle traverse en se cachant parce qu'elle est juive, tandis que son père a fui aux États-Unis... De ce périlleux voyage intérieur, Annabel sortira victorieuse. Et, avec ses amis, ses enfants, et surtout Bernard Buffet, elle saura pourquoi, deux ans auparavant, elle a fait le pari de vivre D'amour et d'eau fraîche.

  • Que sait-on d'Annabel Buffet ? Elle est une figure du Saint-Germain-des-Prés de la grande époque, quand elle partage les fêtes de jeunes gens inconnus nommés Orson Welles, Boris Vian, Simone Signoret, Mouloudji ; une chanteuse qui connaît le succès, en interprétant Queneau et Prévert ; un symbole des nuits mouvementées de Saint-Tropez ; elle est enfin, depuis vingt-sept ans, la femme de Bernard Buffet. Elle est aussi, pour les premières pages des magazines, une brillante noctambule, vivant au gré de soirées très alcoolisées. Mais, il y a deux ans, en décidant de cesser de boire, Annabel a fait voler cette image en éclats. Alors, elle a commencé à écrire ce livre à travers la terrible épreuve de la désintoxication, du manque, de l'envie lancinante de renouer avec l'alcool. À mesure qu'elle nous décrit, avec une impitoyable lucidité, sa convalescence, elle tente de se retrouver, de comprendre comment elle a commencé à boire à quinze ans. Elle revit les déchirures de son enfance, le suicide de sa mère alors qu'elle avait huit ans ; la guerre, qu'elle traverse en se cachant parce qu'elle est juive, tandis que son père a fui aux États-Unis... De ce périlleux voyage intérieur, Annabel sortira victorieuse. Et, avec ses amis, ses enfants, et surtout Bernard Buffet, elle saura pourquoi, deux ans auparavant, elle a fait le pari de vivre D'amour et d'eau fraîche.

  • Si le don de voyance est, depuis toujours, réservé à quelques-uns - qu'ils se soient appelés devins, mages, médiums ou, aujourd'hui, extra-lucides - il n'en est pas moins vrai que chacun peut accéder à la divination au moyen de supports tels que les tarots, le marc de café, etc.. Encore faut-il être initié aux règles qui permettent de les interpréter sans erreur. Madame Indira pratique la voyance depuis son enfance. Personnalités et hommes politiques du monde entier viennent la consulter. Pour la première fois, elle a accepté de confier à Joëlle Ilous sa méthode, et quelques-uns de ses secrets. Grâce à ce livre très complet, riche de conseils pratiques, d'exemples et d'illustrations claires et parlantes, vous pourrez découvrir, sans intermédiaire, votre propre avenir et celui de vos amis.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Comment, après avoir combattu les Iroquois, après avoir été. adopté comme mari chasseur par une belle et farouche Indienne, après s'être gagné l'inimitié des trafiquants de peaux, Jean-Vincent d'Abadie, enseigne au régiment de Carignan, fut envoyé par le Roi Soleil défendre l'Acadie contre les raids des Bostoniens, contre les pillages des pirates, avec pour toutes ressources son goût de l'aventure et sa connaissance des Indiens, encore appelés Sauvages. Et comment Jean-Vincent d'Abadie, baron de Saint-Castin, devint le chef des Abénakis, l'Orignal d'Europe pour ses compagnons de lutte, le Baron Sauvage pour ses ennemis. Et comment le Baron Sauvage établit sur la côte du Maine un poste français qui, pendant plus de vingt ans, défia la puissante Angleterre et qui, aujourd'hui encore, est nommé Castine.

  • « L'aéroport de Valence est plus petit, moins grouillant de gens pressés et plus sale que celui de Barcelone. Je cherche des yeux ce qui pourrait être une jeune Suisse d'environ vingt ans, avec l'espoir qu'elle n'est pas repartie hier chez elle parce que l'avion n'arrivait pas. Je vois plein de femmes en noir, avec des rides dans tous les sens sur leurs visages préoccupés. Je vois des couples surchargés d'enfants. Je vois des hommes seuls, visages fermés sans aucun sourire, ou en groupes exubérants. Elle est repartie à Javea. J'ai une envie folle de pleurer, de m'asseoir par terre, d'enlever mes chaussures, et d'oublier ma vie. Au moment où je vais le faire, je vois tout à coup une robe jaune, affreusement jaune, si jaune parmi toutes ces femmes en noir que c'est presque de la provocation. C'est une robe pauvre et étincelante, une robe qui crie : Regardez-moi ! Cette robe traverse la foule comme si celle-ci n'existait pas. C'est une robe seule au monde, elle s'approche de moi et la femme qui est dedans me dit : - Bonjour, je m'appelle Rocio. Avec un effort infini j'arrive à répondre : - Bonjour, je m'appelle Laurence. » Laurence, le personnage de L'Enfant des Terres Rouges, a 15 ans et toujours autant d'amour à donner, autant d'amour à attendre, autant d'espoir.

  • Un roman à suspense dans la lignée de P. Highsmith ou D. Hammett. Il se situe dans le milieu de l'art moderne que l'auteur connaît bien mais aussi des rockers et des maniaques de la vidéo.

  • La Blonde Platine, c'était, dans les années cinquante, Mia Dorée, la star adulée des grands films d'Hollywood qui, un jour, disparut sans que l'on sache si elle s'était suicidée ou si elle avait fui le cinéma. La Blonde Platine, c'est, aujourd'hui, le film que veut tourner la Continental sur cette vedette mythique et, pour ce faire, elle demande à Charles Leroy d'en écrire le scénario. La Blonde Platine a été le grand amour de Charles Leroy lorsque, jeune Français installé à Hollywood, il a voulu se lancer lui-même dans le cinéma, avant de comprendre qu'il avait plus de talent comme astrologue et comme médium que comme acteur. Et s'il accepte finalement cette proposition, c'est à la fois pour rendre hommage à Mia Dorée, pour tenter de résoudre le mystère de sa disparition et - de menaces en révélations, d'enquêtes en crime - pour apprendre quelle était la vraie femme si bien dissimulée sous la flamboyance des projecteurs. Pour son premier roman, Michaël Delmar nous entraîne - et avec quelle passion ! - dans les deux univers qu'il connaît le mieux : le cinéma avec ces vedettes que l'on appelle des stars parce qu'elles scintillent dans notre imaginaire ; et le monde de l'astrologie, très souvent associé au précédent car lui aussi permet d'appréhender une dimension plus vaste.

  • Neuf mille ans avant notre ère, la naissance de la civilisation des Indiens Chamula dans les forêts du Guatemala et leurs combats pour survivre aux envahisseurs aztèques, mayas ou chrétiens. Un roman épique, violent et émouvant.

  • Au moyen de tests, l'auteur aborde toutes les difficultés que doivent affronter les parents un jour ou l'autre et propose des solutions.

  • 1797. L'Europe entière croit en l'étoile de Bonaparte qui mène à la conquête de la liberté les Soldats de la Révolution. À Francfort, Élisabeth Bethmann, héritière d'une des plus puissantes banques protestantes, participe avec exaltation à cette épopée où tout paraît possible : la gloire, l'amour, la passion. Encouragée par les mouvements d'émancipation qui secouent l'Europe, amie et, souvent, égérie des grands hommes de l'époque - Beethoven, Goethe mais aussi les Rothschild qui commencent leur ascension, Metternich, Chateaubriand, etc. - Élisabeth n'hésite pas à braver les conceptions morales, sociales, politiques et religieuses de son milieu. Veuve à 23 ans, elle se veut libre d'aimer et libre d'affronter le scandale pour rejoindre, dans sa prison, celui qu'elle aime... Avec Élisabeth, Sarah Frydman ouvre le premier volet de La Symphonie du Destin par le récit tout à la fois romanesque et historiquement rigoureux de la vie d'une femme passionnée, dont la fille deviendra la compagne de Franz Liszt et la petite fille, l'épouse de Richard Wagner.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Lorsque, ce mardi 6 juin, le jeune Michel Legrand arrive au Conservatoire de musique pour passer le concours de piano, il espère bien que ce jour sera important, peut-être même mémorable ! Lorsque, ce mardi 6 juin, Yvette déboule dans la vie de Michel et de sa mère, Marcelle, le très jeune homme comprend aussitôt que cette tornade brune, menteuse, irrésistible et soudainement fragile va les entraîner bien au-delà de leur destination. Roman vrai ? Autobiographie rêvée ? Cette épopée à bicyclette, que Michel Legrand a tournée comme metteur en scène, est peut-être, tout bonnement, une première histoire d'amour, un vélodrame qui débute par un scherzo de Chopin pour s'achever sur un blues déchirant.

  • Mois par mois, les petites et les grandes affaires policières qui ont marqué la vie des Parisiens et orienté l'histoire du pays.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'auteur de ce premier roman écrit pour la presse, le cinéma, la télévision, le théâtre et la chanson.

  • Une quête qui passe du réalisme à la légende en commençant comme une histoire banale : le héros a perdu ses bretelles. Premier roman.

  • Si la Seconde Guerre mondiale a éclaté c'est à cause du match de foot du 17 mars 1935 où la formation teutonne écrasa l'équipe de France. Une vision ironique de l'époque de 1920-1945 par l'auteur de Jeux interdits et scénariste de nombreux films.

  • Vingt récits qui révèlent un nouveau maître de la perversion, dans la lignée de Sade ou Laclos.

empty