Langue française

  • Paru en 1924, Claire-Solange, âme africaine est un livre surprenant qui semble parler d'aujourd'hui. Sa jeune héroïne, une « mulâtresse » de Martinique, arrive à Paris en mai 1914 avec son père, Étienne Hucquart, un Blanc administrateur colonial, et une grande partie de sa famille créole. À peine installée chez sa bourgeoise « tante blanche », tout juste présentée à Jacques Danzel son « pseudo-cousin », Claire-Solange revendique ses origines africaines, défend la « race noire », dénonce le racisme de la France coloniale, s'insurge contre la domination masculine. Révoltée, combative, Claire-Solange affirme ses différences avec fougue. Cependant, alors que la Première Guerre mondiale éclate, l'amour passionné qu'elle éprouve pour l'un des protagonistes va, semble-t-il, la transformer à jamais.
    Pour Maryse Condé, prix Nobel alternatif de littérature, il est « la première tentative littéraire faite par une femme de couleur des Antilles pour se doter de qualités originales ».

  • « Jean de Souche » est un jeu de mot qui détourne l'expression « gens de souche », ou « Français de souche », réapparue récemment dans le débat politique national et illustrant la montée en puissance à une échelle mondiale des populismes identitaires qui s'appuient sur la peur et la xénophobie.
    Cette série de dessins s'amuse des notions d'identité originelle, d'enracinement et de déracinement culturels, d'appartenance au territoire.
    « Jean de Souche » individualise ces identités collectives en déclinant une diversité de cas particuliers à travers la métaphore de l'arbre, du tronc, des racines, des souches, et leurs rencontres avec des objets et des circonstances du quotidien.
    De ces collisions découlent des relations et des situations absurdes, poétiques, énigmatiques, drôles ou cyniques.

empty