Editions Persée

  • Le jour où Sandrine reçoit en cadeau une aquarelle, elle est loin de s'imaginer que son auteur, un grand chaman décédé depuis deux ans, va lui transmettre le don de guérisseuse.

    Depuis, elle soigne les maladies simples mais surtout, elle aide les personnes en profonde souffrance. Son constat est le suivant : le corps possède son propre langage et envoie des avertissements ; chaque maladie a un sens qui se cache sous un symptôme apparent. Il appartient au malade de comprendre le sens de sa douleur. Qu'est-ce que cette maladie, douleur ou infection essaie de me dire ? Qu'ai-je besoin de comprendre ? Qu'est-ce que je néglige dans ma vie ? Souvent, le malade crée lui-même sa maladie en maltraitant son corps, ou en ne maîtrisant pas son mental. Il se peut qu'il absorbe et entretienne de mauvaises énergies.

    Forte de son expérience, Sandrine Bohard vous explique comment reprendre possession de votre corps, vous libérer de la tyrannie de votre mental, gérer les mauvaises énergies qui fragilisent votre corps ; mais aussi comment capter, fabriquer et ancrer les énergies positives, tout en faisant grandir votre âme.

  • Un tout petit coin des Pyrénées, 150 ans de son histoire locale... Voilà le creuset de toutes les aventures racontées ici.
    Ce parcours initiatique suit un long cheminement : de l'Argentine à Rome, en passant par l'État de New York, la Russie et l'Ukraine, la Belgique et ailleurs aussi.
    Énigmatique par sa structure et son organisation, l'ouvrage possède pourtant un fil directeur très fort, autour du temps et de l'espace. Religion et science cohabitent plus ou moins harmonieusement au sein de toutes ces histoires, significatives de notre identité profonde.
    L'auteur entraîne le lecteur dans ce labyrinthe de récits imbriqués les uns dans les autres. Parviendra-t-il vraiment à le désorienter, tant la lecture du texte reste légère, amusante et instructive.

    /> Bernard Castagnède est né à Pau en 1956. Chercheur postdoctoral dans l'État de New York, il sera à son retour maître de conférences à l'université de Bordeaux 1, puis professeur à l'université du Maine.
    Spécialiste en mécanique des matériaux et en acoustique ultrasonore, il a été directeur de la faculté des Sciences et Techniques du Mans, siégeant dans de nombreuses commissions nationales.
    Inventeur et dépositaire de brevets, il a écrit plus de 200 articles scientifiques, dont plus de 80 dans les journaux internationaux.

  • 2088 : l'humanité se bat sous un soleil impitoyable. Après trois générations sans enfants ou presque, deux petits milliards d'hommes et de femmes vivent la détechnologisation, errant entre nouveaux déserts, océans inaccessibles et steppes truffées de pièges radioactifs. Le communautarisme de survivance est devenu la règle.

    Depuis peu, un mouvement démocratique et pacifique émerge dans le bassin rhénan, tentant de donner une deuxième chance à la planète et à la civilisation.

    Invitée par l'autre bassin renaissant, celui des Grands Lacs nord-américains, Nikita participe, en sa qualité de scientifique, à une mission secrète. Elle sera le témoin, dans une Amérique dévastée, des combats qui déchirent une humanité ayant épuisé ses ressources et souillé son atmosphère.

    Au coeur d'une conspiration machiavélique fomentée par un groupe sans scrupule, sa rencontre avec un chaman indien suffira-t-elle à lui permettre de trouver la force de poursuivre le combat ?


    Contemplatif et proche de la nature, Tony Seven alerte ses contemporains sur le risque mortel qu'ils font courir à leur minuscule planète et aux générations futures.

    Dans une vision réaliste mais non dénuée d'espoir, il lance ici un cri d'alarme, relayé dans la préface par le professeur Roch Domerego, biologiste apicole de renommée mondiale

  • Tout pour elle

    Tiphaine Dechipre

    La sentence est l'emprisonnement à perpétuité.
    Calliopée Baumann parcourt le monde sans se soucier du lendemain. Mais un seul retour au bercail était non-négociable : celui à l'occasion de l'anniversaire de son frère, Jules. Seulement le destin place parfois des épreuves sur votre route sans que vous ne puissiez y échapper. Il suffira d'une halte de quelques heures dans un pays douteux pour que Callie se retrouve emprisonnée à tort. Les circonstances entourant cette incarcération ne lui permettent même pas de clamer son innocence ; elle ne risquerait non plus sa liberté, mais tout bonnement sa vie.
    Ainsi réduite au silence, cette injustice va la détruire à petit feu. Après tout, à quoi bon avoir des rêves lorsqu'on n'a plus aucun espoir de les réaliser ? Elle se résigne alors à une vie gâchée, une vie en cage. Mais c'était sans compter sur sa famille qui en décide autrement...
    On ne souhaite pas aux gens qu'on aime
    qu'ils abandonnent leur vie pour nous.
    Plongez dans ce récit où vous trouverez plus que vous ne cherchiez : amour certes, mais également rires, larmes, réflexions, désinvolture, ainsi qu'une abnégation de chacun de ses personnages. Une aventure haletante dont vous ne cernerez les contours que dans les dernières pages.

    Ce livre, c'était son rêve depuis ses 15 ans. Tiphaine Dechipre a suivi des études de droit des affaires en gardant toujours dans un coin de la tête que c'est le métier d'auteure qui ferait son bonheur. Le temps a passé sans que cette idée ne la quitte. Elle signe ici son premier roman, annonciateur d'une longue et belle série.
    Une fois son manuscrit confié à nos bons soins, elle souhaite explorer de nouveaux horizons et décide de rejoindre Madrid à vélo. Un roadtrip épique qu'elle relate sur son site
    Auteure-et-Globe-trotteur.com, et stoppé à cause du confinement. But the road is calling, to be continued...

  • En 2117, la terre est devenue pratiquement inhabitable et la population vit sous perfusion. Evan Stepper, un explorateur de l'espace, découvre avec son équipe la planète verte au soleil rose, un lieu enchanteur absolument vierge.
    Le gouvernement désigne cinq cents personnes choisies pour leurs compétences en tout genre, leur jeunesse et leur santé, qui seront littéralement kidnappées afin de tout recommencer et sauver la race humaine.
    Douleur, joie, trahison et désillusion, les hommes sauront-ils tirer les leçons des erreurs passées ? La magie qui règne sur cette planète les aidera-t-elle ou les rendra-t-elle fous ? Entre suspens et rebondissements inattendus, entre paradis et enfer...


    Née en 1965, Joëlle Mahé est mère de cinq enfants, artisan coiffeur et hyperactive.
    Une année de congé maladie lui donnera le temps de se soigner et coucher sur le papier l'histoire qui l'habite depuis son adolescence, une ode à la vie et un regard personnel sur l'humanité.
    Une belle façon de rebondir, aujourd'hui elle va bien !

  • Mitiku Belachew, né en Éthiopie, a été berger de haute montagne jusqu'à l'âge de 12 ans. Il est devenu un chirurgien de renommée internationale. Ce livre est le récit de son parcours atypique.

    « C'est un récit à la fois anthropologique, mais aussi une fenêtre ouverte sur la Tradition africaine : il y expose notamment les différentes étapes initiatiques que sont la naissance, le baptême, la mort... avec un accent particulier sur la culture.
    (...) Son livre est essentiellement un ouvrage sur l'accomplissement personnel, un récit initiatique (...) Son récit se termine symboliquement par l'ascension du Kilimandjaro à l'âge de 67 ans. » (Olivier Parks)

    « Quoi de plus original que ce parcours, depuis la vie de berger en Éthiopie, loin de l'école mais si près de la nature, des animaux et des gens, jusqu'à cette "explosion intellectuelle", d'abord dans les études, (...) ensuite dans le travail par son invention de la technique de pose d'un anneau par laparoscopie. C'est peu banal, et très peu courant !

    De plus, cette double appartenance à deux cultures si différentes per¬met à l'auteur de se construire une philosophie de vie très lucide et en même temps très active. » (André Dugaillez)

  • Avance au large.
    Le monde ancien s'en est allé, un nouveau monde est déjà né...
    Depuis quelques années, le monde a tellement changé que beaucoup se demandent où nous allons et pourtant, si le passé nous interroge, nous avons à construire l'avenir : comment ? avec qui ?
    Depuis Mai 68, rien n'est comme avant !
    « Aujourd'hui, tout est permis ! » « Autres temps, autres moeurs ! »
    En 1963-1965, il y eut un concile, Vatican II : a-t-il pressenti ces mutations ? Est-il encore d'actualité ? Beaucoup ont du mal à s'adapter, à trouver leur place dans la société. De nouvelles questions surgissent. Des chemins nouveaux s'offrent à tous.
    Le père Meyranx, prêtre des Landes, a vécu ces changements au milieu des jeunes, mais aussi dans diverses paroisses et parmi les militaires de la base aérienne de Mont-de-Marsan. Conscient des mutations indispensables, il a correspondu avec le pape François et des théologiens.
    Que sera le monde de demain ? Comment allons-nous affronter les nouveaux défis qui nous attendent : l'immigration, le chômage, la faim, la vie chrétienne ? Quelle Bonne Nouvelle pouvons-nous transmettre ?
    Demain sera différent !

  • Les chaussettes disparues ; voilà une énigme et un phénomène largement répandus ! Il nous reste souvent beaucoup de chaussettes solitaires, dont la compagne a disparu, on ne sait trop où, ni comment, ni pourquoi.
    Myris récupère ces célibataires et en a fait ses « Gagounets-marraines » : des chaussettes dans lesquelles elle cache ses secrets et ses trésors, et qu'elle accroche dans sa cabane ou suspend en attrape-rêves. Elle aussi, un jour, en vient à s'interroger sur ces disparitions. Cette question va déclencher un voyage fascinant dans une autre dimension du monde, invisible, où vaguent les complices du hasard et des événements de notre vie réelle. Myris va alors découvrir une Toile où nos émotions font naître des entités, celles des mythes et des légendes. On les appelle, selon les pays et les régions ; Elfes, Trolls, Farfadets, Servans, Korrigans et autres. Ils sont parfois facétieux, parfois protecteurs ou voleurs, parfois malins ou malveillants. Oui mais... pourquoi ?
    Avec le Juste et la jeunesse de son regard encore grand ouvert et enchanté par le monde, avec du rêve, à contre-pied des raisons parfois pétries de bêtises et de peurs, Myris nous fait sortir dans un espace de liberté et de lucidité, pour tenter de comprendre un peu de notre monde. Elle nous offre une histoire à rêver, à continuer, à réfléchir. Le mythe est vrai, et comme l'énergie, par définition renouvelable.

  • VIe siècle avant J.-C. Une petite fille vient de naître en territoire Celte. Elle a une mission bien spécifique, mais l'apprentissage sera long et semé d'embûches - de l'époque des Celtes jusqu'au troisième conflit mondial - à travers 2600 ans de notre Histoire ! Dans sa mission, elle sera guidée par les Druides et les dieux celtes, ainsi que ses deux courageux gardiens de loups.
    De combat farouche contre les Bellovaques, en passant par la guerre des Gaules et l'arrivée en Flandre-Artois, elle connaîtra des joies, des pleurs mais surtout l'amour auprès d'un jeune guerrier. D'autres aventures l'attendront dans notre période contemporaine dès 1987, puis en 2019, entre le Brexit, la crise financière mondiale et le troisième conflit tant redouté...
    /> Dans les croyances de certaines cultures, la mort n'existe pas et le corps sert de véhicule pour les esprits qui vont l'habiter le temps d'une ou plusieurs missions. Les Celtes n'avaient pas peur de la mort et savaient que si leur mission n'était pas terminée dans une vie, elle le serait dans les prochaines. La vie de la princesse Morrigane de Bitturige fait partie de ce genre de croyance.
    À l'aube de sa fabuleuse histoire, suivez la petite feuille de chêne qui vous guidera sur ses pas.


    L'auteur, né en Belgique, est Druide et conteur de mythes et légendes notamment lors de fêtes celtiques ou plus contemporaines. Il a créé une troupe de spectacles en 1984 et écrit des poésies et pièces de théâtre, aussi bien en Français qu'en Wallon. Il est également auteur de petits essais à succès publiés dans sa région natale. Très vite tombé amoureux de la Bretagne, où il vit partiellement non loin de la mythique forêt de Brocéliande, il a déjà publié un livre aux éditions Persée sur la vie d'un bien gentil dragon (Histoire de Sinne le Dragon) et poursuit ici son devoir de transmettre sa formation druidique et son amour des mots à travers cette oeuvre singulière.

  • Le jeune Yanaël recherche le sens des écrits transmis par le dernier prophète. Devenu sénateur de la Cité religieuse de Sylaë, il s'aperçoit de dysfonctionnements dans son administration et constate qu'une police secrète sanctionne les citoyens non regardants sur le respect des rites. Sans compter ce peuple d'esclaves qui vit sous la ville et dont le destin est de servir le peuple « élu ». Était-ce le souhait du prophète ? une mauvaise interprétation du Livre ? Yanaël apprend à ses dépens que poser trop de questions dans une société dirigée par les religieux peut s'avérer... mortel.

    Ce roman porte une réflexion profonde sur le sens des religions et le rôle qu'elles se sont données par rapport au cheminement personnel des hommes. Il questionne la relation entre religion et spiritualité.

  • Jeune berger de 17 ans recueilli par le Vieux dans des circonstances étranges alors qu'il n'était qu'un nourrisson, Jonas se rend à la Cité pour tenter d'y découvrir ses origines. « L'enfant trouvé » ne peut imaginer que sa quête ranimera de vieilles rancoeurs et lancera à sa poursuite les Ombres, terrible organisation criminelle, prête à tout pour l'éliminer. Au cours de son périple, l'adolescent fera l'apprentissage de l'amour et de l'amitié mais aussi de la violence et de la mort.

    Par une nuit d'hiver entraîne le lecteur dans un univers imaginaire, à la fois sombre et poétique. Entre ombre et lumière, l'auteur se détache des codes et nous plonge au coeur de l'âme humaine.


    /> Alain Grellier est né en 1967. Autodidacte, il a toujours écrit, principalement des nouvelles. La faute, très certainement, à son vieil instituteur qui incitait ses élèves à rédiger de courtes histoires. Riche d'une expérience professionnelle et personnelle qui l'a mené un peu partout en France et à l'étranger, il s'est forgé sa propre opinion sur le monde et ceux qui le composent. Par une nuit d'hiver est son premier roman.

  • - Allo Gros, t'es où ?
    - Chez moi, j'vais pas tarder à y aller.
    - OK, accorde-moi deux minutes. Le roumain m'a proposé une affaire.
    - Il solde des vierges ? le coupa le Gros en éclatant de rire.
    - Non pas encore, répondit Pablo étonnamment sérieux, faut pas rêver.
    - Dommage. Alors, c'est quoi ?
    - Un turc pour du café blanc.

    34 ans après le drame, qui a déchiré l'île d'Aphrodite, les tensions restent vives. Deux amis d'enfance, Spyros, un chypriote grec et Arda, un chypriote turc, se retrouvent dans une association hétéroclite de malfaiteurs.

    Une jeune dominicaine et deux braqueurs ratés, cornaqués par un vieux voyou marseillais, sont embarqués dans un périple aux escales chaotiques jusqu'à Chypre, où vient frétiller Rino le Maquereau, l'indic du commandant Brassac.


    Philipe JARZAGUET est né en 1962.
    Commandant de police, il a exercé à la direction centrale de la police judiciaire dans la lutte contre le grand banditisme, le trafic international des stupéfiants et le terrorisme.
    En poste une dizaine d'années à l'étranger, il a été chef du service de protection rapprochée du président de la république haïtienne, attaché de sécurité intérieure à Chypre, puis expert technique international à Madagascar.

  • « 1816, année extraordinaire, unique et jamais mémorable ».



    C´est ainsi que Louis Verguet commence la chronique de cette année sans été, dans le livre de comptes familial tenu depuis 1697 par sa lignée de vignerons jurassiens, où se lisent état des récoltes, étendue des propriétés, achats et location, anecdotes et chroniques, recettes et chansons populaires.





    En mars 1815, le Tambora, volcan indonésien, donne lieu à une formidable éruption. Les ciels d´Europe et d´Amérique du Nord s´en trouvent obscurcis : chute des températures, récoltes nulles et famine s´ensuivent. De Jefferson à Lord Byron, de nombreux témoignages corroborent cette dramatique anomalie climatique.


    />





    Michel Vauchez, professeur d´histoire, a décrypté et commenté les mots du vigneron, représentant d´une classe populaire plus instruite et avertie qu´on ne l´imagine ordinairement. La qualité de son écriture, la justesse de son évocation et la pertinence de son analyse font de Louis Verguet un chroniqueur remarquable, pour un document qui ne l´est pas moins.

  • Marthe jouait l'innocente... Marie toussota à nouveau.
    - Allons, allons, tu ne nous as pas tout dit.
    Marthe souriait, ménageant ses effets.
    - Oui, il y a quelque chose de spécial et d'assez rare... un tatouage sous l'aisselle gauche !
    - Tu es certaine ? fit Berthe qui en était bouche bée.
    - Absolument ! C'est très ancien mais c'est un tatouage caractéristique.
    Dans un silence devenu un peu oppressant, Émilienne dit tout haut ce qu'elles pensaient toutes tout bas.
    - Son groupe sanguin ?
    - Oui !

    À la tombée de la nuit, dans le bois des Corbeaux, Pierre et Anne, en pleine promenade romantique, assistent médusés à l'enterrement très discret d'un tapis pouvant contenir un corps.

    Il s'agit du cadavre d'un homme âgé qui apparemment s'est très bien entretenu physiquement et dont le décès n'a rien de naturel.
    À partir de ce cadavre mystérieux, Marthe, Berthe, Émilienne et Marie vont tenter de renouer les fils de son existence, ce qui les amènera à la découverte de toiles volées quelque cinquante ans plus tôt.

  • Sur la planète verte au soleil rose, il fait bon vivre.
    Les créatures qui la peuplent sont parfaitement heureuses. Rythmés par le lever et le coucher du soleil dont les rayons magiques procurent d'immenses bienfaits, les adorateurs de l'astre tourmaline assistent à l'arrivée d'une étrange machine venue du ciel.
    Monstrueux, bruyants et sales, les Terriens qui en descendent envahissent les abords de leur magnifique lagon, dévorent leurs fruits et surtout détruisent leurs précieux oeufs de lumière rose.
    Ces humains, dont la planète Terre a été détruite à cause de leurs excès, vont-ils continuer à piller sans réfléchir aux conséquences ?
    Sous les yeux d'or des véritables natifs de cet éden, Emma, Marc, Louise, Pablo, Camille, Paul et leur centaine de compagnons pourront-ils survivre lorsque les éléments deviendront incontrôlables ?
    Observez bien entre les frondaisons et préparez-vous au pire...

  • À partir du cas de la République du Congo, l'auteur étudie les politiques sociales en Afrique subsaharienne, de la période précoloniale au XXIe siècle.
    Dans une analyse sociohistorique globale puis stato-centrée, ce manuel fait l'inventaire kaléidoscopique des politiques sociales dans différents secteurs, et ose une appréciation de leur efficacité en termes de transformations sociale et économique au Congo.
    Cette réflexion explicite l'insuccès de la multitude des mesures sociales congolaises malgré l'importance des ressources mobilisées, et fait émerger de nouvelles perspectives dans la planification des politiques publiques, leur élaboration et leur mise en oeuvre.


    Politiste et socio-économiste, Julien Bokilo est membre associé à l'EHESS de Paris et spécialiste de l'économie politique et des politiques publiques. Il travaille sur la problématique de la présence des pays émergents en Afrique, les politiques sociales et la question de la migration.

  • Le 27 mars 1992, la dernière voiture sortait de la chaine de montage de l'Île Seguin. La « forteresse ouvrière » sombrait dans les brumes de l'histoire.

    Renault à Billancourt, une histoire de mythe(s) ?
    Que restera-t-il de Renault à Billancourt ?
    Quel est le bilan de la fermeture ?

    À partir de son vécu, de témoignages de salariés, de syndicalistes et de membres de la direction, l'auteur, militant CFDT, nous invite à relire la fermeture du site historique de Renault, 25 ans après et à comprendre le rôle des principaux acteurs

  • Une poésie pour les yeux
    Une poésie, éveil de fantaisies
    Une poésie, qui vibre
    se laisse surprendre et interpeller par l'inattendu,
    Une poésie, qui chante à l'oreille,
    Le tout pour nourrir l'âme,
    soutenir les promesses,
    l'espérance, le goût de continuer et de partager.
    Le regard du poète se porte au-delà de l'horizon personnel, il rejoint la Vie, ce Bien commun si précieux, si léger, si fragile et toujours menacé.
    Une poésie qui, loin d'être futile, évoque aspirations et préoccupations de l'esprit, rend à la vie sa valeur d'être vécue et fait de l'instant présent une réalité de silence, loin du vacarme quotidien.
    Pépites d'or
    Brume rampante
    Ombres ondulantes
    Chante l'aurore

empty