Religion & Esotérisme

  • La religion romaine ne connaissant ni Révélation ni Livre sacré, l'obligation rituelle constituait le seul élément auquel le pratiquant pouvait s'accrocher. Cet ouvrage, leçon de clôture du professeur John Scheid au Collège de France, retrace l'appréciation difficile de cette particularité religieuse encore partagée par de nombreuses religions du monde actuel, et que les modernes ont mis longtemps à reconnaître. En différenciant religion de l'individu, au sens romantique, et religions polythéistes et ritualistes ignorant le concept moderne de personne, cette réflexion invite plus largement le lecteur à repenser les notions d'individu et de citoyen dans la société romaine.

  • Comment comprendre l'islam sans savoir comment s'est formé, puis fixé, son texte fondateur, le Coran ? La découverte d'un palimpseste à Sanaa en 1973 a confirmé l'existence d'autres recensions du texte coranique dans les premiers siècles de l'islam. Leur étude, combinée à celle des manuscrits de la transmission dominante, a permis d'identifier les différentes strates du texte et les variantes qui ont été peu à peu écartées. Cette approche inédite du Coran renouvelle profondément l'histoire intellectuelle et culturelle du monde musulman.

  • Leçon inaugurale prononcée le 5 février 2009. Chaire Milieux Bibliques. Les progrès des méthodes littéraires et de l´archéologie ont conduit à mettre en question la construction traditionnelle de la chronologie et de l´historiographie bibliques. Les maximalistes partent de l´idée qu´il faut simplement faire confiance au récit biblique. Scientifiquement, cette position n´est pas tenable. Pour les minimalistes, tout commence seulement à l´époque achéménide, vers 400 avant notre ère, voire même encore plus tard à l´époque hellénistique. Ils font valoir que la Bible est une pure construction idéologique et que les premiers manuscrits datent précisément de cette époque. Mais le matériel et les traditions qui sont à l´origine de la Bible hébraïque sont antérieurs à l´époque perse.

  • How can we hope to understand Islam without knowing how its founding text, the Qurn, took shape and then crystalized? The discovery of a palimpsest in Sanaa in 1973 confirmed the existence of other recensions of the Qurnic text in the first centuries of Islam. Studies of these documents and of the manuscripts of the predominant transmission have made it possible to identify the various strata of texts and the variants that were gradually excluded. This unprecedented approach to the Qurn profoundly renews the intellectual and cultural history of the Muslim world.

empty