Stern Thomas

  • Comment affronter en couple un intrus nommé Parkinson?
    " Ca devient quoi, l'amour, quand l'un des amants tombe malade ? D'un mal incurable dont on ne peut espérer - au mieux - qu'une évolution lente ? Qui est le mieux placé pour répondre à cette question ? Les neurologues, les chercheurs, les psychologues ? Ou, simplement, toi et moi ?
    Sommes-nous encore en mesure de dialoguer, comme si nous étions simplement un couple de gens qui s'aiment ? On croyait, en commençant ce livre, à l'alchimie amoureuse qui transformerait le désir en courage, nos serments en vertu, la peur en espoir.
    Puis la catastrophe est arrivée : en mars 2020 le monde entier est tombé malade. Plus d'amour, partant plus de joie dit La Fontaine à propos de la peste. Devons-nous, enfermés, nous résigner à vivre dans un monde sans amour ? Le monde est-il tombé malade de son manque d'amour ? "
    Malgré la maladie de Catherine, malgré l'épidémie de Covid-19, Catherine Laborde et Thomas Stern ont décidé de renouer avec le dialogue amoureux qui fonde leur histoire.
    Dans un duo femme-mari et malade-aidant, ils racontent ce que devient l'existence quand une épée de Damoclès pèse sur les épaules, la manière dont on l'affronte, les états d'âme, les colères, les peurs aussi, les attentions, les tendresses, le quotidien qui n'est plus simple mais totalement chamboulé.
    Et nous livrent un précieux témoignage sur cette évidence : l'humanité n'existe que par l'espoir et l'espoir par l'amour.

  • À l'occasion des 80 ans de Marvel, certains artistes plébiscités par les fans comme la critique reviennent écrire et dessiner les aventures des personnages qui ont fait la renommée de l'éditeur. Retrouvez Hulk, les Avengers, Thor et Captain America dans de nouvelles aventures qui ont la saveur des chefs-d'oeuvre du passé. Peter David, Roger Stern, Roy Thomas, Walter Simonson sont quelques-uns des grands noms participant à cette initiative.

  • Lui :
    Au début, c´était un jeu intime pour s´amuser à deux : tu m´écrivais des petits textes où tu parlais de moi à la troisième personne et je te répondais de la même manière. Nous étions les seuls à les lire mais ils creusaient entre nous un pli : celui d´une histoire à deux voix s´adressant à nous autant qu´à tous. Quinze ans plus tard, l´habitude est restée et nous ne savons toujours pas qui nous sommes réellement. Formons-nous, en fait, un couple d´inconnus, un couple célibataire ?

    Elle :
    Oui, nous demeurons un mystère l´un pour l´autre. Aujourd´hui encore, je ne sais pas pourquoi tu as sans cesse voulu me quitter ? Pourquoi tu n´y es pas arrivé ? Pourquoi, chaque fois que je suis partie, je suis revenue ? Pourquoi tu as fondé une famille avec une autre femme ? Pourquoi tu t´es converti à l´Islam ? Pourquoi je ne t´ai pas tué, ou sorti de ma vie ? Et pourtant, dans cette longue aventure, d´autres que nous se reconnaîtront. Sans doute parce que nous sommes, en effet, un couple. Un couple célibataire certes, mais un couple tout de même, qui aura su - à sa façon - trouver le moyen d´être heureux.

  • Le développement de l'économie mondiale se heurte à de multiples limites planétaires entrelacées : réchauffement climatique, perte de la biodiversité, acidification des océans, épuisement des ressources naturelles, etc. Assumer la responsabilité de vivre dans l'Anthropocène, c'est considérer l'ensemble des ressources naturelles et des écosystèmes dans une perspective de développement durable. Comment choisir les instruments économiques adaptés aux échelles locales et internationales pour gérer l'économie globale sans atteindre les seuils écologiques critiques ? Thomas Sterner est professeur d'économie de l'environnement à l'université de Göteborg et University Fellow of Resources for the Future (Washington). Récemment nommé membre du comité consultatif pour le climat au gouvernement suédois, il a également été économiste en chef de l'Environmental Defense Fund aux États-Unis, président de l'Association européenne des économistes de l'environnement et des ressources, et cofondateur de The Environment for Development Initiative. Il est professeur invité sur la chaire annuelle de Développement durable du Collège de France pour l'année académique 2015-2016.

  • Thomas et son ombre

    Thomas Stern

    • Grasset
    • 4 Février 2015

    « Je n´ai connu Thomas que mort. C´était mon oncle, membre des FTP-MOI. En 1944, il a été fusillé à dix-neuf ans avec ses camarades du groupe Manouchian, deux ans avant ma naissance. Mais mort ou pas, dieu sait si je l´ai connu : je suis né dans les pleurs de sa mère, le chagrin des siens, le culte de l´Affiche Rouge sur laquelle il figure. On m´a donné son prénom et j´ai même porté son nom. Son ombre n´a cessé de me suivre, moi le vivant, lui le fantôme.
    Ce livre est écrit pour que Thomas reprenne vie. Pour que s´approchant de vous, il s´éloigne de moi. »T. S.

empty