Éditions du Rouergue

  • L'inspecteur Fin McLeod, meurtri par la disparition de son fils unique, est de retour sur son île natale, en Écosse. Chaque année, une douzaine d'hommes partent en expédition à plusieurs heures de navigation pour tuer des oiseaux nicheurs. Sur fond de traditions ancestrales d'une cruauté absolue, Peter May nous plonge au coeur de l'histoire personnelle de son enquêteur Fin McLeod. Fausses pistes, dialogues à double sens, scènes glaçantes... l'auteur tient le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page.

  • En rupture de ban avec son passé, Fin Macleod retourne sur son île natale de Lewis. La mort tragique de son jeune fils a pulvérisé son mariage. Impuissant et résigné, il a quitté la police. La lande balayée par les vents, la fureur de l´océan qui s´abat sur le rivage, les voix gaéliques des ancêtres qui s´élèvent en un chant tribal : il pense pouvoir retrouver ici un sens à sa vie.
    Mais alors que Fin rentre au pays, on découvre le cadavre d´un jeune homme, miraculeusement préservé par la tourbière. Les analyses ADN relient le corps à Tormod Macdonald, le père de son amour de jeunesse Marsaili, et font de celui-ci le suspect n°1. C´est une course contre la montre qui s´engage alors pour découvrir la vérité : l´inspecteur principal est attendu sur l´île pour mener l´enquête et il n´épargnera pas le vieil homme, atteint de la maladie d´Alzheimer.
    Au rythme des fulgurances qui traversent l´esprit malade de Tormod, le passé ressurgit, douloureux, misérable, dramatique et permet l´identification du cadavre, mettant fin à des décennies de vengeance.
    Après L´île des chasseurs d´oiseaux, on retrouve ici avec bonheur la figure d´un enquêteur entier et émouvant, indécis à la croisée des chemins, tenté de construire son avenir sur les cendres du passé. L´Écosse mystérieuse, majestueuse et sauvage est un écrin de rêve pour ces vies dans la tourmente, magistralement orchestrées par Peter May.

  • Whistler était le plus brillant des amis de Fin. Le plus loyal. Par deux fois, il lui a sauvé la vie. Promis au plus bel avenir, il a pourtant refusé de quitter lîle où il vit aujourdhui comme un vagabond. Sauvage. Asocial. Privé de la garde de sa fille unique. Or voici que Fin doit prendre en chasse les braconniers qui pillent les eaux sauvages de Lewis. Et Whistler est, dentre tous, le plus redoutable des braconniers.

  • Entre fauves

    Colin Niel

    Martin est garde au parc national des Pyrénées. Il travaille notamment au suivi des ours. Mais depuis des mois, on n'a plus la moindre trace de Cannellito, le dernier plantigrade avec un peu de sang pyrénéen. Martin en est chaque jour plus convaincu : les chasseurs auront eu la peau de l'animal. Alors, lorsqu'il tombe sur un cliché montrant une jeune femme devant la dépouille d'un lion, arc de chasse en main, il est déterminé à la retrouver et la livrer en pâture à l'opinion publique. Même si d'elle, il ne connaît qu'un pseudonyme sur les réseaux sociaux : Leg Holas.

  • Un homme reprend connaissance sur une plage, là où l'ont rejeté les vagues, presque paralysé par le froid, en état de choc. Il ne sait pas où il se trouve. Il ne sait pas même qui il est. Seul subsiste dans sa conscience un sentiment d'horreur, insaisissable, obscur, terrifiant. Revenant à l'île de Lewis où il a situé sa trilogie écossaise, Peter May nous emporte dans la vertigineuse quête d'identité d'un homme sans nom et sans passé.

  • Kirsty Cowell a-t-elle poignardé son mari à mort, cette nuit tourmentée sur Entry Island, à l'extrême-ouest du Canada ? Tous le croient, tout l'accable et pourtant Sime Mackenzie, l'enquêteur chargé de l'interroger, ne peut se résoudre à l'accuser. Mais cet étrange sentiment de familiarité qu'il éprouve à son égard n'est-il pas une arme dangereuse offerte à une femme manipulatrice ? À moins que les rêves étranges qui le ramènent à la vie de son aïeul, émigré des Hébrides en terre de Québec au dix-neuvième siècle, ne recèlent une part du mystère ?

  • Cinquante ans après un crime resté impuni, trois vieux Écossais s'échappent de Glasgow en compagnie d'un jeune geek obèse. Revenant sur les pas de leur adolescence et de la fugue qui les mena, à dix-sept ans, jusqu'à Londres, ils vont remonter jusqu'à la nuit terrible qui vit mourir deux hommes et disparaître pour toujours la jeune fille qui les accompagnait. Peter May signe un grand polar mélancolique autour des promesses non tenues de l'adolescence.

  • Premier titre d'une série de six romans policiers nous offrant une véritable découverte de la vie quotidienne dans la Chine du XXIe siècle à travers le regard d'un Chinois. Chaque roman est en même temps l´occasion d´aborder des sujets d´actualité tels que les OGM, l´émigration clandestine, le dopage... Dans Meurtres à Pékin, le cadavre carbonisé d´un homme est découvert un matin dans un parc de Pékin...

  • Lorsqu'on découvre le corps profané d'un adolescent aux abords d'un camp de fortune où sont réfugiés des migrants, le lieutenant Dapper en fait une affaire excessivement personnelle. Comme les grands héros tragiques, le policier va s'évertuer à offrir une sépulture au jeune disparu. Mais pour cela, il lui faudra résoudre une énigme laissée après sa mort par le monstre Bauman, un tueur en séries. Remonter la filière mafieuse d'un réseau de trafic d'organes. Et s'attaquer à un casino de la mer du Nord aussi gardé qu'une citadelle.

  • Une femme a disparu. Sa voiture est retrouvée au départ d'un sentier de randonnée qui fait l'ascension vers le plateau où survivent quelques fermes habitées par des hommes seuls. Alors que les gendarmes n'ont aucune piste et que l'hiver impose sa loi, plusieurs personnes se savent pourtant liées à cette disparition. Tour à tour, femmes et hommes prennent la parole et chacun a son secret, presque aussi précieux que sa vie.

  • On retrouve l'inspecteur Li-Yan et Margaret Campbell qui vont devoir comprendre pourquoi 4 crimes semblables se produisent en peu de temps à Pékin. Chaque fois, la victime a été droguée et décapitée. L'épisode sanglant de la révolution culturelle chinoise sert de toile de fond à ce roman passionnant.

  • Sixième et dernier volet de sa « série chinoise » dans lequel nos deux héros, l'inspecteur chinois Li Yan et Margaret Campbell, médecin légiste américaine, vont devoir affronter un tueur en série habité par une haine féroce. Ses victimes sont jeunes et ravissantes. Il nargue la police de Pékin en copiant à la lettre les crimes vieux de plus d'un siècle, d'un célèbre tueur en série anglais surnommé « l'éventreur ». Et il semble s'en prendre tout particulièrement à l'entourage de l'inspecteur Li Yan...

  • Troisième volet de la « série chinoise » de Peter May, Les Disparues de Shanghai est un thriller passionnant qui aborde le problème des trafics d'organes, de la corruption, et celui des avortements auxquels la politique de l'enfant unique pousse de nombreuses Chinoises.

  • Obia

    Colin Niel

    En ranimant les souvenirs de la guerre civile qui provoqua à la fin des années 1980 le passage de milliers de réfugiés sur les rives françaises du Maroni, Colin Niel nous plonge dans une Guyane qui voudrait tout oublier des spectres de cet oppressant passé. Alors qu'au Suriname les gros bonnets de la drogue ont remplacé les Jungle Commando, le destin de trois jeunes hommes va se trouver pris dans le double piège des cartels de la cocaïne et des revenants d'une guérilla perdue.

  • Voilà vingt ans qu'Adam Killian a été assassiné sur l'île de Groix. Et depuis vingt ans rien n'a été déplacé dans son bureau, là où le défunt a laissé des indices qui permettraient à son fils de confondre son meurtrier, sans imaginer que celui-ci trouverait la mort quelques jours après lui. Tenu par sa promesse d'élucider cette affaire, Enzo Macleod, le spécialiste des scènes de crime, débarque sur la petite île bretonne. Dans le bureau d'Adam Killian l'attendent un étrange rébus et les plus insondables secrets de la vie d'un homme.

  • Un homme a disparu en pleine forêt amazonienne, aux abords de la station scientifique quil a contribué à créer. Miraculeusement orientés grâce à un signal de détresse, les gendarmes ont la stupeur de découvrir un cadavre. Mystère supplémentaire, lhomme a les poumons remplis deau. Un noyé retrouvé en pleine forêt, des témoins retenus sur place par une météo difficile, lenquête sannonce difficile pour le capitaine Anato. Dautant qu'une nouvelle tragédie ne va pas tarder à compliquer les investigations

  • Ubac

    Elisa Vix

    Cette saison-là, les loups sont revenus dans la vallée. Et Nadia est arrivée. Nadia dont Estelle n'avait jamais entendu parler. La soeur jumelle de son mari pourtant. Et Estelle a commencé à avoir peur. Avec un art consommé du suspense, Elisa Vix signe un texte glaçant dans le décor impérieux des Alpes hivernales. Le temps d'une saison de neige, tout peut basculer, dans plus d'une vie.

  • Depuis trois ans Alice, la femme de Christian Andersen, avocat au barreau de Paris, a disparu. Et depuis trois ans, les gens qui l'entourent se posent la même question : Andersen a-t-il tué sa femme ? Dans un premier roman hommage au chef-d'oeuvre de Lewis Carroll où les indices prennent la forme de charades, Morgan Audic tisse un jeu de faux-semblants, de trompe-l'oeil et de chausse-trappes aussi fascinant qu'un conte pour enfants diaboliques.

  • Ils avaient choisi dhabiter des îles de rêve, imaginé de splendides villas pour des vies oisives, collectionnaient les voitures de luxe et les vins français. Ils ne pensaient pas que le mal viendrait les chercher là. Rivés à leurs écrans comme à des mirages, ils navaient pas senti quun tueur était sur leurs pas. Ils ont dabord vu tomber leurs avatars. Ils nont pas compris que cen était fini des jeux de rôle. Lorsque la mort est entrée chez eux, dans la vie réelle, il était trop tard

  • Gil Petty était un critique redoutable dans le monde des vins, de ceux qui font et défont les rois. Il s'intéressait au vignoble de Gaillac lorsqu'il a disparu. Un an après, son cadavre réapparaît, dressé comme un épouvantail dans les vignes et dans un sale état. Il semble avoir séjourné un moment dans une barrique de rouge... Précédé de sa flatteuse réputation d'enquêteur hors pair, Enzo Macleod décide de reprendre une enquête restée au point mort. Sauf qu'entre les dégustations de grands crus et l'offensive de charme de la fille du défunt, c'est bel et bien sa peau qu'il met en jeu. Car le tueur n'est pas à un meurtre près. Bouteilles, cadavres et compagnie, on déguste avec Peter May !

  • Un pari lors d'une soirée alcoolisée amène Enzo MacLeod, ancien légiste de la police écossaise établi en France, à entreprendre une enquête autour de la mystérieuse disparition de Jacques Gaillard, un ancien conseiller du Premier ministre dont on n'a plus aucune trace depuis le mois d'août 1996. Cette affaire énigmatique va le conduire jusqu'aux catacombes parisiennes, où une énigmatique malle semble jeter un défi aux enquêteurs.

  • Alors qu'il vient de se découvrir atteint d'une forme de leucémie foudroyante, MacLeod, l'enquêteur hors pair, doit repartir en chasse d'un meurtrier sans visage qui menace sa famille. Son enquête va l'emporter des années en arrière dans un petit village espagnol où une famille britannique séjourne avec ses trois enfants. Alors que les parents se sont absentés pour dîner, Richard, un garçon de vingt mois disparaît. Peter May déploie tous les arcanes d'une intrigue pleine de suspense pour le troisième opus de sa série française.

  • Code 1879

    Dan Waddell

    "Ils n'avaient rien. Le tueur n'avait rien laissé. Pas de traces, pas d'indice ou d'arme sur les lieux du crime. Aucun témoin ne s'était fait connaître. Il n'y avait pas de mobile évident. Ils avaient une référence taillée sur une poitrine, un numéro sur un portable, une paire de mains amputées, envolées. C'était tout. Ils tâtonnaient à la recherche d'une ouverture. Foster voulait trouver le détail, l'information qui ferait jaillir la lumière et éclairerait l'enquête." La journée de l'inspecteur Grant Foster commence mal : le cadavre d'un homme, que son assassin a amputé des deux mains avant de le poignarder, vient d'être découvert, abandonné dans un cimetière de l'ouest londonien. Le corps semble être tombé du ciel.
    Lors de l'autopsie, Grant Foster relève, taillée au couteau dans la peau de la victime, une inscription énigmatique. Le seul talent d'enquêteur de Foster ne suffira pas à venir à bout de ce mystère. L'indice laissé par le tueur va l'obliger à faire appel à Nigel Barnes, un généalogiste professionnel. Alors que, peu de temps après, un deuxième corps est identifié, ils vont se retrouver plongés dans les bas-fonds du Londres victorien de la fin du XIXe siècle et parcourir les méandres obscurs d'une affaire criminelle survenue en 1879 et qui semble liée aux meurtres.
    Une course contre la montre s'engage : le psychopathe semble suivre un schéma qui, selon Nigel Barnes, va conduire à d'autres exécutions. Foster sait qu'il n'a que peu de temps avant que le tueur n'arrive au bout de son parcours sanglant et ne disparaisse à jamais.

  • Ils furent deux enfants assassins, condamnés pour avoir battu à mort un vieil homme sans défense. Deux garçons maudits qui ont purgé leur peine et se construisent une vie d'adulte sous une nouvelle identité. Dieu sait comment, un justicier a retrouvé leur trace et décidé de leur infliger les affres de l'enfer. L'inspecteur Foster revient sur la scène du passé, qui est non seulement celle du crime mais celle de ses propres souvenirs. Dan Waddell débrouille avec une habileté machiavélique l'écheveau des souvenirs pour établir que les secrets des enfants terribles ne sont souvent, en vérité, que de terribles secrets d'enfants.

empty