Éditions Prise de parole

  • Quelque part dans les entrailles minières de Sudbury siège un observatoire de particules élémentaires issues de la combustion du soleil.
    À l'ombre du réel, les mélancoliques se font chercheurs miniers, lecteurs du sol, en écho à un vieil ouvrage grec dont la paternité est incertaine.
    Dans les interstices de la connaissance, l'énergie s'obstine à naître à même l'effondrement. Un gouffre personnel se rabat lentement sur celui de plusieurs, puis sur celui de personne.
    «Problème trente» porte attention au point de convergence des humeurs noires et de la recherche subatomique, là où la pensée hésite encore entre la musique et l'idée.

    Avec ce recueil, le poète prolonge son questionnement sur le lieu et l'origine entamé dans «Le milieu de partout» (Prise de parole, 2014, prix Champlain).

  • À partir de leur exploration du parc national des Everglades, Daniel H. Dugas et Valerie LeBlanc cartographient dans cet essai poétique les effets de la présence humaine sur le milieu naturel, les traces qu'elle y dépose. «Everglades» est une ode à la beauté, à la fragilité et à la résilience d'une nature aux prises avec une espèce envahissante, la nôtre.

    Cet ouvrage bilingue français-anglais, qui comporte de magnifiques oeuvres photographiques et composites réalisées par les auteurs, est tiré en quantité limitée.

    ---

    Through their exploration of the Everglades National Park, Daniel H. Dugas and Valerie LeBlanc document, in this poetic collection, the effects of human presence in the natural world and the traces left behind. «Everglades» is an ode to the beauty, the fragility and the resilience of nature faced with the invasiveness of a particular species, ours.

    This bilingual book, in French and English, displaying gorgeous photographic and composite visuals created by the authors, was printed in limited quantities.

  • Joe et Cody pêchent sur la glace avec leurs parents par un après-midi d'hiver clément. Cody aide Papa à pêcher, tandis que Maman et Joe somnolent dans le traîneau. Soudain, les chiens repèrent un renard à la fourrure aussi brillante que des flammes et s'élancent à sa poursuite, entraînant Maman et Joe dans une course folle.

    Maintenant offerts en français et en cri, les albums de la série «Chansons du vent du Nord» racontent, à travers les aventures des frères Joe et Cody, le territoire et les coutumes des Cris du Nord du Manitoba.

    Chaque histoire révèle l'extraordinaire talent de conteur de Highway, qui transmet en toute simplicité la magie et l'imaginaire de sa culture natale et du monde de l'enfance.

  • Joe et Cody profitent de l'été pour explorer le monde et se lier d'amitié avec de nombreuses créatures. Ce qu'ils aiment par-dessus tout, c'est d'attraper des libellules et de nouer doucement un fil autour de chacune d'elles avant de les laisser s'envoler. Les frères poursuivent alors leurs libellules cerfs-volants à travers les arbres et les prairies jusqu'à ce qu'elles disparaissent dans le ciel nocturne. Et dans leurs rêves, Joe et Cody planent dans les cieux avec leurs cerfs-volants jusqu'à ce vienne le temps du réveil.

    Maintenant offerts en français et en cri, les albums de la série Chansons du vent du Nord racontent, à travers les aventures des frères Joe et Cody, le territoire et les coutumes des Cris du Nord du Manitoba.

    Chaque histoire révèle l'extraordinaire talent de conteur de Highway, qui transmet en toute simplicité la magie et l'imaginaire de sa culture natale et du monde de l'enfance.

  • Toute l'année, Joe, Cody et leurs parents suivent les caribous en traîneau. Joe joue de l'accordéon et Cody danse pour attirer les caribous errants. Lorsque des milliers de caribous répondent à leur appel, ce qui devrait être un moment de terreur se transforme en quelque chose de magique quand les garçons ouvrent leurs bras et leur coeur pour embrasser l'esprit du caribou.

    Maintenant offerts en français et en cri, les albums de la série «Chansons du vent du Nord» racontent, à travers les aventures des frères Joe et Cody, le territoire et les coutumes des Cris du Nord du Manitoba.

    Chaque histoire révèle l'extraordinaire talent de conteur de Highway, qui transmet en toute simplicité la magie et l'imaginaire de sa culture natale et du monde de l'enfance.

  • «Dérive novembre» invite à se laisser porter par les sens, au fil de fragments où règnent les atmosphères, lumières, parfums, goûts et sons qui le composent. En toute sensualité, le lecteur participe à l'errance d'un poète qui, entre rêve et éveil, entre songe et matérialité, évoque son rapport au monde et à l'écriture. S'esquisse ainsi en filigrane un récit aux tonalités multiples qui, à la manière d'une symphonie, culminera, au bout de la dérive, dans une finale rageuse et fulgurante.

    Cette édition contient une trame musicale composée et interprétée spécialement par Frédric Gary Comeau pour accompagner son texte.

  • «L'esprit du temps?/?The Spirit of the Time» est un projet d'écriture sur la couleur. Le poète et essayiste utilise les cartes des échantillons de couleurs disponibles dans le commerce - les nuanciers de Benjamin Moore, Ralph Lauren, Behr, Earthpaint, Taubmans et d'autres - comme éléments de base pour créer une géopoésie de la ville de Sydney, en Australie.

    Si la couleur est un élément de joie et de surprise, les noms inventés par les compagnies de peinture deviennent soudainement une surprise dans une surprise. En effet, que peut-on dire d'une société qui baptise ses couleurs de noms aussi évocateurs que Mur d'école, Étincelle d'amour ou Croûte de biscuit Graham? Quelque part, ces nouvelles appellations sont des reflets culturels, des images-miroirs de notre société. Elles expriment ce que nous sommes, maintenant, le Zeitgeist : l'esprit du temps.

    Ce livre magnifique (bilingue français / anglais) est à la fois un livre de photographie, un recueil de poésie et un essai lucide mais ludique sur notre société matérialiste. Il a été produit en numérique et imprimé en quantité limitée.

    --

    «The Spirit of the Time / L'esprit du temps» is a project based on colour. Taking cues from commercially available colour palettes, the poet and essayist draws inspiration from colour swatches of Benjamin Moore, Ralph Lauren, Behr, Earthpaint, Taubmans, and others. From these sources, he created a geopoetic of Sydney, Australia.

    If colour is an element of joy and surprise, the names invented by paint companies suddenly become surprises within surprises, explosions of possibilities. No longer bound to a limited set of descriptors, our world of colour has become Gypsy Moth, Powder Puff or Chocolate Cosmos. More than the hues, the names of colours are cultural reflections of certain moments in a timeline. They express the Zeitgeist, the way we were, the way we are, or the way we would like to be tomorrow. They are: The Spirit of the Time.

    This magnificent book (bilingual in French / English) is a collection of photographs and poetry, as well as a lucid but playful reading of our materialistic society. It was produced in digital format and printed in limited quantity.

empty