Stéphane Quéré

  • Patrons de gangs, mafias et cartels, ils ont la haute main sur le trafic de stupéfiants ou d'immigrés clandestins, sur la prostitution ou le racket et règnent par la constitution de véritables économies souterraines sur des territoires entiers. El Chapo Guzman, le roi des Narcos mexicains est devenu un des hommes les plus puissants du monde. Jim Brown et son fils Dudus Coke ont été de véritables potentats de la Jamaïque. Ibrahim Dawood, le truand de Bombay, est lui un proche d'AI-Qaïda et des services secrets pakistanais. Stéphane Quéré nous fait découvrir ces hommes et ces femmes, comme Big Sister Ping qui a régné sur des milliers d'immigrés chinois des Etats-Unis, le biker québécois Maurice Boucher, boss d'une organisation loin de tout folklore et avec laquelle compte les mafias d'Amérique du Nord. Mais aussi l'irlandais John Gilligan, le tueur de Veronica Guérin, ou le proxénète Colacurcio de Seattle, personnage digne d'un film de Scorsese au total, plus d'une douzaine de trajectoires Incroyables qui dépeignent le monde criminel contemporain.


  • Toutes les clefs pour réfléchir sur le sens et l'impact des innovations d'aujourd'hui et de demain.

    Des applications nouvelles sur notre téléphone mobile au covoiturage, de l'invasion des drones à la réorganisation des chaînes de production, des tweets aux tablettes numériques et aux modes de procréation, des manipulations génétiques aux nanotechnologies, l'innovation est partout.
    Elle irrigue et bouleverse tous les secteurs économiques, sociaux, culturels et politiques.
    Rien ne lui échappe. Rien ne peut survivre sans elle. L'innovation permanente, cette recherche éperdue du neuf, est l'originalité de notre époque.
    Dans quel monde vivons-nous ?
    Comment s'y retrouver dans un tel foisonnement ?
    Comment évaluer le sens et l'utilité de cette agitation générale et croissante de nos sociétés ?
    Quel univers se prépare ?
    Pendant trois ans, lors de matinales régulières, nous avons invité des personnalités diverses : responsables de grands groupes et créateurs de start-up, scientifiques et philosophes, élus et médecins, étrangers et Français. Ils ont abordé tous les sujets : les transitions énergétiques et numériques, la révolution biologique, la mobilité verte, les villes nouvelles, ces consommateurs qui deviennent acteurs.
    Tout bouge ! Montaigne avait raison : " Notre monde est un "branloir' universel. "
    Voici une contribution, modeste, au portrait de notre modernité.

  • Est un véritable business dont l'organisation n'est pas sans rappeler celle du trafic de drogue (du particulier allant se fournir dans un pays exotique pour sa consommation personnelle au grossiste utilisant des faux papiers, corrompant des agents publics, des éleveurs).
    Des poissons d'appartement aux nouveaux animaux de compagnie en passant par le braconnage d'animaux sauvages, les auteurs nous font découvrir les arcanes de ce commerce, les risques de disparition de certaines espèces traquées pour d'illusoires bienfaits médicaux (poudre de corne de rhinocéros, bile d'ours) ou pour assouvir la passion des collectionneurs. Les auteurs montrent le rôle des mafias, notamment chinoise et japonaise, dans ce commerce illicite, ainsi que l'implication de filières parfois communes aux trafics d'humains et de stupéfiants.
    Une enquête sans précédent qui donne la parole aux douaniers, policiers, éleveurs, et autres professionnels du monde animal.

  • From new apps on our cellphone to car-sharing, from the invasion of drones to the reorganization of production lines, from tweets to digital tablets and procreation methods, from genetic manipulations to nanotechnologies, innovation is everywhere.
    It has penetrated and turned upside-down all the economic, social, cultural and political sectors.
    Nothing escapes it. Nothing can survive without it. Permanent innovation, that headlong search for the new, is the originality of our period.
    What world are we living in?
    How can we find our way in a profusion like this?
    How can we evaluate the meaning and usefulness of this general and growing agitation of our societies?
    What universe is being prepared?
    For three years, at regular morning sessions, we invited the most diverse personalities: heads of major groups and startup creators, scientists and philosophers, elected officials and physicians, foreign and French experts in many fields. They tackled every subject: the energy and digital transitions, the biological revolution, green mobility, new towns, those consumers who have become actors.
    Everything moves! Montaigne was right: "Our world eternally turns around.'
    Here is a modest contribution to the portrait of our modernity.

empty